Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Nouvelles du Théâtre des Champs-Élysées
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 24, 25, 26  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
tuano



Inscrit le: 27 Mar 2008
Messages: 607
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Mar 22, 2018 8:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oups ! Un grand merci pour cette précision.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18153

MessagePosté le: Jeu Mar 22, 2018 8:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Curieux de voir le TCE s'exciter autant autour de cette venue - "troupe exceptionnelle", "compagnie hors pair"... Je ne doute pas de la valeur des danseurs, mais au vu des photos, leur production de Casse-noisette, sur musique enregistrée, a l'air totalement naphtalinée - et c'est quelqu'un qui n'a rien contre ce genre de production qui le dit.
Dommage qu'ils passent encore à côté du ballet de Perm ou même du ballet d'Ekaterinbourg, qui ont tous les deux le vent en poupe, avec un répertoire renouvelé et des classiques rafraîchis (à Perm, Alexeï Miroshnichenko a notamment monté un nouveau Casse-noisette l'an dernier et son Lac est superbe).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
paco



Inscrit le: 28 Oct 2005
Messages: 2738

MessagePosté le: Jeu Mar 22, 2018 9:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sophia a écrit:
JA ne pas confondre avec le "faux" ballet de Kiev qui se produisait fut un temps dans les Zénith de France et de Navarre...

La formule est valable au présent, il vient de donner une Sleeping Beauty au Théâtre Sébastopol de Lille pas plus tard que dimanche dernier (sous l'appellation désormais de Ballet du Théâtre Municipal de Kiev). J'ai failli me faire avoir si je n'avais pas décortiqué l'appellation exacte de la compagnie, ce qui m'a évité juste à temps d'acheter une place...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18153

MessagePosté le: Ven Mar 23, 2018 8:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

On se souvient qu'après la démission de Benjamin Milllepied, William Forsythe, qu'il avait réussi à faire venir à l'Opéra comme "chorégraphe résident", avait renoncé à Paris et signé un contrat avec le Boston Ballet.
Lors de sa venue à Paris, le Boston Ballet présentera, en plus de Wings of Wax de Kylian et d'une création de Forsythe, une nouvelle version de Pas./Parts, créé initialement pour l'Opéra de Paris.
(notons qu'une couche Forsythe a été ajoutée - pour quelles raisons? je l'ignore -, car initialement, il devait y avoir une pièce de Jorma Elo en lieu et place de Pas./ Parts)


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18153

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2018 12:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Petite précision, car j'ai regardé le programme papier (microscopique - loupe conseillée...) que je viens de recevoir.

La venue des Ballets de Monte-Carlo se tiendra dans le cadre d'une semaine "Ballets russes". Le programme est composé de plusieurs pièces au répertoire des Ballets de Monte-Carlo :
Daphnis et Chloé (Jean-Christophe Maillot)
Le Spectre de la rose (Marco Goecke)
Prélude à l'après-midi d'un faune (Jeroen Verbruggen)
Petrouchka (Johan Inger)


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Delly



Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 593

MessagePosté le: Jeu Mar 29, 2018 11:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

En juin, une curiosité, la danse Chantraine, que j'ai eu l'occasion d'expérimenter, mais pas de voir en spectacle. Une expérience assez déstabilisante pour les habitués du classique mais intéressante :

http://www.theatrechampselysees.fr/saison/danse/danse-1/ensemble-choregraphique-francoise-chantraine


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18153

MessagePosté le: Jeu Avr 19, 2018 9:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Benjamin Millepied est de retour du 20 au 24 avril au TCE avec son LADP (et même une date supplémentaire le 20).

Programme :

Second Quartet
Noé Soulier, chorégraphie
Tom de Cock (Ictus Ensemble) et Noé Soulier, musique

Bach Studies (Part 1) (2018, première française)
Benjamin Millepied, chorégraphie
Bach Partita pour violon n° 2 en ré mineur
Eric Crambes violon
Musique live

Yag (2017, première française)
Ohad Naharin, chorégraphie
John Zorn, Gaetano Donizetti, John Tavener, Ennio Morricone, Ran Slavin, Maxim Waratt, musique



Ce n'est sans doute pas nouveau, mais je vois que le site fait un appel au don pour le retour des grandes compagnies de danse internationales au Théâtre des Champs-Élysées.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
paco



Inscrit le: 28 Oct 2005
Messages: 2738

MessagePosté le: Dim Avr 22, 2018 11:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spectacle inégal mais plutôt agréable au final.

