Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

La danse dans la presse
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 46, 47, 48, 49  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 17898

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2018 12:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Millepied devait faire venir Wheeldon pour un "full-length" d'après un roman de Zola, mais avec son départ, le projet a dû tomber à l'eau. Honnêtement, je ne crois pas que les derniers essais en la matière aient emballé les danseurs de manière extravagante, sinon ça se saurait.

Pour le reste, je pense que tous les danseurs, partout, ont envie et sont fiers de participer à des créations. Il n'y a absolument aucun mal à ça et il est évident qu'elles sont nécessaires (au risque du déchet). Simplement, dans des théâtres académiques, nationaux, il y a certaines priorités, sinon à quoi bon les faire perdurer? Toutes les grandes compagnies, y compris les russes, ont aujourd'hui des répertoires mixtes (et le discours typiquement OnP sur "il n'y a qu'à Paris qu'on danse machin et truc et muche, etc... me paraît en grande partie faux et obsolète). Dès lors, la question est : jusqu'où peut-on aller (en termes de quantité, mais aussi de "qualité" - car il y a contemporain et contemporain, plus ou moins adapté à des danseurs classiques)? A Paris, on a quand même souvent l'impression que la priorité "classique" ne tient plus de l'évidence, côté artistes comme côté spectateurs.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Delly



Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 560

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2018 1:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CatherineS a écrit:
LucyOnTheMoon a écrit:
Delly a écrit:
la gloire (...) de danser de grands rôles dans une maison prestigieuse avec de grands maîtres, de créer des ballets. Or aujourd'hui, c'est dans le contemporain que les danseurs connaissent cette expérience.


1000 % d'accord !! Il faudrait que l'Opéra trouve le moyen de faire venir un chorégraphe qui créera sur mesure une pièce "classique" pour le ballet de l'ONP... Si je ne dis pas de bêtise, il n'y a rien eu de ce genre depuis "La Source" ?


Mais s'ils veulent connaître uniquement la gloire de la création, ils ne sont pas danseurs à l'Opéra de Paris ou dans une grande compagnie de ce genre !!! Il y a un répertoire à préserver, ce qui se fait dans toutes les grandes compagnies mondiales (Royal Ballet, Bolchoï, Mariinsky, SFB, etc.). L'Opéra de Paris n'est pas un théâtre "d'art et d'essai" même s'il a vocation à le devenir.

Il n'y a bien qu'en France que l'on trouve des danseurs "classiques" qui ne veulent danser que de la création !!! Si on veut travailler uniquement de la création on va dans d'autres compagnies où on travaillera directement avec un chorégraphe ! Et une création classique n'est pas visiblement ce qui branche les danseurs.

En plus visiblement ils ne voient aucun inconvénient à danser certains rôles comme Juliette, Manon, Roméo, Onéguine, etc.


Euh... il n'y a depuis des années aucune création classique. C'est normal que ça râle !! Je ne sais pas d'où vous tirez qu'ils ne sont pas branchés par la création classique, ou qu'ils ne veuillent danser "que" des créations classiques : il n'y en a pas à l'Opéra. Et donc ils sont ravis de danser les grands rôles classiques existants (et oui !!) ... encore faudrait-il qu'on les leur propose, et c'est pas avec 2 ballets dans l'année qu'on peut le faire.

Les grandes compagnies que vous citez font vivre leur répertoire mais proposent aussi des créations ou des reprises originales en classique, cela fait la richesse de leur travail, c'est pourquoi les danseurs y trouvent leur compte.

Donc voilà, le contemporain ça ouvre les portes des expériences de création, et à l'ONP c'est la seule ouverte. Donc ils s'y engouffrent. Et à force ils deviennent plus familiers et à l'aise avec cela malgré leur base classique. C'est assez logique, pour le coup. Autant que les élèves aspirent à du contemporain alors qu'ils sont à l'EDD de l'Opéra c'est inquiétant, autant que les danseurs en service valorisent le répertoire qui les valorise eux, on ne peut pas s'en étonner.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Delly



Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 560

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2018 1:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sophia a écrit:
A Paris, on a quand même souvent l'impression que la priorité "classique" ne tient plus de l'évidence, côté artistes comme côté spectateurs.


