Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

03 juin 05 Ouverture / La Ventana / Kermesse à Bruges

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Festival Bournonville 2005
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23831

MessagePosté le: Sam Juin 04, 2005 5:40 pm    Sujet du message: 03 juin 05 Ouverture / La Ventana / Kermesse à Bruges Répondre en citant

Hier, vendredi 03 juin 2005, à 19 heures, Frank Andersen, Directeur artistique du Ballet Royal du Danemark, a déclaré ouvert le Festival Bournonville 2005 en présence des officiels et de la presse. Dansomanie était là pour vous! Very Happy

Suivait la première soirée, avec au programme deux ballets d'August Bournonville, La Ventana et La Kermesse à Bruges.


_______________________________________________________

La Ventana


Chorégraphie : A. Bournonville
Musique : H.C. Lumbye / V.C. Holm
Scénographie : Christian Friedländer
Costumes : Kirsten Lund
Lumières : Jesper Kongshaug
Direction musicale : Graham Bond

Senorita : Gitte Lindstrøm
Senor : Jean-Lucien Massot
Pas de trois : Caroline Cavallo, Gudrun Bojesen, Tim Matiakis
Danse du miroir : Camilla Rulykke


La Ventana, créé en 1856, est un petit ballet "de chambre", qui dure moins d'une demi-heure, inspiré du folklore espagnol.


Premier tableau :

La Senorita se rappelle son voyage à Alameda, où elle fut suivie par un inconnu.


Second tableau :

Un boudoir, avec une fenêtre et un miroir. La Senorita minaude et danse devant le miroir en pensant au Senor inconnu. Dans un accès de pudeur, elle tire le rideau. Mais soudain, de la musique parvient par la fenêtre. C'est le Senor! Elle se met à danser sur la mélodie. Une rose lui est jetée par la fenêtre, et elle répond aux avances de l'inconnu en lui envoyant un ruban.


Troisième tableau :

Dans la cour, le Senor joue une sérénade langoureuse. La Senorita arrive, se cachant derrière son éventail et sa mantille. Le Senor s'avance pour faire son numéro de charme, et reprend la sérénade. La Senorita relève alors son voile, et le Senor demande à trois de ses ami(e)s d´exécuter un brillant pas de trois en l'honneur de sa conquête. Tous prennent ensuite part à un boléro et à une séguedille endiablés.



_______________________________________

L'argument très mince de la Ventana est simplement prétexte à un enchaînement de variations et de danses de caractère, chères à Bournonville.

C'est le Francais Jean-Lucien Massot qui a eu le redoutable honneur d'ouvrir la représentation, en présence de la Reine Margarete. M. Massot, formé en Avignon, est un beau danseur noble, aux lignes élancées et aux jeu de jambe très précis, particulièrement à l'aise dans des figures telles les cabrioles et les sissonnes. Sa partenaire, Gitte Lindstrøm, tout en réalisant une prestation fort honorable, semblait un peu en retrait, avec un jeu de scène qui aurait mérité plus d'élaboration. Sa "doublure", dans la scène du miroir, Camilla Ruelykke, fut en revanche parfaite.

Dans le pas de trois, on remarquait Tim Matiakis, danseur de demi-caractère au très beau ballon, et Gudrun Bojesen, sûre techniquement et d'une très grande fraîcheur d'expression. Caroline Cavallo, sans doute un peu saisie par le trac, avait pour sa part quelques petites difficultés à tenir ses équilibres et ses arabesques.

Enfin, memtion spéciale pour la très belle scénographie, qui transposait astucieusement l'action dans un musée de peinture du XIXème siècle, et les costumes aux couleurs chatoyantes qui illuminaient véritablement le plateau.



_______________________________________________________

La Kermesse à Bruges


Chorégraphie : A. Bournonville, revue par Lloyd Riggins
Musique : H.S. Paulli
Scénographie et costumes : Rikke Juellund
Lumières : Jesper Kongshaug
Direction musicale : Graham Bond


Mirewelt : Mogens Boesen
Eleonore : Susanne Grinder
Carelis : Kristoffer Sakuraï
Trutje : Jette Buchwald
Marchen : Tina Høljund
Johanna : Marie-Pierre Greve
Adrian : Peter Bo Bendixen
Geert : Thomas Lund
Mrs. van Everdingen : Christina Olsson
Contessa : Maria Bernholdt
Claes : Pourl-Erik Hesselkilde
Potter : Alexander Sukonnik,
Van Hoeck : Nicolaï Hansen
Van der Steen : Constantine Baecher

Le cirque : Morten Eggert, Esther Lee Wilkinson, Sebstian Kloborg

Divertissement de Psyché : Caroline Cavallo, Andrew Bowman



Ce ballet a été créé en 1851 dans un contexte de victoire nationale pour les Danois après une guerre de trois ans contre les Prussiens. C'est une comédie joyeuse et festive qui débute à Bruges en 1651.



