Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Bolchoï à Paris : le Lac des cygnes : deux heures au paradis
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23613

MessagePosté le: Mer Jan 07, 2004 12:18 am    Sujet du message: Bolchoï à Paris : le Lac des cygnes : deux heures au paradis Répondre en citant

Pour tout ceux qui le peuvent, première du Lac des cygnes demain 7 janvier au Palais Garnier, interprété par la troupe du Bolchoï : malgré les maladies et blessures diverses, ne ratez pas cet événement : vous allez avoir un choc! Very Happy Very Happy


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23613

MessagePosté le: Jeu Jan 08, 2004 1:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

Des levers de jambes qui ne vont pas mourir nerveusement sur le front, élégants, émouvants ; des pointes qui ne heurtent pas le parquet avec une détonation d'arme de chasse, maîtrisées, stylées ; des fouettés qui ne cherchent pas à se perdre dans les cintres, droits, souples ; cent Nathalie Aubin, cent Céline Talon, cent Alexandra Cardinale : oui, tout cela, j'ai pu le voir, sur la scène du Palais Garnier. Mais c'est le Bolchoï qui dansait. Pour un Lac des cygnes mémorable, tout de grâce et de finesse et qui, enfin, ne ressemblait à quelque championnat de gymnastique.
Certes, la perfection n'est pas de ce monde, la Zakharova a bien connu l'une ou l'autre réception légèrement vacillante, Uvarov (Siegfried), qui relevait de maladie, n'avait pas encore l'entière possession de ses moyens. Mais quelle démonstration de style! Ni ostentation, ni clinquant. De la très belle danse, raffinée mais chaleureuse, comme on l'a malheureusement oubliée depuis longtemps chez nous. L'expression, la passion. Enfin!
Dimitri Belogolovtsev, mauvais génie à l'intense noirceur : effrayant, fascinant. Gennadi Yanin, bouffon-roi, à la technique époustouflante (ah bon, ce serait le point faible des Russes, la technique, à ce que l'on dit?). Et Maria Alexandrova, amie d'un prince dont on aimerait bien chiper la place, qui nous a gratifiée d'une danse espagnole toute de vivacité. Une artiste absolument admirable, dont il faut retenir le nom, et qui vaut le voyage à Moscou. Une grande Kitri, aussi. Un visage juvénile, d'immenses yeux écarquillés, un sourire rayonnant ; cela ne vous rappelle rien?
On voudrait les citer toutes, la liste serait interminable, mais chacune mérite les louanges. Ces cygnes envoûtants, ce corps de ballet, ces femmes épanouies, en pleine maturité physique et artistique, sans jeune première éphémère, superficielle. Quelques placements incertains peut-être, en y regardant de trop près. Mais nulle raideur martiale, des ports de bras d'une absolue fluidité. Pas un membre de la troupe, qui n'ait affiché une compréhension et un respect profond de la musique.
L'orchestre Colonne était lui-même transfiguré, méconnaissable, dirigé de main de maître par Alexandre Vedernikov. Des tempi aussi vifs et souples que la danse, des dynamiques superbement maîtrisés, des bois aux coloris d'une diversité inouïe, ont rendu pleinement justice à la musique de Tchaïkovski, qui n'est vulgaire que lorsque les interprètes sont incompétents.
Le paradis existe. J'y ai passé deux heures de ma vie. Et la Russie restera la grande nation de danseurs qu'elle a toujours été. Pour l'Eternité.




Dernière édition par haydn le Jeu Jan 08, 2004 11:46 am; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23613

MessagePosté le: Jeu Jan 08, 2004 2:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour Jean-Luc, de la maison concurrente, et qui venez nous lire en cachette (je vous manque déjà? ça me flatte Mr. Green ) : J'ai pas écrit qu'Alexandrova évoquait Kitri dans sa danse espagnole, mais qu'elle était par ailleurs une grande Kitri, ce qui n'est pas la même chose Wink
Et venez-donc vous inscrire ici... ce sera plus simple pour débattre, vous serez notre spécialiste du Bolchoï, et nous, on ne censure pas ceux qui ne sont pas d'accord avec l'équipe de modération et d'administration... Wink Wink


