Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Célébrations pour les 350 ans de l'Opéra de Paris
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24427

MessagePosté le: Mar Juil 16, 2019 9:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Gimi a écrit:
OPÉRA BASTILLE - Parterre - Rang 14
Dans la mesure où certaines bizarreries de l’histoire de cette salle peuvent intéresser, voici celle du 14ème Rang de Parterre.

L’Opéra Bastille ayant été prévu pour être populaire, aucune loge ou espace n’ont été prévu pour les VIP.
En l’absence de loge présidentielle, le 13 juillet 1989, avait été réservé pour la quirielle de chefs d’états le premier rang de la travée centrale du Premier Balcon. Malheureusement elle ne comporte que 16 places (insuffisantes), difficile de reléguer les chefs d’états de second rang à celui-ci, ou pire, au Premier Rang des travées latérales (c’est à dire 2 rangs, voire 4 devant les very big VIP). Dernier point insupportable pour le Protocope, le Président de la République devait arriver en dernier et “bousculer” 7 rois du monde pour rejoindre sa place (les 2700 places de Bastille ont été obtenu au prix d’un pas très faible des rangées de sièges - pauvres jambes dès qu’on est un peu grand, surtout aux premiers rangs des balcons) Insupportable, mais il a fallu faire avec.
Au Parterre, au niveau des entrées latérales, si la première travée en entrant passait directement du rang 13 au rang 16 (qui comporte 8 sièges), et la deuxième du rang 13 au rang 15 (qui comporte 14 sièges), arrivé à la travée centrale, en juillet 1989, on se heurtait à un rang 14 comportant 14 sièges et à un rang 15 légèrement décalé vers l’avant par rapport au même rang sur les côtés.
Sur le plan fonctionnel, ce n’était peut-être pas très judicieux, puisque pour passer de Cour à Jardin, il fallait remonter jusqu’au 32ème rang par une allée étroite (surtout si, du 25 au 32ème rang les strapontins sont occupés) ou descendre jusqu’au premier rang et passer devant les jambes des occupants de ce rang.
Toujours est-il qu’un an plus tard, exit les 14 places du 14ème rang et réalignement du rang 15, offrant un rang de 42 places pour les invités de marque (voire 56 en prenant en compte les places latérales, si devant le 16ème rang on a reporté les fauteuils du défunt rang 14).
Du fantôme de ce rang, subsiste le marquage au sol dans le granit, le passage devant les places 1 à 13 et 2 à 14 en bois (au lieu de granit) et une marche traîtresse au niveau des places 13 et 14. Enfin, hors galas ou autres manifestations, un rang permettant d’étaler un peu les jambes.
Pour plus de clarté, j’aurais aimé joindre la copie du plan d’origine de la salle, mais je ne suis pas équipé pour 😡.










_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gimi



Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 672

MessagePosté le: Mer Juil 17, 2019 10:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à notre Administrateur bien aimé pour ces plans.
On remarque l’emprise sur le passage actuel des marches “traîtresses” (sous les lettres A et D), de part et d’autre de l’éphémère rang 14.
Dans les marches dangereuses, au niveau de ces accès, à noter également une seule marche descendante transversale (montante en cas de fuite) au niveau des lettres B et E (dans les descentes, on recommande 3 marches pour qu’elles soient perceptibles, si on ne regarde pas ses pieds, ou dans une foule).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katharine Kanter



Inscrit le: 19 Jan 2004
Messages: 1100
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Juil 17, 2019 4:02 pm    Sujet du message: Risky place Répondre en citant

Those high balconies - ghastly. I've seen people leave the theatre because they fear to topple over.

Not to speak of the way the steps leading to the various floors are arranged.

Personally, I think the place needs a MASSIVE safety audit.

And should never have been built in the first place ...

Nuff said.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
PhilippeC



Inscrit le: 12 Jan 2018
Messages: 6

MessagePosté le: Mer Juil 17, 2019 5:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour toutes ces infos, c'est très intéressant!

À la dernière de la Force du destin, une dame âgée marchant avec une canne est tombée sur la marche E; elle n'arrêtait pas de répéter "pourtant l'ouvreur m'avait bien prévenue!". Heureusement elle a pu se relever. Je me souviens que l'année dernière une autre chute avait nécessité l'intervention des pompiers. Gros défaut de signalétique.

