Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Une visite chez MATHILDE KCHESSINSKAIA [photo-reportage]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22855

MessagePosté le: Mer Déc 07, 2016 12:47 pm    Sujet du message: Une visite chez MATHILDE KCHESSINSKAIA [photo-reportage] Répondre en citant

    En marge de notre expédition de fin octobre en Russie, petit détour par la maison de Mathilde Kchessinskaïa, à Saint-Pétersbourg. Nous en publions quelques petits souvenirs à l'occasion du 45ème anniversaire de la disparition de la ballerine (née à Ligovo le 31 août 1872 et morte à Paris le 6 décembre 1971, à l'âge de quatre-vingt dix-neuf ans, comme Yvette Chauviré). On notera que la tradition familiale se perpétue, puisque Eleonora Sevenard, qui vient d'être récompensée lors du dernier Prix de l'Académie Vaganova, et qui a été la soliste principale de la Fée des Poupées au Mariinsky, est l'arrière-arrière petite fille de Mathilde Kchessinskaïa.



    De 1904 à 1906, la danseuse, alors au fait de sa gloire, et ayant amassé une fortune considérable, se fait bâtir un luxueux hôtel particulier dans le style Art Nouveau par l'architecte Alexandre von Hohen, alors l'un des bâtisseurs les plus en vue en Russie. Sa dernière grande réalisation fut, en 1913, la grande mosquée de Saint-Pétersbourg, au confluent de la Grande et de la Petite Neva (Malaya Neva), située à quelques dizaines de mètres de la maison de la Kchessinskaïa. Alexandre von Hohen se suicida en 1914, et c'est Nicolas Vassiliev qui acheva l'édifice en 1921.

    La villa de Mathilde Kchessinskaïa est réquisitionnée en 1917 par les Bolcheviks, et Lénine s'y installe à son retour d'exil en Suisse la même année. La danseuse, elle, s'enfuit via la Finlande pour s'installer à Paris en 1920. Les Soviets, en raison de ses liens avec les Romanov (elle fut la maîtresse du futur Nicolas II, dernier Tsar de Russie), la considéraient comme une profiteuse, symbole de l'ancien régime impérial. Des caricatures féroces ont d'ailleurs été publiées à ce moment :



    Mathilde Kchessinskaïa "victime du nouveau régime".

    En 1938, la Villa est transformée en musée à la gloire de Sergueï Kirov, le révolutionnaire bolchévique assassiné quatre ans auparavant. Après la mort de Staline, le musée Kirov est transféré dans un autre bâtiment, et c'est le "Musée de la Révolution", à la gloire des insurgés de 1917 et des héros de la Grande Guerre Patriotique (1941-1945) qui occupe désormais la demeure de l'illustre ballerine. En 1991, avec la dissolution de l'Union Soviétique, le "Musée de la Révolution" change de nom et devient "Musée d'histoire politique de la Russie" (Музей политической истории России)". Récemment, deux salles du musée, correspondant à la salle à manger / jardin d'hiver et au salon de l'ancien hôtel particulier, ont été "restitués" à la danseuse. Des photos et des objets se rattachant à la vie de Mathilde Kchessinskaïa y sont maintenant exposés.




    I - La Villa de Mathilde Kchessinskaïa


      Extérieur:












      Intérieur:


      L'entrée originelle et le vestibule:






      La salle à manger et le jardin d'hiver:











      Le grand salon:












    II - Souvenirs

      L'Ecole Impériale de Ballet : 1880-1890:


      Felix Kchessinski, père de Mathilde, dans le ballet Robert et Bertrand (Hermann Schmidt /Michel François Hoguet), 1860


      Mathilde Kchessinskaïa lors de son admission à l'Ecole Impériale de Ballet (future Académie Vaganova) en mai 1880


      Mathilde Kchessinskaïa et des élèves de l'Ecole Impériale de Ballet dans La Femme capricieuse (Своенравная жена, adaptation par Marius Petipa du Diable à quatre, musique d'Adolphe Adam), 1885


      Mathilde Kchessinskaïa dans Les Pilules magiques (Minkus / Petipa, 1886)


      Mathilde Kchessinskaïa, sa sœur Julia et son frère Iossif vers 1888


      Attestation d'obtention du diplôme de l'Ecole Impériale de Ballet délivrée à Mathilde Kchessinskaïa le 27 mai 1890


      Bulletins et diplômes de Mathilde Kchessinskaïa à l'Ecole Impériale de ballet



      Le Mariinsky : 1890-1917:


