Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Rapport diversité Opéra de Paris
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20308

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 5:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai compris "jusqu'à sa retraite".

Au temps pour moi, Le Figaro publie, sous la plume d'Ariane Bavelier, un article assez habile diplomatiquement parlant et un peu plus (gentiment) polémique que celui d'hier (vis-à-vis du rapport, non de Neef).
https://www.lefigaro.fr/musique/opera-de-paris-la-fausse-revolution-de-la-diversite-et-du-repertoire-20210210

Citation:
Non dépourvue de naïveté, la partie du rapport consacrée au répertoire est nettement plus faible que celle qui concerne la diversité du personnel. Ce n’est pas en jouant les quelques opéras-comiques du Chevalier de Saint-George, compositeur mulâtre du XVIIIe siècle, ou en invitant Alonzo King après Alvin Ailey en 1983, que l’on fera bouger les lignes en profondeur. Attention à l’effet alibi! Au moins, les rapporteurs s’en tiennent-ils à des recommandations très générales et nuancées, sans interférer dans la liberté créatrice des metteurs en scène et chorégraphes. «Nous ne sommes pas des censeurs», rappellent-ils. Et Alexander Neef de préciser : «Il n’y aura pas de boycottage des œuvres.»

La commande de ce rapport a le mérite d’ouvrir le débat avant qu’il n’explose brutalement. Mais la porte est ouverte et les sorties de route dépendront beaucoup à la patte de la direction. L’Opéra et le ballet sont peuplés de stéréotypes et d’histoires de meurtres et de violences, dont le principe même est d’être politiquement incorrects. On ne chante, ni ne danse, sur les trains qui arrivent à l’heure.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claudia



Inscrit le: 09 Fév 2021
Messages: 8

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 6:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est curieux cette volonté de se défendre de toute intention de censure/boycott, quand on il est écrit noir sur blanc que la représentation de certaines oeuvres est de nos jours "dérangeante".
Comment peut-on trouver ce rapport nuancé alors qu'il juge les oeuvres (ballets comme opéras) au travers d'un prisme déformant et caricatural?
Les mesures proposées paraissent franchement radicales et visant à supprimer ce qui est, plus qu'une norme, la marque de fabrique du "style Opéra de Paris" en matière de danse.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 25097

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 7:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bienvenue parmi nous Claudia et merci pour votre première contribution.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20308

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 7:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le fait est que ça se termine TOUJOURS en censure - censure "soft" ou auto-censure -, dès lors que l'on commence à émettre l'idée qu'une œuvre ou une représentation est moralement dérangeante - "problématique", comme tous ces gens se délectent à dire.
Ariane Bavelier évoque à juste titre l'exemple de Petrouchka, à l'affiche il n'y a pas si longtemps à Paris (et même filmé à cette occasion), dont on peut être certain qu'il ne sera plus jamais reprogrammé dans sa version des Ballets russes.
Il est aussi question dans le papier du personnage d'Abderam, qui ne pourrait plus être joué innocemment selon le (ou les) danseur(s) interrogé(s) ("«Les danseurs nous ont dit qu’ils ne danseraient pas le rôle d’Abderam dans Raymonda, comme si de rien n’était» , poursuivent les rapporteurs."). On aimerait au passage que la pruderie de circonstance soit un peu étoffée...

A noter que le titre initial de l'article "La fausse révolution de la diversité et du répertoire" a été transformé depuis tout à l'heure en "Le rapport sur la diversité bouscule le recrutement et questionne le répertoire".


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claudia



Inscrit le: 09 Fév 2021
Messages: 8

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 7:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour votre accueil Haydn. Smile

Ce nouveau titre a sans doute été considéré comme "moins dérangeant". Cela en dit long sur la volonté de ne surtout pas remettre en question ce rapport...

Je dois dire que s'il y avait fort à parier qu'on y parlerait de La Bayadère et de Raymonda, je ne m'attendais pas à y trouver Petrouchka (un "impensé" sans doute Laughing ).
J'imagine qu'on est en train de passer au crible le répertoire, en mentionnant ces trois là "pour l'exemple".

