Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

La danse au cinéma : Sorties de films
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 141, 142, 143  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Katsu



Inscrit le: 21 Déc 2019
Messages: 168

MessagePosté le: Dim Fév 23, 2020 9:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

rail45 a écrit:
Le danseur qui l'a le plus impressionné et qu'elle a le plus apprécié est Alexeï Putintsev qui jouait le rôle du fou.
(...)
De mon côté j'ai également apprécié Alexeï Putintsev que je ne connaissais pas.


Je n'ai pas pu me déplacer malheureusement, mais je ne doute pas qu'Alexei ait à nouveau conquis le public. Vous l'auriez tout autant apprécié dans le rôle du paysan lors de la dernière captation de Giselle.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
rail45



Inscrit le: 02 Déc 2016
Messages: 207

MessagePosté le: Dim Fév 23, 2020 10:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je travaillais le jour de la retransmission de Giselle.
Sinon très beaux costumes et Olga Smirnova a enchaîné une longue série de fouettés. J'en ai compté 30 mais j'en ai peut-être oublié un ou deux.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24806

MessagePosté le: Dim Fév 23, 2020 11:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

rail 45, vous avez parfaitement compté, disons qu'elle s'est arrêtée quelque part entre le 29ème et le 30ème. Et nous sommes entièrement d'accord au sujet de Putintsev, qui avait déjà fait des étincelles dans le pas de deux des paysans dans Giselle il y a quelques semaines.



Donc, petit retour sur cette retransmission.


Évacuons tout d'abord la relative déception : le Siegfried de Jacopo Tissi. Le soliste italien du Bolchoï est un très beau, trop beau danseur peut-être même. On est dans le trop lisse, et le partenariat avec Olga Smirnova fonctionne mal. Aucune complicité ente les deux artistes (qui n'ont pas l'habitude de travailler ensemble, d'ailleurs), portés incertains et sans grâce, sauts en force mais manquant d'élévation... Seule la variation du 3ème tableau (avant le Cygne noir) était vraiment réussie.

Olga Smirnova, elle, écrasait totalement son partenaire. Son solo du 2ème tableau a été abattu avec un panache incroyable, et elle avait l'air de dire au public : "vous voyez, sans l'autre, ça marche beaucoup mieux".

Certes, on peut ne pas aimer Smirnova en Cygne blanc : c'est l'anti-Lopatkina, tempi très rapides, danse nerveuse - presque martiale, diront ses détracteurs - mais d'une perfection technique prodigieuse, et exempte de toute mièvrerie. En cygne noir, elle est exemplaire.

Je n'avais jusqu'à présent jamais vu Jacopo Tissi dans un rôle de premier plan. Malgré cette déception, j'aimerais tout de même le revoir, mais avec une autre partenaire, car il est évident qu'il n'a aucune affinité avec Olga Smirnova. C'est un peu comme à l'Opéra de Paris, lorsqu'on tente d'associer Dorothée Gilbert et Mathias Heymann. Les deux sont des artistes de tout premier plan, mais ensemble, cela ne fonctionne pas, alors qu'avec des comparses qui leur conviennent (Ludmila Pagliero ou Myriam Ould-Braham pour M. Heymann, Hugo Marchand ou auparavant Josua Hoffalt pour D. Gilbert), ils font des merveilles.

Mais revenons à Moscou. Dans les seconds rôles, donc, on mentionnera tout d'abord le formidable bouffon d'Alexeï Putintsev. Agilité époustouflante, ballon hors-norme (les sauts sont d'une élévation hallucinante) : avec lui, Guennadi Yanine et Morihiro Iwata on trouvé un digne successeur.

Mentionons aussi les excellentes Daria Khokhlova et Elizaveta Kruteleva, en Amies du prince, qui ont brillé dans le simili-pas de trois du 1er tableau (où intervient aussi, dans la version Grigorovich, le bouffon), ainsi que Xenia Zhiganshina dans la danse napolitaine.

A noter que l'interprète de la danse espagnole, Eleonora Sevenard, - qui a été interviewée à l'entracte par Katia Novikova - est une descendante de Mathilde Kchessinskaïa!

Egor Gerashchenko, qui remplaçait Denis Zakharov initialement prévu, s'est avéré un Rothbart ("Le Mauvais génie") de belle facture. Le jeune danseur, récemment débauché à la "concurrence" pétersbourgeoise - il a fait ses classes à l'Académie Vaganova - possède un beau potentiel et ne devrait pas tarder à faire parler de lui.

