Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

La danse dans la presse
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 62, 63, 64 ... 69, 70, 71  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20310

MessagePosté le: Mer Déc 30, 2020 9:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

... qui ne donne pas vraiment son avis - dans un sens ou dans un autre. C'est plutôt un article de contextualisation, avec des intervenants (dont Neef, réinterviewé) qu'on sent quelque peu gênés ou sur la défensive.




Dernière édition par sophia le Mer Déc 30, 2020 9:17 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katsu



Inscrit le: 21 Déc 2019
Messages: 376

MessagePosté le: Mer Déc 30, 2020 9:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Au temps pour moi, je ne l'ai pas lu (pour l'instant). Laughing


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 25098

MessagePosté le: Jeu Déc 31, 2020 11:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Après Ariane Bavelier, c'est l'éditorialiste canadien Mathieu Bock-Côté, connu pour ses positions tranchées, qui s'exprime dans les colonnes du Figaro :

https://www.lefigaro.fr/vox/culture/mathieu-bock-cote-l-obsession-raciale-gagne-jusqu-a-l-opera-20201230

On notera qu'une fois n'est pas coutume, les lecteurs du Figaro n'hésitent pas à réagir. D'ordinaire, les articles d'Ariane Bavelier suscitent au mieux une dizaine de commentaires (souvent il n'y en a pas du tout), et là, on en est à 400 en 24 heures à peine. Celui de Mathieu Bock-Coté en réunit déjà une soixantaine en dix heures. Cela n'est pas complètement anecdotique, dans la mesure où c'est parmi les lecteurs du Figaro que se recrute une bonne partie du public de l'Opéra, et notamment celui qui est prêt à payer pour les places les plus chères...



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20310

MessagePosté le: Jeu Déc 31, 2020 11:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Parce que la question ici posée, malgré les confusions entretenues par les uns ou par les autres, n'est pas tant artistique que sociétale. Et cet édito l'a parfaitement compris.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
paco



Inscrit le: 28 Oct 2005
Messages: 3134

MessagePosté le: Jeu Déc 31, 2020 12:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui est triste dans tout cela, c'est que la priorité du Directeur de l'ONP devrait être de trouver toutes les voies pour faire jouer les artistes de l'institution dans un contexte particulièrement compliqué : orchestre, ballet, choeurs, ... Cela devrait être sa seule obsession, son unique priorité, comme c'est le cas dans d'autres maisons pourtant dotées de moyens financiers 10 fois moindres (Marseille, Toulouse, Nice, Bordeaux, Lyon, ...), ou en difficultés financières (Londres). C'est là qu'il y a urgence, qu'un unique streaming de la Bayadère et un enregistrement audio du Ring ne sauraient compenser.

Au lieu de cela, il parlote, il polémique, il glose dans la presse. Mais d'initiatives pour faire jouer ses danseurs, choristes et musiciens coûte que coûte les prochaines semaines, fût-ce en streaming sans public en attendant la réouverture, point, nada, vide sidéral. Rien. Aucune vision artistique. Et tout cela avec le budget faramineux de l'ONP !

Si à cela on ajoute le fait que cela va bientôt faire 18 mois que le Ballet de l'ONP n'a pas vraiment dansé de façon régulière pour son public (grèves interminables, puis reprise d'activité stoppée brutalement par le premier confinement), que ses dirigeants préfèrent dire tout et n'importe quoi dans la presse plutôt que d'allouer le budget de la maison à des initiatives artistiques, c'est carrément scandaleux Twisted Evil


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20310

MessagePosté le: Jeu Déc 31, 2020 12:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est à l'image de la politique actuelle, qui n'est plus qu'un commentaire permanent : baratiner sur du vide ou de l'inessentiel, s'offusquer de tout et de rien, pointer les dérapages des uns ou des autres... pendant que les gens s'appauvrissent, s'abrutissent, perdent espoir, se coupent de toute culture et connaissance...

Olyrix a publié récemment un article qui montrait que les directeurs d'opéra étaient partagés face aux nouvelles restrictions affectant les théâtres. Il apparaît clairement que Neef n'est pas, là-dessus, dans la contestation ou dans la bataille avec les pouvoir publics. Le "sociétal" l'intéresse davantage, semble-t-il.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CatherineS



Inscrit le: 09 Mai 2015
Messages: 1083

MessagePosté le: Jeu Déc 31, 2020 2:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sophia a écrit:

Olyrix a publié récemment un article qui montrait que les directeurs d'opéra étaient partagés face aux nouvelles restrictions affectant les théâtres. Il apparaît clairement que Neef n'est pas, là-dessus, dans la contestation ou dans la bataille avec les pouvoir publics. Le "sociétal" l'intéresse davantage, semble-t-il.