Et je me pose la question: qu'en pensent les danseurs (en dehors des quelques-uns qui ont été interrogés), maîtres de ballet et professeurs?
En plus de ce qu'ils auront (ou pas) à danser, la modification des critères de recrutement, la constitution des membres du jury etc. préconisées dans ce rapport les concernent directement.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katsu



Inscrit le: 21 Déc 2019
Messages: 375

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 8:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Au Bolshoi, lors de l'affaire "Noureev" (je ne reviens pas sur le fond de l'affaire, chacun s'est fait son avis), des danseurs de premier rang avaient rejoint la contestation sur les réseaux sociaux.
A l'ONP, aucune tête ne dépasse.

Concernant les maîtres de ballet, qui sont d'une autre génération, je ne pense pas qu'ils voient tout ça d'un très bon oeil. Mais ils n'ont plus la main. Désormais, ce sont les communicants qui donnent le ton.
Et Aurélie Dupont, qui est muette ? Elle a une place à défendre.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20308

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 8:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Isabelle Barbéris, qui n'est pas spécialiste du ballet, mais à tout le moins du théâtre (et connaît bien toutes ces questions de censure moderne dans le monde du spectacle), ne fait évidemment pas partie de la liste d'*experts* (de tous ordres) consultés par la paire N'Diaye/Rivière, étiquetée *indépendante* (tu parles!), qui a préféré cultiver un *entre-soi* de bon aloi, ne risquant pas d'ébranler ses propres préjugés.
Il est dommage qu'elle soit à peu près la seule personnalité médiatique, légitime d'un point de vue scientifique, mais dans un registre délibérément polémique, à porter une autre vision des choses. Sa tribune, intitulée "Diversité à l’Opéra de Paris : vers un racialisme d’État ?", est dans Marianne : https://www.marianne.net/agora/humeurs/diversite-a-lopera-de-paris-vers-un-racialisme-detat




Dernière édition par sophia le Mer Fév 10, 2021 11:13 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claudia



Inscrit le: 09 Fév 2021
Messages: 8

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 9:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Enfin un article qui sait de quoi il parle et ne connaît pas la langue de bois!
Isabelle Barbéris est la première à oser demander ce que vient là faire George Floyd, régulièrement cité par les jeunes promoteurs de la diversité, à nommer les modèles de pensée américains auxquels se réfèrent les "solutions", et à rappeler au passage que les nouveaux censeurs ont déjà réussi à faire interdir une pièce d'Eschyle, portant l'anachronisme à son comble.

Pour en revenir aux danseurs, ils n'ont pourtant pas hésité à maintenir une très longue période de grève, même lorsque c'était devenu inutile. Ce qui arrive en ce moment n'est pourtant pas moins grave.
Evidemment, l'ouverture express d'un poste de "chargé mission diversité" n'incite peut-être pas à exprimer un désaccord...




Dernière édition par Claudia le Mer Fév 10, 2021 9:29 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20308

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 9:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est clair! L'effet de groupe est fort, la pression médiatique ne l'est pas moins, et chacun se protège. C'est humain. Mais ne nous trompons pas, nous, quand on évoque "les danseurs". Ils sont 154!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20308

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 9:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Katsu a écrit:
Au Bolshoi, lors de l'affaire "Noureev" (je ne reviens pas sur le fond de l'affaire, chacun s'est fait son avis), des danseurs de premier rang avaient rejoint la contestation sur les réseaux sociaux.
A l'ONP, aucune tête ne dépasse.


Au Bolchoï, les têtes doivent, par définition, dépasser! Laughing


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katsu



Inscrit le: 21 Déc 2019
Messages: 375

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 9:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas lu le rapport entièrement, mais Isabel Barbéris fait mention de propositions anti blue face. C'est La Source qui est visé ?

Edit : merci sophia pour l'explication.




Dernière édition par Katsu le Mer Fév 10, 2021 10:09 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claudia



Inscrit le: 09 Fév 2021
Messages: 8

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 9:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il est certain que 154 danseurs ne peuvent avoir un point de vue unanime sur cette affaire. Disons que c'est dommage qu'on n'entende que les militants.

