Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Béjart Ballet Lausanne - Actualités
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24330

MessagePosté le: Sam Avr 04, 2015 12:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

paco a écrit:
haydn a écrit:
Avez-vous connu personnellement Manuel Rosenthal (mort à la veille de ses cent ans en 2003), paco?

Les enregistrements d’œuvres pour orchestre de Debussy et de Ravel qu'il a réalisés avec l'orchestre de l'Opéra de Paris demeurent des références. En revanche, ses compositions ne méritent pas toutes de passer à la postérité (on peut vivre sans Rayon des soieries, Hop Signor ou Les Petits métiers), même s'il y a des choses dignes d'intérêt du côté des mélodies (Les Chansons du Monsieur Bleu).


Oui je l'ai connu quand j'étais bambin (perdu de vue ensuite). C'était effectivement un grand musicien. Gaby Casadesus (qui avait elle-même connu Debussy) disait qu'il était le plus grand interprète de Debussy. J'avais retrouvé il y a quelques années une correspondance fort émouvante entre lui et Roger Désormière, mais c'est une autre histoire et je m'éloigne du titre du fil...



Il y a un fil prévu pour cela, si vous souhaitez poursuivre la discussion :

Digressions musicales [symphoniques, lyriques...]

Vos souvenirs sont tout à fait susceptibles d'intéresser nos lecteurs, paco, d'autant que Manuel Rosenthal est intimement lié à la fois à l'histoire de l'Opéra de Paris, de l'Opéra-Comique et du ballet.

Par ailleurs, même si c'est un peu prétentieux de parler après Gaby Casadesus, je partage entièrement son avis, et pour moi ses enregistrements des poèmes symphoniques de Debussy sont parmi les meilleurs qui soient. Rosenthal avait en tous cas l'intelligence de se souvenir que Debussy avait vécu les 2/3 de sa vie au XIXème siècle, et de ne pas le réduire à un "néo-sérialiste qui s'ignorait" (suivez mon regard...). Sous sa baguette, Debussy avait aussi le droit d'être lyrique.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marc



Inscrit le: 16 Fév 2009
Messages: 1157

MessagePosté le: Dim Avr 05, 2015 8:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un petit mot sur "Le Presbytère": C'était un méga show. De la danse, bien sur, mais surtout un méga show ! Et comment aurait-il pu en être autrement avec la musique de Queen ? On en sort avec une pêche du tonnerre parce que Béjart est un indécrottable optimiste. Parmi tous, Oscar Chacon m'a fait une énorme impression. Et pas qu'à moi, il a été acclamé par le public. Le nouveau Jorge Donn ? Et il y avait aussi le grand Julien Favreau, bien sur, évidemment ! J'ai passé un très bon moment et je suis bien content de retrouver tous ces gens en juin prochain à Lausanne pour une autre "manif" de Béjart : La neuvième symphonie de Beethoven.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24330

MessagePosté le: Mar Avr 07, 2015 10:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Presbytère part en tournée dans toute la France ; l'ouvrage sera présenté le 09/04 à Dijon, puis le 11/04 à Lyon. A cette occasion, le quotidien régional Le Progrès publie une mini-interview de Gil Roman, au contenu succint mais pas inintéressant, si l'on fait abstraction d'une logorrhée politique un peu naïve. Par ailleurs, Gil Roman avoue sans détours le but de la reprise du Presbytère, remplir les caisses : "Je n’ai plus envie de ce genre de tournées, nos dénigreurs disent qu’on fait de la variété, mais je suis contraint de m’y plier, une fois tous les trois ans, pour rentrer dans nos finances.".


    Pouvez-vous modifier toutes les pièces de Béjart à votre guise ?
    En tant que directeur artistique, je décide de tout. Je me sens à la fois libre et éternellement au service de l’être que j’ai aimé. Les deux ne sont pas antinomiques. Ne pas scléroser son œuvre.