Premier tableau :

Le jour de l'Ascension, trois frères se rendent à la kermesse. Les deux aînés, Adrian et Geert, sont accompagnés des deux soeurs Johanna et Marchen. Le plus jeune, Carelis, danse avec Eleonore, la fille de Mirewelt. Deux jeunes nobles, van der Steen et van Hoeck, sont égalememt un peu trop intéressés par les jeunes filles. Ils tentent d'enlever Eleonore de retour de la kermesse avec son père, mais les trois frères arrivent pour la sauver au bon moment. Mirewelt va alors récompenser les trois jeunes gens en leur faisant à chacun un don: à Geert un anneau qui rend tout le monde amoureux de son possesseur , à Adrian une épée qui donne l'invincibilité, à Carelis une viole de gambe qui a le pouvoir de faire danser tout le monde...


Deuxième tableau :

Dans l'étude de Mirewelt. Adrian et Geert étant partis courir le monde, les deux soeurs se rendent auprès de Mirewelt pour savoir ce que ceux-ci deviennent. Dans un "globoscope", Mirewelt fait apparaître Adrian à la guerre et Geert en train de mener une douce vie. Carelis les console alors en les faisant danser et finit par déclarer sa flamme à Eleonore. Il part lui aussi de par le vaste monde...


Troisième tableau :

Dans le jardin d'une riche veuve, Mrs van Everdingen. Geert, qui porte son anneau, profite de la vie. Mrs van Everdingen s'apprête à donner une réception pour annoncer ses fiancailles avec lui. Adrian fait partie des invités. A l'effroi de Geert, une femme voilée s'avère être Marchen. Elle est en fait venue avec sa mère dans un but de réconciliation. Geert lui donne alors son anneau qui produit son effet magique. La paix est rétablie grâce à l'épée magique d'Adrian. Les amants sont enfin unis.
Mais le bourgmestre a été informé qu'un acte de sorcellerie a été perpétré dans la ville et fait arrêter Mirewelt et les deux frères, qui sont condamnés à être brûlés vifs...


Quatrième tableau :

Une place à Bruges. Toute la ville s'est rassemblée pour assister à l'exécution. Carelis arrive avec sa viole de gambe et fait danser le peuple jusqu'à ce que tous s'effondrent d'épuisement.
Le bourgmestre grâcie les condamnés. Carelis fait don de son instrument enchanté à la cité. La viole de gambe est déposée à l'hôtel de ville, où l'on en joue ensuite chaque année lors de la kermesse pour insuffler à la fête l'esprit de la vie et de la danse.


_______________________________________

La structure de la Kermesse à Bruges s'apparente peu ou prou à celle de l'opéra Italien, avec une alternance de longue scènes de pantomime, pendant chorégraphique des recitatifs secco, dont la fonction est de faire avancer l'action, et de variations, ensembles et divertissements, qui sont l'équivalent dansé des airs.

Toujours bien servie chez Bournonville, la pantomime tient, dans La Kermesse à Bruges, une place si capitale que l'on peut presque parler de "théâtre chorégraphique", où les talents d'acteur ont tout loisir de s'exprimer. Sur ce plan, le rôle en or de Mirewelt fut quelque peut sous-exploité par Mogens Boesen, au jeu trop retenu.

La distribution était dominée par un Kristoffer Sakuraï (Carelis) en état de grâce. Le danseur binational japonais-danois se doutait vraisemblablement que se jouait ce soir un tournant important de sa carrière, et il s'est surpassé, alliant prestance et agileté. Son excellente performance fut récompensée par sa nomination au rang de "Soliste principal" à l'issue de la représentation. Sa partenaire, Susanne Grinder, fut également une Eleonore pleine de charme et de fraîcheur. Enfin, si Caroline Cavallo avait un peu déçu dans La Ventana, elle fut,en compagnie du magnifique Andrew Bowman, somptueuse dans le Divertissement de Psyché interpolé dans cette Kermesse à Bruges.

Par ailleurs, contrairement à la Ventana, le scénographe, Rikke Juellund, fit le choix d'une stylisation assez radicale, et les décors sobres contrastaient fortement avec les costumes aux tons vifs élaborés pour cette production.




Dernière édition par haydn le Lun Juin 06, 2005 6:20 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23831

MessagePosté le: Lun Juin 06, 2005 3:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[Et voilà le commentaire promis! Very Happy ]


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18129

MessagePosté le: Lun Juin 13, 2005 10:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Yao Wei et Suzanne Grinder, nommées solistes à l'issue de la soirée d'ouverture du festival Bournonville, viennent de faire leur apparition sur le site "The ballerina gallery".

Yao Wei

Suzanne Grinder


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23831

MessagePosté le: Lun Juin 13, 2005 10:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Sophia. Juste une précision, il ne semble pas que ces photos aient été prises durant le festival 2005, à l'exception peut-être de celle montrant Suzanne Grinder en compagnie de Kristoffer Sakurai dans la Kermesse à Bruges.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18129

MessagePosté le: Mar Juin 14, 2005 9:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il en manquait une parmi ces nouvelles solistes: Izabela Sokolowska, et la voici elle aussi sur le site "The ballerina gallery".

Izabela Sokolowska


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Festival Bournonville 2005 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com