Justement, il n'y avait pas eu un audit de sécurité récemment? N'est-ce pas une des raisons pour laquelle Bastille va fermer pour travaux?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Enya



Inscrit le: 26 Aoû 2005
Messages: 724

MessagePosté le: Mer Juil 31, 2019 10:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un dossier pour les 350 ans de l'Académie royale de musique sur Francemusique.com:

https://www.francemusique.fr/dossiers/350-ans-de-l-academie-royale-de-musique


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18914

MessagePosté le: Dim Aoû 25, 2019 8:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

A signaler, en particulier, l'épisode 14 de cette série, consacré à l'école de danse :
https://www.francemusique.fr/emissions/l-opera-de-paris-toute-une-histoire/14-moi-delphine-j-y-arriverai-74878


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tuano



Inscrit le: 27 Mar 2008
Messages: 705
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Nov 28, 2019 11:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il paraît que cet épisode est horrible. Je n'ai pas écouté car j'ai essayé avec de précédents épisodes et c'était affreux : inintéressant, douteux au niveau des informations, insupportable dans les choix musicaux, longuet.


Je ne sais pas trop où mettre le message suivant...

J'étais à la première du Prince Igor à Bastille ce soir, ouvrage célèbre pour ses Danses Polovtsiennes. La chorégraphie a été confiée à Otto Pichler. Le nom des danseurs ne figure pas dans la fiche de distribution, ils ne font pas partie du Corps de Ballet de l'Opéra. D'où viennent-ils ?

https://www.operadeparis.fr/saison-19-20/opera/le-prince-igor#gallery


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ballerina



Inscrit le: 01 Juin 2016
Messages: 635

MessagePosté le: Ven Nov 29, 2019 12:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est plutôt rare que les danseurs de l'opéra participent aux spectacles lyriques.
Du moins maintenant.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gimi



Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 672

MessagePosté le: Ven Nov 29, 2019 1:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

tuano a écrit:
Je ne sais pas trop où mettre le message suivant...

J'étais à la première du Prince Igor à Bastille ce soir, ouvrage célèbre pour ses Danses Polovtsiennes. La chorégraphie a été confiée à Otto Pichler. Le nom des danseurs ne figure pas dans la fiche de distribution, ils ne font pas partie du Corps de Ballet de l'Opéra. D'où viennent-ils ?
    Les noms de ces “danseurs” figurent dans le programme, mais sans indication de leurs origines.
    Ce ne sont ni des membres du Corps de Ballet de l’Opéra ni d’anciens élèves de l’École de Danse.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24427

MessagePosté le: Ven Nov 29, 2019 9:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

Si par hasard vous avez les noms des danseurs en question, on devrait pouvoir savoir d'où ils viennent.

Il est en effet rare que les danseurs d'une compagnie rattachée à un théâtre prennent part à un spectacle d'opéra ou d'opérette. Avant c'était monnaie courante, mais aujourd'hui, alors que les troupes de ballet revendiquent leur autonomie, participer à un spectacle lyrique est généralement vécu comme une humiliation, ou, à tout le moins, à une tentative de la direction du théâtre de mettre le ballet sous contrôle.

Chaque fois que des maisons d'opéra en Province ont tenté cela ces dernières années, ça c'est soldé par des protestations et des grèves. La création des CCN avait d'ailleurs pour objectif principal - et à mon avis absurde - de casser le lien entre les compagnies de danse et les théâtres. Mais cela ne concerne pas que la France, il y a eu récemment une tentative de reprise en main du Ballet Royal de Flandre par l'Opéra d'Anvers, qui a fait grincer des dents...


Il y a quelques exceptions, Laura Hecquet a par exemple dansé dans Capriccio de Richard Strauss au Palais Garnier, mais cela reste très rare.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
paco



Inscrit le: 28 Oct 2005
Messages: 2882

MessagePosté le: Ven Nov 29, 2019 10:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

haydn a écrit:
Si par hasard vous avez les noms des danseurs en question, on devrait pouvoir savoir d'où ils viennent.

Il est en effet rare que les danseurs d'une compagnie rattachée à un théâtre prennent part à un spectacle d'opéra ou d'opérette. Avant c'était monnaie courante, mais aujourd'hui, alors que les troupes de ballet revendiquent leur autonomie, participer à un spectacle lyrique est généralement vécu comme une humiliation, ou, à tout le moins, à une tentative de la direction du théâtre de mettre le ballet sous contrôle.

