Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Nouvelles du Ballet de Dresde
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19693

MessagePosté le: Mar Déc 23, 2008 1:00 pm    Sujet du message: Nouvelles du Ballet de Dresde Répondre en citant

Le Ballet de Dresde vient de monter pour la première fois sa Bayadère, dans une version chorégraphique d'Aaron S. Watkin, d'après Petipa. Les arrangements musicaux sont signés David Coleman.

Sur le site du Ballet de Dresde, on peut voir de belles photos de cette production, avec notamment Jiri Bubenicek dans le rôle de Solor et Natalia Sologub dans celui de Nikiya, ainsi que des extraits vidéo.
http://www.semperoper.de/en/ballett/premieren_20082009/la_bayadere.html


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19693

MessagePosté le: Sam Oct 25, 2014 10:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Ballet de la Semperoper de Dresde sera au Théâtre de la Ville du 28 au 30 octobre où il poursuivra l'hommage automnal et parisien à Forsythe avec :

Steptext
Neue Suite
(première française)
In The Middle, Somewhat Elevated

http://www.semperoper.de/en/ballett/repertoire/spielzeit-201415/detailansicht/details/60514/besetzung/23467.html#Besetzung

Programme et distributions

Steptext
Chorégraphie, décor, lumière et costumes : William Forsythe
Musique : Johann Sebastian Bach
Répétition : Aaron S. Watkin

Courtney Richardson, Michael Tucker, István Simon, Fabien Voranger

Neue Suite - Händel
Chorégraphie, décor, lumière et costumes : William Forsythe
Musique : Georg Friedrich Haendel
Répétition : Laura Graham

1. Pas de Deux: Duosi Zhu, Jan Casier
2. Pas de Deux: Chantelle Kerr, Julian Lacey
3. Pas de Deux: Alice Mariani, Laurent Guilbaud

Neue Suite - Berio
Chorégraphie, décor, lumière et costumes : William Forsythe
Musique : Luciano Berio
Répétition : Rebecca Gladstone

1. Pas de Deux: Julia Weiss, Michael Tucker
2. Pas de Deux: Courtney Richardson, Jiří Bubeníček
3. Pas de Deux: Duosi Zhu, Jan Casier

Neue Suite - Slingerland
Chorégraphie, décor, lumière et costumes : William Forsythe
Musique : Gavin Bryars
Répétition : Gamal Gouda

Sangeun Lee, Raphaël Coumes-Marquet

Neue Suite - New Sleep
Chorégraphie, décor, lumière et costumes : William Forsythe
Musique : Thom Willems
Répétition : Rebecca Gladstone

Anna Merkulova, István Simon

Neue Suite - Bach
Chorégraphie, décor, lumière et costumes : William Forsythe
Musique : Johann Sebastian Bach
Répétition : Daniel Chait

Elena Vostrotina, Christian Bauch

In the Middle Somewhat Elevated
Chorégraphie, décor, lumière et costumes : William Forsythe
Musique : Thom Willems
Répétition : Aaron S. Watkin

Elena Vostrotina, Sangeun Lee, Julia Weiss, Anna Merkulova, Sarah Hay, Alice Mariani, Raphaël Coumes-Marquet, Jiří Bubeníček, Johannes Schmidt



Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24793

MessagePosté le: Lun Oct 27, 2014 6:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A l'occasion de la venue du Ballet de la Semperoper de Dresde au Théâtre de la Ville, à Paris, Dansomanie a voulu vous présenter cette compagnie peu connue du public français, à travers deux interviews, celle du directeur de la compagnie, Aron Sean Watkin, en poste depuis 2006, et Julia Weiss, soliste, une Alsacienne qui a fait ses classes à l'Ecole de danse de l'Opéra national de Paris, avant de faire carrière au Ballet du Rhin, puis en Allemagne.

Les entretiens ont été réalisés à Dresde, quelques jours avant le départ de la troupe pour Paris, par Aurélie Lafaye, notre correspondante sur les rives de l'Elbe. Aurélie est elle-même danseuse professionnelle, et ancienne camarade de promotion de Julia Weiss à l'Ecole de l'Opéra de Paris, d'où le ton volontairement plus familier de la conversation.