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23613

MessagePosté le: Jeu Jan 08, 2004 11:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour faire écho à certaines choses que j'ai lues ou entendues ça ou là sur la perstation de l'orchestre Colonne : on ne peut évidemment pas le comparer à des formations telles l'orchestre du Bolchoi ou la Philharmonie de Leningrad (Saint-Petersbourg), cela n'aurait aucun sens. Mais comparé à lui-même, ce qu'on a pu entendre hier soir revelvait presque du miracle, malgré des "loupés" dans quelques départs au 2ème acte. Et le résultat que le chef, Andreï Vedernikov (très chaleureusement applaudi) à obtenu est d'autant plus méritoire qu'il n'a disposé en tout et pour tout que de deux "scènes-orchestre" pour répéter avec le corps de ballet...
Certains ont également pu être désorienté par le style de la direction d'orchestre : évidemment, pour les amateurs de rubato dégoulinant et de flonflons à la Bonynge, ça a dû décoiffer... Mr. Green


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aurélie



Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 1115
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 08, 2004 11:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ce que j'avais entendu il y a quelques années se confirme alors: si on veut voir un vrai "Lac", il faut aller en Russie! (sauf si elle vient à nous Cool. C'est quand même incroyable de voir comment certaines compagnies d'Europe de l'ouest massacrent ce ballet, en le dansant comme du Forsythe. Je n'exagère pas: on voit vraiment des aberrations, je pense notamment à la version Bart du Staatsoper Unter den Linden, et également à ce que nous sert l'opéra de Paris depuis quelques années.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23613

MessagePosté le: Jeu Jan 08, 2004 12:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On ne va pas accabler non plus le ballet de l'opéra de Paris, ce n'est pas la faute des danseurs. Le niveau technique de notre compagnie nationale est excellent, mais le problème vient des choix artistiques qui ont été opérés au cours des dernières années, et où l'on a -et où l'on continue - de privilégier la performance athlétique au détriment de tout le reste. Même si intrinséquement, la chorégraphie de Nouréev, qui est retenue par le ballet de l'ONP pour le Lac des cygnes, est plus extravertie, dramatique que celle de Grigorovitch, je pense qu'on outrepasse aujourd'hui malheureusement de très loin les intentions du grand Rudolf, en poussant la démonstration "sportive" au-delà du raisonnable. Mais bon, n'oublions pas que nous avons une très grande Odile/Odette : Marie-Agnès Gillot Very Happy


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aurélie



Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 1115
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 08, 2004 1:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Loin de moi l'idée de vouloir critiquer les danseurs ! Je sais qu'ils sont capables du meilleur, seulement on les pousse vers un style qui m'a l'air particulièrement inadapté dans le Lac... Donc, nos idées se rejoignent Wink .En plus je n'aime pas la production du Lac de l'opéra. Mais ce n'est pas la faute des danseurs, non, non, non!
Marie-Agnès Gillot doit être sublime dans le rôle, elle qui est tellement sensible...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23613

MessagePosté le: Ven Jan 09, 2004 1:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Retour au purgatoire ce soir pour la deuxième représentation du Lac des cygnes par la troupe du Bolchoï.

Les bonnes choses tout d'abord : Maria Alexandrova, toujours aussi extraodinaire, même si sa prestation était un tout petit peu moins parfaite techniquement ce soir. Une très très grande danseuse, dont on va certainement reparler souvent au cours des années à venir. Olga Suvorova a également interprété une danse russe de très haut vol, avec des piétinés à se pâmer, du genre de ceux d'Eleonora Abbagnato. Enfin, Dimitri Belogolovtsev a de nouveau incarné un mauvais génie très convaincant.
Nadejda Gracheva fut excellente en cygne noir, cynique et perverse à souhait, et d'une très grande expressivité. En revanche, son Odette, surtout au premier acte, fut décevante, tant sur le plan technique qu'artisitique, et n'a pas fait oublier la merveilleuse Zakharova de la veille. De même, le bouffon, certes fort correct, de Morikhiro Iwata, n'égalait pas celui de Gennadi Yanin, technicien et comédien exceptionnel.
Mais le vrai point faible de cette distribution était Ruslan Skvortsov, Siegfried certes propret, mais cruellement dépourvu de présence scénique : tout sauf un prince, malheureusement. Andreï Uvarov, même diminué par la maladie - ah, cette maudite humidité parisienne... - valait cent fois mieux. Et dans le corps de ballet, règnait aussi un certain relâchement dont on s'interroge sur les causes soudaines...
Enfin, l'orchestre a déçu dans le premier acte, à l'exception des bois, impeccables ou presque, et le chef, Alexandre Vedernikov, qui s'était montré si rigoureux le soir de la première, s'est livré à de curieuses expérimentations en matière de tempi, beaucoup plus fluctuants, qui n'on facilité la tâche ni aux danseurs, ni aux musiciens. Bizarre bizarre...
Un spectacle de haut niveau tout de même, à ne surtout pas bouder. Et rien que pour Maria Alexandrova, on y retournerait bien tous les soirs! Very Happy




