Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

12 juillet 2011

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> La presse au quotidien
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24335

MessagePosté le: Mar Juil 12, 2011 10:38 am    Sujet du message: 12 juillet 2011 Répondre en citant

Pourquoi Roland Petit était un grand, par Gwendal Fossois (L'Express)

Citation:
Les pieds de Carmen glissent sur les planches, emportés par les airs envoûtants de Bizet. Le ballet, créé en 1949 par Roland Petit et inspiré du célèbre opéra, a connu un succès international. Tout commence en 1933, où, alors âgé de 9 ans, il entre à l'École de Danse de l'Opéra de Paris. Sept ans après, il entre dans le corps du ballet de l'Opéra pour en démissionner à 20 ans. Avec l'aide matérielle de son père, il crée un an plus tard la troupe des Ballets des Champs Élysées. Il marque alors une rupture avec l'Opéra, en produisant sur scène des danseurs qui ne sont pas issus de l'école des petits rats. Il y porte ses premiers spectacles: en particulier Le Jeune homme et la mort. C'est le début d'une gloire qui ne cessera de briller tout au long de sa carrière...


Roland Petit, le vieil homme et la mort, par Marie-Christine Vernay (Liberation)

Citation:
Samedi encore, sur le Vieux Port, le Ballet national de Marseille donnait un duo au Festival des festivals alors que institution marseillaise était en train de perdre son créateur. Roland Petit (ci-dessus en 2004) est mort dimanche matin à Genève à 87 ans, près de Zizi Jeanmaire et de leur fille Valentine. L’homme n’a jamais perdu ses convictions, prônant une danse narrative et souvent théâtrale pour tous...


La mort de Roland Petit clôt un chapitre majeur de l’histoire du ballet, par Jean-Pierre Pastori (La Tribune de Genève)

Citation:
Après celle de Béjart, la disparition de Roland Petit, hier à Genève, clôt un chapitre majeur de l’histoire du ballet: celui de l’après-guerre, lorsque, délestées de la chape de plomb de l’Occupation, les forces vives donnaient libre cours à leur créativité. Fils d’un cafetier des Halles, Roland Petit a 20 ans à la Libération, et déjà quelques récitals à son actif. En 1945, avec le soutien financier de son père, il fonde sa première troupe, les Ballets des Champs-Elysées, à laquelle il donne son premier chef-d’œuvre: Les forains (musique de Sauguet, décors de Bérard)...


Roland Petit, la tête dans les étoiles, par Jean-Christian Hay (Gala)

Citation:
Agé de 87 ans, Roland Petit est décédé d’une leucémie dimanche à Genève. Il restera l’un des plus grands danseurs et chorégraphes français du XXe siècle. C’est une étoile qui vient de s’éteindre, une véritable légende de la danse. Roland Petit a succombé à une leucémie foudroyante, dimanche à Genève. Il était âgé de 87 ans et avait consacré 78 années de sa vie à sa passion. Une passion qu'il cultive depuis tout petit puisque sa mère est Rose Repetto, créatrice des célèbres chaussons de danse du même nom. Né en 1924, Roland Petit a débuté dès ses 9 ans à l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris avant d’y être engagé dans le corps de ballet six ans plus tard. Précoce et talentueux, il s’émancipe très vite et en 1945, il crée le Ballet des Champs-Elysées (il n’a que 20 ans) puis le Ballet de Paris en 1948. Tout en respectant l’univers classique propre à la discipline, il modernise le genre par petites touches, lui apporte la fougue et la créativité de sa jeunesse...


Alvin Ailey 2.0, par Jean-Louis Dubois-Chabert (La Dépêche du Midi)

Citation:
En micro-informatique il arrive que les évolutions soient moins bonnes que les versions précédentes. Il en va ainsi d'Ailey II, dont on n'a sans doute pas assez précisé qu'il ne s'agissait non seulement pas des danseurs première génération d'Alvin Ailey, paix à son âme, mais que les danseurs vus sur la scène du théâtre Jean-Deschamps, hier soir, étaient en cours de professionnalisation. Ceci dit non pour les enfoncer mais au contraire leur accorder la mansuétude qui sied. Ce qui n'empêche de dire la vérité. Et elle est un peu cruelle...


