Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Béjart Ballet Lausanne - Actualités
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 12, 13, 14, 15  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Katsu



Inscrit le: 21 Déc 2019
Messages: 721

MessagePosté le: Sam Mai 29, 2021 5:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Zéro plainte, encore une fois. Heureusement, les médias sont là pour rendre la justice....


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estelle



Inscrit le: 17 Juin 2009
Messages: 97
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Sam Mai 29, 2021 5:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

haydn a écrit:

Ce qui est un peu curieux, ce sont les mesures extrêmement fortes prises (fermeture de l'école pour un an au moins et licenciement sine die de l'équipe de direction) alors qu'officiellement donc aucun délit pénal n'est censé avoir été commis, et que ce qui est semble-t-il reproché au maintenant ex-directeur de l'école, c'est, en gros, du recasage de copine...


J'étais tombée sur un autre article du "Temps" (je n'ai plus le lien sous la main) datant de 2018 qui mentionnait que l'école avait de sérieuses difficultés financières, suite au retrait d'un de ses sponsors.

Je me demande dans quelle mesure la fermeture pendant un an pourrait être liée aussi à ces soucis financiers (cela paraît curieux de fermer carrément l'école juste à cause d'un changement d'équipe de direction).

Citation:

ce qui est semble-t-il reproché au maintenant ex-directeur de l'école, c'est, en gros, du recasage de copine...


C'est ce que mentionne Jean-Pierre Pastori d'après l'article du "Temps", mais en l'absence de communication officielle, il est difficile de savoir ce qu'il en est exactement (d'aileurs je ne sais pas si une telle politique du silence est vraiment un service à rendre aux intéressés, vu que cela ouvre forcément la porte à des spéculations... Il est un peu curieux de, d'un côté, mentionner publiquement le fait que ce soient des licenciements et l'existence d'un rapport très négatif, et d'un autre côté, de ne rien dire sur les causes de ces licenciements.)


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estelle



Inscrit le: 17 Juin 2009
Messages: 97
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Sam Mai 29, 2021 5:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En cherchant des infos sur Michel Gascard, je suis tombé sur son site qui mentionne le fait qu'il ait déposé la marque "Rudra Béjart" (je ne savais même pas qu'on pouvait déposer une telle marque...)

http://michelgascard.com/rudra-b%C3%A9jart.html

Le fait que cette marque lui appartienne pourrait peut-être poser problème pour que l'école continue à utiliser ce nom sans lui ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 25636

MessagePosté le: Sam Mai 29, 2021 7:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si l'on en croit son site, il a déposé la marque "Rudra Béjart" en 2007 juste après la mort de Maurice Béjart. Il faut se rappeler le contexte, au décès du chorégraphe : la Ville de Lausanne et le Canton de Vaud ont traîné les pieds pour maintenir l'école et la compagnie. Gil Roman avait du batailler dur pour obtenir que la troupe puisse poursuivre son activité, car les autorités helvétiques pensaient qu'une fois le fondateur disparu, elle n'aurait plus vraiment d'existence médiatique. Donc, de disposer de la marque, c'était éventuellement pouvoir continuer l'activité de l'école même en cas de retrait des pouvoirs publics suisses...

Pour les curieux, l'enregistrement de la marque à l'Institut de la Propriété Intellectuelle suisse :

https://database.ipi.ch/database-client/register/detail/trademark/1202126388



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
novas



Inscrit le: 17 Aoû 2016
Messages: 37

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2021 2:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

https://www.rts.ch/info/regions/vaud/12238087-laudit-mene-a-lecole-rudra-bejart-revele-une-veritable-culture-du-secret.html

Pour un peu plus d'explications


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claudia



Inscrit le: 09 Fév 2021
Messages: 124

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2021 11:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Difficile de savoir exactement ce qu'il en est (excès injustifiables?), mais cela semble s'inscrire "dans l'air du temps":
Citation:
L'une des rares élèves à témoigner ouvertement dans le 19h30 évoque la pression ressentie face à une "personnalité affirmée et intimidante, que l'on avait pas envie de décevoir"

Quel sera le prochain établissement d'excellence pointé par le rapport en règle?




Dernière édition par Claudia le Lun Mai 31, 2021 11:10 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20969

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2021 11:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

La formule évoquant "le lynchage, comme au Moyen Âge (sic)" ne fait quand même pas très sérieux. Pourquoi pas le supplice de la roue pendant qu'on y est.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 25636

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2021 11:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Claudia a écrit:
Difficile de savoir exactement ce qu'il en est (excès injustifiables?), mais cela semble s'inscrire "dans l'air du temps":
Citation:
L'une des rares élèves à témoigner ouvertement dans le 19h30 évoque la pression ressentie face à une "personnalité affirmée et intimidante, que l'on avait pas envie de décevoir"

Quel sera le prochain établissement d'excellence pointé par le rapport en règle?


Donc tout prof ayant un minimum d'autorité, de charisme et d'exigence pédagogique est considéré sinon comme un quasi-criminel, a minima comme un "harceleur"... On ira loin, comme ça...



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20969

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2021 12:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Gênant de voir une élève déblatérer ainsi à la télé...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alain



Inscrit le: 25 Déc 2008
Messages: 138

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2021 11:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis une fois de plus assez déçu je dois le dire de certains de propos tenus ici parce que je pense sincèrement que beaucoup de spectateurs / balletomanes n'ont absolument aucune idée de ce qui se passe en coulisse et encore moins dans les grandes écoles de formation en danse notamment danse classique.

