Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Opéra de Paris (et ailleurs...) / Réservations, placement...
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 79, 80, 81  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ambrine



Inscrit le: 10 Déc 2008
Messages: 289

MessagePosté le: Lun Jan 03, 2011 9:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah bon ? Vous m'étonnez. Je suis abonnée mais l'opératrice m'a affirmé que pour des spectacles supplémentaires hors abonnement, il fallait attendre la date d'ouverture officielle des réservations au public. Exemple : pour Tosca, bien qu'abonnée, je devais attendre aujourd'hui.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ambrine



Inscrit le: 10 Déc 2008
Messages: 289

MessagePosté le: Lun Jan 03, 2011 9:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un message s'étant intercalé avant le mien, je précise que mon étonnement concernait le propos suivant :
Citation:

Autre avantage non négligeable : à maintes fois j'ai pu faire des heureux parmi mes amis en leur trouvant des places en plus dans mon abonnement bien avant l'ouverture de la réservation au grand public.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24567

MessagePosté le: Lun Jan 03, 2011 9:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pink Lady a écrit:
D'ailleurs beaucoup n'aiment pas particulièrement la danse ou l'opéra mais veulent seulement y avoir été, pour découvrir la salle. Alors encore une fois, pourquoi ne pas les mettre en vente sur le site ?
Raison supplémentaire, elles permettraient de mieux remplir les salles, Garnier en particulier, et de rendre plus faciles d'accès les classiques. Beaucoup de spectateurs de passage préféreraient sans doute des places en 4èmes loges de côté ou en stalles à petit prix, pour venir en famille


Si l'opéra faisait cela, et certains en rêvent d'ailleurs, cela signifierait qu'il n'y aurait quasiment plus rien à vendre au guichet (il n'y a déjà pas grand chose à y vendre) et par voie de conséquence, la mise au chômage des guichetiers. Merci pour eux...

Par ailleurs, ces places ne seraient pas plus facilement accessibles aux provinciaux, elles seraient squattées encore plus facilement par les voyous du marché noir. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui fait que les guichetiers, à Garnier, ne les vendent qu'avec réticence, l'autre raison étant qu'ils se font souvent incendier - tout comme les ouvreurs - par la suite par les touristes qui les ont achetées "sans savoir" et qui tentent ensuite, avec plus ou moins de mauvaise foi, de se faire replacer sous prétexte qu'ils ne voient rien et qu'on ne les avait pas prévenu.

Enfin, oserais-je vous rappeler qu'à Paris, il n'y a pas que des Parisiens, mais aussi beaucoup de provinciaux de passage pour une durée plus ou moins longue, et tout particulièrement des étudiants, dont le budget est déjà plombé par les prix délirants de l'immobilier dans la capitale (750 €/mois le studio de 20 m², ça vous va?), qui, si ces places bon marché étaient trustées par ceux qui résident en province et à l'étranger, sans parler, bis repetita placent, par les margoulins du marché noir, n'auraient plus accès du tout à l'Opéra Garnier.

Dans les grandes villes de province, le coût de la vie, logement ou loisirs culturels, reste malgré tout plus raisonnable.

Et pour ce qui est du remplissage de la salle, de toutes façons, lorsqu'il s'agit d'un ballet classique, il est proche de 100 %, cela ne changerait donc absolument rien. Cela dit, si vous voulez acheter des liasses entières de places sans visibilité pour Mats Ek ou A. T. de Keersmaeker, vous serez reçue avec un sourire jusque derrière les oreilles et le Directeur financier de l'ONP sera aux anges.

Pardon pour cette réaction un peu vive. Rolling Eyes




Dernière édition par haydn le Lun Jan 03, 2011 11:07 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dusuau



Inscrit le: 30 Mar 2007
Messages: 325
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Jan 03, 2011 10:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

haydn a écrit:

Dans les grandes villes de province, le coût de la vie, logement ou loisirs culturels, reste malgré tout plus raisonnable.


