Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Don Quichotte [ONP Bastille 11/12/2017-06/01/2018]
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 24, 25, 26  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ballerina



Inscrit le: 01 Juin 2016
Messages: 500

MessagePosté le: Mar Jan 09, 2018 12:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui ce n'est pas nouveau bien sur mais ça se voit davantage.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estrée



Inscrit le: 08 Oct 2017
Messages: 11
Localisation: Nantes

MessagePosté le: Mar Jan 09, 2018 2:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jarno-* a écrit:

Alice Renavand incarne à merveille une Kitri ravageuse, espiègle, séductrice, boudeuse ou romantique selon les scènes, mais toujours magnifique et expressive, tout en ne laissant jamais transparaître les difficultés techniques de son rôle, qu'elle semble effacer avec facilité.


Je vais dans le même sens que Jarno-* et JulietteA concernant la Kitri d'Alice Renavand : j'ai eu la chance de la voir lors de la dernière reprise en 2012 et déjà elle m'avait complètement conquise sur tous ces aspects : technique irréprochable, brio, piquant, sensualité etc !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LucyOnTheMoon



Inscrit le: 18 Nov 2008
Messages: 964

MessagePosté le: Mar Jan 09, 2018 8:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'approuve et plussoie sur tout ce qui a été dit dans les interventions précédentes sur les qualités d'interprétation d'Alice Renavand - représentation du 30 décembre : oui, elle met le feu à la scène - et je n'en attendais pas moins ! - mais sans jamais oublier un quart de seconde son personnage : elle EST Kitri, pas une étoile se produisant lors d'un gala avec pour seul objectif d'en mettre plein les mirettes le temps d'une ou deux variations. Et une telle justesse de jeu (elle joue, s'amuse et nous amuse), un tel plaisir en scène, c'est juste un bonheur à voir !
Mon admiration ne va pas toutefois jusqu'à m'aveugler sur quelques rares fautes techniques dans le troisième acte - un manque de coordination avec son partenaire dans la série d'équilibres qui failli provoquer un petit incident (mais le dernier de la série a été parfaitement tenu, et sans trembler), et un petit déséquilibre à la réception des fouettés. Des petites fautes donc que je suis très enclines à pardonner
1) de façon hyper subjective, parce que pour moi l'interprétation emporte tout le reste
2) de façon tout à fait objective, parce que les conditions idéales n'étaient décidément pas réunies : deux changements de partenaires en répétition, un temps très court de répétition avec le dernier qui n'était pas tout à fait "au bon format" pour elle, rôle dansé seulement pour la 3e fois de sa carrière... et puis, disons-le, elle a 37 ans !!! beaucoup de ballerines à cet âge ont depuis longtemps arrêté les grands rôles classiques (en tout cas à l'ONP), en tout cas on pouvait légitimement s'attendre de sa part à moins d'endurance et d'énergie qu'une petite jeune de 25 ans (d'autant plus qu'elle n'a pas l'habitude et l'entraînement de ce type de rôle). Et pourtant c'est passé, quasiment à la perfection. Alors je suis infiniment heureuse d'avoir pu ENFIN assister à cette prestation, et un peu amère en pensant à ces quatre années si peu exploitées à sa juste valeur depuis sa nomination.
Certes je ne l'imaginais pas vraiment en Giselle (quoiqu'elle serait sans doute capable de nous surprendre) mais elle aurait fait une Myrtha des plus intéressantes. Au hasard...

Un mot rapide sur le reste de la soirée : sans doute l'effet "dernière", le public était particulièrement actif ! Il faut dire que Sancho a tout donné pour cette dernière, y compris lors de la danse finale ! Les alignements des demoiselles dans l'acte 2 laissaient à désirer (je mettrai cela sur le compte de la fatigue), mais c'est ma seule réserve sur une soirée en tout point réjouissante Very Happy

(ha oui j'ai failli oublier "le héros" du soir ! en un mot : my godness, quelles pirouettes !!!!!)


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
tuano



Inscrit le: 27 Mar 2008
Messages: 586
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Jan 09, 2018 9:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

LucyOnTheMoon a écrit:
Alice Renavand - représentation du 30 décembre : oui, elle met le feu à la scène - et je n'en attendais pas moins ! - mais sans jamais oublier un quart de seconde son personnage : elle EST Kitri

erreur sur la date ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LucyOnTheMoon



Inscrit le: 18 Nov 2008
Messages: 964

MessagePosté le: Mar Jan 09, 2018 9:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui en effet je voulais dire 6 janvier.. (voilà ce que c 'est d'y aller 2 fois, je me mélange les pinceaux Wink )