Chaque fois que des maisons d'opéra en Province ont tenté cela ces dernières années, ça c'est soldé par des protestations et des grèves. La création des CCN avait d'ailleurs pour objectif principal - et à mon avis absurde - de casser le lien entre les compagnies de danse et les théâtres. Mais cela ne concerne pas que la France, il y a eu récemment une tentative de reprise en main du Ballet Royal de Flandre par l'Opéra d'Anvers, qui a fait grincer des dents...


Il y a quelques exceptions, Laura Hecquet a par exemple dansé dans Capriccio de Richard Strauss au Palais Garnier, mais cela reste très rare.

C'est effectivement dommage (le ballet de l'ONP dans Guillaume Tell cela aurait de l'allure !).
Il existe de rares exceptions : actuellement, dans Death in Venice de Britten au ROH à Londres, deux rôles de pantomime sont confiés à des danseurs du Royal Ballet : Leo Dixon et Elisabeth McGorian (lesquels alternent cette série de représentations avec la série des Coppelia et Sleeping Beauty).
Il y eut également Roberto Bolle dans Aida (pour le bref ballet du 2e acte) lors du mandat de Stéphane Lissner à la Scala.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gimi



Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 672

MessagePosté le: Ven Nov 29, 2019 1:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

haydn a écrit:
Si par hasard vous avez les noms des danseurs en question, on devrait pouvoir savoir d'où ils viennent.
    Ophélie De Césaire, Anne-Laure Dogot, Alizée Duvernois, Anaëlle Échalier, Émilie Eliomzord, Anna Konopska, Stéphane Arestan-Orre, Antoine Audras, Rémi Benard, Pavel Danko, Grégory Garell, Joseph Gebrael, Pedro Lozano-Gomez, Loïc Marchi, Roman Vikouloff, Chris West et Guillaume Zimmermann.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tuano



Inscrit le: 27 Mar 2008
Messages: 705
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Nov 29, 2019 2:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24427

MessagePosté le: Ven Nov 29, 2019 3:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Apparemment ces danseurs n'ont rien en commun, et il y a dû y avoir un recrutement sur audition spécifique pour ce spectacle



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gimi



Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 672

MessagePosté le: Ven Nov 29, 2019 4:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

tuano a écrit:
Je ne sais pas trop où mettre le message suivant...
J'étais à la première du Prince Igor à Bastille ce soir, ouvrage célèbre pour ses Danses Polovtsiennes. La chorégraphie a été confiée à Otto Pichler. Le nom des danseurs ne figure pas dans la fiche de distribution, ils ne font pas partie du Corps de Ballet de l'Opéra.
    Personnellement, je trouve malheureusement opportun votre choix du fil consacré aux 350 ans de l’Opéra pour évoquer la disparition du Ballet de l’Opéra des représentations lyriques (surtout à une époque où il est sous employé).
    En caricaturant, un peu, rappelons qu’entre le milieu du XIXème siècle et le milieu du XXème siècle, il n’y avait pas de soirées de ballets, le “Ballet” était un divertissement au Quatrième Acte des Grands Opéras ou un complément pour les œuvres lyriques dépourvues de danseuses.
    Plus près de nous, la seule œuvre lyrique dans laquelle se fourvoie le Ballet de l’Opéra de Paris est Orphée et Eurydice, version Pina Bausch (la version de George Balanchine, qui inaugurait l’ère Libermann le 27 novembre 1974, était clairement un Opéra avec intervention de danseurs, spectacle qui ne connaîtra que 17 représentations).
    A part Capriccio, cité par Haydn, qui comporte un rôle de danseuse, je dois remonter à mars 1999 et aux Troyens pour voir quelques danseurs (15, dont 4 remplaçants : Aurélie DUPONT, Delphine BAEY, Éric MONIN et Stéphane PHAVORIN) fouler le plateau de La Bastille (première et dernière fois).
    En remontant dans le temps, on trouve quelques danseurs de l’Opéra dans La Traviata, version Zeffirelli, en 1986; en juin 1975, George Balanchine commettra La Nuit de Walpurgis pour les 6 premières représentations du Faust de Lavelli; avant, il faut remonter à 1968 et à Margherita Wallmann et la création de Turandot pour voir un recours substantiel au Corps de Ballet de l’Opéra de Paris.😥


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 5 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com