Mathilde en ses arènes, par Christine Lamaison (Sud-Ouest)

Citation:
On l'imagine plutôt « Black Swan » qu'étoile docile au tutu sage. Un cygne gracieux aux grands yeux noirs et aux mèches brunes qui déborde d'une énergie épuisante. Mathilde Froustey, danseuse à l'Opéra de Paris qu'elle a intégré en 2002, a peu de temps, ce dimanche après-midi. Elle a atterri à midi et repart en fin d'après-midi pour être au palais Garnier le lendemain dès potron-minet. Mais elle tenait à venir caler deux ou trois choses avec deux danseuses de ChoréAm, l'école de danse jazz de Messanges. Car ensemble, ce dimanche à 21 h 30, mais aussi avec cinq autres solistes de l'Opéra de Paris, dix danseurs de l'école Gillet-Lipszyc de Biarritz et 18 autres de Messanges, elles vont offrir un spectacle de danse unique dans les arènes de Vieux-Boucau...


Le ballet de Saint-Pétersbourg – Boris Eifman avec «Don Quichotte» (L'Orient - Le Jour - Beyrouth)

Citation:
Après les infidélités conjugales d’Anna Karénine, voici les folies de Don Quichotte. Le ballet de Saint-Pétersbourg – Boris Eifman est à nouveau au temple du soleil de Baalbeck pour une performance unique, au sens propre et figuré, le jeudi 14 juillet. Un moment exceptionnel pour tous les amateurs de danse. Et cela inclut aussi bien les prestigieux pas de danse de la tradition classique russe que des ingrédients de gestuelle moderne et contemporaine habilement incorporés à ce spectacle au souffle puissant...


Wayne McGregor : un exercice de style réussi, par Anne Dastakian (Marianne)

Citation:
Rarement titre aura si bien annoncé et défini une œuvre. L'Anatomie de la sensation, nouvelle création du chorégraphe britannique Wayne McGregor, 41 ans, pour le Ballet de l'Opéra de Paris, s’est donnée pour ambition de mettre en corps et en mouvement une émotion esthétique, celle qui émane de l’œuvre du peintre irlandais Francis Bacon (1909-1992). Programme ambitieux s’il en est ! Comment, en effet, rendre sur une scène, les portraits torturés et défigurés de Bacon ? Fasciné par ce peintre qui l’a toujours hanté, McGregor s’est fixé cette tâche, qu’il a à tous égards remplie haut la main. Certains sont restés sur leur faim, en raison justement des contraintes et des limites de l’exercice...


Les bonnes vibrations de Montpellier Danse, par Philippe Noisette (Les Echos)

Citation:
Quinze jours durant Montpellier Danse a mis l'été au rythme du mouvement, commençant en douceur avec des jeunes créateurs (David Wampach ou Alban Richard). Jusqu'à cette clôture en feu d'artifice : « Artifact », une des premières grandes pièces de l'Américain William Forsythe, fabuleux précis de déconstruction. Soit, en quatre tableaux, un exercice de style aux allures de cours de danse mâtiné de show façon Broadway. Créé en 1984, « Artifact » fait son miel des figures imposées que sont le pas de deux, les lignes de fuite et autres arabesques virtuoses. Sauf qu'ici la ballerine-cygne reste coincée dans la trappe sur le plateau, une dame en perruque poudrée (Kate Strong) invente de fabuleux slogans( « Bienvenue à ce que vous croyez voir », « Step inside ! ») tandis que le rideau de scène découpe abrup-tement les séquences. Du pur Forsythe, lequel connaît son ballet académique sur le bout des doigts et s'amuse à le dynamiter de l'intérieur...


Roland Petit: a career in clips, par Sanjoy Roy (The Guardian)

Citation:
Two enduring loves span the life of French choreographer Roland Petit, who died yesterday at the age of 87: one was dance, the other was a dancer, Renée ("Zizi") Jeanmaire. He encountered them both at the age of nine, when he entered the Paris Opera Ballet School in 1933; Jeanmaire, also nine, was a student there. Petit joined the Paris Opera Ballet at the age of 16, but found the company "musty" and left in 1944. The rest of the decade was decisive for him. In 1945, just 21 years old, he formed Les Ballets des Champs-Elysées with Boris Kochno – the former secretary and artistic associate of Serge Diaghilev – and created some of the works for which he is still remembered today, including Les Forains (1945) and especially Le Jeune Homme et La Mort (1946), a piece of postwar existential angst with a libretto by Jean Cocteau about a suicidal artist and the fatally beautiful woman who is both love and death...


