Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

03 - 05 juillet 2011

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> La presse au quotidien
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24261

MessagePosté le: Mar Juil 05, 2011 6:11 am    Sujet du message: 03 - 05 juillet 2011 Répondre en citant

Plaisir vide de sens, par Philippe Noisette (Les Echos)

Citation:
Fidèle à sa politique d'ouverture, au grand dam des tenants du tout-classique, la direction du Ballet de l'Opéra de Paris commande régulièrement des créations sur le fil d'une certaine modernité. Le choix de l'Anglais Wayne McGregor est a priori une bonne idée. On sent chez cet artiste prodigue une profonde fascination pour l'exigence que demande le ballet. De sa formation traditionnelle à ses rencontres, du Royal Ballet à l'univers pop -il vient de signer la chorégraphie d'un clip de Radiohead -, McGregor est à l'aise dans ces grands écarts. En 2007, il avait donné « Genus » aux interprètes de l'Opéra de Paris, divagation virtuose autour de Darwin...


Wayne McGregor en fulgurances mais sans urgence, par Rosita Boisseau (Le Monde)

Citation:
Enfin ! Samedi 2 juillet, des guirlandes de spectateurs font la queue aux différents guichets de l'Opéra Bastille, à Paris. Tohu-bohu logique : deux représentations de L'Anatomie de la sensation, nouvelle pièce du chorégraphe britannique Wayne McGregor, 41 ans, pour le Ballet de l'Opéra ont été annulées. La première, mercredi 29 juin, l'a été en raison de la grève du personnel technique contre la réforme du régime de retraite. La mise au point des lumières du spectacle, prévue le jour même, a été reculée au samedi 2 juillet, annulant dès lors la représentation prévue en matinée. Le ballet a donc été finalisé quelques heures seulement avant la première définitive samedi soir. Autant dire que la pièce, très applaudie au demeurant, sent encore un peu la peinture fraîche en dépit d'une distribution en or : rien de moins que sept étoiles sur la trentaine de danseurs présents sur le plateau...


Loin de Francis Bacon, par Ariane Bavelier (Le Figaro)

Citation:
Sous le pinceau de Francis Bacon, ses personnages ont quelque chose de dansant. Dans la forme presque abstraite avec laquelle le peintre anglais les figure. Et dans le mouvement voire l'énergie furieuse qui semble fuser de ses coups de pinceau. Wayne McGregor, chorégraphe anglais, a voulu la traduire avec la danse pour le Ballet de l'Opéra de Paris, dont L'Anatomie de la sensation, pour Francis Bacon est la seule création mondiale de la saison. Pourquoi Bacon pour Paris? McGregor s'est souvenu que le peintre anglais adorait Paris, notamment pour ses clubs de jazz. Le Grand Palais lui avait offert sa première rétrospective en 1972, mais c'est aussi dans cette ville, la veille du vernissage, que son amant George Dyer s'est suicidé. Pour musique, McGregor a choisi Blood on the Floor, jazz flamboyant et rêveur, sur le titre d'un tableau de Bacon, composé par Mark Anthony Turnage, alors hanté par le suicide de son frère...


Wayne McGregor : l'intellidanse, par François Delétraz (Le Figaro)

Citation:
Quand la meilleure compagnie de danse du monde s'allie au chorégraphe le plus pertinent du moment, cela ne peut déboucher que sur une merveille. L'Anatomie de la sensation, que Wayne McGregor vient de créer pour le ballet de l'Opéra de Paris, est une pièce de haut vol - ce qu'on comprend dès les premières mesures de la partition de Mark-Anthony Turnage, interprétée par l'Ensemble intercontemporain. Soutenu par cette musique, le chorégraphe britannique est allé au bout de son exigence. Tout en cultivant des apparences très excentriques - plus par jeu que par posture -, il prouve là sa maturité artistique. Il a compris qu'un ballet est comme un roman : l'écriture, plus que l'histoire, y joue un rôle essentiel. Et s'il a pu aller aussi loin dans cette gestuelle, c'est parce qu'il a travaillé avec des interprètes exceptionnels, totalement investis dans cet exercice éprouvant...