      Julia Weiss : du Rhin à l'Elbe - Une Alsacienne à la Semperoper de Dresde

      J’ai commencé la danse à cinq ans, en Alsace, avec Cécile Grignard, puis je suis entrée au conservatoire de Mulhouse. A onze ans, j’ai intégré l’École de danse de l’Opéra (direction Claude Bessy) où j’ai fait mes classes jusqu’en première division. Durant cette période, j’ai dansé, entre autres, dans Péchés de jeunesse de Jean Guillaume Bart ou encore dans Western Symphony de George Balanchine. Ensuite, j’ai passé un an au Ballet de l’Opéra de Paris, et j'ai eu la chance de danser dans Symphonie en Ut (Balanchine), Ivan le Terrible (Grigorovitch), La Septième Lune (Bombana), Noces (Bronislawa Nijinska), La Sylphide (Lacotte) et Signes (Carlson). À l’issue du concours externe, j’ai été bien classée mais il n’y avait pas de poste de libre. Bertrand d’At, à l’époque directeur du Ballet du Rhin, m’a directement proposé un contrat fixe dans sa compagnie. L’Opéra m’avait conseillé de retenter ma chance l’année suivante, mais le résultat fut le même...





      A la rencontre d'Aaron Watkin, directeur du Ballet de la Semperoper
      Je suis originaire de Vancouver, au Canada. A l’âge de 12 ans, je suis parti étudier à Toronto, à l’Ecole Nationale du Ballet du Canada, et ce, jusqu’à mes 18 ans. Après avoir obtenu mon diplôme de fin d’études, j’ai intégré la compagnie [le National Ballet of Canada, ndlr] pendant deux ans. Puis j’ai été engagé à Londres, à l’English National Ballet durant deux ans également. Ensuite, je suis parti aux Pays-Bas, où j’ai travaillé durant six ans au Het National Ballet (Amsterdam). [Il y aura comme collègue David Dawson, qu’il va beaucoup inviter plus tard en tant que chorégraphe à Dresde, ndlr]. A Amsterdam, j’ai retrouvé William Forsythe pour Artifact Suite (j’avais déjà travaillé Second Detail avec lui au Canada), et il m'a proposé de venir dans sa compagnie à Francfort. En 1997, j’ai été blessé au pied, ce qui m’a éloigné de la scène pour un temps. Je venais donc souvent à Francfort voir mes amis, je regardais leur travail. Et Bill, de nouveau, m’a dit qu’une fois que je serai guéri, je pourrais rejoindre sa compagnie si je le voulais. Donc, après n'avoir dansé quasiment que du répertoire classique durant onze ans, j’ai décidé de partir danser pour William Forsythe. J’y suis resté deux ans, c’était l’époque où l’on dansait encore ses pièces néo-classiques, mais où il commençait à forger son nouveau style, plus «contemporain»...



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mirage



Inscrit le: 19 Jan 2006
Messages: 197

MessagePosté le: Mar Oct 28, 2014 4:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce soir, le Semperoper Ballett danse la première de son programme Forsythe, au Théâtre de la Ville.... j'espère lire ici une multitude de commentaires !!!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
serge1 paris



Inscrit le: 06 Jan 2008
Messages: 867

MessagePosté le: Mer Oct 29, 2014 9:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Comment une aussi formidable soirée peut-elle avoir ici aussi peu d'écho ?

Le programme débute sur les chapeaux de roues avec Steptext dans lequel une Courtney Richardson implacable rivalise d'autorité avec les trois garçons.

Ensuite, Neue Suite est une agréable démonstration de l'art de Forsythe et un défilé de beaux danseurs avec un bon quota d'artistes d'exception parmi lesquels on ne peut s'empêcher de distinguer Sangeun Lee et Elena Vostrotina.

In the Middle est évidemment le feu d'artifice attendu...

Trois soirées seulement, mais probablement le sommet de cet hommage à Forsythe.