Je trouve que le Ballet à L'Opéra de Paris est un des spectacles qui a le meilleur rapport qualité/prix dans Paris. Si l'on compare l'accessibilité du Ballet par rapport au théâtre! Et si l'on compare la qualité des films en ce moment et les ballets proposés, un ballet à Garnier ou Bastille est un "bon plan" pour des étudiants à Paris.

Pour résumer: Le théâtre est horriblement cher avec des acteurs qui viennent de la télé et pas toujours excellent... , les films au cinéma sont de moins en moins intéressants. Alors que pour 20€ on peut admirer un beau ballet à Garnier. Là encore, il est toujours plus ou moins possible de toujours assister à un grand ballet sous réserve d'être à Paris pour mieux checker les places.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24567

MessagePosté le: Lun Jan 03, 2011 10:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nous sommes d'accord, dusuau, et c'est justement cette possibilité qui disparaîtrait si les places les moins chères étaient accessibles aux touristes via internet...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pink Lady



Inscrit le: 18 Nov 2010
Messages: 307

MessagePosté le: Lun Jan 03, 2011 10:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mais il n’y a pas de quoi, les réactions c’est ce qui fait tout le charme de ce forum... Bon ce ne serait pas drôle si j’étais entièrement d’accord.

Je vois bien des guichetiers à Covent Garden, bien que toutes les places soient mises en vente en ligne. Je ne vois pas comment on peut dire que la réservation sur Internet ne serait pas plus facilement accessible aux provinciaux que la réservation au guichet. Le marché noir fonctionne lorsque les spectacles sont affichés complets. Or ils le sont alors qu’il reste des places (à Garnier), seulement les touristes ne le savent pas, et ces voleurs en profitent. Je veux bien vous croire quant aux gens qui incendient les ouvreurs et guichetiers, mais en effet il faut vraiment être de mauvaise foi quand c’est bien spécifié, et c’est la loi des 80/20 : il y aura toujours 20% de gens pour râler, doit-on pour autant en empêcher 80% d’être satisfaits ?
Je ne pense pas non plus que les étudiants de passage à Paris constituent l’essentiel du public de l’Opéra ou des places à tarif réduit. Malgré l’excellent rôle joué par l’AROP dans le rajeunissement du public, ceux-ci profitent plus spontanément des places sur Internet ou des abonnements jeunes. D’ailleurs lorsqu’ils arrivent à 10h le matin pour faire la queue, s’ils n’ont pas cours, ils sont en général découragés par une queue d’une demi-journée. La moyenne d’âge de ces fameuses files d’attente est bien plus respectable...
Il ne s’agit pas que les places mises en ligne soient trustées par des provinciaux, je pense qu’il est simplement juste qu’elles soient également accessibles par tous... Ils payent autant d’impôts, et l’Opéra (national) de Paris n’est pas subventionné par la Ville de Paris, que je sache ?
Si la vie est moins chère ailleurs, les salaires sont aussi plus bas, et il faut ajouter la surtaxe du voyage. Les touristes n’ont pas forcément des fortunes à dépenser pour un petit tour d’un soir dans un lieu touristique aussi célèbre. Et je suis persuadée que plus de places se vendraient pour les spectacles contemporains si celles à bas prix leur étaient accessibles : à 10€ on est moins regardant sur la programmation si c’est pour se rendre à l’Opéra pour la première fois. Ce n’est pas normal que les salles de Bastille et Garnier soient aussi désespérément vides en juillet, vu l’afflux de touristes dans la capitale.
Et pour finir, justement, si le remplissage des classiques est toujours assuré par les queues le jour-même – je suis bien d’accord – mais alors pourquoi contraindre les gens à faire la queue pendant des heures au lieu de les leur vendre tranquillement sur Internet des semaines avant ?
Désolée, je vous assure que ce n’est pas par esprit de contraction (c'est plutôt par conviction), mais on a vraiment l’impression que cet organisme ne se donne pas les moyens, ou plutôt n’utilise pas les moyens qu’il a à sa disposition pour remplir ses missions.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24567

MessagePosté le: Lun Jan 03, 2011 11:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La Petite danseuse de Degas, à Garnier, était remplie jusqu'au dernier strapontin, en juillet dernier... Justement, les touristes sont prêts à tout pour aller voir la "gare de chemin de fer" - comme disait Debussy, de la Place de l'Opéra.