    Faire la tournée des scènes immenses : un acte artistique ou commercial ?
    Quand Maurice a décidé de présenter la danse dans les Palais des sports, la place était à trois balles. C’était une démarche populaire : il l’offrait pour pas cher à des milliers de personnes. De nos jours, une place au Zénith est plus inaccessible qu’à l’Opéra de Paris.

    «On veut toucher les gens, pas toucher un max» (Le Progrès)



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24330

MessagePosté le: Mar Avr 28, 2015 7:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le communiqué-bilan de la tournée française du Béjart Ballet Lausanne, qui vient de s'achever :

    De retour après une tournée triomphale du Presbytère, Le Béjart Ballet prépare ses prochains spectacles à Lausanne.


    Près de 40 000 billets vendus et des Standing ovation pour toutes ses dates françaises.

    Depuis le 31 mars à Marseille et jusqu’à la dernière représentation du Presbytère au théâtre du Colisée de Roubaix, vendredi dernier, 36 300 personnes ont applaudi les danseurs du Béjart Ballet Lausanne.

    Plébiscitée tant par le public que la critique, la compagnie de Gil Roman a été saluée par des Standing ovation à l’issue de chaque spectacle de cette tournée triomphale. Véritable challenge technique, logistique et artistique, le « Presbytère tour » a été un succès sur tous les plans: 16 représentations dans 7 villes différentes, 1680 minutes de spectacles, 3850 km parcourus en moins d’un mois… Le succès rencontré en France présage du meilleur augure pour ses prochaines dates lausannoises.


    Gil Roman : directeur artistique, chorégraphe et danseur du 8 au 10 mai à l’Opéra de Lausanne

    A peine le temps de poser ses valises que le Béjart Ballet se remet au travail pour son prochain spectacle qui aura lieu du 8 au 10 mai à l’Opéra de Lausanne. Gil Roman reprend trois ballets rares du répertoire du BBL, Suite Barocco, Juan y Teresa et Piaf, et présentera pour la première fois sa nouvelle création, Tombées de la dernière pluie. Pour cette nouvelle oeuvre le chorégraphe et directeur du Béjart Ballet Lausanne a travaillé sur la musique du groupe Citypercussion (Thierry Hochsätter et JB Meier) ainsi que de Franz Schubert (l’adagio du String Quintet In C, D 956) pour mettre en scène ses visions oniriques. Gil Roman a également collaboré avec le réalisateur valaisan Pierre-Yves Borgeaud pour ajouter, pour la première fois, une vidéo à sa création. Tournée au fort militaire de St. Maurice ainsi que dans un abri de protection atomique, ce nouveau support ne s’ajoute pas simplement à la danse mais fait partie intégrante de la chorégraphie. Chose rare dans le répertoire du BBL, le chorégraphe a voulu consacrer Tombées de la dernière pluie à ses danseuses. Dix danseuses seront sur scène avec le soliste Julien Favreau dans cette oeuvre d’une durée de 30 minutes.

    Autre moment exceptionnel de ces soirées, la présence sur scène de Gil Roman qui dansera auprès de la soliste Elisabet Ros le rôle masculin du pas de deux Juan y Teresa. Créée en juin 1997 à la salle Métropole de Lausanne, cette oeuvre de Maurice Béjart met en scène, sur une musique traditionnelle espagnole, l’histoire de deux picaros rappelant Saint Jean de la Croix et Sainte Thérèse d’Avila.

