Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Don Quichotte [ONP Bastille 11/12/2017-06/01/2018]
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 11, 12, 13 ... 24, 25, 26  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
calliope



Inscrit le: 28 Nov 2017
Messages: 7

MessagePosté le: Mar Nov 28, 2017 4:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour vos réponses! en effet je me demandais quelles distributions étaient retenues par l'ONP. Ayant un budget étudiant je me concentre sur les APJ mais c'est très frustrant de ne pas connaître à l'avance les distributions pour éventuellement prendre des places sur d'autres dates ^^


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joelle



Inscrit le: 06 Avr 2013
Messages: 817

MessagePosté le: Mar Nov 28, 2017 9:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir et bienvenue à Calliope ! surtout qu'il y a encore pas mal de places pas trop chères à attraper sur de nombreuses dates...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tuano



Inscrit le: 27 Mar 2008
Messages: 663
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Nov 30, 2017 12:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On peut télécharger une fiche sur le spectacle avec une présentation du ballet et le synopsis, sur cette page :

http://www.arop-opera.com/spectacle/Presentation/1513/29293

Cliquer sur : TELECHARGER LA FICHE


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Delly



Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 603

MessagePosté le: Jeu Nov 30, 2017 8:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Tuano !!

Une version quelque peu raccourcie circulera sans doute parmi mes collègues qui vont découvrir le ballet avec moi... Ca m'évitera de leur dire des bêtises ou de les assommer de paroles...
Excellente idée Very Happy


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dounits



Inscrit le: 18 Déc 2012
Messages: 42

MessagePosté le: Ven Déc 01, 2017 2:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
Je n'ai pas fait attention si cela avait déjà été demandé mais connait-on la distribution de la générale du 8 décembre ?
Merci !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24181

MessagePosté le: Ven Déc 01, 2017 2:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cela a été demandé, mais je ne la connais pas encore sinon je l'aurais mise. Souvent, c'est la même que la Première, mais ce n'est plus systématique.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dounits



Inscrit le: 18 Déc 2012
Messages: 42

MessagePosté le: Ven Déc 01, 2017 6:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ok, merci. A suivre donc...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SylviaC



Inscrit le: 26 Oct 2017
Messages: 11

MessagePosté le: Mar Déc 05, 2017 4:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Distribution de l’avant première publiée sur le site de l’Opéra.

Kitri
Myriam Ould-Braham

Basilio
Karl Paquette

La Reine des Dryades
Alice Renavand

Espada
Florian Magnenet

La Danseuse de rue
Hannah O'Neill

Cupidon
Séverine Westermann

La Première Demoiselle d'honneur
Valentine Colasante

Deux amies de Kitri
Séverine Westermann
Charline Giezendanner

Le Gitan
Sébastien Bertaud

Don Quichotte
Alexis Renaud

Sancho Pança
Francesco Vantaggio

Gamache
Grégory Gaillard

Lorenzo
Samuel Murez


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24181

MessagePosté le: Mar Déc 05, 2017 4:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup SylviaC Smile



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
calliope



Inscrit le: 28 Nov 2017
Messages: 7

MessagePosté le: Jeu Déc 07, 2017 12:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup Smile !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SylviaC



Inscrit le: 26 Oct 2017
Messages: 11

MessagePosté le: Sam Déc 09, 2017 4:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Leonore Baulac vient d'annoncer sur Instagram que c'est finalement elle avec Louvet qui vont danser l'avant première ce soir....