Bach Suites est une surprise : du Millepied "choral", loin des P22 auxquels il nous avait habitués depuis quelques années. L'oeuvre est plus développée que ce qui est annoncé sur l'affiche : 40 minutes avec la Partita mais également la Chaconne pour violon seul et un extrait de Passion, 3 "actes" en quelque sorte. Comme toujours Millepied fait appel à un langage chorégraphique classique, tout dans les postures et les mouvements rappelle Béjart, mais un Béjart du XXIe siècle par quelques inspirations prises au langage contemporain. Les images sont fortes, surtout au "3e acte", sorte de tableau de Caravage animé par des mouvements amples d'une beauté saisissante. L'ensemble est très bien construit, intelligemment mené, on sent un travail en profondeur et cette pièce mérite d'être inscrite au répertoire d'une compagnie de danse, tant elle donne à danser justement...

Ce qui ne fut pas le cas des deux autres oeuvres.
Je passe rapidement sur Second Quartet de Noé Soulier, que ce dernier n'a visiblement pas eu le temps de construire. C'est le degré zéro d'inspiration, vide, de la gesticulation- stretching sans ossature ni fil conducteur. N'importe quel groupe amateur de hip hop sur l'Esplanade de la Défense est mille fois plus intéressant et inspiré que ce que l'on a vu là.

En revanche, Yag d'Ohad Naharin est vraiment magnifique. Attention ne nous y méprenons pas : ce n'est pas de la danse mais, à l'image du Lac de Ekman, une "performance" visuelle, plastique, d'une grande beauté et très complexe. Un spectacle typique de cette vague créative qui se développe en ce moment aux USA et en Australie, des sortes de happening d'art contemporain complétés par des performeurs qui évoluent dans l'espace avec des gestuelles et des mouvements riches de symbolique, où le spectateur peut imaginer quantité d'interprétations toutes plus énigmatiques les unes les autres. Le décor lui-même pose question, autour de moi aucun n'en avait la même explication... Mais en tous cas nous avons eu 40 minutes d'images fascinantes, hypnotiques, et au final très prenantes d'un point de vue émotionnel. Clairement pas une oeuvre pour compagnie de ballet genre RB ou ONP puisqu'on n'y danse pas, mais dans le contexte de cette soirée qui a pour but de présenter des créateurs, elle y avait toute sa place.

Salle comble et triomphe pour Millepied à l'applaudimètre.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Delly



Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 593

MessagePosté le: Dim Avr 22, 2018 2:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je partage l'avis de Paco sur la soirée d'hier soir.

Premier spectacle assez creux, pour ma part je m'y suis largement ennuyée.

Bach par Millepied, c'est plutôt bien fait. On retrouve un langage que je trouve pour ma part assez peu classique, mais une très grande musicalité (une des qualités de BM), de l'inventivité, et la fluidité du mouvement, au risque du manque de relief, qui caractérisent ses pièces.
La 1ere partie de la Partita n°2 est très réussie, puis la fameuse Chaconne m'a déçue (mais c'est une de mes oeuvres musicales préférées, alors la barre est haute), y compris dans son interprétation musicale. BM sous-exploite ou au contraire se lance dans du trop compliqué par rapport à la musique de Bach. Ses mouvements collectifs sont très réussis (une qualité que j'ai trouvé dans les 4 ballets que j'ai pu voir de lui), quelques solos aussi, mais les variations en petits groupes sont moins intéressantes. Bref, la Chaconne n'a pas encore trouvé celui qui lui donnera, tel Béjart au Boléro, son incarnation dansée.

Le public n'a pas aidé, applaudissant un peu à contre-courant, y compris quand la lumière s'éteint mais... que le violoniste continue de jouer. Ne pas connaître l'oeuvre, c'est évidemment sans importance, mais applaudir parce que la salle est noire alors que la musique continue, ...

Bref, le sommet de la pièce est sa troisième partie, sur le début de la Passion selon St Mathieu de Bach (Coro I - Die Töchter Zion). Jouant sans intellectualisme outré le jeu du baroque, BM propose un long mouvement de groupe, au sein duquel surgissent des poses qui évoquent les tableaux de l'époque (crucifixion, Pièta, descente de croix), poses brèves qui prennent vie par leur intégration au mouvement. Le tout avec un éclairage en effet similaire aux oeuvres du Caravage. C'est splendide, et très touchant, pour le coup digne d'être transmis à d'autres compagnies. Pour l'anecdote, on aura retrouvé avec plaisir Axel Ibot (devenu blond peroxydé) dans l'effectif. Et on sent chez lui la trace très forte de sa formation et pratique classique.