    La soirée débutera par Suite Barocco, reprise du ballet de Maurice Béjart Barocco-Bel Canto. Plongée dans l’imaginaire des derniers instants de la vie d’un homme, cette chorégraphie a été présentée pour la première fois lors d’un défilé de Gianni Versace en mai 1997 dans les jardins Boboli de Florence. Les costumes de l’oeuvre restent d’ailleurs la dernière collaboration entre Béjart et le couturier, assassiné deux mois plus tard à son domicile à Miami. La reprise de Piaf clôturera le spectacle, laissant le public avec ces chansons inoubliables dans la tête. Pour rendre hommage à cette voix qui dépasse le temps et les frontières, Maurice Béjart a mis en mouvement une part importante de la vie de « La Môme » : ses hommes. « Piaf les a découverts, aimés, enfantés, sublimés, explique le chorégraphe. Les hommes sont sa force, sa joie, son éternité, créés par elle, ils vivent grâce à elle, devenus tous, éternellement, Piaf ». C’est donc un corps de ballet exclusivement masculin qui interprète cette pièce chorégraphique créée au Théâtre Bunka Kaikan de Tokyo, en novembre 1988.


    La IXe symphonie de Beethoven, chorégraphie Maurice Béjart : un monument repris pour la première fois par le Béjart Ballet 50 ans après sa création

    50 ans après sa création par Maurice Béjart, Gil Roman revisite La IXe Symphonie à l’occasion des 50 ans du Tokyo Ballet. Interprété pour la première fois par le BBL et le Tokyo Ballet, ce spectacle a subjugué les 4000 spectateurs du Théâtre NHK de Tokyo, le 8 novembre dernier. Evénement de l’été par sa taille, sa qualité artistique et sa portée symbolique, La IXe Symphonie sera proposée en Europe pour la première fois depuis près de 20 ans. Du 17 au 21 juin, le Béjart Ballet et le Tokyo Ballet ajouteront une nouvelle page à l’aventure avec le concours des musiciens du Sinfonietta de Lausanne et le choeur de l’Opéra de Lausanne sous la direction d’Alexander Mayer. Près de 25 000 personnes auront la chance d’assister à l’une des cinq représentations de ce « concert-dansé » exceptionnel. A ce jour, seulement quelques billets restent disponibles dans les points de vente habituels (ticketcorner.ch, bejart.ch, Coop City, Manor, CFF et La Poste).


Les dates des prochains spectacles du Béjart Ballet Lausanne :

    Du 8 au 10 mai à l’Opéra de Lausanne avec Suite Barocco, Juan y Teresa, Piaf et Tombées de la dernière pluie

    Du 17 au 21 juin à la patinoire de Malley avec La IXe Symphonie de Beethoven


http://www.bejart.ch/



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24330

MessagePosté le: Lun Mai 11, 2015 8:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Béjart Ballet Lausanne vient de créer Tombées de la dernière pluie, la nouvelle création de Gil Roman. Le service de presse de la compagnie nous transmet le communiqué officiel et quelques photos du spectacle.


    Lausanne, le 11 mai 2015

    Nouveau ballet au répertoire du Béjart Ballet Lausanne et nouveau succès pour la Compagnie. Hier soir, les danseurs du BBL ont été salués par une standing ovation du public de l’Opéra de Lausanne à l’issue de la dernière représentation d’une série de spectacles de Suite Barocco, Juan y Teresa, Piaf de Maurice Béjart et Tombées de la dernière pluie, la nouvelle création de Gil Roman.

    Complet trois soirs durant, l’Opéra de Lausanne a été le théâtre de la première de Tombées de la dernière pluie. Inspirée par ses danseuses, cette création de Gil Roman a créé l’événement auprès du public. Suite à ce triomphe, il est fort probable que ce nouveau ballet du répertoire soit à l’affiche d’une prochaine tournée de la Compagnie.

    Le Béjart Ballet Lausanne sera de retour sur scène du 17 au 21 juin à la patinoire de Malley Lausanne pour présenter un programme exceptionnel, La IXe Symphonie de Beethoven, chorégraphie Maurice Béjart. Après avoir subjugué 12000 spectateurs en novembre dernier au NHK Hall de Tokyo, le BBL et le Tokyo Ballet présenteront pour la première fois en Europe leur interprétation de ce « concert-dansé » hors norme.