Dommage, j'étais ravie de voir MOB !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24181

MessagePosté le: Mar Déc 12, 2017 1:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques mots de la représentation de ce soir, qui était la première "officielle" de cette nouvelle série de Don Quichotte. Avec une excellente surprise dès le prologue : Yann Chailloux, qui avait la lourde tâche de succéder à Jean-Marie Didière dans un rôle que celui-ci avait marqué de son empreinte des années durant, s'est avéré un comédien remarquable, doué de beaucoup de présence scénique. On remarquera que le jeu de scène a été beaucoup plus travaillé qu'à l'ordinaire à l'Opéra de Paris, et il y a eu un réel effort pour améliorer les choses de ce côté-là. Les plus anciens de nos lecteurs, ceux qui ont encore connu l'époque de la direction Nouréev, se diront que cela n'a plus rien à voir avec ce qui se faisait alors. C'est certainement exact. Mais il s'agit d'une chorégraphie qui date d'il y a près de quarante ans, et il n'y a, dans la compagnie, plus aucun danseur qui ait participé à des représentations du vivant de Nouréev. L'Opéra n'est pas un musée, les goûts du public évoluent, et parfois, il faut trancher dans le vif, et tant pis si ce n'est pas entièrement conforme à une version originale que plus personne ne connaît, ou presque. L'action a en tout cas beaucoup gagné en intelligibilité.

Les deux premiers actes ont été une vraie réussite pour Ludmila Pagliero et Mathias Heymann, transfiguré. A l'aise avec sa partenaire, il s'est révélé aussi un bon acteur, qui donnait l'impression de prendre beaucoup de plaisir sur la scène. On ne l'avait jamais vu ainsi. Quand il est en confiance, M. Heymann se hisse sans peine au niveau des plus grands noms de la danse masculine internationale. Ses portés à une main étaient impeccables, et là aussi, on ne lui connaissait pas une telle force physique. Dans le troisième acte, une petite erreur de placement (il était trop en retrait au début du grand pas et Ludmila Pagliero a été surprise de ne pas le sentir immédiatement derrière elle au moment où il devait tendre les bras pour la faire tourner) l'a un peu déstabilisé, et la fameuse variation (qu'il a débutée de la manière traditionnelle, par un équilibre) a été un peu fébrile. Ludmila Pagliero a été elle aussi un peu tendue dans la série des fouettés, mais le public n'a pas mégoté ses applaudissements au couple principal, largement ovationné.

Inversement, la paire Espada / Mercédès (la Danseuse de rue) a mieux réussi le troisième acte que le premier. Si Audric Bezard maniait la cape avec élégance et dextérité, il manquait un peu de ballon et d'engagement physique, et manifestait une certaine indifférence envers sa partenaire, Valentine Cola santé, qui, elle, se complaisait un peu trop dans les œillades et les postures aguicheuses. Dans l'acte III, les deux comparses ont en revanche trouvé le ton juste, avec ce qu'il fallait de peps et de complicité.

Les Amies de Kitri ont bénéficié, avec Sae Eun Park et Hannah O'Neill, d'une distribution luxueuse. Nous avons été gratifiés d'un duo truculent, et Mlle Park, remarquable technicienne mais actrice plutôt timide, s'est véritablement lâchée et a fait montre de beaucoup d'esprit et de verve.

On sera plus réservé sur le Gitan de Paul Marque. Non que le jeune artiste manque de talent, mais il est trop fin, trop stylé pour un rôle de brute, dans lequel excellaient un Alessio Carbone ou un Yong Geol Kim, voire un Allister Madin. Par ailleurs, la partie du Gitan, quoique brève, est assez dangereuse sur le plan physique, avec notamment des réceptions violentes sur les genoux. On peut dès lors comprendre que M. Marque n'ait pas voulu prendre trop de risques alors qu'il doit danser Basilio dans une semaine. Il est bien compréhensible qu'il n'ait pas voulu compromettre ses chances de débuter dans un rôle de premier plan en se blessant inopinément.