L'oeuvre de Naharin a visiblement déconcerté certains, qui ont quitté la salle, mais c'est en effet magnifique, là aussi le signe d'un travail personnel abouti, profond. On y danse parfois un peu, et très bien, et ces instants, brefs, sont une respiration dans cette performance prenante. Paco en a parfaitement expliqué les principales caractéristiques. C'était ma première expérience de ce type d'oeuvre et il me faudrait la revoir pour savoir en parler correctement.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JMJ



Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 567

MessagePosté le: Dim Avr 22, 2018 8:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La chaconne, devenue œuvre autonome dans ses transcriptions pour piano, est bien la dernière partie de la partita en ré, malgré sa démesure formelle.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18153

MessagePosté le: Lun Avr 23, 2018 2:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comptes rendus dans Le Monde et sur Culture Box.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dumbo



Inscrit le: 14 Avr 2006
Messages: 114

MessagePosté le: Lun Avr 30, 2018 2:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un peu tardivement, quelques mots sur ce spectacle :
Je partage l'avis de Paco sur la pièce de Noé Soulier, inaboutie (mais au point de se demander s'il y a vraiment une intention et une direction là-dedans) et qui m'a donné l'impression que le chorégraphe essaie d'inventer la contact dance.

Grand ennui pour ma part pendant la pièce de Millepied, de bout en bout, je l'ai trouvée répétitive non seulement en elle-même mais en plus par rapport à d'autres de ses pièces. Je n'ai rien de plus à en dire, je n'en ai rien retenu, bien que j'étais contente de revoir Axel Ibot, l'un des danseurs qui m'intéressaient le plus à l'Opéra ces dernières années.

Fascination pour Yag en revanche, dès les premières secondes. Ce mouvement balancé et répété m'a hypnotisée et jusqu'au bout m'a donné l'impression de ressentir, plus que le rythme de la danse, une pulsion.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
paco



Inscrit le: 28 Oct 2005
Messages: 2738

MessagePosté le: Lun Avr 30, 2018 5:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

dumbo a écrit:
la pièce de Noé Soulier, inaboutie (mais au point de se demander s'il y a vraiment une intention et une direction là-dedans)

Pareil pour moi, ça m'a fait penser à certains metteurs en scène de théâtre fumistes qui arrivent en répétition les mains dans les poches, sans aucune idée, et qui disent aux acteurs "allez, faites ce dont vous avez envie là, sortez les idées, je vous fais confiance" et qui croient réussir à construire quelque chose à partir de semaines et semaines d'improvisation... (j'en ai connu un paquet comme ça !)


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Idamante



Inscrit le: 29 Nov 2015
Messages: 46

MessagePosté le: Sam Juin 09, 2018 6:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je n’avais pas bien compris la nature et l’esprit du programme « Dancing with Bergman » ( Ek, Inger, Ekman ) donné au théâtre des Champs Elysées du 9 au 11 juin 2018. Cette video rencontrée en vagabondant sur Vimeo éclaire un peu l’esprit de la soirée me semble-t-il, même si on n y retrouve qu'un des chorégraphes dansant du programme, Alexander Ekman . https://vimeo.com/201255271 .
En lisant l’article du Monde https://www.lemonde.fr/scenes/article/2018/06/08/hommage-dansant-a-ingmar-bergman_5311855_1654999.html et l'interview de Mats Ek ( présent sur scène avec Anna Laguna ) sur Culture Box https://culturebox.francetvinfo.fr/danse/danse-contemporaine/mats-ek-3-questions-au-choregraphe-suedois-avant-son-hommage-a-ingmar-bergman-274617, laissent entendre que Ingmar Bergman est un lien ténu quoique réel.

upload images free


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18153

MessagePosté le: Sam Juin 30, 2018 8:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pourquoi Pina Bausch a-t-elle marqué l'histoire de la danse.
A l’occasion de la reprise de Nefés (du 2 au 12 juillet au TCE), l'émission La Grande Table, sur France Culture, revient sur l’œuvre de la chorégraphe allemande :
https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie/pina-bausch-danse-contact


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 24, 25, 26  Suivante
Page 25 sur 26

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com