Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

L'Histoire de Manon, Sylvie Guillem à la Scala
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
laurence



Inscrit le: 16 Juin 2006
Messages: 430
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Jan 29, 2011 3:23 am    Sujet du message: L'Histoire de Manon, Sylvie Guillem à la Scala Répondre en citant

L'histoire de Manon.


Sylvie Guillem reprend Manon à la Scala.

L'ovation du public milanais la salue dès son apparition. Cette estime réciproque - le lien entre une artiste et son public - rend sa danse encore plus évidente et sensible.
A cette jeune fille, que Noureev avait nommée étoile à l'age de 19 ans, l'audace à l'aventure a su lui faire garder toute sa fraicheur. Le mouvement est toujours là, dans sa parfaite fluidité, comme si le corps avait toute liberté à découvrir ses propres forces. On a envie de lui dire : mais sans vous Sylvie, la danse classique n'est plus tout à fait pareille...
Manon, ce ballet chorégraphié par MacMillan sur des musiques de Massenet, est fait pour elle ; MacMillan sait construire une histoire avec une intelligence malicieuse. Il sait aussi jouer avec les points de vue et opposer à la biographie d'une jeune fille du 19e siècle tout un monde sociologique à la Dickens où se mêlent les «plus en plus pauvres» aux «plus en plus riches». L'actualité en quelque sorte.
Pas de grands effets ostentatoires dans les scènes de groupes, mais l'observation précise d'un quotidien transfiguré par la danse et parfois poussé au burlesque. Des pas de deux étonnants où l'arabesque et la volte en l'air sont déclinées dans une recherche esthétique. Et surtout un enchainement logique de la chorégraphie comme une sorte de montage qui cristallise et fait évoluer certains mouvements, tels ces allongements au sol en tension qui évoquent le plaisir délicieux, et que l'on retrouvera au moment de sa mort. Le temps est présent à l'intérieur même de la gestuelle, comme une modalité qui évolue inexorablement. Nous sommes des êtres de passage et le thème musical de Manon est une élégie ; sa mort est un de ces grands moments de danse, transfiguré par Sylvie Guillem, comme pouvait l'être celle de Juliette.
Sylvie Guillem est une Manon toujours écartelée dans ses désirs parallèles : l'amour et l'argent. Quel magnifique travail de son regard, du glissement tout en contre poids entre elle et Des Grieux, dansé par un Massimo Muru structuré, entre elle et Lescaut, son frère, dansé par Thiago Soarès, entre elle et ses autres soupirants. Ce regard fait que la danse n'est jamais redondante sur la musique, anticipant le mouvement, il crée un effet de surprise qui tient en haleine le public.
La Scala nous offre là le retour d'une sublime danseuse, accompagnée par un corps de ballet énergique, dans un travail sur la continuité et le signifiant, alliant le passé et le présent, le sensible et le symbolique, une belle articulation de ce que peut être le rôle d'un opéra dans le monde d'aujourd'hui...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
paco



Inscrit le: 28 Oct 2005
Messages: 3001

MessagePosté le: Sam Jan 29, 2011 11:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour le CR, Laurence ! Quel regret de ne pas avoir pu y aller, revoir Sylvie Guillem dans un classique. L'âge ne semble avoir aucune emprise sur son aisance technique...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
voyageur



Inscrit le: 29 Juin 2009
Messages: 209

MessagePosté le: Jeu Fév 03, 2011 12:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

I had the good fortune to see one of these performances. Sylvie was superb, making every moment count. Not one wasted gesture, and not a single superfluous one. With full command of her technique and with total commitment to her art. Ravishing dancing and a compelling and utterly convincing portrayal, whether shaking off all those groping hands, playfully throwing away Des Grieux's pen, throwing herself so youthfully and ecstatically onto the bed, seeing that robe and finding herself in it, bidding goodbye to the bed, through the complexities of the brothel scene, revulsion at the gaoler and his bracelet, and finally despair and delirium. Brava!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
laurence



Inscrit le: 16 Juin 2006
Messages: 430
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Fév 04, 2011 12:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'immense plaisir pour nous, spectateurs, serait le retour de Manon, dansé par Sylvie Guillem à l'Opéra de Paris...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
frederic