Concernant le "blueface", c'est cité dans le rapport à propos du Maure dans Petrouchka. Le rapport explique: "En 1991, les Ballets d’Oakland et de San Francisco eurent l’idée de remplacer le blackface par un «blueface »." Rolling Eyes




Dernière édition par Claudia le Mer Fév 10, 2021 9:53 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20308

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 9:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Katsu a écrit:
Je n'ai pas lu le rapport entièrement, mais Isabel Barbéris fait mention de propositions anti blue face. C'est La Source qui est visé ?


Le "blueface" est une option de remplacement du "blackface" de Petrouchka, exploitée aux Etats-Unis dans les années 90, initialement approuvée par Isabelle Fokine, détentrice des droits, et finalement jugée insatisfaisante.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ballerina



Inscrit le: 01 Juin 2016
Messages: 1025

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2021 11:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et donc on ne l'appellera plus le maure mais le schtroumpf? Very Happy Rolling Eyes


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katharine Kanter



Inscrit le: 19 Jan 2004
Messages: 1228
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2021 10:07 am    Sujet du message: the ONLY thing that matters Répondre en citant

At the end of the day, there is ONE and only ONE thing that matters:

The raison d'être of the Paris Opera Ballet is to ensure that the French school of classical dance survive, essentially, FOREVER.

It has no other raison d'être.

If the majority of the troupe's elements no longer believe in that mission, DISBAND THE TROUPE.

There are certain things that can be done by the School, which I proposed TWENTY years ago in "The Barre and the Colour Bar", which will obviously come up against increasingly-serious limits.

Twenty years of privatisation and budget-cuts have since sapped the economic and moral fibre of this country.

Many young people in the Bantustans (the "banlieues" as they are euphemistically referred to) are now in poor health, which was not the case twenty years ago. In poor mental and/or physical health, including an epidemic of diabetes owing to malnutrition. Narcotics traffic has taken over.

And we have oh-so-cleverly created a lumpen-proletariat of "Poor White Trash" unseen since the early 19th Century in France.

Whereas a Nation's Health is a Nation's Wealth.

This does not mean that there be no men of talent in the Bantustans, but rather, that they will be far harder to find and recruit, than in what now seems like the "pre-Euro paradise" of 1999.

Stop the Fakery. This silly fad of turning the Paris Opera Ballet into a modern troupe, a thing which flatly contradicts its mission.

The only dancing that truly inspires young people, that lifts them above themselves, is classical dancing. A discipline so difficult in its striving, in its sense of the infinite, of the "criss-crossing of mortality and immortality", that studying it is an education in itself.

Hip-hop, break-dance or whatever, may be fun, challenging, exciting, an outlet for excess energy or whatever. It does not, however, bring with it the element of the "Sublime" in the sense that Fr. Schiller refers to it: facing the concept of death in the body, and overcoming that fear by faith in immortality.

Nothing to do with pink satin and fluffy tutus, but with the meat-and-potatoes of the ideas behind the art form.

Sorry if that's an unfashionable concept. It just happens to be the one on which all civilisation, no matter the continent or skin colour, rests.

Rather than throw the budget away on a Diversity Mission and a Discrimination Referent, and a wasps' nest of anthropologists and sociologists swarming round the dancers, take the several hundred thousand Euro a year THAT WILL UNDOUBTEDLY COST

and send the troupe, in small bands, out in the countryside to perform for the Sans-Dents.

Has anyone, perhaps, noticed that despite all the verbiage pouring out of the US (and the UK) on "diversity", and "BLM", and DWEM (Dead White European males) and God-knows-What-Else), the life-expectancy of black men in the US ghettos is less than Bangladesh (38 years)?

That the USA still has no public health system? That the vast majority of people in US gaols and on Death Row are black?

Which shews that Apartheid continues in the USA just as it does in France, and shews that the Politically-Correct have absolutely Sod-All intention of doing anything about it except TALK, and harass people who do not share their views of DWEMs.

Back to France and her ballet.

My next step will be to close down the Centre chorégraphique nationaux, which are a Waste of Space, and put back in their stead the classical troupes that formerly occupied that space.

One of the reasons Russia is now in better shape than we are is that through hell-and-high-water (literally), she has stuck to her guns on the cultural level.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com