Concernant les spectateurs, c'est une réelle question pour moi. Certes les productions contemporaines remplissent plutôt bien, mais a priori le classique aussi. Savez-vous s'il y a eu à un moment donné des sondages, études, etc. ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23613

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2018 1:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a les taux de remplissage par spectacle dans les rapports annuels de l'Opéra de Paris. Difficile de dire de manière systématique que le classique remplit, et le contemporain non. Apparemment, Keersmaeker ne s'est pas trop bien vendu alors que Thierrée / Sechter / Pérez /Pite est quasiment complet tout les soirs... du contemporain dans les deux cas.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CatherineS



Inscrit le: 09 Mai 2015
Messages: 777

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2018 4:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il suffit aussi de lire les interviews de danseurs qui n'ont jamais dit "Wouah la source quel magnifique ballet !!!" Ce sont les spectateurs qui ont aimé.

Le contemporain ne remplit souvent qu'avec les promotions, même s'il y a des exceptions. Il n'y en quasiment jamais sur le classique. James Thierrée est à la mode et le Pite a très bien marché l'an dernier (même si personnellement il ne m'emballe pas plus que cela).

En parlant de création sous Millepied, je me demande si le "Whipped Cream" de Ratmansky à l'ABT ne nous était pas destiné, vu qu'on avait parlé de la partition de Strauss oubliée. Millepied avait des idées de "full length" très anglo-saxons certes, mais il n'y a malheureusement pas beaucoup de ce style de ballet en France alors qu'il y a ce style de créations dans les autres compagnies. Par ailleurs les classiques ne sont aucunement oubliés dans ces compagnies, ce n'est pas l'un au détriment de l'autre ! C'est l'un ET l'autre !

Dans une maison de répertoire comme l'Opéra, la création doit exister, elle enrichit certes le danseur "humainement parlant", mais elle ne doit pas être prioritaire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Gimi



Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 497

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2018 4:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

LucyOnTheMoon a écrit:
1000 % d'accord !! Il faudrait que l'Opéra trouve le moyen de faire venir un chorégraphe qui créera sur mesure une pièce "classique" pour le ballet de l'ONP... Si je ne dis pas de bêtise, il n'y a rien eu de ce genre depuis "La Source" ?
    Petit détail : Brigitte Lefèvre n'a pas fait venir un chorégraphe pour créer La Source en octobre 2011 (elle a fait appel à Jean-Guillaume Bart, pur produit École et Opéra de Paris, semble-t-il actuellement très demandé, sauf à l'ONP Twisted Evil).
    Il faut remonter un mois plus tôt pour trouver une œuvre "classique" créée pour l'ONP par un chorégraphe extérieur : Psyché par Alexei Ratmansky.
    Finalement, les dernières années de l'ère BL étaient fastes. Wink
CatherineS a écrit:
...le Pite a très bien marché l'an dernier (même si personnellement il ne m'emballe pas plus que cela).
    Même réserve personnelle.
    De plus, l'effet de "surprise" passée, il risque de décevoir (par ailleurs, le "ressenti" est très différent suivant qu'on se trouve dans l'axe de la scène ou sur le côté).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jonquille



Inscrit le: 22 Avr 2005
Messages: 1337

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2018 9:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui me choque ce n'est pas tant que des danseurs classiques se mettent au contemporain au milieu ou à la fin de leur carrière, c'est plutôt de voir de tout jeunes danseurs qui viennent d'arriver dans le corps de ballet qui se spécialisent tout de suite dans le contemporain. Il me semble que lorsqu'on sort de l'école de danse on devrait aspirer à danser du classique sinon pourquoi ne pas intégrer une compagnie de danse contemporaine ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LucyOnTheMoon



Inscrit le: 18 Nov 2008
Messages: 954

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2018 10:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jonquille a écrit:
Ce qui me choque ce n'est pas tant que des danseurs classiques se mettent au contemporain au milieu ou à la fin de leur carrière, c'est plutôt de voir de tout jeunes danseurs qui viennent d'arriver dans le corps de ballet qui se spécialisent tout de suite dans le contemporain. Il me semble que lorsqu'on sort de l'école de danse on devrait aspirer à danser du classique sinon pourquoi ne pas intégrer une compagnie de danse contemporaine ?