    Initié il y a quatre ans par Gil Roman, la reprise de cette chorégraphie de 1964 est un projet titanesque. Le Sinfonietta de Lausanne et le chœur de l’Opéra de Lausanne, sous la direction d’Alexander Mayer, accompagneront les danseurs des deux compagnies pour ce spectacle regroupant 250 artistes sur scène.

    Près de 25 000 personnes auront la chance d’assister aux représentations lausannoises de cet événement de l’été. A ce jour, déjà plus de 20 000 billets ont trouvé preneur. Quelques places sont encore disponibles aux points de vente habituels (ticketcorner.ch, Coop City, Manor, CFF et La Poste).












_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24330

MessagePosté le: Dim Mai 17, 2015 6:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Gil Roman reçoit le Maya Plisetskaya Award 2015


    Lors d’une soirée en hommage à la grande danseuse disparue le 2 mai dernier, le directeur artistique du Béjart Ballet Lausanne et chorégraphe Gil Roman a reçu, vendredi soir au KKL à Lucerne, le Maya Plisetskaya Award 2015. Créé en 2005, ce prix, qui récompense les artistes, interprètes, auteurs et compositeurs du monde du ballet et de la musique, lui a été remis par le Dr. Peter Hanser-Streker, président de la Fondation Internationale Maya Plisetskaya and Rodion Shchedrin.

    « J’ai eu l’immense plaisir de travailler avec le grand Maurice Béjart pour cinq ballets, racontait Maya Plisetskaya peu de temps avant sa disparition pour justifier son choix. C’est à ses côtés que j’ai rencontré Gil Roman, celui à qui il a confié l’ensemble de son oeuvre. Gil Roman a su suivre la volonté et les instructions de Maurice Béjart parfaitement. Le Béjart Ballet Lausanne vit et grandit grâce à lui, un chorégraphe talentueux, excellent manager et toujours respectueux de l’oeuvre de Béjart. C’est une figure importante de la scène internationale du ballet.»
    Très honoré par cette récompense, qui consacre l’ensemble de sa carrière ainsi que son travail à la tête du Béjart Ballet Lausanne depuis 2007, Gil Roman a rappelé l'immense artiste qu'était Maya Plisetskaya et la grande admiration que lui portait Maurice Béjart. « Nous nous sommes rencontrés il y a peu à Tbilissi, a confié le directeur artistique, qui a dédié sa dernière création Tombées de la dernière pluie à la "prima ballerina assoluta". C'était incroyable de la voir avec cette énergie, ce brillant dans les yeux. C'est à cette occasion qu'elle m'a annoncé sa décision de me remettre son prix. Je lui ai confié que je ne savais pas faire de discours, alors m'a dit "tu ne diras rien, je le ferai et tu me feras un baiser. »[

    Communiqué : service de presse du Béjart Ballet Lausanne



    Gil Roman reçoit le prix Plissetskaïa le 15 mai 2015


    Gil Roman et son épouse Gaïa lors de la remise du prix Plissetskaïa le 15 mai 2015


    Gil Roman et Maïa Plissetskaïa (image d'archive)



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24330

MessagePosté le: Mer Mai 20, 2015 10:53 am    Sujet du message: Répondre en citant





    Du 17 au 21 juin, Le Béjart Ballet Lausanne présentera son nouveau spectacle La IXe Symphonie à la patinoire de Malley, où plus de 250 artistes se côtoieront sur scène.

    A cette occasion, la compagnie est à la recherche de 24 figurants de type africain ou métis, âgés entre 18 et 30 ans, et organisons une audition le lundi 1er juin à 17h00 dans nos locaux au Ch. Du Presbytère 12 à Lausanne.

    Attention : cette annonce s'adresse uniquement à des personnes résidant en Suisse



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24330

MessagePosté le: Mar Sep 01, 2015 5:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Béjart Ballet Lausanne recrute cette fois des solistes, hommes et femmes. Audition le 24 octobre prochain. Les inscriptions sont déjà ouvertes. Cette annonce ne s'adresse évidemment qu'à des danseurs professionnels de haut niveau.