Pour ce qui est des salaires, dans le public, ils sont identiques, que vous soyez à Paris ou en Province, et même si dans le privé (pour les postes d'encadrement, car pour l'ouvrier ou la caissière, c'est le smic partout), les rémunérations sont un peu supérieures, elles ne compensent, et de loin pas, le coût faramineux du logement dans la capitale. Beaucoup d'étudiants en sont réduits à habiter dans des squattes, faute d'un toit à prix décent, les médias en ont assez parlé. Et enfin, si les impôts des provinciaux contribuent évidemment à financer l'Opéra de Paris, ceux des Parisiens contribuent aussi au fonctionnement des grandes institutions culturelles de province, via les subventions octroyées par le Ministère de la Culture.

Mais bon, on ne va pas remettre le vieux disque "Parigot tête de veau"... Je précise que je suis également un "provincial" immigré dans la capitale pour raisons professionnelles...

Et pour ce qui est de la comparaison avec Londres, au Royal Opera House, aucune place n'est vendue par abonnement, tout est ouvert à la location au guichets et sur internet, ce qui laisse bien plus de billets disponibles (d'ailleurs, au ROH, même si c'est aussi la pagaille sur le site web les jours d'ouverture de location, vous arrivez toujours, à quasiment n'importe quel moment, à trouver une place ; vous le savez d'ailleurs, Pink Lady, étant donné, que si je ne m'abuse, vous êtes une habituée du Floral Hall Wink ).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
paco



Inscrit le: 28 Oct 2005
Messages: 2934

MessagePosté le: Lun Jan 03, 2011 11:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

haydn a écrit:
Et pour ce qui est de la comparaison avec Londres, au Royal Opera House, aucune place n'est vendue par abonnement, tout est ouvert à la location au guichets et sur internet, ce qui laisse bien plus de billets disponibles


sur ce point je rejoins l'argument de marc, c'est bien l'absence d'abonnements qui ouvre la salle de Covent Garden à un public très large (les invitations et places prises par les mécènes et sponsors étant à peu près aussi nombreuses à Londres qu'à Paris, l'ONP ne peut prétendre que c'est à cause de celles-ci que la salle est depuis quelques années quasiment à guichets fermés dès la rentrée).
A l'ONP comme au Théâtre de la Ville, cette fermeture de la salle dès le mois de mars d'une année pour toute la saison qui suit devient très inquiétante quant au renoncement / désintéressement qu'elle peut susciter, à moyen terme, auprès d'un nouveau public essayant de frapper à la porte.

Seul point sensiblement différent : la jauge de Covent Garden est quasiment identique à celle de Bastille (environ 2400 places si je ne me trompe), ce qui permet de proposer plus de places que le petit écrin de Garnier...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
arabella4ever



Inscrit le: 19 Juin 2007
Messages: 82

MessagePosté le: Mar Jan 04, 2011 10:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cela fait longtemps que je ne fais plus la queue le jour de l'ouverture au guichet mais lorsque je la faisais je n'ai jamais eu à me plaindre de gus.
Au contraire j'ai toujours trouvé une atmosphère très conviviale, petits gâteaux offerts, thermos de café partagés. J'ai eu le plaisir d'y faire de belles rencontres, de gens passionnés, de discussions enflammées qui aident à s'occuper lorsqu'on patiente plusieurs heures dans le froid.

Peut être cela a t'il changé mais je trouvais ce système de tickets officieux très pratique.
A l'époque il y avait un pointage toutes les heures et celui qui était absent au pointage perdait sa place dans la queue. Quand on arrive à 4h-5h du matin pour les opéras et 7h pour les ballets et qu'il faut attendre jusqu'à 11h dans le froid, c'est toujours sympa d'aller prendre un petit chocolat chaud une ou deux fois dans la matinée.
D'après ce que vous dites il semblerait que les habitués s'absentent jusqu'à 9h, je comprends tout à fait que vous trouviez ça scandaleux, mais il y a quelques années lorsque le pointage était respecté c'était très pratique.
Bien sur le système de queue au guichet favorise les parisiens qui peuvent arriver à pied ou à velo avant le premier metro, (ah mon grand ami le velib ) mais l'odp ne peut pas ouvrir des guichets dans toutes les banlieues de l'idf...