Obituary: Roland Petit, par Clement Crisp (The Financial Times)

Citation:
Roland Petit, French choreographer, dancer and producer, died in Geneva on Sunday morning. He was 87 years old. Petit’s career was remarkable for its longevity, its artistic range, and for the distinction of his creative means and his artistic collaborations. A graduate of the ballet school at the Paris Opéra, Petit made his first choreographic essay when he was not yet 20, with Paris still under German occupation. It is significant that he should have asked Marie Laurencin to provide a design for this early work, and that Jean Cocteau should have decorated a second creation; here were the portents for the painters, designers, couturiers, who were to decorate his subsequent stagings. In 2007 an exhibition in Geneva, devoted to the artists who worked with Petit and his wife Zizi Jeanmaire, offered hundreds of designs by collaborators ranging from Picasso to the graffiti artist Keith Haring, by way of Paul Delvaux, Erté, Dior, Tom Keogh, André Beaurepaire, Jean Carzou, Antoni Clavé, Bernard Buffet, David Hockney and Yves Saint Laurent, who costumed Jeanmaire with unfailing wit in the revues that Petit was to make for her...


Echoing the Tones of Francis Bacon, par Roslyn Sulcas (New York Times).

Citation:
The stakes are high for Wayne McGregor in his new “Anatomie de la Sensation,” at the Paris Opera Ballet. It is this British choreographer’s first full-length work for a ballet company; the music is by Mark-Anthony Turnage of recent “Anna Nicole” fame; the sets by John Pawson, an architect well known for his minimalist rigor. Most pertinently, there is a discernible subject: the piece is subtitled “Pour Francis Bacon” and has more than a suggestion of narrative content from a choreographer best known for intellectually complex, sensually abstract dances...


Injuries and Triumphs Color a Ballet Season, par Alastair Macaulay (New York Times).

Citation:
History often happens during American Ballet Theater’s eight-week spring season, principally because of its stars. This season, which ended Saturday, was distinguished by three guest artists in particular: Alina Cojocaru (from the Royal Ballet of London) in three roles, with her enchanting radiance and heart-catching fragility, and Natalia Osipova and Ivan Vasiliev (the Bolshoi Ballet in Moscow), each in two, with their ardent vitality and astounding elevation...


Blow up: allegations of cocaine abuse at Royal [Danish] Ballet, par Jennifer Buley (The Copenhaguen Post).

Citation:
An internal report on the Royal Danish Ballet leaked to the press last week alleges that a culture of cocaine abuse, stemming from the artistic director down to the ballet corps, pervades the prestigious company. The leaked report with its charges of growing cocaine use came just three weeks after the Royal Ballet returned from a west-to-east coast US tour, its largest in 50 years – with international fundraising among its goals. The leaked report was commissioned by the Royal Ballet itself in order to evaluate its operating and working conditions. Consultant Helle Hein, PhD, who had previously done an in-depth study of the Royal Ballet from 2005-2008 was hired for the job...


In die Ballettferien geflattert, par Irmela Kästner (Die Welt).

Citation:
John Neumeier widmet die 37. Nijinsky-Gala den Komponisten Chopin und Mahler. Trägt ein Ballettabend den Komponistennamen Gustav Mahler im Titel, wird er sich choreografisch selbstredend vor allem mit John Neumeier auseinandersetzen. Die Entschuldigung, die Hamburgs Ballettchef gegen Ende des alljährlich zum Saisonende gefeierten Ballettmarathons kleinlaut einschob, die Nijinsky-Gala sei schließlich eine Zusammenfassung der Spielzeit, erübrigte sich. Obwohl sich nach einem anregend vielfältigen Einstieg, gefolgt von einem hinreißend kurzweiligen Intermezzo, der letzte Teil der zum 37. Mal stattfindenden Veranstaltung erschöpfend in die Länge zog - trotz der großartigen tänzerischen Leistungen der Hamburger Tänzer und ihrer internationalen Gäste auf der Staatsopernbühne...