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
delphes_p



Inscrit le: 22 Oct 2017
Messages: 5
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Jan 09, 2018 9:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je rejoins plusieurs interventions, et sur Isaac Hernandez, et sur la merveilleuse Alice Renavand. L'invitation de dernière minute fut une invitation réussie en dépit des obstacles ! J'ai vu (et découvert sur scène) Isaac Hernandez le 6 janvier et comme d'autres spectateurs, il m'a davantage convaincue dans le dernier acte, tout comme l'avait fait Isabella Boylston le 25 décembre. Je ne suis pas une spécialiste contrairement à d'autres contributeurs, et revendiquerai donc un approche plus "impressionniste".
Isaac Hernandez semblait parfois chercher un peu ses enchainements de pas et ses placements, mais il évoluait au beau milieu d'un corps de ballet un peu fatigué, multipliant lui-même les approximations ou les petits déséquilibres (à l'image de Pablo Legasa - on ne lui en tiendra pas rigueur). De mon point de vue, cela n'a guère nui à son personnage, pas plus qu'à la représentation. Ne pourrait-on d'ailleurs concevoir un Basilio joli garçon, un peu hâbleur, mais pas aussi fin stratège que sa belle partenaire dans l'acte 1 ? Et Alice Renavand est d'une telle présence en scène qu'elle domine à l'évidence (et oui, elle EST Kitri) : il en résulte un partenariat parfois inégal (effectivement le petit loupé dans les équilibres) mais non dénué de saveur.
Isaac a eu le grand mérite de savoir la mettre en valeur sans jamais entraver ces merveilleux instants de danse pure où elle s'abandonne complètement dans des cambrés et des tours magnifiques, ne cédant jamais à la tentation de se "raccrocher" à l'exercice technique. Le jeu d'Alice Renavand est subtil et toujours juste, ce qui permet à son partenaire de rester dans la bonne tonalité, qu'elle soit grotesque ou sensuelle. Quelle coquetterie au début de l'acte 2... Elle donne enfin une telle amplitude à ses mouvements qu'elle est pour moi la meilleure Dulcinée, surpassant peut-être dans cet acte la très belle Ludmila Pagliero (vue le 17 décembre lors de la spectaculaire "matinée" avec Mathias Heymann).
Finalement, j'ai préféré le duo Renavand/Hernandez à celui que formaient Boylston/Ganio, et ce malgré l'excellente prestation de Mathieu Ganio, partenaire attentionné, présent et rassurant. Mon sentiment a été que le danseur de l'ENB déployait plus naturellement son répertoire que l'Américaine, peut-être parce qu'elle m'a donné le sentiment de chercher à se fondre dans un style qui n'était pas le sien. Il me semble en effet que l'invité doit pouvoir proposer une lecture nouvelle dans son interprétation comme dans sa danse : tous deux se sont montrés très généreux sur scène mais je pense qu'Isaac Hernandez a su être un invité plus spirituel...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
céline



Inscrit le: 21 Oct 2016
Messages: 337
Localisation: province

MessagePosté le: Mer Jan 10, 2018 3:33 am    Sujet du message: Don Quichotte Répondre en citant

Merci pour ces retours, je n'étais pas certaine qu'il y en aurait .
Je regrette d'autant plus qu'elle ne danse pas Tatiana, malgré sa haute taille. Elle serait bien aussi dans une reprise de Roméo et Juliette (la version de Noureev). On est meilleure en ayant vécu dans ce genre de rôle. Dans Giselle, sa modernité serait passionnante.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JMJ



Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 566

MessagePosté le: Jeu Jan 11, 2018 7:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai regardé la vidéo du couple Pagliero Heymann (acte 1 pour le moment). Mathias Heymann y est sacrément enthousiasmant . Il correspond exactement à l'image que je me fais du rôle (et accessoirement d'une étoile de l'onp).
Il me fait penser aux grands Basilio parisiens des années 80 (Dupond, Vu An, Legris...). Je ne sais pas s'il y en a eu tellement d'autres entre temps. CatherineS a sans doute des éléments de comparaison.

Même Alu en 2012, considéré au début de ce fil comme le plus légitime dans le rôle, ne délivre pas le même abattage technique, malgré une présence scénique incontestablement séduisante.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18069

MessagePosté le: Jeu Jan 11, 2018 8:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

En termes d'emploi et de charisme, pour un DQ traditionnel, oui, mais Alu n'a pas, comme Heymann, le "style Noureev" et, au demeurant, ne cherche pas à l'avoir, ce n'est pas un secret.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marie-A



Inscrit le: 29 Déc 2016
Messages: 61

MessagePosté le: Jeu Jan 11, 2018 1:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La nouvelle distribution d'Onéguine m'y fait penser mais je crois qu'il n'y a eu aucun compte rendu de la soirée baulac/louvet dans don quichotte? Bien que j'aime beaucoup ces deux danseurs séparément, je n'ai jamais été captivée par leur partenariat, trop gentillet à mon goût, mais n'ayant pas pu les voir dans don quichotte, un ballet plein de fougue, je me demandais ce que vous en aviez pensé?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CatherineS



Inscrit le: 09 Mai 2015
Messages: 805

MessagePosté le: Jeu Jan 11, 2018 4:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

JMJ a écrit:
J'ai regardé la vidéo du couple Pagliero Heymann (acte 1 pour le moment). Mathias Heymann y est sacrément enthousiasmant . Il correspond exactement à l'image que je me fais du rôle (et accessoirement d'une étoile de l'onp).
Il me fait penser aux grands Basilio parisiens des années 80 (Dupond, Vu An, Legris...). Je ne sais pas s'il y en a eu tellement d'autres entre temps. CatherineS a sans doute des éléments de comparaison.