Est-ce surtout qu'il ne veut pas se retrouver face à une nouvelle contestation de la troupe qui préfère se cacher derrière de supposées discriminations que de montrer qu'ils ont envie de danser. Je pense que Lissner a fait beaucoup de mal à la compagnie et que Neef doit reprendre le contrôle sur elle avant de pouvoir donner sa propre marque ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Katsu



Inscrit le: 21 Déc 2019
Messages: 376

MessagePosté le: Jeu Déc 31, 2020 3:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A mon avis, au sein de "la troupe", les "contre-révolutionnaires" ne sont pas minoritaires, mais s'ils sortent de leur silence, ils risquent la condamnation aux limbes des pas des trois...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20310

MessagePosté le: Jeu Déc 31, 2020 4:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est clair! Le discours "progressiste" porté par certains est complètement dans le sens du vent qui souffle dans les ministères et un certain nombre d'institutions françaises aujourd'hui.
Mais les réseaux sociaux - peut-être un peu plus FB que Twitter, qui est massivement dans la *woke attitude* - montrent bien aussi qu'il y a des clivages importants, générationnels, mais sans doute pas seulement.
Reste à savoir ce qu'il en est du côté des mécènes - le fric restant la clé de tout.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20310

MessagePosté le: Ven Jan 01, 2021 12:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Des éléments d'analyse justes et intéressants (même si l'on n'est pas obligé d'être d'accord avec tout) dans ce billet du blog du Wanderer - à lire jusqu'au bout : https://blogduwanderer.com/le-bal-des-murenes


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fandorine



Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 305

MessagePosté le: Ven Jan 01, 2021 10:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

En s’en prenant au répertoire, on n’adresse pas le problème, s’il y a véritablement problème.
Quand on voit danser le grand répertoire classique par le Ballet National de Cuba, on est tout aussi enchanté que lorsqu’il est dansé par une compagnie européenne avec une majorité de danseurs blancs.
Seul compte le talent des danseurs.

Pour les danseurs « racialisés »(pour reprendre la novlangue en vigueur) déjà dans la troupe de l’ONP, ils ne semblent pas affirmer être victimes de discrimination ou d’un plafond de verre dans l’institution. S’il y avait le futur Carlos Acosta parmi eux, je pense sincèrement qu’il ne serait pas relégué au fond du corps de ballet.
Partant de là, il y a potentiellement d’autres danseurs qui pourraient se plaindre parce que leur progression est bloquée parce qu’ils n’ont pas les canons physiques requis en terme de taille ou de lignes (Eléonore Guérineau, Hugo Vigliotti ou même François Alu).

Finalement, le véritable enjeu pour l’Opéra de Paris, comme pour d’autres grandes institutions (ENA, Grandes Écoles, ...), c’est de disposer d’un vivier de recrutement plus « représentatif » de la société. Je ne suis pas sûr que l’Opéra tout seul puisse y faire grand chose.
Cela semble d’autant plus illusoire que le ballet classique, bien aidé par les politiques culturelles, a perdu son statut d’art populaire. En Europe de l’Est, à Cuba, devenir danseur classique est encore considéré comme un vecteur d’ascension sociale. En France, il semble bien loin le temps où les danseurs classiques étaient en une de magazines à grand tirage. Partant de là, peu de chance que le virus de la danse académique pénètre dans les milieux non initiés.

Enfin, ne pas oublier que toute discrimination positive pour une catégorie s’avère négative pour une autre : https://www.courrierinternational.com/article/universites-harvard-accusee-de-discrimination-contre-les-americains-dorigine-asiatique


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20310

MessagePosté le: Sam Jan 02, 2021 2:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On est en plein dans la fameuse "tenaille identitaire", que certains, de part et d'autre de l'échiquier politique, ont intérêt à entretenir à coup d'ambiguïtés ou de pseudo-maladresses (l'Opéra, et Neef en particulier, a ses responsabilités, mais l'on sait que Le Monde navigue aussi régulièrement dans ces eaux troubles) et à l'aide de quelques "idiots utiles". Je ne sais pas comment on peut actuellement en sortir, tant ce que je lis ailleurs, en-dehors de quelques éclairages intéressants mais partiels, me semble à côté de la plaque.
Personnellement, je ne souhaite ni d'un Opéra "décolonisé" ni d'un "Noureev 4ever".


