Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Cendrillon - ONP Bastille [26/11/2018-02/01/2019]
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
eloisa



Inscrit le: 24 Sep 2009
Messages: 99

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2018 12:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Emilie Cozette a à nouveau remplacé MOB ce soir dans une des deux sœurs, et Marion Barbeau a dansé l'Eté...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mel D



Inscrit le: 05 Oct 2018
Messages: 9

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2018 9:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hugo Marchand annonce qu’il dansera deux dates supplémentaires avec Dorothée Gilbert le 21 et le 27. Inquiétant pour Myriam Ould-Braham retirée des distributions ? (Et Haydn, vous aviez raison : c’est bien sur Cendrillon que ça bouge le 21...)


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mel D



Inscrit le: 05 Oct 2018
Messages: 9

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2018 3:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et le site de l'opéra annonce Germain Louvet et Ludmila Pagliero pour le 30 décembre et le 2 janvier. Myriam Ould-Braham et Mathias Heymann sont donc officiellement forfaits jusqu'en janvier. Sad


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23862

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2018 3:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et le 21 et le 27/12 toujours selon le site de l'Opéra, avec cette dernière mise à jour, Dorothée Gilbert a perdu son prince...



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/


Dernière édition par haydn le Jeu Déc 06, 2018 3:20 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gimi



Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 552

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2018 3:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mel D a écrit:
Hugo Marchand annonce qu’il dansera deux dates supplémentaires avec Dorothée Gilbert le 21 et le 27. Inquiétant pour Myriam Ould-Braham retirée des distributions ? (Et Haydn, vous aviez raison : c’est bien sur Cendrillon que ça bouge le 21...)
    Le site de l’ONP confirme les deux dates supplémentaires de Dorothée GILBERT mais n’indique pas de nom pour son partenaire. Pour les autres dates de Myriam OULD-BRAHAM, elle est remplacée en sœur rose par Émilie COZETTE (qui reste distribuée dans l’Été, y compris pour le passé Crying or Very sad) et par Ludmila PAGLIERO dans Cendrillon (en partenariat avec Germain LOUVET).

    En résumé, cela donne en remplacement de Myriam OULD-BRAHAM :
    • en sœur rose, Émilie COZETTE les 8/12 (Question) et 16/12/2018;
    • Dorothée GILBERT en Cendrillon les 21 et 27/12/2018;
    • Ludmila PAGLIERO les 24, 30/12/2018 et 2/1/2019.




Dernière édition par Gimi le Jeu Déc 06, 2018 3:33 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23862

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2018 3:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nos messages se sont croisés, Gimi, je faisais la même réflexion.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23862

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2018 4:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Toutes les représentations du 8/12 sont annulées, Dame aux Camélias, démonstrations de l'école de danse, Cendrillon (matinée + soirée).

https://www.operadeparis.fr/message-aux-spectateurs-5



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Clelia



Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 2

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2018 9:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Je dois échanger mes places du 08/12 : savez-vous à quelles dates il reste des places autour de Noël (le numéro indiqué a été injoignable tout l'après-midi...) ?
Merci !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23862

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2018 10:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense qu'ils ont commencé par recaser les abonnés. Il est probable qu'il y aura des places pour la représentation du 15/12 à 14h30, qui a été rajoutée. Si l'on en croit le site de l'Opéra, seules les représentations du 9/12, du 19/12 et du 30/12 affichent complet. après, cela dépend de la catégorie de places que vous visez.

Méfiance quand même pour le 15/12, le samedi étant apparemment la journée préférée des manifestants. Rien ne dit que celle du 08/12 sera la dernière à être perturbée. L'avenir proche est des plus incertain.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tuano



Inscrit le: 27 Mar 2008
Messages: 607
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2018 10:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Peut-être vaut-il mieux acheter des places pour une autre date puis vous faire rembourser celles du 8. Si vous tardez, il n'y aura peut-être plus de choix. Normalement il y a un contingent de places pas encore mises à la vente mais ce spectacle affiche déjà presque complet pour beaucoup de dates.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23862