Enfin, le véritable "héros" de la soirée, ce fut... le corps de ballet, absolument fabuleux. Si on peut parfois discuter les choix de Makhar Vaziev en matière de solistes, il faut reconnaître qu'il sait diriger une troupe. On a rarement vu compagnie aussi bien ordonnancée et les maîtres de ballet du Bolchoï méritent tous les éloges.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alda



Inscrit le: 25 Nov 2015
Messages: 9

MessagePosté le: Dim Fév 23, 2020 11:44 pm    Sujet du message: La danse au cinéma : Sorties de films Répondre en citant

Pour ma part, même si j'aime Olga Smirnova, sa technique, son intelligence dans l'approche de ses rôles, j'aurais préféré voir une Nikulina ou une Obratsova pour changer.
Je l'ai trouvée magnifique en Odile (technique, interprétation, quels regards expressifs pour Siegfried!). Un peu déçue par son Odette, notamment dans sa variation dans l'acte blanc : ses gestes m'ont semblé un peu brusques, manquant de douceur, impression renforcée par ses épaules, athlétiques et puissantes.
Gros coup de coeur pour le fou d'Alexeï Putintsev, très beau virtuose et pour les fiancées Eléonora Sevenard (quel présence sur scène!), Xenia Zinghanshina et Anastasia Denisova.
Jacopo Tissi était bien, sans plus. Sa danse est pourtant propre, mais il ne m'a pas emballée.
Je terminerais par le cdb, absolument magnifique. Des ensembles et des alignements parfaits, bravo à lui.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
rail45



Inscrit le: 02 Déc 2016
Messages: 207

MessagePosté le: Lun Fév 24, 2020 12:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il est vrai qu'Olga Smirnova a une carrure assez "athlétique" et je pense que les gros plans offerts par la captation cinématographique, où l'on voit nettement ses muscles, renforcent cette impression qui nous fait croire qu'elle manque parfois de grâce. Cela m'avait déjà marqué dans Raymonda.
Mais est-ce que si nous avions été dans la salle, donc souvent bien plus éloignés de la scène, aurions-nous eu la même impression ?
Sinon d'accord pour Evguenia Obraztsova.
Mais là du coup on aurait peut-être plus de mal à l'imaginer en Odile.
Choix cornélien donc, et cela ne doit pas être facile de trouver une danseuse capable d'interpréter à la fois les deux rôles.
Sinon je me trompe peut-être mais j'ai l'impression que l'on voit moins le personnage du Mauvais Génie (Rothbart) dans la version du Bolshoi par rapport à celle de l'Opéra de Paris ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19767

MessagePosté le: Lun Fév 24, 2020 12:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis globalement d'accord avec haydn sur ce Lac des cygnes retransmis en direct.

Commençons par la fin et par le corps de ballet, d'une perfection ahurissante - valse (avec des garçons excellents), ensembles blancs, petits cygnes, grands cygnes (qui ne sont que trois dans la version de Grigorovitch héritée là-dessus de Gorsky) -, et de surcroît admirablement mis en valeur par la caméra d'Isabelle Julien, plus que les solistes d'ailleurs, souvent filmés d'un peu trop loin. C'est vrai qu'on se dit parfois qu'il perd un peu de sa folie moscovite avec Makhar le Pétersbourgeois, mais tout de même, quelle image de beauté inouïe il donne au monde!

Concernant Olga Smirnova, on a indéniablement affaire à une vraie reine des cygnes, une femme-oiseau constamment en éveil, dont le lyrisme ne se perd pas dans des langueurs inutiles. Si son Odette peut toutefois surprendre par son absence de pathos, son Odile est d'une séduction irrésistible. Que dire de sa technique, sinon qu'elle est absolument invisible, tout juste lui reprochera-t-on des poignets parfois disgracieux (quand ses mains sont si belles) - c'est là un défaut récurrent chez elle.

Jacopo Tissi n'est pas son partenaire habituel et cela se sent, on se demande bien d'ailleurs quelle est la raison du changement de dernière minute avec Artem Ovtcharenko (et au fait, où est Chudin?).

Le danseur italien ne manque pas de présence et évoque, mutatis mutandis, Xander Parish du Mariinski pour le côté infiniment sympathique qui se dégage de sa personne, mais aussi un brin laborieux. On sent qu'il a beaucoup travaillé les détails de son personnage et sa technique (pas évidente avec un tel physique) et a été solidement coaché par Alexander Vetrov. Pour autant, il n'a ni la coordination (on a l'impression qu'il est coupé en deux avec des jambes pas bien tendues qui s'envolent toutes seules et un haut du corps raide et en force - le tout d'une lenteur pénible) ni le naturel ni le sens du partenariat de ses collègues des mêmes grades. Son Siegfried, malgré tous ses efforts, reste pâle.