Visite dans les coulisses d'une création, par François Délétraz (Le Figaro)

Citation:
Quand la meilleure compagnie de danse du monde s'allie au chorégraphe le plus pertinent du moment, cela ne peut déboucher que sur une merveille. L'Anatomie de la sensation, que Wayne McGregor vient de créer pour le ballet de l'Opéra de Paris, est une pièce de haut vol. Dès les premières mesures de la partition de Mark-Anthony Turnage, interprétée par l'Ensemble intercontemporain, on comprend que l'on est face à une œuvre hors du commun...


L’anatomie de la sensation, Opéra Bastille, Paris, par Laura Cappelle (The Financial Times)

Citation:
Don’t be put off by the pompous title or the strike currently playing havoc with Paris Opera performances: Wayne McGregor’s first evening-length creation for a ballet company, L’anatomie de la sensation, is a welcome surprise at the end of a rather pedestrian season. After a glacial first collaboration with the POB in 2007, Genus, this work for eleven soloists and a corps de ballet has uneven moments but brims with a more relaxed inventiveness...


Les Grands Ballets Canadiens : Tournée estivale au pays de Mao, par Vanessa Guimond (Canoe.ca - Québec)

Citation:
Les Grands Ballets Canadiens de Montréal s’envoleront pour la Chine, le 17 juillet prochain. Après avoir visité Paris, le Moyen-Orient et Venise, en 2008, 2009 et 2010, la compagnie se produira à Beijing, Dalian et Guangzhou, où elle présentera le spectacle Minus One. Les 35 danseurs des Grands Ballets Canadiens de Montréal offriront six représentations de l’oeuvre Minus One, du chorégraphe israélien Ohad Naharin, dans le cadre de cette tournée chinoise...


Six éclats d'une étoile, par Christophe Loubès (Sud-Ouest)

Citation:
L'étoile Emmanuelle Grizot fera ses adieux ce soir au Ballet de l'Opéra de Bordeaux pour la dernière de « Giselle ». Son parcours en six dates. Arrivée au Ballet de l'Opéra de Bordeaux en 1992 et étoile depuis 2002, Emmanuelle Grizot fera ce soir (1) ses adieux à la scène du Grand-Théâtre et mettra un terme à une carrière démarrée il y a un quart de siècle à Bâle puis à Düsseldorf...


Biopic chorégraphique en hommage à Martha Graham, par Delphine Goater (Res Musica)

Citation:
Pour la première fois en France, une compagnie brésilienne rend hommage à Martha Graham à travers une biographie dansée. Ce genre valait-il vraiment d’être inventé? José Possi Neto, le metteur en scène et Anselmo Zolla, le chorégraphe de la compagnie Studio 3, basée à Sao Paulo, n’avait pas l’ambition de reproduire sur scène l’œuvre de Martha Graham, mais plutôt d’évoquer sa vie d’artiste et de femme. La vie des chorégraphes, absorbés par le travail quotidien du studio, est-elle suffisamment romanesque pour en faire une biographie ? Traversées par des drames ou des coups de théâtre, celles de Nijinski ou de Noureev justifient ce type de projet. Martha Graham a traversé le XXème siècle au bras de trois hommes : son père, d’abord, puis Louis Horst, son mentor et enfin Eric Hawkins. Ces trois figures apparaissent fugacement dans Martha Graham Memorias, le ballet qui lui est consacré par la compagnie Studio 3...


