Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Ballet royal du Cambodge
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24436

MessagePosté le: Ven Oct 15, 2004 9:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un article de Libération d'aujourd'hui évoque la carrière de danseur du nouveau roi du Cambodge :

Citation:
Enfant de Norodom Sihanouk et de la reine Monique, Norodom Sihamoni, mélange des prénoms de ses parents, a commencé à étudier tout jeune la danse traditionnelle khmère avec sa soeur, la princesse Bopha Devi, qui deviendra plus tard danseuse du ballet royal. A 14 ans, il est l'acteur vedette du film le Petit Prince, tourné par son père. Sa vocation se confirme quand il poursuit ses études à Prague : art dramatique, danse classique, musique, cinéma, tout l'intéresse. Il décroche un premier prix de danse classique au Conservatoire national de Prague, avant de partir pour des études de cinéma à Pyongyang.



L'article d'Arnaud Dubus est ICI


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pierre



Inscrit le: 30 Déc 2003
Messages: 979
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Oct 24, 2004 11:24 am    Sujet du message: Répondre en citant





La belle architecture de Monsieur de Portzamparc


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24436

MessagePosté le: Dim Oct 24, 2004 11:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Pierre, on attend avec impatience votre compte-rendu du spectacle du Ballet Royal du Cambodge! Very Happy


Ces images proviennent du site de la Cité de la Musique, qui propose une visite virtuel des lieux :

www.cite-musique.fr


Pour ceux que cela intéresse, ils peuvent aller faire un tour sur le site de l'architecte Christian de Portzemparc, qui, soit dit en passant, est aussi le concepteur de l'Ecole de danse de l'Opéra, à Nanterre.

www.chdeportzamparc.com


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pierre



Inscrit le: 30 Déc 2003
Messages: 979
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Oct 31, 2004 11:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il était une fois… un prince charmant qui s’en va à la guerre. Parcourant les contrées lointaines avec ses chevaliers, il rêve à la belle princesse.

Celle-ci, bien sûr imaginaire, drapée de soieries brodées d’or et d’argent, descend un praticable en fond de scène avec ses 6 copines (tiens, tiens !) quand son étole chamarrée lui est dérobée par le galant. Sans ses ailes, la pauvre ne peut regagner les cieux et s’enfuit.

Fou amoureux, le Prince chevauche un aigle flamboyant croyant pouvoir la rejoindre, mais point de princesse au firmament, puisque…

Devenue (ou plutôt redevenue) paysanne, elle confie un jour sa bague et son histoire à un vieux sage de la forêt qui, comme par hasard, rencontre plus tard le Prince, à qui, bien sûr, est confié le gage merveilleux.

Un matin avec trois amies, notre douce s’en va au puits. L’attend le vaillant guerrier, celui-ci jette un sort à la jarre de la demoiselle qu’elle ne peut plus soulever. Les copines s’éloignent laissant notre Cendrillon tout à son désarroi. Mais voilà le Prince, heureux de sa malice qui délivre la jeune fille en déposant la bague au fond de la jarre qui retrouve ainsi toute sa légèreté. Pas de deux…

Les familles, les amis se réjouissent de l’idylle et tout se termine dans une joyeuse fiesta.

Encore un ballet romantique remonté par M. Lacotte ? Non, il s’agit de Preah Sothun sur une chorégraphie de la reine Nearyrath Sereivoddhna Kossamak…

Salle archi comble cet après-midi à la Cité de la Musique jusqu’au promenoir de la deuxième galerie. Public enthousiaste et connaisseur de l’art khmer. Toute cette histoire un peu biscornue est contée au travers d’une pantomime extrêmement codifiée et subtile… d’où probablement certaines erreurs d’interprétation, car aucun sous-titre et rien dans le programme ne vient aider le pauvre spectateur. Ce n’est pas grave car une débauche de soieries brodées d’or et d’argent agrémente le spectacle d’à peu près une heure trente.

On regrettera la sonorisation (où va-t-on dans un tel lieu ? ! ? ! ?!) des six musiciens et trois chanteurs ainsi que l’utilisation abusive d’un fumigène de scène qui viennent dénaturer la pureté d’un plateau nu, comme il est de tradition dans le théâtre asiatique.