Bien sûr, tout le monde retiendra la prestation d'Alexeï Putintsev en Bouffon. Le rôle est porteur certes, mais lui y est irrésistible d'aisance et de légèreté aérienne. Voilà l'exploit rêvé, celui qui se moque de l'exploit, celui dont l'humanité ordinaire est incapable.

Egor Gerashenko est un beau danseur, très propre, peut-être encore un peu vert toutefois pour marquer dans le rôle du Mauvais Génie, qui est d'importance dans cette version. A noter qu'il est de la même année qu'Eleonora Sevenard (belle Espagnole) à l'Académie Vaganova, mais qu'il a d'abord été formé à Moscou. N'empêche qu'il assure mieux que Jacopo pour le partenariat!

De belles - sans être époustouflantes - Fiancées nationales, sans incongruité alla Vaziev.

La version de Grigorovitch, toujours très critiquée, s'avère in fine assez cinégénique, même si l'on rêve secrètement pour le Bolchoï d'un aggiornamento du Lac à la Giselle. Là où le bât blesse à mon sens, ce n'est pas tant dans l'esthétique à la Virsaladze - qui est ce qu'elle est -, que dans certains passages chorégraphiques vraiment datés. Les danses de caractère sur pointes, passe encore (cela nous permet au moins de voir la Russe, absente des autres versions), mais le pas de trois de l'acte I, où il n'y a objectivement rien, c'est non! Rendez-nous Petipa!




Dernière édition par sophia le Lun Fév 24, 2020 11:32 am; édité 5 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19767

MessagePosté le: Lun Fév 24, 2020 12:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai vu Evguénia Obraztsova dans Le Lac des cygnes de Bourmeister au Stanislavski alors dirigé par Filin et son Cygne noir - il est vrai dans une chorégraphie différente de celle à laquelle on est globalement habitué - était génial (plus que son Cygne blanc à mon sens). Mais disons qu'Odette-Odile n'est pas vraiment son emploi naturel, du moins selon des critères russes. Elle n'a pas pu le danser au Mariinski, elle ne le danse pas plus au Bolchoï aujourd'hui. Autant je pense qu'elle aurait été un meilleur choix que Smirnova dans La Belle au bois dormant, autant sur un Lac des cygnes, Smirnova s'imposait à mon sens.

Sinon, il y avait aussi le choix de Krysanova, Stepanova ou Kovalyova, qui dansent le rôle assez régulièrement. Maintenant, même si je l'aime énormément, ce n'est pas le rôle emblématique de la première ; quant aux deux autres, elles n'ont pas l'aura internationale de Smirnova.




Dernière édition par sophia le Lun Fév 24, 2020 11:18 am; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19767

MessagePosté le: Lun Fév 24, 2020 10:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je signale aux amateurs que Le Lac des cygnes est visible sur le site du Bolchoï.
http://media.bolshoi.ru/play/#/vod/play/476


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
paco



Inscrit le: 28 Oct 2005
Messages: 3054

MessagePosté le: Lun Fév 24, 2020 3:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sophia a écrit:
J'ai vu Evguénia Obraztsova dans Le Lac des cygnes de Bourmeister au Stanislavski alors dirigé par Filin et son Cygne noir - il est vrai dans une chorégraphie différente de celle à laquelle on est globalement habitué - était génial (plus que son Cygne blanc à mon sens).

Je l'ai vue dans ce rôle au Royal Ballet il y a quelques saisons (en 2015 il me semble, elle alternait avec Natalia Osipova entre autres) et je l'ai trouvée superlative. Son Cygne noir est effectivement sensationnel, toutefois j'avais été aussi pas mal ému par son Cygne blanc, qui dégageait beaucoup de tendresse. A l'époque j'avais été surpris du peu d'attention que sa présence à l'affiche avait suscitée : très peu de compte-rendus dans la presse, deux soirées bien remplies mais pas sold out contrairement aux autres de la série, buzz très limité, pour ne pas dire inexistant, au niveau des réseaux sociaux. Comme si cette prestation se voulait discrète et presque une "parenthèse" dans sa carrière à l'époque ...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
silvia