Personnellement je trouve bien qu'on ne puisse prendre les petites places qu'au guichet. Cela évite que les revendeurs se goinfrent dessus.
Je pense que ça évite aussi à l'opéra les plaintes de personnes ne connaissant pas la salle et qui seraient mécontentes de la visibilité depuis leurs places.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aurélie



Inscrit le: 27 Déc 2003
Messages: 1141
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Jan 04, 2011 10:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

De toute façon, ça ne doit être qu'une question de rentabilité: ça coûterait trop cher d'envoyer par la poste une place de dernière catégorie.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nabucco



Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1462

MessagePosté le: Mar Jan 04, 2011 12:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mais d'autres maisons le font sans problème, et il y a toujours la possibilité du retrait au guichet et de l'impression à domicile (qui donne des billets moches, évidemment...). Ce qui est possible ailleurs doit être possible à l'Opéra ! Le drame, c'est la vente en gros lors des abonnements, qui créent des pénuries largement artificielles et empêchent la venue à l'Opéra de nouveaux publics. Le fait d'être l'Opéra de Paris ne justifie pas la nullité du système de réservation, et surtout pas du fait que seules les places à plus de 50 € soient en vente ! Y compris pour les abonnements !
Ce qui est particulièrement incroyable, c'est que les places bon marché sont presque toujours indisponibles en ligne, même pour des opéras qui finalement sont loin d'être pleins!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24567

MessagePosté le: Mar Jan 04, 2011 12:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Encore une fois, si les places bon marché étaient en vente en ligne, les margoulins de la revente à la sauvette se goinfreraient encore plus (c'est sur ces places, qu'il font les plus gros bénéfices : une place à 20 € revendue 200 € = 900 % de marge, une place à 80 € revendue 400 € = 400 % de marge), avec un risque de perte bien moindre si le billet leur reste sur les bras...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nabucco



Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1462

MessagePosté le: Mar Jan 04, 2011 12:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mais comment se fait-il, alors, que le marché noir soit beaucoup moins vigoureux, par exemple, à l'Opéra de Bavière ou au ROH, alors que leurs taux de remplissage n'a rien à envier à celui de l'Opéra (surtout époque Joel...) ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24567

MessagePosté le: Mar Jan 04, 2011 12:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sans doute en partie à cause de la "mythologie" qui entoure l'Opéra de Paris et de l'attrait qu'il représente pour les touristes. On retrouve les mêmes problèmes (en pire, apparemment) à la Scala de Milan. Et la police allemande est peut-être plus efficace (pas de point Goodwin, merci...).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
paco



Inscrit le: 28 Oct 2005
Messages: 2934

MessagePosté le: Mar Jan 04, 2011 1:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je pense que ce qui évite le marché noir au ROH - comparé à l'ONP et la Scala - c'est que le revente / échange de billets est organisée par le ROH même, de fait il est convenu pour tous qu'aucun revendeur n'a à se trouver aux abords du théâtre, puisque le guichet organise lui-même la revente

je ne comprends pas pourquoi l'ONP ne met pas en place cette politique, je ne vois pas en quoi elle nécessiterait des ressources supplémentaires (d'autant que les effectifs marketing / vente du ROH ne sont pas pléthoriques, ils sont très près de leurs sous...)

d'autres institutions sont plus coercitives - jusqu'à l'excès au Liceu, où toute revente aux abords du théâtre, même à prix coutant, est interdite, et les soirs de forte affluence des policiers en civil surveillent les alentours du théâtre, - je me suis fait épingler une fois en essayant de revendre la place d'une amie clouée par une gastro... -. Et pourquoi pas, d'ailleurs...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 79, 80, 81  Suivante
Page 2 sur 81

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com