On aimerait vraiment faire plus amplement connaissance avec le Semperoper Ballet qui démontre ici qu'il est une compagnie de tout premier plan...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19693

MessagePosté le: Mer Oct 29, 2014 9:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci serge1paris. J'y vais ce soir, mais ça m'a l'air surbooké! Les "sans-places" ont-ils réussi à en avoir le soir même?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
serge1 paris



Inscrit le: 06 Jan 2008
Messages: 867

MessagePosté le: Mer Oct 29, 2014 9:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il vaut mieux bien connaitre le terrain car j'ai eu l'impression qu'il y avait beaucoup plus de candidats que d'élus...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Danseur en bleu



Inscrit le: 08 Juin 2014
Messages: 53

MessagePosté le: Mer Oct 29, 2014 2:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne peux qu'appuyer serge1 paris. Très belle soirée qu'hier soir.

J'insisterai néanmoins sur le délicieux Neue Suite. Peut-être plus qu'une pièce, cette succession de pas de deux ferait presque gala (si ce n'est qu'il y a une unité), et ce n'est pas pour déplaire au gourmand en PDD que je suis.
Et voir la signature de Forsythe s'associer aussi bien aux musiques de Haendel ou de Bach, à cent lieues de Willems, c'en est presque étonnant (du moins pour le néophyte à Forsythe que je suis) et c'est en tout cas sublime. Si mon regard a en effet été absorbé par la silhouette de Sangeun Lee, il est à noter qu'ont aussi été particulièrement applaudies Julia Weiss et Anna Merkulova.

Pour les places, en effet, il y avait vraiment beaucoup de demande à l'entrée du théâtre. Et je ne sais pas comment ils gèrent leurs places, mais je tilte à votre utilisation du mot "surbooking": certaines personnes se sont retrouvées debout ou assises sur des marches d'escalier au fond...
A tel point que mes voisins et moi-même nous sentions vraiment privilégiés d'avoir pu dégotter des places sur la dernière rangée, pour découvrir cette bien belle compagnie de Dresde.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24793

MessagePosté le: Mer Oct 29, 2014 3:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Gracian2 a écrit:
Hier soir, au Théâtre de la Ville, première de la compagnie de Dresden de William Forsythe avec le programme exceptionnel cité plus haut par Sophia.

Quelle soirée ! Chacune des pièces présentées constituerait le gemme de n'importe quel programme de ballet. Surprise de découvrir que le premier, Steptext, qui parait l'aboutissement d'un travail récent, précède de plusieurs années In the Middle ...

Neue Suite est un régal, plein d'humour et de clins d'œil à d'autres chorégraphes, et ensuite In the Middle dans un éclairage différent de la version de l'Opéra, et une chorégraphie un peu transformée. Je n'ai pas retrouvé le passage virtuose en constante perte d'équilibre où triomphait Sylvie Guillem.

Rigueur exemplaire, exécution parfaite. Le Ballet de Dresde est remarquable et, dans ses chorégraphies, peut se mesurer à n'importe quel danseur étoile de l'Opéra.

Les interminables rappels ont forcé le théâtre à réduire la durée des entractes. Je n'ai pas le temps d'en dire plus si ce n'est que ce fut une soirée inoubliable.

(Je ne sais pas pourquoi, je n'ai jamais réussi à obtenir des italiques)



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/


Dernière édition par haydn le Mer Oct 29, 2014 8:23 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24793

MessagePosté le: Mer Oct 29, 2014 3:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nati a écrit:
Gracian2 a écrit:
In the Middle dans un éclairage différent de la version de l'opéra, et une chorégraphie un peu transformée. Je n'ai pas retrouvé le passage virtuose en constante perte d'équilibre ou triomphait Sylvie Guillem.