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2018 10:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a sans doute pas mal de touristes qui ont dû annuler leur venue, effrayés par les images cataclysmiques relayées par les médias, donc, pas sûr qu'il soit si difficile de retrouver des places, en tout cas dans les catégories les plus chères.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Clelia



Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 2

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2018 10:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour vos conseils.
Je vais essayer de les joindre pour voir s'il reste des places. Je compte bien éviter le report du 15 décembre, je pense comme vous qu'il y a un risque élevé que cette représentation soit aussi annulée et comme je viens de province je ne vais pas prendre un billet de TGV cher exprès...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18153

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2018 7:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La production peine à séduire la critique, c'est le moins qu'on puisse dire.
Les Echos reste toutefois prudent, considérant que le couple de première "fait oublier les faiblesses de la chorégraphie".
https://weekend.lesechos.fr/culture/spectacles/0600249977533-cendrillon-sous-les-sunlights-2226286.php
Le FT y va moins par quatre chemins et se livre à un démontage en règle de la production (bienvenu, je dois dire).
https://www.ft.com/content/58af4a0e-f948-11e8-a154-2b65ddf314e9


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dimago



Inscrit le: 08 Juin 2013
Messages: 33

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2018 8:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un peu tardivement Embarassed je viens livrer mes impressions de la soirée du mercredi 5 décembre
De bons acteurs dans une pièce qui vieillit mal
J'ai beaucoup aimé les prestations des uns et des autres, mais en même temps, je ne me suis pas laissé embarquer dans un conte merveilleux.
Certaines scènes sont trop longues, le passage des prises de vues du début du deuxième acte est ridicule et n'arrache ni rire, ni sourire. Crying or Very sad

Heureusement, il y avait de très bons interprètes.
J'ai trouvé que Dorothée Gilbert avait un peu de mal au début à entrer dans le personnage, puis soudain, elle fut éblouissante, tant dans l'interprétation de la pauvre Cendrillon que dans la superbe transformation et dans le retour après les douze coup de minuit...
Hugo Marchand a été solaire. Juste cabotin comme il sied à un acteur vedette. Il rayonnait et le partenariat avec Dorothée était étincelant.
J'ai particulièrement goûté le charme et la douceur du pas de deux du tabouret (peut-être a-t-il un autre nom Embarassed )
La marâtre d'Aurélien Houette était à la fois très maligne, très perverse d'un certain côté, et très drôle. Il n'en a pas fait trop contrairement à ce que j'avais vu d'un autre danseur lors d'une précédente série.
Valentine Colasante et Emilie Cozette ont excellé dans les rôles des mauvaises soeurs, pleines de punch, de drôlerie... Une bonne surprise de les découvrir dans ce registre.
François Alu a incarné avec force le Producteur, nous faisant un hilarant numéro de Groucho.
Daniel Stokes a incarné un merveilleux professeur de danse, tant à la maison de Cendrillon que lors des essais avec l'acteur vedette, les soeurs, et Cendrillon.
Francesco Mura en Assistant du Directeur de scène a composé un rôle plein de drôlerie et de finesse.

Je regrette toujours les costumes des Saisons de la première production. Ceux-ci ne me convainquent pas.
La prestation des douze coups de minuit était très forte et remarquable. Bravo aux danseurs.

Grâce aux divers interprètes, j'ai passé une agréable soirée. Mais le ballet lui-même n'est pas génial. Il pourrait être remisé au cabinet des accessoires et de l'histoire du ballet.
A quand une nouvelle version de ce ballet pour l'Opéra de Paris ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vincentledanseur



Inscrit le: 01 Fév 2018
Messages: 28
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Déc 11, 2018 9:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Retour sur la soirée du 5 décembre

Mais quel était le besoin de remonter ce ballet fort poussiéreux (sans vilain jeu de mot) qu’est le Cendrillon de Noureev ? Est-ce à la seule demande de Karl Paquette qui pour ses adieux voulait choisir un ballet « classique » mais sans grande difficulté... Ou bien est-ce là le choix de la direction artistique de l’opéra qui boude ostensiblement la danse classique ? « Vous voulez du classique ? Et bien voici, contentez-vous des miettes de Cucendron. »

Ce ballet a pourtant un très fort potentiel sur le papier. Le romanesque du conte de Perrault, le strass d’Hollywood, la danse qui se moque d’elle-même avec les deux sœurs… Et pourtant ce conte ne laisse qu’une sensation d’une œuvre défraîchie que l’on vous supplie de ne plus remonter. Surtout si cela se fait au détriment d’autres ballets (Raymonda, Suite en blanc, Les flammes de Paris qui n’ont pas les faveurs de la direction depuis des années).