Allez donc faire un tour sur le site officiel du Bolchoï, très joliment réalisé, et intégralement traduit en Anglais pour ceux qui ne parlent pas Russe!

http://www.bolshoi.ru/




Dernière édition par haydn le Ven Jan 09, 2004 2:53 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aurélie



Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 1115
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Jan 09, 2004 1:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

haydn, vous nous mettez l'eau à la bouche... Voici d'ailleurs une petite bio avec photos Wink :
Maria Alexandrova
C'est vrai qu'elle fait penser à Alexandra Cardinale.
On peut lire dans sa bio qu'en octobre dernier, Bel Air a filmé "La fille du Pharaon" , avec Maria Alexandrova en Ramze, le tout devant sortir en DVD Cool .


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 17895

MessagePosté le: Ven Jan 09, 2004 5:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En lisant ces compte-rendus, je suis impatiente de voir le spectacle: je dois assister à la représentation de samedi soir. Distribution: Anna Antonicheva, Serguei Filin. Mais de toutes façons, je ne connais aucun danseur actuel du Bolchoï, donc ce sera la surprise!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alex
Invité





MessagePosté le: Sam Jan 10, 2004 2:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Le Ballet du Théâtre Bolchoï de Moscou qui ne s'était pas produit à Paris depuis douze ans, danse - avec le style généreux qui est sa marque - depuis mardi soir au Palais Garnier, un ballet qu'il a créé en 1877, "Le lac des cygnes", sur la musique de Tchaïkovski.


La dépêche sur Yahoo!


Revenir en haut
Alex
Invité





MessagePosté le: Dim Jan 11, 2004 5:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant


MARIA ALEXANDROVA (Kitri, Don Quichotte)


SVETLANA ZAKHAROVA et IGOR ZELENSKY
(le Lac des Cygnes)

Photos : Marc Haegeman
Source : http://users.skynet.be/ballet-lovers/List1.html (et de nombreuses autres photos)


Revenir en haut
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23613

MessagePosté le: Lun Jan 12, 2004 1:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Petite précision technique : certains ont pu s'étonner çà et là du bruit exagéré des chaussons des danseurs du Bolchoï sur la surface du plateau. L'explication tient apparemment à la spécificité de la scène du Palais Garnier, en forte pente (déclivité de 5% du lointain vers la salle), à laquelle les danseurs invités ont souvent du mal à s'habituer. Les artistes Russes, craignant des chutes, ont semble-t-il fait le choix de collophaner très fortement les chaussons, de manière a se prémunir de glissades malencontreuses ; conséquence, des grincements qui pouvaient parfois gêner les spectateurs. Wink



P.S. On est heureux et flattés d'apprendre que la "concurrence" vient s'informer chez nous. Si on peut vous aider, Camille et les autres... Wink


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Camille



Inscrit le: 12 Jan 2004
Messages: 11

MessagePosté le: Lun Jan 12, 2004 11:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Haydn, ceci est ma première intervention ici. Je n'interveins pas souvent en ce moment sur les forums auxquels je suis abonnée par manque de temps, et je ne prends donc pas non plus le temps de lire les autres.

A propos de la rremarque sur la colophane, j'ai posté mon intervention seule, et sans venir voir ici avant.

S vous ête modératuer du site, je vousonnerai bien volontiers les adresses IP qu j'utilise pour que vous puissiez verifier que c'est la première fois que je viens ici.

Par ailleurs, sachez que je danse depuis de nombreuses années, et toute personne ayant déja pratiqué la danse un minimum sait que la colophane sous des chaussons grince affreusement: pas besoin d'aller pomper les infos sur d'autres sites pour informer les autres.
PAr contre, votre intervention semble venir tout droit de la remarque a laquelle j'avais repondu sur le site concurrent....donc ou est le plagia?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aurélie



Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 1115
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Jan 12, 2004 11:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bienvenue Camille Very Happy !

J'espère que ce nouveau forum vous plait, et que vous y viendrez régulièrement.

J'en suis la seule modératrice, et haydn n'a pas souhaité assumer cette fonction, afin de conserver sa liberté d'expression.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com