Les tout jeunes danseurs vont où on leur dit d'aller j'imagine... ou plutôt où ils peuvent aller. Comme il a été dit plus haut, l'ONP programme de moins en moins de "grands ballets" à même de monopoliser le CdB. Si un jeune danseur "au chômage technique" comme dit Haydn, a l'opportunité de se faire repérer par un chorégraphe invité, et pour peu que ce dernier lui confie l'équivalent d'un rôle de demi-soliste (quand dans un ballet classique il pourrait au mieux espérer une séquence de "danse folklorique"), vous imaginez qu'il va répondre "pardonnez-moi mais je suis trop jeune pour danser du contemporain"? Laughing Ou encore Alu, à qui on refuse Basilio, préfère accepter de danser dans Play que ne pas danser du tout...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 17898

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2018 10:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, je ne pense pas qu'ils aient vraiment le choix quand ils entrent dans le corps de ballet. Les choix des chorégraphes peuvent entrer en compte, mais aussi des critères physiques, le niveau technique... et dès lors ils sont catalogués "contemporains" à vie. Un peu comme au Mariinsky ou au Bolchoï les danseurs que l'on colle dès la sortie de l'école dans les danses de caractère (même si elles sont valorisées et dans la continuité de l'enseignement académique...) sont à peu près sûrs d'y faire toute leur carrière.

Gimi a écrit:
Petit détail : Brigitte Lefèvre n'a pas fait venir un chorégraphe pour créer La Source en octobre 2011 (elle a fait appel à Jean-Guillaume Bart, pur produit École et Opéra de Paris, semble-t-il actuellement très demandé, sauf à l'ONP Twisted Evil).


A ma connaissance, il a monté sa Belle pour le ballet Jacobson, petite compagnie de Saint-Pétersbourg dirigée par une ancienne étoile du Mariinsky de la même génération que lui, qui fait en sorte de rafraîchir le répertoire de sa troupe, et pour le ballet de Rome, dirigé par Eleonora Abbagnato (connivence ONP). Ce n'est pas une critique, mais ce n'est non plus le monde entier.
La Source a beaucoup plu au public balletomane, sevré de classique joli et propre sur lui, sans pour autant faire l'unanimité. Mais soyons honnête, ce n'est pas non plus une "recréation" du niveau du Corsaire de Ratmanski ou des derniers Lacotte, Paquita ou Marco Spada.

Delly a écrit:
Concernant les spectateurs, c'est une réelle question pour moi. Certes les productions contemporaines remplissent plutôt bien, mais a priori le classique aussi. Savez-vous s'il y a eu à un moment donné des sondages, études, etc. ?


Non, pour moi, cela relève uniquement d'un sentiment - sentiment de ce qu'est, aussi subjectif soit la chose, "l'esprit parisien", par delà le public de l'Opéra qui, rappelons-le, n'est pas un.




Dernière édition par sophia le Mar Mai 15, 2018 11:14 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CatherineS



Inscrit le: 09 Mai 2015
Messages: 777

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2018 11:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La Source avait au moins le mérite d'être un travail complètement original au niveau de la chorégraphie, ce n'était pas une de ces fameuses "re-créations" dans l'esprit de, et c'était dans un langage complètement académique, ce qui est quand même louable.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Jonquille



Inscrit le: 22 Avr 2005
Messages: 1337

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2018 11:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce que je sous-entendais aussi c'est que certains jeunes dansent du contemporain car malheureusement leur niveau en classique laisse parfois à désirer et qu'on ne peut pas les distribuer dans du corps de ballet pour de "grands classiques".


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 17898

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2018 11:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On est bien d'accord, mais même au sein du corps de ballet, on sait bien qu'il y a une hiérarchie dans les ensembles. Or, ils sont tous a priori à même d'en faire partie. Le faible nombre de grosses productions classiques ne permet pas de distribuer tout le monde et la "sélection" se fait ainsi, à tort ou à raison. Après, on peut concevoir qu'un danseur préfère in fine participer aux créations, même à un "petit" niveau, car il y est davantage valorisé.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LucyOnTheMoon



Inscrit le: 18 Nov 2008
Messages: 954

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2018 11:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et cette fois on est complètement d'accord Wink


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ballerina



Inscrit le: 01 Juin 2016
Messages: 484

MessagePosté le: Mer Mai 16, 2018 8:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui enfin si un jeune montre une technique classique défaillante, pourquoi l'engager à l'ONP dans ce cas?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lise



Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 146

MessagePosté le: Mer Mai 16, 2018 9:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dans Numéro du mois de mai, un article et des photos sur les danseurs de l'opéra et beaucoup de photos de MAG


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 46, 47, 48, 49  Suivante
Page 47 sur 49

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com