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katsu



Inscrit le: 21 Déc 2019
Messages: 376

MessagePosté le: Lun Jan 04, 2021 11:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/la-bac-la-diversite-en-question-a-lopera-de-paris-60199281.html
Selon Quotidien, qui a évoqué les polémiques opératiques actuelles, l'ONP va se débarrasser de pratiques qui ostracisent les "danseurs de couleur", parmi lesquelles : l'utilisation d'une esthétique coloniale cliché (illustrée par les danses indiennes de la Bayadère, à Paris), ou encore le "blackface" dans "l'opéra la Bayadère au Bolshoi de Moscou" (illustré par... Nina Kaptsova dansant la variation de l'esclave d'Aspicia, dans la Fille du Pharaon...). Prochainement, l'opéra-ballet "La Bayadère du Phararon" ?

La journaliste évoque également Arthur Mitchell ("suivant les pas" de Misty Copeland à l'ABT) "devenu le premier danseur étoile noir de la compagnie en 1962".
En fait, Arthur Mitchell a été le premier principal dancer noir du New-York City Ballet. Précisons que la ségrégation était encore en vigueur dans certaines parties des Etats-Unis. Pourtant, un peu avant, il est dit que les normes d'uniformisation du corps de ballet sont dues à George Balanchine "qui aurait déclaré un jour que les danseuses doivent être de la même couleur qu'une pomme épluchée".



Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estelle



Inscrit le: 17 Juin 2009
Messages: 66
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mar Jan 05, 2021 2:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Katsu a écrit:
https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/la-bac-la-diversite-en-question-a-lopera-de-paris-60199281.html
(...) le "blackface" dans "l'opéra la Bayadère au Bolshoi de Moscou" (illustré par... Nina Kaptsova dansant la variation de l'esclave d'Aspicia, dans la Fille du Pharaon...). Prochainement, l'opéra-ballet "La Bayadère du Phararon" ?

La journaliste évoque également Arthur Mitchell ("suivant les pas" de Misty Copeland à l'ABT) "devenu le premier danseur étoile noir de la compagnie en 1962".


On a l'impression que les journalistes font tout pour montrer qu'ils ne connaissent vraiment rien à la danse Rolling Eyes

Au sujet de la citation "a ballerina’s skin should be the color of a peeled apple", je suis tombée sur le site du New York Times sur un courrier d'Alastair Macaulay datant de 2008 (en réponse à une interview mentionnant cette citation) qui donne pas mal de précisions à ce sujet:

https://www.nytimes.com/2008/03/16/books/review/Letters-t-003.html


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katharine Kanter



Inscrit le: 19 Jan 2004
Messages: 1228
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Jan 05, 2021 10:05 am    Sujet du message: Shooting ourselves in the foot Répondre en citant

As the author of "The Barre and the Colour Bar", written two decades ago, and the individual who invited Lauren Anderson to a teaching-tour in France, and as a card-carrying representative of an "oppressed, downtrodden" so to speak, Semitic race I believe we are simply shooting ourselves in the foot.

Does anyone yet entertain a sense of humour? Has anyone yet heard of the notion of IRONY?

And BTW, has anyone bothered to re-read the history of how MLK's movement of non-violence brought down Apartheid in the USA? Or how Gandhi brought down the British Empire in India?

Certainly not by mediaeval obscurantists debating as to "how many racialist slurs can dance on the head of a pin".

Western Europe is in the midst of an economic and financial blow-out thanks to the Scam-Demic, worse than the effects of WWII.

There will be no theatres, no schools, no conservatories, and no friggin' ballet shoes if this business with lockdown, curfew and related rubbish goes on.

I suggest we focus on getting our respective countries back to Rule by Natural Law rather than by Rule by Decree and secret Defence (!!!) Council. And that for the time being, we bury our differences - or as the case may be, our resentments about not being appointed to the rank of soloist.

(Speaking of promotion, the case of Misty Copeland, Brought to You by Goldman Sachs, should be a dreadful Cautionary Tale to us all. Whether one might rejoice in having oneself promoted by a pack of howling wolves, is a moot point)

Madmen in the USA have succeeded in preventing the study of Homer and even Will S., the "racialist" who created my co-religionary Shylock.

Is THIS the path we wish to go down?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 62, 63, 64 ... 69, 70, 71  Suivante
Page 63 sur 71

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com