_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24330

MessagePosté le: Mer Sep 16, 2015 12:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

    Le Festival international de Ballet de Miami (IBFM) récompense deux figures du BBL.

    Lausanne, lundi 15 septembre

    Deux Lausannois ont été honorés ce week-end lors de la XXe édition du Festival international de Ballet de Miami (Floride): Azari Plissetski, professeur de danse de renommée mondiale, précieux collaborateur du Béjart Ballet Lausanne depuis 1990, a reçu le prix « A Life for dance » récompensant l’ensemble de sa carrière. Et Jean Pierre Pastori, journaliste, écrivain, fondateur de la Collection suisse de la danse et président de la Fondation Béjart Ballet Lausanne, s’est vu remettre le prix des critiques intitulé « Criticism & Culture of Ballet » dimanche soir lors du gala de clôture du festival américain.

    Une troisième distinction, le Grand Prix du XXe anniversaire, est allée à Nina Loory, la directrice artistique du prestigieux concours des « Benois de la danse », à Moscou. Deux galas d’étoiles venant de vingt compagnies du monde entier ont enluminé ces cérémonies.


    Communiqué : service de presse du Béjart Ballet Lausanne



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24330

MessagePosté le: Jeu Nov 05, 2015 6:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant





    Les spectacles de décembre affichant complet, le BBL ajoute une représentation supplémentaire le samedi 19 décembre

    A six semaines de la première, les spectacles du Béjart Ballet Lausanne, du 16 au 20 décembre au Théâtre de Beaulieu, affichent complet ! Fort de cet engouement, le BBL a le plaisir de vous annoncer qu’une représentation supplémentaire aura lieu le samedi 19 décembre à 15h.
    Une nouvelle opportunité pour le public de voir Tombées de la dernière pluie de Gil Roman, Piaf et Le Mandarin merveilleux de Maurice Béjart.

    Les billets pour cette représentation supplémentaire seront disponibles dès demain, vendredi 6 novembre, aux points de vente habituels : ticketcorner.ch, Coop City, La Poste, CFF et Manor.

    Tombées de la dernière pluie a été créées par Gil Roman pour les danseuses de la compagnie. « Ce ballet représente des femmes d’aujourd’hui dans un univers féminin combatif », explique le chorégraphe. « J’avais en tête de parler de remise en question, d’abandon de soi et de ses certitudes. Cette tâche épuisante et superbe qu’est recommencer encore et toujours, se transformer, approfondir sa vérité ».

    Cette supplémentaire sera aussi l’occasion de célébrer avec le BBL le 100ème anniversaire de la naissance d’Edith Piaf (19 décembre 1915 – 10 octobre 1963). S’inspirant de huit grands succès de la Môme (Les mots d’amour, L’Accordéoniste, Le Bel Indifférent, Mon manège à moi, Bravo pour le Clown, T’es beau tu sais, Mon vieux Lucien, Non je ne regrette rien), la chorégraphie Piaf rend hommage à cette voix « immense, omniprésente, immortelle, qui dépasse le temps et les frontières », selon les mots de Maurice Béjart à la création du ballet en 1988.

    En deuxième partie, la compagnie interprètera Le Mandarin merveilleux. Créé sur la partition, l’histoire et le découpage dramatique de l’oeuvre éponyme de Béla Bartók et inspiré de l’univers des films de Fritz Lang, ce ballet plongera les spectateurs dans une Mitteleuropa d’avant 1933. Ballet-pantomime à l’ambiance endiablée, Le Mandarin merveilleux témoigne d’une époque fascinante entre deux catastrophes mondiales.


    [Communiqué - Service de presse du Béjart Ballet Lausanne]





_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24330

MessagePosté le: Mer Déc 09, 2015 3:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant



    Le Béjart Ballet Lausanne dansera à guichets fermés au Théâtre de Beaulieu. Une autre chance de voir la compagnie sur scène dans Gaîté parisienne en janvier à l’Opéra de Lausanne.