Vingt six danseuses interprètent hommes et femmes du ballet, hormis trois mâles relégués au rôle de vieux barbu, cheval/aigle, et scribe.

On reconnaît les rôles masculins aux épaulettes pointues.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pierre



Inscrit le: 30 Déc 2003
Messages: 979
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Oct 31, 2004 11:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Parlons un peu de danse quand même…

Port de tête, port de bras jusqu’au bout des doigts, tout n’est que raffinement, ondulations, regards.

Point de sauts, ni de pirouettes, on se déplace sur scène sans réellement mouvoir le tronc, aucune brusquerie, mais de subtiles accélérations, frôlements et simulations.

Langage différent mais que je n’avais jamais perçu aussi proche de l’alphabet du ballet classique romantique.

Très très beau… Qui a vu ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24436

MessagePosté le: Dim Oct 31, 2004 11:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce compte-rendu détaillé, Pierre Very Happy

Et toujours grâce à notre ami, ce petit souvenir en image de la prestation du Ballet Royal du Cambodge :



Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Azulynn



Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 659

MessagePosté le: Lun Nov 22, 2004 11:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

-> Représentation du Ballet Royal du Cambodge à la MALS de Sochaux, le 22 novembre 2004

Pierre a déjà résumé l'histoire ; et c'est avec beaucoup de retard que j'ai à mon tour assisté à cette représentation ! Wink

Donc, une féérie très orientale et de ce point de vue particulièrement esthétique. Les costumes sont particulièrement chatoyants et renvoient immédiatement à un monde de références que nous ignorons ; dépaysement donc totalement réussi. Sur tout le ballet, les danseurs cambodgiens m'ont semblé complètement dans leur élément, dans un monde propre. Ils ont une aisance folle dans la danse khmère, lente et majestueuse, peu connue en Occident et pourtant si naturelle sur scène.

On regrettera pourtant le côté hermétique de leur gestuelle, pas du tout expliquée, le programme ne donnant que l'histoire résumée (heureusement, car j'étais déjà perdue en l'ayant lue, alors ceux que ne l'avaient pas lu avec moi n'ont absolument rien compris). Certaines scènes très statiques en deviennent ennuyeuse puisqu'elles ne sont que dialogue entre mains, sans grande expressivité (je veux dire, qui fait sens) à mes yeux... Cette danse est tellement particulière qu'elle mériterait un programme dense l'expliquant, au lieu d'une feuille de papier toute simple qui ne précise même pas les rôles tenus par chacun des danseurs...

La danse elle-même : tout passe par les mains, les bras et les pieds. Le tronc, comme le disait Pierre, est statique ; mais leurs mouvements de bras/mains sont parées d'une grâce incroyable. Tout semble y être concentré ; les mouvements de pieds m'ont semblé plus répétitifs. Toutefois, en majeure partie, les mouvements sont effectivement répétés sans cesse. En outre, le tempo change très peu, et tout le spectacle se déroule sur un mode assez lent qui le rend parfois... très long. Les guerriers présents auraient pu donner lieu à une démonstration un peu accélérée.

Dans ce contexte, le début du spectacle m'a semblé assez long. Les sept soeurs ne m'ont pas passionnées, bien que la cadette Neang Keo Monorea se distinguait déjà par une sorte de grâce irradiante ; d'ailleurs, ses "pas de deux" (?) avec le Prince sont prenants. Tout en lenteur, les deux danseuses se frôlent, dansent totalement en harmonie, tout en ne se touchant quasiment pas. La scène où ils ne communiquent qu'à travers leurs mains, assis sur l'espèce d'estrade, est particulièrement touchante ; leurs mains figurent presque des oiseaux qui se cherchent et volent ensemble... Superbe.

Par contre, j'étais plutôt mitigée sur certaines parties de "groupe"... Notamment une scène avec les guerriers tenant des épées et qui exécutent une sorte de chorégraphie avec ; les danseuses n'étaient absolument pas ensemble et semblaient manier moins aisément cet instrument supplémentaire que leurs mains seules... Les guerriers étant de toute manière trop peu expressifs à mon goût.