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 976

MessagePosté le: Ven Fév 04, 2011 8:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"L'histoire de Manon" est probablement le chef d'oeuvre de Kenneth MacMillan et ce n'est sans doute pas un hasard si 37 ans après sa création, ce ballet est aujourd'hui au répertoire de toutes les grandes ( et moins grandes...) compagnies: londres, paris, milan, berlin, vienne, l'ABT, tokyo, saint petersbourg, moscou bientôt et j'en oublie probablement.
En 2 heures, Mac Millan écrit une histoire qui nous tient en haleine avec des personnages bien caractèrisés dont évidement Manon qui évolue de la frivolité au drame. Il y a là un matériau fabuleux pour l'interprétation. Rien de trop dans le livret et la chorégraphie, et tout y semble évident. Avec de surcroît, de superbes pas de 2 et des solos magnifiques.
Sylvie Guillem danse Manon depuis déjà longtemps et ces 3 représentations de la Scala ont confirmé à mon sens qu'elle reste inégalée dans ce rôle. Plus de 5 ans après ses dernières Manon, ce fut un immense plaisir de la revoir dans ce rôle: technique toujours impeccable, élégance naturelle, charisme débordant, il est impossible de se détacher d'elle tant elle EST Manon en permanence dés qu'elle est sur scène, et pas seulement lors des pas de 2, du solo ou des ensembles. Passionnant aussi de voir que son interprétation aujourd'hui n'est pas celle d'il y a 5 ans; elle y apporte d'autres nuances et à vrai dire, chacune des 3 représentations étaient différentes les unes des autres
Le public, venu de partout, lui a réservé de belles ovations. on regrette bien sur que "L'histoire de Manon" n'ait pas été à l'affiche depuis... longtemps à l'opéra de Paris. Madame Lefêvre, si vous nous lisez...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yiannakis74



Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 141

MessagePosté le: Lun Fév 14, 2011 7:01 pm    Sujet du message: Sylvie Guillem Divine Manon à La Scala Répondre en citant

Bonjour à tous,

Pour mon tout premier message dans ce forum que je lis avec beaucoup d’intérêt depuis un certain temps, quelques lignes sur un spectacle qui a d’ores et déjà entré dans la légende. « L’histoire de Manon » de MacMillan (je partage l’avis de Frederic que c’est le chef d’œuvre de ce chorégraphe) avec l’incomparable Sylvie Guillem.

C’était ma quatrième Manon avec Sylvie, la première c’était en 1998 pour son retour triomphal à l’Opéra de Paris à côté du merveilleux Laurent Hilaire (lors de son passage à Paris j’ai eu la chance aussi de la voir dans « Roméo et Juliette » version Noureev). J’étais là pour la première du 27 janvier, une date que je me souviendrai pour toujours avec passion et une immense affection.

Un retour à La Scala tant attendu qui a non seulement tenu ses promesses mais qui les a largement dépassées. Tout au long de ces années, Guillem n’a rien perdu de sa séduction scénique, de sa technique exceptionnelle hors pair qui est toujours incorporée harmonieusement au service du personnage qu’elle interprète. Une Manon en continuité avec celles que nous avons pu admirer lors de ses incarnations précédentes du rôle, mais aussi une nouvelle Manon plus profonde, plus séduisante encore (si cela est possible).

Dès sa toute première apparition, elle entre dans la peau du personnage et arrive à établir une communication extraordinaire avec son public qui nous tient en haleine jusqu’à la fin du spectacle et bien après encore.

Chaque geste, chaque extension de ce corps exceptionnel, chaque expression du visage nous transmettent des émotions et des sensations merveilleuses. Car Guillem ne se contente jamais simplement de merveilleusement bien danser, elle est en fusion totale avec son rôle, avec ses partenaires, avec l’espace qu’elle occupe et avec son public. Lors de la variation de Manon dans la scène du bordel il y avait un silence absolu dans la salle et on ressentait que tous les spectateurs étaient suspendus au moindre geste de cette divine danseuse. Et à la fin, un spectateur ébloui exprime en haute voix ce que tout le monde pensait : « Divina ». Un moment inoubliable !

Comment oublier toutes ses couleurs et variations de sentiments, de gestes qu’elle apporte toujours à ce rôle (mon préféré d’elle). Charme et sensualité avec des Grieux (merveilleux Massimo Murru), séduction avec ses soupirants, innocence, cynisme, épuisement du corps et de l’âme dans la scène avec le geôlier, jusqu’à sa mort tragique, incomparable de beauté et de bravoure dramatique.

C’était merveilleux aussi de voir toute cette foule d’admirateurs venant non seulement de plmusieurs vilels italiennes, mais également français, japonais, américains etc qui attendait Guillem à la sortie des artistes pour lui exprimer son admiration. Vision émouvante également de la merveilleuse Ghislaine Thesmar qui était là aussi et dont la complicité avec Sylvie et son appui à son parcours exceptionnel a toujours été présent et profond.