    __________________________________

    Les six représentations du Béjart Ballet Lausanne programmées au Théâtre de Beaulieu du 16 au 20 décembre affichent complet !
    Que les nombreux fans de la compagnie qui n’ont pu obtenir de billets pour ces spectacles se rassurent, le Béjart Ballet sera à nouveau sur scène en janvier à Lausanne avec Gaîté parisienne de Maurice Béjart les 17, 20, 22 et 24 janvier à l’Opéra de Lausanne. Cette soirée, selon une formule inédite, sera composée d’un opéra Les mamelles de Tirésias, suivi du ballet Gaîté parisienne.

    Jamais dansé à ce jour par le BBL, Gaîté parisienne présentée pour la première fois au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles en 1978 est la centième création du Ballet du XXe Siècle. Sur la musique de Jacques Offenbach et Manuel Rosenthal, Gaîté parisienne est une pièce allègre qui traite avec humour de la condition des danseurs dans l’univers exigeant et fastueux de la danse classique. « Ce ballet est un peu le mélange d'un journal intime et d'un journal humoristique de l'époque », expliquait Maurice Béjart à propos de cette chorégraphie, qui met en scène une multitude de clins d’oeil à l’histoire de la danse, la jeunesse de danseur de Béjart, son arrivée à Paris et sa relation difficile avec un maître à la fois aimant et tyrannique.

    Gil Roman reprend pour la première fois ce ballet enjoué à l’Opéra de Lausanne avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne et la mezzo-soprano Marina Viotti, sous la direction musicale de Daniel Kawka.

    Communiqué : service de presse du Béjart Ballet Lausanne



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24330

MessagePosté le: Mar Déc 22, 2015 12:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

marc a écrit:
"Tombées de la dernière pluie", "Piaf", "Le Mandarin Merveilleux"

Un petit commentaire sur le spectacle que j'ai vu dimanche dernier à Lausanne par le Béjart Ballet Lausanne au théâtre de Beaulieu, un "triptyque" devenu quadruple pour les fêtes.

Cela a commencé par "Piaf". "Piaf" est un ballet béjartien par excellence, un ballet qui parle de jeunesse, de joie de vivre et d'amour. Comme Edith Piaf a passé sa vie à aimer les hommes, ce ballet était uniquement masculin, faisant appel à tout le corps de ballet masculin du BBL. Il y avait des chansons dansées uniquement par l'ensemble, d'autres où l'ensemble entourait un soliste. Certaines chorégraphies étaient très illustratives de la chanson, comme "Bravo le clown", d'autres plus en retrait parce que la voix, le texte, prenaient tout l'espace, comme "Non, je ne regrette rien" mis en valeur par les danseurs avec une pudeur d'une grande élégance ! Un beau ballet qui a rendu les spectateurs heureux.

Venait ensuite "Tombées de la dernière pluie" de Gil Roman. Si "Piaf" était masculin, "Tombées de la dernière pluie" était son pendant féminin. Il y avait un homme, toutefois, un homme perdu dans un univers qui n'était plus le sien, qui, après un solo sur du Schubert, disparaissait dans un sous sol angoissant. Les femmes apparaissaient alors sur une musique originale de jB Meier et Thierry Hochstätter ("Citypercussion"), une à une, puis en groupe, chacune avec sa personnalité affirmée et son tempérament trempé. À mesure qu'elles prenaient le contrôle du monde de la surface, on voyait en vidéo l'homme (Julien Favreau, admirable !!!) errant dans les tunnels. Quand il rejaillissait enfin à la lumière, il était dans un monde dont il n'était plus le centre. Ce ballet avait du caractère mais je n'en parlerai pas beaucoup plus, car j'ai été pris à ce moment là d'un terrible "coup de mou", (la hantise du spectateur quand ça arrive !!!), dû à la fatigue du voyage et à un état grippal. Hélas, hélas...

