Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Honorer GUSTAVE RICAUX - désigner une rue, cité ou jardin

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Katharine Kanter



Inscrit le: 19 Jan 2004
Messages: 1155
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Fév 17, 2020 5:50 pm    Sujet du message: Honorer GUSTAVE RICAUX - désigner une rue, cité ou jardin Répondre en citant

Création d’un Comité de soutien

En faveur de la désignation par les autorités municipales parisiennes

d’une rue, cité, square ou jardin au nom de

GUSTAVE RICAUX


A l’origine de l’initiative, la Société Auguste Vestris et les Artistes de l’Opéra national de Paris

Gilbert MAYER ; Pierre LACOTTE et Guy VAREILHES

Artistes Associés : les professeurs de danse classique Francesca FALCONE (Rome), Stefania ONESTI & Pier-Paolo GOBBO (« AlmaDanza », Bologna), Stephanie MURRISH-GAIFULIN (Tulsa) ; Julie CRONSHAW (FISTD, Londres).

Que vous soyez en France ou à l’étranger, si vous souhaitez rejoindre le Comité de soutien veuillez me contacter par MP !

En 2005 et 2019 respectivement, la Société Auguste Vestris a fait poser des plaques commémoratives en honneur de deux illustres danseurs étrangers : le chorégraphe August BOURNONVILLE (au 12 de la rue de Richelieu) et la grande ballerine Mathilde KCHESSINSKA (près Ranelagh, 75016 Paris).

Plusieurs artistes souhaiteraient désormais voir honorer le maître français Gustave RICAUX, et notamment Messieurs Pierre LACOTTE, chorégraphe, maître de ballet, Gilbert MAYER, Professeur de l’Opéra national de Paris, tous deux disciples de Gustave RICAUX et Guy VARIEILHES de l’Opéra, élève de Brieux (lui-même élève de Ricaux).

Personnalité extrêmement discrète, c’est à Gustave Ricaux que revient l’honneur d’avoir redonné à la danse d’homme, reléguée en France dès la deuxième moitié du XIXème siècle à un rang insignifiant, sa place légitime et balayer cette futilité du geste qui avait réduit le théâtre à un repaire mondain, et le vocabulaire à des expressions figées dont la seule finalité était de plaire.

Parmi ses élèves qui ont connu la gloire : Serge Peretti ; Paul Goubé ; Roger Fenonjois ; Roland Petit ; Jean Babilée ; Serge Golovine ; Raymond Franchetti ; Daniel Seillier ; Raoul Bari ; Lucien Duthoit ; Gilbert Mayer ; Pierre Lacotte ; Attilio Labis ; René Bon ; Alexandre Kalioujny ; Michel Renault ; Jean-Paul Andréani ; Michel Descombey. Il eut également comme élèves Madeline Lafon et Claude Bessy.

Voici quelques extraits d’un article rédigé par Pierre LACOTTE à l’occasion d’une Grande Leçon de la Société Auguste Vestris donnée en honneur de Gustave RICAUX au Centre de danse du Marais en 2010:

« Gustave Ricaux est incontestablement le plus illustre pédagogue de la danse classique masculine française du 20ème siècle.

« Né le 20 août 1884 à Paris, Gustave Ricaux est entré à l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris le 9 mars 1896. Il est engagé dans le corps de ballet en 1898 et est nommé premier danseur en 1907.

« Grand technicien, il obtient un succès retentissant bien que la danse masculine ne soit plus trop au goût du jour en France à cette époque ! De 1911 à 1914 il est engagé pour effectuer des tournées en Europe ; il danse en Angleterre, en Allemagne, en Belgique, en Italie, en Espagne, en Autriche, puis en Amérique. Mobilisé de 1914 à 1919, après la Guerre il reprend sa place à l’Opéra et en plus de sa carrière de danseur il est nommé professeur des classes masculines.

« Remarquable professeur, dès qu’il quitte la scène en 1931 il est nommé responsable de l’enseignement des élèves garçons de l’Ecole de danse. C’est ainsi qu’il va pouvoir former et suivre la carrière de tous les danseurs de l’Opéra, puisqu’il est le pédagogue exclusif de toutes les classes d’hommes. »

http://www.augustevestris.fr/spip.php?article192

Lorsque cette désignation de rue, square, jardin ou cité aura lieu, nous essayerons de reproduire l'extraordinaire master class donné par Pierre Lacotte avec l'assistance de Gil Isoart, au Centre de danse du Marais, pour marquer l'importance de l'occasion dans l'histoire de l'art français.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com