Par contre, la fin m'a réellement "réveillée". Le quatuor des quatre servantes de Monoréa (en bleu) apportait un peu de fraîcheur et quelques trouvailles à la chorégraphie, très codifiée. Les danseuses semblaient toutes légères, et le tout était charmant.
De même, la danse des retrouvailles qui clôt le spectacle était très belle, mettant en scène cinq couples dont le Prince et Monoréa, tous vêtus de manière féérique. Les danseurs mettaient en valeur une danse qui semblait là aussi plus libre et vive que tout le début du spectacle, avec plus de mouvements sur la scène. Un tableau royal.

Voilà pour les impressions à chaud ! En tout cas une expérience artistique très enrichissante, malgré quelques longueurs à mes yeux. Il est rare de voir cette danse si particulière ; il faut en profiter !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24436

MessagePosté le: Jeu Juil 21, 2011 10:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Ballet Royal du Cambodge se produira à Martigues ce soir (21 juillet 2011) : avis à ceux qui résident dans la région de Marseille, donc (les seuls veinards qui profitent d'un peu de soleil en ce moment, d'ailleurs...) :

Ballet Royal du Cambodge: une danse pour les dieux

L'article de Maritima Info est accompagné d'une petite vidéo avec une interview (en français) du directeur artistique du Ballet Royal du Cambodge. Rappelons que le souverain du Cambodge, Norodom Sihamoni, est lui-même un ancien danseur classique (au sens occidental) et qu'il a également pratiqué la danse traditionnelle Khmer.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18924

MessagePosté le: Ven Mai 02, 2014 7:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Ballet Royal du Cambodge se produira samedi à la Salle Pleyel.

Deux articles à signaler en relation avec cette venue :

- celui de Raphaël de Gubernatis dans le Nouvel Obs : http://tempsreel.nouvelobs.com/culture/20140430.OBS5603/le-ballet-royal-du-cambodge-entre-ombres-et-lumieres.html

- un portrait de la directrice du Ballet par Philippe Noisette dans Les Echos : Norodom Buppha Devi, apsara royale



Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24436

MessagePosté le: Lun Nov 18, 2019 11:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bopha Devi (Samdech Reach Botrei Preah Ream NORODOM Buppha Devi de son nom complet), directrice du Ballet Royal du Cambodge, est décédée hier. Elle était un peu la "Alicia Alonso de la danse Khmer".






Vidéo : https://www.facebook.com/bee.side.10/videos/1390325471132445/



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18924

MessagePosté le: Mar Nov 19, 2019 7:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Nécrologie de Reuters : https://news-24.fr/une-princesse-cambodgienne-qui-a-sauve-le-ballet-traditionnel-meurt-a-lage-de-76-ans/
Article dans Le Petit Journal : https://lepetitjournal.com/cambodge/actualites/deces-de-bopha-devi-architecte-du-reveil-du-ballet-royal-cambodgien-268880


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18924

MessagePosté le: Lun Nov 25, 2019 5:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Raphaël de Gubernatis sur le site Toute la culture : https://toutelaculture.com/actu/mort-de-la-princesse-bopha-devi-fille-de-norodom-sihanouk-qui-porta-la-resurrection-du-ballet-royal-du-cambodge/
Paris Match : https://www.parismatch.com/Royal-Blog/Monde/Le-roi-Norodom-Sihamoni-du-Cambodge-a-rendu-hommage-a-la-defunte-princesse-Buppha-Devi-sa-demi-soeur-1660774
Le Monde : https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2019/11/25/mort-de-norodom-bopha-devi-danseuse-etoile-cambodgienne_6020438_3382.html


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joelle



Inscrit le: 06 Avr 2013
Messages: 825

MessagePosté le: Lun Nov 25, 2019 7:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une (ou plusieurs) représentation(s) du Ballet Royal du Cambodge sont prévue(s) au Musée du Quai Branly dans l'Auditorium le 24 avril 2020.
Mais la tournée sera-t-elle maintenue à la suite de cette disparition ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18924

MessagePosté le: Lun Nov 25, 2019 11:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Intéressant...
http://www.quaibranly.fr/fr/expositions-evenements/au-musee/spectacles-fetes-et-evenements/spectacles/details-de-levenement/e/les-etoiles-du-ballet-royal-du-cambodge-38467/

J'imagine qu'il y a/aura une succession.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com