Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Nouvelles du Ballet Yacobson (Saint-Pétersbourg)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18145

MessagePosté le: Mer Déc 20, 2017 1:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
La première du Don Quichotte dans la version de Johan Kobborg a eu lieu le 14 décembre au Théâtre Tovstonogov (qui avait également vu la première de La Belle version Jean-Guillaume Bart l'an dernier). Une seconde représentation a eu lieu le 19 au Théâtre Alexandrinsky - d'une tout autre capacité et taille.
Apparemment Kimin Kim était invité hier soir : https://www.instagram.com/p/Bc5d9IXg05C/?taken-by=lapetitratdelopera


Et c'est toujours plus sympa une vidéo avec, en plus de la variation du héros, celle de sa partenaire, en l'occurrence Sofia Matyushenskaya, et la coda. Plus une addition musicale.
https://youtu.be/6Dnl9Wdsn8E


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18145

MessagePosté le: Mer Déc 20, 2017 2:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques photos de la production (costumes Jérôme Kaplan) : https://www.facebook.com/yacobsonballet/posts/1857517500939108


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18145

MessagePosté le: Ven Déc 22, 2017 8:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Grand pas / Adage : https://youtu.be/guTNUiZlEkg


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18145

MessagePosté le: Lun Jan 01, 2018 8:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un bon aperçu de la production Kobborg de Don Quichotte : https://vimeo.com/248598080


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CatherineS



Inscrit le: 09 Mai 2015
Messages: 810

MessagePosté le: Mar Jan 02, 2018 11:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

sophia a écrit:
Un bon aperçu de la production Kobborg de Don Quichotte : https://vimeo.com/248598080


Intéressant de voir que la musique dévolue dans la production Noureev à la variation additionnelle de Basilio à l'acte 1 est ici dévolue à un Gamache dansant !
Très joli le croisement des dryades devant Dulcinée ou la reine des Dryades. C'est simple et efficace.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18145

MessagePosté le: Sam Jan 27, 2018 10:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Ballet Yacobson a mis en ligne l'intégralité du Don Quichotte mis en scène par Johan Kobborg, avec la 2e distribution Sofia Matyushenskaya / Kimin Kim :
https://youtu.be/L2FFxC9a5nM


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estelle



Inscrit le: 17 Juin 2009
Messages: 41
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Jeu Avr 05, 2018 2:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voici un lien vers un article de Raphaël de Gubernatis (datant du 3 février) disant beaucoup de bien de cette production de "La Belle au Bois dormant" :

http://toutelaculture.com/spectacles/danse/ballet-yacobson/

"Pour cette « Belle au bois dormant », l’actuel directeur du Ballet Yacobson, Adrian Fadeev, un ancien soliste du Mariinsky qui a pour sa troupe de légitimes ambitions, a eu l’intelligence de demander à Jean-Guillaume Bart de rafraîchir la chorégraphie historique de Marius Petipa. Et Bart, un danseur-étoile de l’Opéra de Paris, s’est acquitté de cette tâche avec une habileté, un savoir-faire et une élégance qui forcent le respect. (...)

Des costumes parfois somptueux, parfois un peu criards, hélas ! ou un peu mièvres pour notre goût d’aujourd’hui ; une monumentale grille de parc royal dessinée dans le goût du XVIIIe siècle français avec une élégance parfaite ; de magnifiques décors peints sur toile qui magnifient l’espace et donnent à voir des architectures extraordinaires de palais de rêves, le tout conçu par de talentueux compatriotes de ces décorateurs russes qui ont somptueusement restauré les palais impériaux de Tsarskoïe Selo, de Pavlovsk ou de Peterhof ; de l’élégance partout et un sens poussé du théâtre ; et bien évidemment encore une chorégraphie remarquablement exécutée par une troupe sans doute formée à l’école des anciens Ballets Impériaux, aujourd’hui nommée Vaganova : cette production de « La Belle au bois dormant », portée par une cinquantaine d’interprètes pleins de vitalité, avec l’envie de faire honneur à leur compagnie, est un plaisir sans mélange…"