      Premiers triomphes au Mariinski


      Mathilde Kchessinskaïa dans La Belle au bois dormant, 1893


      Mathilde Kchessinskaïa et Lev Ivanov dans Acis et Galatée (chorégraphie Lev Ivanov, musique Andreï Kadlets), 1896


      Nicolas Alexandreïevitch, futur Tsar Nicolas II, amant de Mathilde Kchessinskaïa, avec son épouse, Alice, princesse de Hesse-Darmstadt


      Mathilde Kchessinskaïa dans La Fille du Pharaon


      Mathilde Kchessinskaïa à Saint-Pétersbourg vers 1895-1898


      Programme de présentation d'un spectacle pour les fêtes du couronnement de Nicolas II, 1896 [1894?] #1


      Programme de présentation d'un spectacle pour les fêtes du couronnement de Nicolas II, 1896 [1894?] #2


      Mathilde Kchessinskaïa, "Prima ballerina du Théâtre impérial", vers 1900-1904


      Robe de bal ayant appartenu à Mathilde Kchessinskaïa, fin 19ème-début 20ème siècle


      Reconstitution de la robe portée par Mathilde Kchessinskaïa (rôle de Marie-Anne Cupis de Camargo) dans le ballet Camargo (Petipa / Minkus, 1872), remonté en 1901 par Lev Ivanov


      Mathilde Kchessinskaïa et Piotr Vladimirov dans [Éros (Tchaïkovski / Fokine, 1915)


      Mathilde Kchessinskaïa dans son boudoir, avec son fox-terrier et la chevrette qu'elle avait dans le ballet Esmeralda, 1915


      Mathilde Kchessinskaya et son fils Vladimir, en 1916


      Mathilde Kchessinskaïa dans le "salon blanc" de sa villa, 1916



      La reconnaissance internationale - Monaco, Londres, Paris : 1908-1911:


      En tournée à Paris et à Monte-Carlo, 1908-1911


      En tournée à Paris et à Monte-Carlo, 1908-1911


      En tournée à Paris et à Monte-Carlo, 1908-1911


      Mathilde Kchessinskaïa, Tamara Karsavina, Anna Pavlova, Vaslav Nijinski, Londres, 1911


      L’exil en France : 1921-1971:


      Le studio de Mathilde Kchessinskaïa à Paris


      Mathilde Kchessinskaïa et ses élèves à Paris vers 1950


      Mathilde Kchessinskaïa et ses élèves, spectacle de Noël, vers 1950. Au fond, derrière Mathilde Kchessinskaïa, Serge Lifar



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pedro



Inscrit le: 12 Déc 2004
Messages: 185

MessagePosté le: Mer Déc 07, 2016 2:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce reportage est passionnant. J'avais visité cette maison il y a cinq ans. La part réservée à la ballerine n'était pas aussi importante. C'est un vrai musée Art Nouveau dont il n'y a plus tellement d'exemples aujourd'hui, sinon au Musée des Arts Décoratifs de Paris.
Je remarque que les photos de la danseuse sont presque toutes retouchées. Dommage.
Lors de ma visite, j'avais interrogé la surveillante de ces salles, une très vieille babouchka, sur le souvenir gardé de cette star réhabilitée. Elle m'a dit, comme pour m'honorer en tant que français, que le fils de Mathilde était mort dans la Résistance dans le maquis français pendant l'Occupation. Faut-il apporter crédit à cet épisode que j'ignorais?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pedro



Inscrit le: 12 Déc 2004
Messages: 185

MessagePosté le: Mer Déc 07, 2016 2:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Haydn de corriger mon "interrogée" fautif.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22855

MessagePosté le: Mer Déc 07, 2016 3:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est fait, mais vous pouvez vous-même corriger vos propres messages uniquement en utilisant la fonction "éditer". Merci de vos encouragements!



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tonnelier



Inscrit le: 22 Aoû 2011
Messages: 50

MessagePosté le: Mer Déc 07, 2016 11:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Haydn, très, très intéressant.

Pour Pedro: d'après la biographie de Coryne Hall "Imperial Dancer" (2005), son fils Vova est mort à l'Hopital Necker le 23 avril 1974 à l'âge de 71 ans.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 16925

MessagePosté le: Jeu Déc 08, 2016 9:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Matilda, le film d'Alexeï Uchitel consacré à Kchessinskaïa - plusieurs fois évoqué ici -, devrait apparemment sortir le 30 mars 2017.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elaine



Inscrit le: 07 Mar 2012
Messages: 41

MessagePosté le: Lun Déc 26, 2016 9:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce beau reportage !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com