Espérons que cette Manon incomparable que nous avons pu tant admirer et aimer à La Scala ne sera pas la dernière et que nous aurons l’occasion de revoir Guillem dans Manon (et pourquoi pas aussi dans d’autres rôles clés de sa carrière comme « A month in the Country », « Winter Dreams » ou « Marguerite et Armand », non seulement à La Scala mais aussi à l’Opéra de Paris.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24704

MessagePosté le: Lun Fév 14, 2011 7:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bienvenu yiannakis74 et merci pour vos impressions détaillées du spectacle de Sylvie Guillem à la Scala, qui viendront compléter celles publiées précédemment par laurence. Smile


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yiannakis74



Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 141

MessagePosté le: Lun Fév 14, 2011 7:12 pm    Sujet du message: Sylvie Guillem Manon à La Scala Répondre en citant

Merci Haydn pour votre message. C'est un vrai plaisir d'être dans ce forum.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19467

MessagePosté le: Mar Fév 15, 2011 10:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pas de deux Guillem/Murru : http://www.youtube.com/watch?v=X2ie-u6eNdA

Et quelques photos (avec d'autres interprètes, notamment Olessia Novikova et Roberto Bolle qu'on voit en répétition) : http://www.luxsure.fr/2011/02/02/lhistoire-de-manon-la-scala/


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Perle



Inscrit le: 20 Juil 2010
Messages: 156

MessagePosté le: Mar Fév 15, 2011 10:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

"c’était en 1998 pour son retour triomphal à l’Opéra de Paris à côté du merveilleux Laurent Hilaire (lors de son passage à Paris j’ai eu la chance aussi de la voir dans « Roméo et Juliette » version Noureev)."

J'ai eu la chance d'avoir ces mêmes merveilleux moments.
Sa Juliette avait hypnotisé mon mari qui m'avait accompagnée sans rien y connaître et uniquement pour m'être agréable.
Il n'a jamais regretté y compris en 1998, d'avoir raté un match du mondial de foot, c'est dire ...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yiannakis74



Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 141

MessagePosté le: Mar Fév 15, 2011 11:00 am    Sujet du message: Sylvie Manon La Scala Répondre en citant

La première fois que j'ai vu Sylvie Guillem sur scène c'était en 1995 au Théâtre des Champs Elysées, dans un programme qui comprenait notamment, "Sissi l'impératrice" et le Boléro" et "La Luna" de Béjart etc. J'étais ébloui!

Et après, en 1998, à La Bastille et à l'Opéra Garnier donc cette Juliette extraordinaire de fraîcheur la jeune fille qui deviendra femme amoureuse et tragique, avec tant de poésie, de beauté et de grâce et bien sûr sa Manon incomparable, deux interprétations qui m'ont marqué à jamais.

Malheureusement, lors du retour de Sylvie à l'Opéra de Paris, je n'ai jamais pu l'admirer ni dans "Don Quichotte" ni dans "Le Lac des Cygnes", ce que je regrette profondément. Mais, j'ai pu la voir à nouveau dans "Manon", ainsi que dans Roméo et Juliette" de MacMillan à Londres, dans une "Giselle" poétique et magique (version classique toujours avec Laurent Hilaire), ainsi que dans sa propre version de "Giselle", "La Belle aux Bois dormant", "Marguerite et Armand", "Carmen", l'hommage à Béjart, "Broken Fall", "Push", "Sacred Monsters", "Eonnagata". Une artiste magique, hors normes!

Je ne suis pas un spécialiste de la danse, mais la danse m'a toujours passionné. Je me souviens dans les années 70 j'ai regardais souvent des ballets retransmis à la télévision avec tous les grands de la danse: Baryshnikov, Nureev, Fonteyn, Plissetkaya etc. Quelques spectacles de danse aussi aux Etats-Unis, en Russie et au Palais Garnier et la Bastille lors de mon arrivée en France en 1993 et puis ...Sylvie Guillem. Ce fut une révélation. Et la passion est revenue en moi intacte, amplifiée même.
Là j'ai vu la danse telle que je l'ai rêvé depuis toujours. Intelligence, grâce, beauté absolue!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yiannakis74



Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 141

MessagePosté le: Mar Fév 15, 2011 11:04 am    Sujet du message: Sylvie Guillem Manon La Scala Répondre en citant

Un très bel article aussi sur la Manon milanaise de Sylvie Guillem dans le Telegraph en anglais.
http://www.telegraph.co.uk/culture/theatre/dance/8307791/When-the-real-power-of-dance-is-revealed.html


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nabucco



Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1462

MessagePosté le: Jeu Fév 17, 2011 10:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais vu la Manon de Sylvie Guillem à Garnier il y a quelques années. C'était évidemment très bien, mais pour moi parfaitement à égalité avec Aurélie Dupont que j'avais vue quelques jours avant (ou après?). Le monothéisme est la chose la plus ennuyeuse au monde, je suis résolument polythéiste Wink !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
frederic



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 976

MessagePosté le: Jeu Fév 17, 2011 11:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vous avez raison Nabucco: soyons polythéistes...Mais ne parlons pas "d'égalité" car ce serait une porte vers l'ennui...
Au passage, un beau texte d'Anne Deniau sur "Manon" par Sylvie Guillem:
http://www.annedeniau-fromztoa.com/article-d-come-divina-65971717.html


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
laurence



Inscrit le: 16 Juin 2006
Messages: 430
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Fév 18, 2011 1:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Les italiens eux ne boudent pas leur plaisir et ils ont eu Alexandra Ferri...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com