J'avais vu ce spectacle et l'avais moi aussi beaucoup apprécié (et mes filles- 7 et 10 ans-, dont c'était respectivement le 1er et le 2-me ballet qu'elles voyaient, étaient ravies, en particulier grâce aux costumes... D'ailleurs, bien que le ballet dure 2h50, il y avait un nombre non négligeable d'enfants dans la salle).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18145

MessagePosté le: Jeu Avr 05, 2018 5:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Du reste, le papier vaut aussi pour son analyse éclairante de la considération dont jouit la danse classique dans notre beau pays, prétendument "berceau" de la dite danse. Smile


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estelle



Inscrit le: 17 Juin 2009
Messages: 41
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Jeu Avr 05, 2018 10:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, j'ai trouvé que cet aspect-là de l'article était intéressant aussi (il me semble d'ailleurs que Raphaël de Gubernatis avait déjà défendu ce point de vue-là auparavant quand il était au Nouvel Observateur).

Ce qui est dit dans l'article par Dominique Hervieu sur le succès du Ballet Yacobson à la Maison de la Danse est réjouissant:

Citation:

Aujourd’hui, pour « La Belle au bois dormant », sept soirées réunissant plus de 7000 spectateurs n’ont pas suffi à tarir la demande : nous eussions pu remplir deux ou trois salles supplémentaires ».


Il est un peu excessif de parler (comme R. de G. le fait en début d'article) d'"interdit" au sujet de la programmation de danse classique à la Maison de la Danse (je me rappelle par exemple y avoir vu au début des années 1990 le Ballet du Rhin avec "La Sylphide" de Bournouville), mais effectivement ce type de ballet était rarissime dans la programmation.

L'article indique par ailleurs que le Ballet Yacobson reviendra avec "Casse-Noisette" lors d'une prochaine saison, bonne nouvelle !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18145

MessagePosté le: Ven Avr 06, 2018 12:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Amorce d'un changement culturel (on peine à le croire en voyant la programmation de cet "indicateur des tendances" en France qu'est l'OnP) ou simple abdication face à la nécessité de "remplir les caisses" pour des institutions moins subventionnées qu'avant?...

Quoiqu'il en soit, on espère voir l'an prochain en nos contrées - à Lyon ou ailleurs - le Don Quichotte de Johan Kobborg, qui est, à en juger notamment par sa Sylphide réalisée pour le Royal Ballet et le Bolchoï, l'un des meilleurs metteurs en scène/adaptateurs de ballets classiques aujourd'hui. La vidéo du ballet, toujours en ligne, m'a paru en proposer une version très intéressante.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18145

MessagePosté le: Ven Avr 06, 2018 2:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sur le site du ballet Yacobson, on apprend au passage que Jean-Guillaume Bart est de retour ce mois-ci à Saint-Pétersbourg pour donner des classes à la compagnie.
http://yacobsonballet.ru/en/news/jean-guillaume-bart-return-st-petersburg


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estelle



Inscrit le: 17 Juin 2009
Messages: 41
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Sam Avr 07, 2018 9:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour le lien, Sophia !
Dommage que Jean-Guillaume Bart n'ait pas eu l'occasion de chorégraphier pour le Ballet de l'Opéra depuis "La Source"...

Citation:
Amorce d'un changement culturel (on peine à le croire en voyant la programmation de cet "indicateur des tendances" en France qu'est l'OnP) ou simple abdication face à la nécessité de "remplir les caisses" pour des institutions moins subventionnées qu'avant?...


Je me suis aussi posé la question (mais d'après ce qui était dit dans l'article, lorsqu'en 2015 la Maison de la Danse avait programmé "La fille mal gardée" par le Ballet du Capitole de Toulouse, la salle était loin d'être toujours pleine... Bon, quand j'y étais allée cela m'avait semblé bien plein, mais c'était un dimanche en matinée et donc peut-être plus facile à remplir qu'un soir de semaine).