Inscrit le: 24 Mai 2006
Messages: 161
Localisation: rome

MessagePosté le: Lun Fév 24, 2020 9:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Just some more infos about the partnership of this Swan Lake.Yesterday it was the very first time Jacopo and Olga danced together this ballet ( they has danced other ballets but in this usually Tissi dances with other partners). I must say that considering that, they were amazing. The CdB larger than life


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElenaK



Inscrit le: 24 Avr 2013
Messages: 799

MessagePosté le: Mar Fév 25, 2020 1:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

J’ai lu sur le forum moscovite, que le Bolchoï avait tardé à dévoiler le nom de l’interprète d’Odette-Odile pour la captation parce qu’au départ il y avait une idée (plutôt farfelue à mon sens, même s’il y avait déjà eu de telles versions du Lac auparavant) de confier le rôle à deux danseuses différentes. Si l’idée n’avait pas été abandonnée, on aurait vu Ekaterina Kryssanova danser Odile.

Je n’ai pas vu Evguenia Obraztsova dans le rôle principal du Lac des cygnes, mais je suppose qu’elle ne l’avait jamais dansé au Mariinski à cause de sa morphologie. Par contre, j’ai vu Anna Nikoulina, en soliste invitée au Mariinski, mais mes souvenirs de ce spectacle ne sont pas très positifs : les deux personnages pas très convaincants et les pas de bourré peu esthétiques. Mais c’était il y a longtemps, en 2013, elle n’était pas encore "étoile". Quoique, son ancienneté à l’époque était pratiquement égale à celle d’Olga Smirnova actuellement et elle dansait déjà Odette-Odile depuis l’âge de dix-neuf ans. Il n’empêche qu’elle pouvait s’améliorer depuis.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19767

MessagePosté le: Mar Fév 25, 2020 8:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

La semaine dernière, Ekaterina Kryssanova était à Novossibirsk avec Vladislav Lantratov et les Ballets de Monte-Carlo en tournée. Ils dansaient en invités une représentation de La Mégère apprivoisée.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElenaK



Inscrit le: 24 Avr 2013
Messages: 799

MessagePosté le: Mar Fév 25, 2020 2:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Heureusement, pour les spectateurs de Novossibirsk, les solistes invités étaient bien présents, comme promis, leurs craintes là-dessus ont été vaines (dans la éparchie de M. Kekhman, on est habitué aux désistements de dernière ou d’avant-dernière minute). Mais l’histoire connaît pas mal de cas où la direction d’une compagnie rappelait son autorisation aux artistes de se produire ailleurs, parfois pour des raisons bien moindres. Le public pétersbourgeois n’a pas oublié le scandale avec Mlle Ossipova, forcée à renoncer à la participation au festival "Mariinski" l’an dernier.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
paco



Inscrit le: 28 Oct 2005
Messages: 3054

MessagePosté le: Mar Fév 25, 2020 2:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ElenaK a écrit:
Mais l’histoire connaît pas mal de cas où la direction d’une compagnie rappelait son autorisation aux artistes de se produire ailleurs, parfois pour des raisons bien moindres. Le public pétersbourgeois n’a pas oublié le scandale avec Mlle Ossipova, forcée à renoncer à la participation au festival "Mariinski" l’an dernier.

Pour cette fois-là, on ne pouvait vraiment pas en vouloir à Kevin O'Hare, qui faisait face à une hécatombe de blessures de Principals et First Soloists en plein milieu d'une programmation très dense. Il ne pouvait pas se permettre de "perdre" également N.Osipova ... Il s'agissait vraiment d'un cas de "force majeure" car il sait que la souplesse dont bénéficient les membres de la troupe du RB pour se produire en invités dans d'autres salles fait partie de l'attractivité de sa compagnie pour attirer les talents (c'est entre autres ce qui ressortait d'une enquête interne l'automne dernier, publiée dans un media britannique mais je ne me s,ouviens plus lequel - Guardian ??-).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Florine



Inscrit le: 16 Juil 2006
Messages: 285
Localisation: Londres

MessagePosté le: Mer Fév 26, 2020 1:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

sophia a écrit:
Le soirée Dances at a Gathering / The Cellist est retransmise en direct mardi 25 février.
La feuille de distribution est en ligne : http://static.roh.org.uk/showings/new-marston-new-scarlett-live-2020/FR.pdf

Vraiment? Le ROH l'a nommé ainsi, le fichier? Oops ... Embarassed


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 141, 142, 143  Suivante
Page 142 sur 143

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com