Même Alu en 2012, considéré au début de ce fil comme le plus légitime dans le rôle, ne délivre pas le même abattage technique, malgré une présence scénique incontestablement séduisante.


Nicolas Le Riche naturellement, José Martinez était très bien dans le rôle aussi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Entrechat 4



Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 83

MessagePosté le: Jeu Jan 11, 2018 6:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J’ai vu la distribution Baulac et Louvet le 24|12 et j’ai été un peu déçue... Melle Baulac était plutôt fébrile pendant le 1er acte, Monsieur Louvet a fait le job, mais sans me convaincre... En plus c’était un peu désordonné sur scène avec des gens placés n’importe comment qui cachaient les danseurs. J’ai ensuite beaucoup aimé l’acte 2. Melle Baulac était-elle soutenue par la reine des dryades O’Neill et Cupidon MOB, toutes les deux magnifiques? En tout cas, c’était très beau bien que le corps de ballet ne soit pas toujours bien aligné. Dans le troisième acte, Melle Park était magnifique en demoiselle d’honneur, j’ai encore sa variation dans les yeux ! L’adage du couple principal était réussi et la variation de Basilio aussi.
J’ai trouvé la variation de Kitri réussie également, mais surprise de la lenteur des échappées... Je ne me souvenais pas de cela... La coda par contre s’est plutôt mal terminée car Melle Baulac est descendue de pointe à la moitié de ses fouettés, elle a courageusement continué à pied quasiment plat et je l’ai admirée car elle a finalement réussi à remonter sur pointes pour les derniers... Mais quand même. La fin de la dernière diagonale était ratée : elle a tourné sur ses deux pieds, à plat, en ayant l’air d’avoir perdu ses repères. Bref, une impression mitigée, et pour faire le lien avec un autre post (Onéguine), j’aimerais les voir chacun-e avec un-e autre partenaire (je les avais vu-e-s) dans Roméo et Juliette).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexis29



Inscrit le: 22 Avr 2014
Messages: 678

MessagePosté le: Jeu Jan 11, 2018 10:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

oh là.... les fouettés ratés ou finis parterre dans Don Quichotte pour moi cela ne passe pas, je sais bien qu'il n'y a pas que la technique mais tout de même...

j'ai fait les distributions que j'aurais aimé voir Wink

Dorothée Gilbert / Mathias Heymann
Valentine Colasante / François Alu
Ludmilla Pagliero / Vincent Chaillet
Sae Eun Park / Germain Louvet
Hannah O'Neill / Hugo Marchand


sans ordre de préférence Smile


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23749

MessagePosté le: Jeu Jan 11, 2018 11:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une chute peut arriver même aux plus grandes, on a bien vu Zakharova s'étaler (et pas seulement chuter de pointe) devant des milliers de spectateurs au cinéma...

Dans vos distributions il y en a une qui me fait tiquer, c'est Gilbert / Heymann. Cela a déjà été essayé, et le résultat n'a pas été fameux. je me rappelle d'une Coppélia assez calamiteuse. Les deux artistes représentent individuellement ce qui se fait de mieux actuellement à l'Opéra de Paris, mais ensemble, ça ne va pas , il n'y a pas d'osmose, d'harmonie. Pour moi, les associations Ould-Braham / Heymann et Pagliero / Heymann sont les meilleures possible, et une distribution n'est pas absurde par essence simplement parce qu'elle a été décidé par la direction...
Pour Dorothée Gilbert, le meilleur partenaire m'a toujours semblé Josua Hoffalt, mais il n'était pas sur Don Quichotte cette année (blessure?).
Cela ne s'était pas non plus mal passé avec Hugo Marchand dans Manon, mais je ne sais pas pourquoi ce couple n'a pas été retenu cette fois.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/


Dernière édition par haydn le Ven Jan 12, 2018 5:19 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexis29



Inscrit le: 22 Avr 2014
Messages: 678

MessagePosté le: Jeu Jan 11, 2018 11:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Concernant les chutes bien sûr que tout peut arriver, non je parlais plus des danseurs pour lesquels certains éléments techniques ne sont pas suffisamment maîtrisés pour qu'ils puissent se sentir à l'aise, ils sortent du rôle, on voit la difficulté technique voire la peur sur leur visage, ils stressent les spectateurs, en tous les cas ils me stressent Wink

Cela n'enlève rien à leur grand talent mais dans d'autres rôles...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 24, 25, 26  Suivante
Page 25 sur 26

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com