Heureusement qu’Hugo Marchand et Dorothée Gilbert relèvent par le talent le niveau de cette vieillerie. La robe blanche de Dorothée Gilbert est insaisissable, évanescente. Ses plis et replis, jamais fixés, s’élèvent avec une grâce naturelle. Cette robe emplit l’espace, tourne, dévoile les jambes interminables de la danseuse. Le pas de deux du tabouret est un petit bijou de danse classique et de technique. La lente et constante rotation du tabouret d’Hugo Marchand rencontre la valse ininterrompue de ladite robe blanche. Les portés sont subtils, délicats… le spectateur assiste à l’éclosion d’une fleur à mesure que le tabouret effectue sa révolution.
Le premier acte plante le contexte familial de Cendrillon. Emilie Cozette et Valentine Colasante n’ont étonnamment aucun mal à nous faire croire qu’elles sont de piètres danseuses. Mais leur prestation manque de piquant, et semble parfois trop caricaturale. La chorégraphie de Cendrillon et de son balai est un peu naïve, sans grand intérêt. La variation de Charlie Chaplin est agréable, nous révèle un peu du charme de Dorothée Gilbert, de son énergie. Toutefois l’écriture chorégraphique est uniquement basée sur l’utilisation de claquettes. Sans cet artifice, le personnage de Cendrillon ne présente jusqu’alors que peu d’intérêt. Le défilé de mode est joli, vivifiant. La succession du printemps, de l’été, de l’automne et de l’hiver nous dévoile enfin un peu de danse classique. Mais c’est uniquement sur le tableau final de l’acte, où les couleurs se mélangent, les saisons s’entremêlent et le corps de ballet nous présente une véritable fresque que Rudolf Noureev se rappelle à mon esprit. C’est bien lui le chorégraphe… Surprenante révélation.

Le cœur regonflé de danse classique, le second acte m’assène immédiatement un coup dur. La succession des films est assommante. Au-delà de la performance certainement remarquable des danseurs, j’ai envie que le ballet avance. Arrive enfin Dorothée Gilbert, rayonnante. Quel besoin de solliciter ses deux sœurs ? Le premier acte nous a déjà bien démontré qu’elles étaient méchantes, que l’écriture chorégraphique les enjoignait à mal danser, et qu’elles ne provoquaient pas l’hilarité. Si je voulais voir de la mauvaise danse, pas besoin d’opéra, j’ai un miroir à la maison pour cela. Je scrute donc le corps de ballet masculin derrière elles.

L’acte trois donne une belle part au corps de ballet masculin. Celui-ci traverse la scène en long et en diagonale. Les hommes sont follement dynamiques, sursautent, galopent et sont menés avec espièglerie par l’acteur vedette. La diagonale de fouettés m’évoque la cavalcade John Cranko dans Onéguine. Ou bien est-ce chronologiquement l’inverse ? Quel drame de ponctuer la recherche de Cendrillon et sa pantoufle par de nouvelles saynètes qui ne font qu’alourdir un spectacle à bout de souffle. Et lorsque l’on retourne enfin chez Cendrillon, ce n’est pas pour la voir danser elle, mais pour retrouver le même jeu, déjà éculé dès premier acte, de ses sœurs. La marâtre campée par Aurélien Houette est ceci dit hilarante lorsqu’elle se jette sur la pantoufle pour l’essayer. Voici un effet comique bien réussi.

Le pas de deux final est joli, mais il me semble bien cher payé à travers cet ennui. Même le ventilateur qui gonfle telle une voile le châle de Cendrillon n’emportera pas mon cœur. Et bien non, tant pis, je n’irai pas voir les adieux de Karl Paquette.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivante
Page 9 sur 12

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com