Glückliche Erschöpfung nach der "Monstershow", par Irmela Kästner (Die Welt).

Citation:
Die 37. Hamburger Ballett-Tage gingen mit der traditionellen Nijinsky-Gala in der Staatsoper zu Ende. Mit Konfettiregen vom Schnürboden, hinreißenden Blumenbouquets, gestiftet von Uta Herz, und einer Länge von über fünf Stunden Dauer war es tatsächlich eine "Monstershow", wie Ballettintendant John Neumeier, der wie immer in kapriziösem Deutsch durch das Programm führte, vermeldete. Eine "Monstershow" allerdings mit den zierlichsten, elegantesten Ungeheuern, die sich denken lassen, den fabelhaften Tänzerinnen und Tänzern des Hamburg Balletts und namhaften Gästen. Selbst wenn auf einer kleinen Nachlese im vierten Rang der Oper allen Beteiligten die Erschöpfung anzusehen war, herrschte große Zufriedenheit...


Bayerische Staatsballett begeistert in der Oper, par Ulrike Strauch (Der General-Anzeiger).

Citation:
Seit seiner Uraufführung 1841 in Paris gilt Adolphe Adams "Giselle" als das romantische Ballett schlechthin. Ist die Geschichte des Bauernmädchens, das an der Liebe zu einem leichtfertigen Adligen zugrunde geht und zu guter Letzt auf die durchaus verdiente Vergeltung verzichtet, doch geradezu prädestiniert, das Publikum zu verzaubern und den einen oder anderen dabei zu Tränen zu rühren. Und war die Premiere seinerzeit schon ein Triumph, so gelang dem Bayerischen Staatsballett jetzt im Bonner Opernhaus ein vergleichbarer Erfolg mit der Choreografie des Schweden Mats Ek...


Frankreichs großer Choreograph ist tot (Die Zeit).

Citation:
Der französische Tänzer und Choreograph Roland Petit ist in Genf gestorben. Das teilte die Pariser Oper mit. Er wurde 87 Jahre alt. Zahlreiche Politiker und Künstler würdigten sein Lebenswerk. "Petit hatte eine enorme Schaffenskraft und hat die Kunst des Tanzens im 20. Jahrhundert stark geprägt", sagte Frankreichs Präsident Nicolas Sarkozy. Frankreichs Kultusminister Frederic Mitterand sagte, Petits Werke hätten große Künstler verschiedener Metiers zusammengebracht. Zu ihnen zählen Yves Saint-Laurent, der für Petit Kostüme entwarf, Picasso und der Schriftsteller und Poet Jacques Prevert...


Russischer Oligarch will das Ballett erneuern (Berliner Morgenpost - Deutsche Presse Agentur).

Citation:
Mit dem international beachteten Engagement des spanischen Starchoreografen Nacho Duato will der Oligarch Wladimir Kechman (43) in St. Petersburg das russische Ballett erneuern. Es sei ein "Wunder", dass Nacho Duato als Trendsetter des zeitgenössischen Balletts nun am Michailowski-Theater arbeite, sagte Generaldirektor Kechman im Interview mit der Deutschen Presse-Agentur. Die ersten Arbeiten kämen beim Publikum an. Im Dezember will der Spanier an dem Theater seine erste abendfüllende Ballett-Premiere vorstellen: eine moderne Choreograhie des russischen Ballettklassikers "Dornröschen" mit Musik von Pjotr Tschaikowski...


Die Schildkröte hat schwer zu schleppen, par Andrea Kachelrieß (Stuttgarter Nachrichten).

Citation:
Vortanztermine gibt es beim Stuttgarter Ballett schon seit einigen Jahren nicht mehr. Den Stress solcher Auditions kann sich Ballettintendant Reid Anderson sparen - er findet die neuen Talente seiner Kompanie in der John-Cranko-Schule. Am Sonntag stellte sich der neue Absolventenjahrgang im Opernhaus vor. Mehr als die Hälfte der Tänzer des Stuttgarter Balletts stammt inzwischen aus der John-Cranko-Schule. Unter der Leitung von Tadeusz Matacz hat sich neben der schon immer besonderen Qualität der Ausbildung auch das Auftreten der Schüler so weit professionalisiert, dass sie eigentlich im Status einer Juniorkompanie tanzen...



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> La presse au quotidien Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com