Opéra de Vienne: records d'affluence et de chiffre d'affaires, par Pierre Feuilly (AFP via Google)

Citation:
Même le ballet, longtemps le parent pauvre, a connu un succès sans précédent, notamment "Don Quichotte", dans la chorégraphie du danseur russo-autrichien Rudolf Noureiev, avec un taux de fréquentation de 99,9%. Avec l'ancien danseur-étoile de l'Opéra de Paris, Manuel Legris, comme Directeur de la danse, et le chef autrichien Franz Welser-Möst comme Directeur de la musique, "la qualité artistique a été de très haut niveau", a estimé Dominique Meyer. "Nous avons enregistré la plus grande densité de grands chanteurs du monde de l'opéra", "nous disposons avec l'Orchestre philharmonique de Vienne d'une phalange à la sonorité unique" et "des succès comme la première de l'opéra Cardillac", du compositeur allemand Paul Hindemith, ont procuré "une joie absolue"...


Siddharta (Preljocaj, Mantovani, 2010), par Alban Deags (Classique News)

Citation:
Créé le 18 mars 2010 à l'Opéra Bastille, Siddharta est le 4ème ballet conçu par le chorégraphe français d'origine albanaise, Angelina Preljocaj... D' emblée la fluidité des mouvements qu'il s'agisse des ensembles (filles en blanc annonciatrices de l'Eveil) ou des duos (Siddharta et son cousin Ananda, Siddharta et l'Eveil en particulier dans le dernier numéro fusionnel), Preljocaj enchante par la grâce de son vocabulaire gestuel, sa connaissance profonde des mudras bouddhiques (il a fait pour la chorégraphie présentée à Bastille, le voyage en Inde jusqu'au parc de Benarès ou Siddharta devenu Bouddha a enseigné)... Tout cela se voit dans ce ballet à la fois épuré et dramatique. Les retrouvailles entre Siddharta et l'Eveil incarné offrent aux étoiles Nicolas Le Riche et Aurélie Dupont, deux rôles ciselés soulignant leur sens de l'économie et de la grâce... C'est une série de gestuelles flottantes et souples qui donnent l'illusion de l'apesanteur... La magie opère dans ce ballet à l'orientalisme mesuré, où cette quête d'élévation se réalise à mesure que Siddharta devient Bouddha...


Les tourments romantiques de Giselle sur la scène du Grand Théâtre de Bordeaux, par Bérénice Robert (Aqui!)

Citation:
Giselle, c'est avant tout la sempiternelle histoire d'un amour inaltérable entre deux êtres que tout oppose, amour sans espoir à la fin évidemment tragique. Un scénario somme toute plutôt récurrent chez les Romantiques, assez peu enclins au « happy end ». Mais voilà, et c'est là que réside toute la magie de ce chef d'oeuvre de la danse classique, Giselle, c'est aussi un accord parfait entre la partition et la chorégraphie, un équilibre subtil entre le monde réel de la jolie Giselle et l'univers éthéré des aériennes Wilis. Un ballet qui a traversé les époques sans prendre une ride, chorégraphié tout en délicatesse par Charles Jude et exécuté avec maestria par les danseurs du Ballet de l'Opéra National de Bordeaux...


One Classic Ballet, Many Interpretations, par Alastair Macaulay (The New York Times)

Citation:
Thanks to the movie “Black Swan,” the full-length “Swan Lake” is more in demand than ever. New York ballet companies have been cashing in: American Ballet Theater’s annual week of “Swan Lake” at the Metropolitan Opera House just ended, and this year New York City Ballet arranged, first, one batch of “Swan Lakes” near the end of its winter season and has programmed another to start its fall season...


One Classic Ballet, Many Interpretations, par Diane Baker (The Taipei Times)

Citation:
The Royal Ballet won a whole new legion of fans with its visit to the National Theater, which more than lived up to the expectations that had been building since its visit was first announced in December. The Mixed Bill program and Giselle were in both impressive productions, in very different ways, but in the end in came down to the dancers, who were simply superb. The decision to open the Taipei tour with the mix of Wayne McGregor’s Choma, Sir Frederick Ashton’s Raphsody and Chrisopher Wheeldon’s DVG was spot on: McGregor’s piece served notice that this was not your parents’ Royal Ballet, Ashton’s gave the audience a vision of what they think the Royal is, while Wheeldon’s showed what the Royal actually is now...



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> La presse au quotidien Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com