Passé l'entracte pendant lequel je me suis refait une "santé", venait le cadeau supplémentaire du BBL pour les fêtes, "Liebe Und Tod" sur deux lieder de Gustav Malher. Le premier était dansé par un danseur seul, Oscar Chacon, le deuxième était un pas de deux réunissant Oscar Chacon et Kateryna Shalkina. Oscar Chacon, comme Kateryna Shalkina, sont des danseurs profondément béjartiens, ils se projettent vers les autres, les spectateurs, dans une générosité sans concession. Ils ont été admirables, dégageant une puissance émotionnelle remarquable. Un grand moment.

La soirée s'est conclue par "Le Mandarin Merveilleux" sur la musique de Béla Bartók. Que dire de ce ballet à part que je l'ai trouvé tout simplement génial ? Géniale la musique de Bartók que je ne connaissais pas, une grande musique, tellement adaptée au ballet, digne d'un "Sacre du Printemps" de Stravinsky ou du "Roméo et Juliette" de Prokofiev. Une chorégraphie expressionniste remarquable, qui parle, qui conte, qui raconte, qui interpelle. Des danseurs et danseuses dans un ensemble cosmopolite, ambigu, tonique, joyeux, cynique et tragique impressionnant (quelle prestation époustouflante de Masayoshi Onuki dans le rôle du Mandarin !) En regardant cela je pensais aux ballets russes, je pensais au "Jeune homme et la mort"... Ce fut un grand moment pour moi, enthousiasmant, une découverte, un des meilleurs souvenirs de "ma" saison chorégraphique 2015 que je n'oublierai pas.

Petite anecdote personnelle pour finir : Après le spectacle, je me suis dirigé d'un pas décidé vers la sortie des artistes. Je voulais voir quelqu'un, très précisément, et espérait qu'il n'était pas trop tard, qu'il ne serait pas déjà parti. Comme le Dieu de la danse m'a à la bonne dans ce genre de situation, à l'instant précis où j'arrivais, il sortait, Oscar Chacon, seul. Quelle chance ! J'ai pu m'entretenir avec lui et il était aussi lumineux dans cet entretien qu'il l'est sur scène. Un grand ! Pour moi, le BBL ne serait pas tout à fait le BBL s'il n'y avait pas Oscar Chacon.

Ce spectacle sera donné à l'Opéra du château de Versailles en avril prochain. Normalement, il ne devrait pas y avoir "Liebe Und Tod", le cadeau donné à Lausanne par le BBL pour les fêtes de fin d'année... mais qui sait ?



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zoe18



Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 98

MessagePosté le: Mar Jan 12, 2016 9:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

haydn a écrit:


La IXe symphonie de Beethoven, chorégraphie Maurice Béjart : un monument repris pour la première fois par le Béjart Ballet 50 ans après sa création

50 ans après sa création par Maurice Béjart, Gil Roman revisite La IXe Symphonie à l’occasion des 50 ans du Tokyo Ballet. Interprété pour la première fois par le BBL et le Tokyo Ballet, ce spectacle a subjugué les 4000 spectateurs du Théâtre NHK de Tokyo, le 8 novembre dernier. Evénement de l’été par sa taille, sa qualité artistique et sa portée symbolique, La IXe Symphonie sera proposée en Europe pour la première fois depuis près de 20 ans. Du 17 au 21 juin, le Béjart Ballet et le Tokyo Ballet ajouteront une nouvelle page à l’aventure avec le concours des musiciens du Sinfonietta de Lausanne et le choeur de l’Opéra de Lausanne sous la direction d’Alexander Mayer. Près de 25 000 personnes auront la chance d’assister à l’une des cinq représentations de ce « concert-dansé » exceptionnel. A ce jour, seulement quelques billets restent disponibles dans les points de vente habituels (ticketcorner.ch, bejart.ch, Coop City, Manor, CFF et La Poste).[/list]