Effectivement je me suis demandé si la chorégraphie n'était pas un peu modifiée par rapport à ce que j'avais vu il y a deux ans à l'ODP. J'étais tout en haut et comme la scène est plus petite que Garnier je me suis dit que c'était peut-être pour cela que j'avais cette impression.
Petit conseil pour ce qui iront ce soir : prenez un éventail car mon dieu ce qu'il fait chaud ; il fait toujours chaud dans cette salle mais là elle est vraiment pleine à craquer et j'ai cru que j'allais me sentir mal Sad



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
frederic



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 976

MessagePosté le: Mer Oct 29, 2014 3:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai brièvement commenté la soirée d'hier mais sur le fil Festival d'automne! Haydn, savez vous y mettre bon ordre? Merci

____________________________________________________________

Gracian, le ballet de Dresde n'est pas la compagnie de William Forsythe: c'est une compagnie classique dirigée depuis peu par un ancien danseur du ballet de Francfort et qui a à son répertoire des ballets de Forsythe. On peut certes faire la confusion car la petite compagnie de Forsythe se partage désormais entre Francfort et Dresde. D'ailleurs, Forsythe s'est retiré de la direction au grand dam de la ville de Dresde qui venait de renouveler sa subvention.
Quant à la soirée d'hier, rien de changé dans la chorégraphie de In the middle mais de fait, le pas de deux final était pour le moins raté : il exige un partenariat de premier plan et cela ne semblait pas le cas, et malgré tout son talent, Elena Vostrotina paraissait un peu juste lors de cette représentation. Et je doute fort que l'on puisse retrouver la virtuosité de Guillem et Hilaire dans ce ballet, d'autant plus qu'ils ont eu l'avantage de le créer avec William Forsythe. Mais même sans le pas de deux final, ce ballet, 27 ans après sa création conserve sa puissance et me semble être le chef d'oeuvre absolu de Forsythe.
Quant à moi, la soirée fut illuminée par Neue Suite, magistrale succession de pas de deux explorant tout le savoir faire et le style de Forsythe dans une veine qu'il a aujourd'hui abandonnée et qu'il a spécialement créé pour la ballet de Dresde il y a deux ans. C'est réjouissant au possible et cela permet de voir le talent individuel de cette superbe compagnie. Forsythe est bien le maître que l'on connaît. Dommage que le ballet de Dresde ne fasse escale que trois jours à Paris!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
frederic



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 976

MessagePosté le: Mer Oct 29, 2014 4:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est effectivement plein à craquer. Si vous n'avez pas de places, je conseille d'arriver tres tôt pour glaner un retour.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24793

MessagePosté le: Mer Oct 29, 2014 4:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai édité le message de frederic pour y incorporer son intervention initialement publiée dans le fil consacré au Festival d'Automne.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
frederic



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 976

MessagePosté le: Mer Oct 29, 2014 7:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Haydn pour votre diligence, votre attention si bienvenue à l'orthographe, et votre efficacité. J'attends les commentaires sur ce spectacle qui, à mon sens, est le meilleur de la rentrée avec... Limb's theorem de Forsythe par le ballet de Lyon qui reviendra avec ce même spectacle en décembre à Créteil (non, non, ce n'est pas si loin...). Espérons aussi que le ballet de Dresde reviendra vite à Paris, sinon, cela vaut le déplacement: ville superbement reconstruite, musées époustouflants et le Semperer opera vaut à lui seul le détour. Forsythe sera de nouveau au programme cette saison avec Impressing the Czar que nous avions vu à Chaillot par le ballet de Flandres.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19693

MessagePosté le: Mer Oct 29, 2014 7:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce que j'aimerais savoir de la part de ceux qui ont tout vu de Forsythe, au moins au Festival d'Automne, c'est ce qu'apporte de particulier ou de neuf, de mieux ou peut-être de moins bien, le Ballet de Dresde, par rapport à l'ONP ou par rapport au Ballet de Lyon (je ne saurais apprécier pour ma part la différence avec le spectacle du Châtelet, j'ai raconté ici même mes inintéressants déboires, qui m'en ont privé...) - ou par rapport à d'autres compagnies.

Sinon, le Ballet de Dresde revient normalement à Paris la saison prochaine, cette fois au TCE, avec She was black de Mats Ek, c'est Aaron Watkin qui le dit dans l'interview postée plus haut (merci bien d'ailleurs à notre amie Aurélie pour ce beau travail!).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 1 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com