En tous cas, quelle que soit la motivation, si cela peut permettre de voir du classique plus facilement à Lyon, j'en serai ravie Smile (d'autant plus qu'à la Maison de la Danse les tarifs sont abordables, et on voit correctement la scène depuis à peu près toutes les places).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23856

MessagePosté le: Sam Avr 07, 2018 10:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La danse classique a été délibérément "ringardisée" dans les années 1980, et l'ère Nouréev à l'Opéra de Paris a en fait bien contribué à dissimuler la démolition systématique des compagnies de province et leur "CCN-isation". Cela s'est d'ailleurs fait avec l'assentiment d'une grande partie de la profession, en tous cas des chorégraphes, qui ne supportaient plus d'être liés à des maisons d'opéra et par voie de conséquence d'être de facto dans une position de subordination envers les directeurs de théâtre. On leur a donc donné les places de Califes qu'ils guignaient, mais en oubliant - ou en faisait semblant d'oublier - que sans un théâtre et toute la logistique qui va avec, le répertoire classique/romantique n'était tout simplement plus représentable.

Aujourd'hui - même si c'est en partie grâce à des productions télévisées ou cinématographiques de qualité plus ou moins douteuse - il y a un regain d'intérêt pour le ballet classique, mais l’intendance ne suit pas. Et pour satisfaire la demande, on fait comme on peut avec les retransmissions cinématographiques (les "live" du Bolchoï remplissent les salles obscures en dépit de tarifs élevés) et les tournées de compagnies russes ou ukrainiennes - là aussi de qualité variable, il y a du très bon et du très mauvais - dont les danseurs ne sont pas trop exigeants question salaires...



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CatherineS



Inscrit le: 09 Mai 2015
Messages: 810

MessagePosté le: Dim Avr 08, 2018 8:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pourtant à cette époque la danse classique avait le droit de cité dans les émissions de variétés. Michel Drucker, Sheila ou Jacques Martin invitaient régulièrement des danseurs de l'Opéra pour danser sur leur plateau. Toutes les nouvelles productions avaient le droit à son reportage dans "Entrée des Artistes", le dimanche midi. Il y avait aussi des émissions consacrées à la danse en seconde partie de soirée à 22h00, et avec de la danse classique, pas reléguée en pleine nuit.

C'est dans les années 80 que furent diffusés trois Grands échiquiers consacrés à l'Opéra, à Patrick Dupond puis à l'école de danse. On avait le droit à la diffusion le dimanche après-midi des documentaires sur la danse présentés par Margot Fonteyn, il y a eu la diffusion aussi de Ballerina présenté par Peter Schaufuss. Certes la danse contemporaine gagnait les CCN, mais la danse classique n'était aucunement ringardisée au niveau télévisuel... Il y avait aussi les Dossiers de l'écran spécial danse. C'est l'époque où ont été enregistrés de nombreux ballets, Noureev faisant "vendre". C'était le paradoxe de l'époque. D'un côté on donnait aux chorégraphes contemporains les maisons de la culture, les CCN et de l'autre côté on montrait de la danse classique à la télévision.

Disney Channel propose à partir de la semaine prochaine un feuilleton intitulé "Léna rêve d'étoile" et il a été tourné à l'Opéra de Paris et à l'Ecole de danse. La bande annonce fait la part belle au côté "tutu", même s'il y a aussi le côté "danse urbaine", mais bon gageons que ce style de production devrait donner envie à de petites filles de vouloir aborder la danse classique.


Dernière édition par CatherineS le Dim Avr 08, 2018 8:55 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18145

MessagePosté le: Dim Avr 08, 2018 8:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

La danse classique a alors été réduite, comme vous le dites, au seul bastion Opéra de Paris...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com