Le trio féminin de la scène de la Vision, toujours à l'acte II, a été d'une très haute tenue. Ludmila Pagliero, bien sûr, mais aussi Amandine Albisson, Reine des Dryades altière, avec une belle élévation dans sa diagonale de grand jetés, et surtout, Dorothée Gilbert. On se demandait bien ce que l'étoile venait faire en Cupidon - et l'intéressée sans doute aussi. Elle a traité ce contre-emploi manifeste de la meilleure façon possible. Sans chercher à jouer l'angelot qu'elle n'est pas, elle s'est livrée à une démonstration de technique classique absolument somptueuse. On se serait cru au Mariinsky. Le travail des pieds était particulièrement soigné, et dépassait tout ce qu'on avait pu voir de mieux jusqu'à présent, de mémoire de balletomane, à l'Opéra Bastille. Plus qu'un dieu de l'Amour, on voyait en elle une chasseresse, une magnifique Sylvia. Avis à la direction de la danse, si d'aventure l'idée lui venait de remonter la version classique de Lycette Darsonval.

Dommage que le corps de ballet des Dryades n'ait pas été tout a fait au même niveau, avec un positionnement sur scène parfois un peu aléatoire, mais cela devrait s'arranger au fil des représentations.

Enfin, soulignons le bon travail réalisé par Valery Ovsyanikov dans la fosse d'orchestre. Le chef russe, qui officie souvent à Londres, a adopté des tempi nerveux qui ont stimulé les danseurs, mais avec des articulations nettes, qui leur donnaient les indispensables appuis. On sent là l'homme de métier. Il a aussi gommé les accents les plus vulgaires de la partition de Minkus "bricolée" par John Lanchbery, et en a révélé de réelles beautés, qu'on ne soupçonnait pas dans cet ouvrage a priori de second ordre, musicalement parlant. Le maestro a d'ailleurs lui aussi été chaudement applaudi par le public.


Une fausse note tout de même : l'apparition incongrue des perruques "Crylor" - vous savez, ces horreurs synthétiques qui étaient le "must" de la ménagère des années 1970-80 - rescapées de l'ancienne production Georgiadis, sur la tête des malheureuses filles de Barcelone à l'acte I.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/


Dernière édition par haydn le Mar Déc 12, 2017 1:58 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Florestiano



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1802

MessagePosté le: Mar Déc 12, 2017 1:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

haydn a écrit:
et surtout, Dorothée Gilbert. On se demandait bien ce que l'étoile venait faire en Cupidon - et l'intéressée sans doute aussi. Elle a traité ce contre-emploi manifeste de la meilleure façon possible. Sans chercher à jouer l'angelot qu'elle n'est pas, elle s'est livrée à une démonstration de technique classique absolument somptueuse. On se serait cru au Mariinsky. Le travail des pieds était particulièrement soigné, et dépassait tout ce qu'on avait pu voir de mieux jusqu'à présent, de mémoire de balletomane, à l'Opéra Bastille. Plus qu'un dieu de l'Amour, on voyait en elle une chasseresse, une magnifique Sylvia.

+1000 ! Quel talent, quel Art, pour faire d'une petite minute de variation de Cupidon un des sommets (si ce n'est *le* sommet) d'une soirée de globalement très haute tenue. Fabuleuse !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Delly



Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 603

MessagePosté le: Mar Déc 12, 2017 11:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce compte rendu qui fait plaisir et envie !!!

Vivement le 20 !! Merci de votre indulgence envers Paul Marque, car je me réjouis de le découvrir en Basilio et donc j'espère qu'il n'y aura pas de blessures d'ici là. Wink En espérant qu'il ne soit pas trop stylé pour un rôle de barbier joueur.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Florestiano



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1802

MessagePosté le: Mar Déc 12, 2017 11:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

D'ailleurs, en parlant de barbier, haydn n'a pas signalé que Mathias Heymann ne s'est pas rasé et conservait pour cette première la barbe qu'on avait vue lors des répétitions - imité par plusieurs membres du corps de ballet (Isaac Lopes Gomes, Alexandre Labrot, petite moustache et bouc mignons comme tout de Pablo Legasa) Wink


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 11, 12, 13 ... 24, 25, 26  Suivante
Page 12 sur 26

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com