Les dates des prochains spectacles du Béjart Ballet Lausanne :

    Du 8 au 10 mai à l’Opéra de Lausanne avec Suite Barocco, Juan y Teresa, Piaf et Tombées de la dernière pluie

    Du 17 au 21 juin à la patinoire de Malley avec La IXe Symphonie de Beethoven


http://www.bejart.ch/

Le BBL et le Tokyo Ballet seront à Forest National à Bruxelles les 20 et 21 mai avec cette IXe Symphonie.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24330

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2016 8:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Deux représentations exceptionnelles du Presbytère en hommage aux 50 ans du Montreux Jazz Festival :


    En ouverture de l’année anniversaire du 50e Montreux Jazz Festival, le Béjart Ballet Lausanne honore Claude Nobs et l’œuvre d’une vie entière en offrant au Festival, à Montreux et à ses habitants le plus rock de ses ballets : Le Presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat. Deux représentations exceptionnelles les 15 et 16 mars prochains à l’Auditorium Stravinsky de Montreux.

    Le projet de collaboration est né en 2014 sur la terrasse du Montreux Jazz Café, le directeur artistique du BBL, Gil Roman, rencontre Mathieu Jaton, directeur du Festival. « Je me souviens que nous avons beaucoup parlé, raconte Gil Roman. Nous ne nous connaissions pas et pourtant… Parfois, les rencontres se tissent au-delà des mots, dans les silences complices, dans un simple regard. Aussi, quand Mathieu Jaton m’a fait part de son envie de travailler avec le Béjart Ballet pour les 50 ans du Montreux Jazz Festival, je n’ai pas hésité. J’ai immédiatement pensé au Presbytère. Il s’est imposé naturellement pour rendre hommage à Claude Nobs et à son oeuvre qui témoigne depuis 50 ans de l’évolution musicale à travers le monde. Et puis il y a bien sûr la musique de Queen et Montreux, c’est la maison, le studio de Freddie Mercury, à jamais. »
    Créé le 15 décembre 1996 au Métropole à Lausanne, ce spectacle phare du répertoire de la compagnie connaît un véritable succès depuis. Sur les musiques de Queen et Mozart et avec les costumes du couturier italien Gianni Versace, ce ballet raconte tel un clip vidéo la douleur de la perte prématurée de personnes qui nous sont chères. Inspiré par le chanteur Freddie Mercury et le danseur Jorge Donn, tous deux morts du sida à 45 ans, Le Presbytère aborde avec force les thèmes de la vie, la mort et de l’amour.

    Après plus de 400 représentations dans le monde entier, le ballet sera présenté pour la première fois à Montreux, ville où Freddie Mercury a vécu et enregistré sept albums avec Queen.


    Ce spectacle s’inscrit dans le cadre des célébrations du 50ème anniversaire du Montreux Jazz Festival et de la Saison Culturelle de Montreux.

    Deux représentations les 15 et 16 mars 2016 à l’Auditorium Stravinski
    Online et informations : www.montreuxjazzfestival.com - Points de vente Ticketcorner : Coop City, CFF, Poste, Manor - Call Center Ticketcorner : 0900 10 10 12


















_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24330

MessagePosté le: Mer Mar 09, 2016 10:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Béjart Ballet Lausanne s'offre un nouveau logo, qui se veut plus "actuel" :





Plus sérieusement, pour clore sa saison 2015-2016, la compagnie suisse propose un programme copieux, du 7 au 12 juin au Théâtre de Beaulieu (là où se déroule le concours de danse) :


    Du 7 au 12 juin au Théâtre de Beaulieu, le BBL présente en exclusivité deux créations, Swan Song de Giorgio Madia et Corps-circuit de Julio Arozarena. Pour couronner ce programme, la compagnie reprend Boléro de Maurice Béjart et Anima blues de Gil Roman.




    Album photos:

    1. Boléro
















    2. Anima Blues










_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivante
Page 9 sur 11

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com