Pouvez-vous dire que vous avez l'expérience de ces lieux d'enseignement, des méthodes pédagogiques qui y sont employées ? Et une expérience de jeune adulte voire enfant en formation ?

La façon dont vous vous exprimez et rejetez ces problématiques d'un revers de main est consternant de mon point de vue. J'enseigne dans ce type d'établissement et sans avoir suivi moi-même cette voie de formation n'en observe pas moins pour autant les multiples dérives qui sont parfois admises par les familles et les élèves comme un mal nécessaire.

Mais tout être humain mérite le respect. Les plus grands n'ont aucunement besoin d'user de ces abus pour obtenir le meilleur de leurs élèves ou danseurs. Malheureusement, il existe une terrifiante tendance à reproduire les abus subis soi-même.

Les enquêtes et rapports dont vous parlez sont nécessaires pour sortir de cette culture du silence et de maltraitance. Le monde actuel dans lequel vivent les jeunes n'est-il pas suffisamment violent pour qu'ils doivent encore subir cela au coeur même de leur passion.

L'exigence se déplace du côté de l'abus lorsque certains pédagogues n'ont pas les moyens d'accompagner leurs élèves dans la bienveillance. Souvent par défaut de formation de qualité en tant que professeur et de compréhension de ce qui fait la danse notamment les possibilités anatomiques de chacun et le potentiel physique à développer de façon respectueuse.

Souvent également par facilité en reproduisant les schémas d'enseignement appliqués à eux-mêmes alors même que les connaissances sur l'enseignement se sont considérablement étoffées grâce à des ouvrages qui donnent des étayages scientifiques tellement éclairants. On peut ainsi expliquer pourquoi certaines méthodes reposant sur de l'empirisme ou l'expérience ont une logique et une efficience dévoilées par la science. Et combien d'autres méthodes n'ont aucun fondement et sont nuisibles.

On ne devient pas danseur/se professionnels sans ce double travail de fond sur le physique et l'artistique. Et en prenant en main sa destinée par une progressive autonomie dans sa préparation physique, son échauffement, sa préparation mentale, sa nutrition etc etc.



_________________
"Toute oeuvre est morte quand l'amour s'en retire." André Malraux
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20969

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2021 11:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Est-ce juste selon vous que l'on fasse parler une élève de son enseignant sur une chaîne de télévision - laquelle, en l'occurrence, porte certaines accusations sur lui -, sans que celui-ci ait droit, en retour, à la parole? Il me semble que ce n'est pas le lieu pour ça.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claudia



Inscrit le: 09 Fév 2021
Messages: 124

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2021 10:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Etes-vous vous-même enseignant à Lausanne, pour pouvoir confirmer ce qu'aurait fait ce directeur? Vous semblez peu concerné, toutefois, par les phénomènes médiatiques dont on abuse aujourd'hui.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Entrechat 4



Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 130

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2021 6:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ceux et celles qui parlent sont très courageux car ils et elles se mettent à dos les gens qui ont le pouvoir.
J'ai plutôt tendance à croire ceux et celles qui se disent victimes. Des faits qui ont paru normaux pendant des décennies et qui paraissent encore supportables à certains sont maintenant condamnés par la société. J'y vois un progrès et si les personnes maltraitées se tournent vers la télé ou les réseaux sociaux, c'est aussi parce que ces médias portent leur parole.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marie-Ange



Inscrit le: 12 Déc 2010
Messages: 293
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2021 9:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Si l’on s’en tient aux paroles des médias, LE problème semble être que la fondation n’ait pas apprécié être tenue à l’écart... Ce qui s’est appelé «  culture du secret ».
Pour le reste, Rudra comme les autres Junior ballet, a un programme de travail pour danseurs professionnels. On y travaille toute la journée même des week-end et jours fériés. L’activité physiqur de haut niveau et les spectacles demandent cela... Personne n’est obligé de vouloir devenir danseur professionnel ni footballeur...
Au moment de l’investissement intensif pour passer la porte d’entrée en compagnie professionnelle, certains se rendent compte qu’ils ne sont pas faits pour ou qu’ils n’ont pas la maturité ou que la compagnie dont ils avaient rêvé n’est pas du rêve etc...
En tout cas Rudra n’a jamais été une école autre que professionnelle, là où d’autres n’en ont que l’affiche publicitaire.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 20969

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2021 10:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi, les médias traditionnels, type chaîne de télévision publique, n'ont pas à porter telle ou telle parole. Ils ont à informer, à enquêter, voire à contre-enquêter, pas à interviewer complaisamment un parti plutôt qu'un autre, contribuant de fait à présenter une vision partielle/partiale, binaire et caricaturale de l'enseignement et/ou de la transmission, dans laquelle l'enseignant est toujours suspect d'autoritarisme (quand ce n'est pas un harceleur en puissance ou de facto) et l'élève en situation de maltraitance.
Mutatis mutandis, je pense aussi au traitement médiatique de l'affaire récente au Ballet de Berlin (ou celle, moins récente, à l'école de l'Opéra de Vienne).
Je ne dis absolument pas que les abus n'existent pas (on est soi-même très vite caricaturé...) - dans ces affaires ou dans d'autres -, mais il existe un glissement pervers, favorisé par la banalisation de certaines théories critiques dans l'opinion, qui est d'interpréter toute situation de pouvoir comme une forme d'abus.

La prise de parole de la présidente du conseil de fondation suggère effectivement l'existence d'un conflit interne.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 12, 13, 14, 15  Suivante
Page 13 sur 15

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com