Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Le Ballet du Capitole de Toulouse - news
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> ダンソマニ 日本語バージョン- Dansomanie en Japonais
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Mer Aoû 24, 2011 3:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

キャピトール・ドゥ・トゥールーズの新シーズンは、le Théâtre du Casino Barrière での 『ジゼル』 特別公演で始まるそうです。 どうやら歴史的な建造物でもあるトゥールーズの劇場の改修工事が終わってないようだ、とのことですが。





Maria Gutierrez : Giselle


Kazbek Akhmedyarov : Albrecht / Maria Gutierrez : Giselle


写真は、5月に有馬バレエ団に客演した二人です~。


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Mer Sep 07, 2011 3:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

本家 JMJ さんより 『ジゼル』 のキャストです。


Giselle
distributions annoncées officiellement:
1. Première distribution le 10 septembre à 20h
2. Deuxième distribution le 11 septembre à 15h
Giselle :
1. Maria Gutierrez
2. Tatyana Ten

Loys/Albrecht:
1. Kazbek Akhmedyarov
2. Valerio Mangianti

Hilarion :
1. Henrik Victorin 2. Dmitri Leshchinskiy

Vendangeurs :
1. Magali Guerry, Davit Galstyan
2. Maki Matsuoka, Takafumi Watanabe


Berthe, la mère de Giselle :
Marina Lafargue

Bathilde, fiancée d’Albrecht :
Paola Pagano
Le Prince de Courlande :
1. Dmitri Leshchinskiy
2. Henrik Victorin

Wilfried, écuyer d’Albrecht :
1. Takafumi Watanabe 2. Davit Galstyan
Les 5 Amies de Giselle :
Pascale Saurel, Lucille Robert
Nuria Arteaga, Vanessa Spiteri,
Maki Matsuoka (1) / Magali Guerry (2)

Myrtha, Reine des Wilis:
1. Juliana Bastos
2. Isabelle Brusson

Deux Wilis :
Zulmé
Magali Guerry
Moyna
Marina Lafargue


ここの 『ジゼル』 は Nanette Glushak 版ですが、いわゆるオーソドックスな古典の 『ジゼル』 だそうです。 ただ、登場するキャラクターの性格付けには細心の注意が払われていて、例えば、ペザントのパ・ド・ドゥのカップルは、"生きている" 幸せなカップルとして、主人公の二人との対比を浮き彫りにするように描かれているそうです。


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Ven Sep 09, 2011 1:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

渡邊峻郁さんが、ドゥミ・ソリストからソリストに昇級したそうです。 昨シーズンいくつかソリスト役を踊っていますし、『三銃士』 ではポストス役にも抜擢されていました。 ポルトスを踊った後にコールドからドゥミ・ソリストに昇級していたのですよね。 こうした活躍を見れば、理に適っていると言えるでしょう。

昨シーズン 『コッペリア』 に主演した松岡真樹さんもドゥミ・ソリストに昇級しています。

おめでとうございま~す Very Happy

このお二人は、『ジゼル』 で le pas de deux des vendangeurs (ペザントのパ・ド・ドゥ?) を踊る予定です。


JMJ a écrit:
Promotion fulgurante de Takafumi Watanabe au grade de soliste, après un passage à peine officialisé au stade demi-soliste.

Cette ascension est logique et méritée au vu de ses étourdissantes prestations de la saison dernière.
Pour mieux le connaître: http://www.theatre-du-capitole.fr/1/le-theatre/le-ballet-du-capitole/les-danseurs/solistes/takafumi-watanabe-895.html

Logique aussi la promotion de Maki Matsuoka au grade de demi-soliste, après sa Coppélia.

Tous deux "fêteront" leur nouveau statut dimanche 11 dans le pas de deux des vendangeurs.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Dim Sep 18, 2011 8:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

まずは、『ジゼル』 9/11の公演の Jean-Marc Jacquin さんによるレビューです。 ジゼル役は、Tatyana Ten で、この公演が役デビューだったそうです。



Ballet du Capitole de Toulouse : Giselle, chorégraphié par Nanette Glushak


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Dim Sep 18, 2011 8:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

それから、10月26~30日には、次期芸術監督でもあるカデ・ベラルビ振付の新作 『死せる女王 La Reine Morte』(全2幕) が上演されます。 10/24には rencontre もあるようですね。







Citation:
INTERVIEW DE KADER BELARBI



Pourquoi La Reine morte ?


Suite aux deux créations de Liens de table et de A nos amours lors de la saison 2009/2010, Frédéric Chambert m’a proposé de penser à un ballet d’une soirée entière pour le Ballet du Capitole. De mon côté, je suis toujours en quête d’un thème ou d’une histoire pour écrire un ballet, et à l’époque, j’étais en lecture d’un grand auteur portugais, José Maria Eça de Queirós. Par la suite, je me suis intéressé à d’autres écrivains portugais, ainsi qu’à quelques grands événements de l’histoire du Portugal et je suis tombé par hasard sur l’histoire d’Inès de Castro. J’ai d’abord découvert l’émouvante histoire et sa légende puis, dans un deuxième temps, la pièce de théâtre que lui a consacrée Montherlant en 1942, La Reine morte, et enfin la découverte du premier écrit d’après cette histoire vraie Reinar después de morir de Vélez de Guevara (1652). Au vu de la richesse du sujet, j’ai décidé d’en faire un ballet.


Peut-on dire que vous êtes un chorégraphe narrateur ? Je pense notamment à votre ballet Hurlevent, transposition du roman d’Emily Brontë.

Pour moi, l’abstraction n’existe pas. On raconte toujours quelque chose. Il y a toujours un instant de vérité quelque part où il y a une histoire, même si elle est très minime. A partir de là, l’on est, quoi qu’il en soit, un narrateur et l’on exprime toujours quelque chose, que ce soit un sentiment, une idée, une émotion, une réflexion… On peut être dans un habillage abstrait, effacer les choses… mais on raconte toujours quelque chose.

Ce qui m’intéresse pour raconter une histoire dansée, ce sont les désirs et les déboires de la nature humaine. L’humain m’intéresse dans la danse. Il en est de même avec les danseurs qui sont en face de moi, lorsque je chorégraphie, ils sont de la matière vivante. Le corps est une vraie parole, que l’on soit dans le figuratif ou dans l’abstraction. J’essaie de retrouver dans mon travail avec eux les sources personnelles des danseurs, l’héritage qu’ils portent en eux pour pouvoir mettre tout cela en parallèle, en correspondance ou en décalage, avec la proposition extérieure d’une histoire ou d’une thématique. L’effervescence entre les deux conduit à un chemin où l’on partage, où l’on rassemble une trame, un canevas qui peut donner lieu à une histoire.

Avec La Reine morte, j’ai le sentiment de créer pour la première fois un ballet totalement classique qui utilise avec évidence tous les ingrédients du ballet académique. Même si je dérive vers un néoclassicisme, voire une sensibilité plus contemporaine, dans le sens d’actuel, je reviens vers une chose que je connais, que je reconnais peut-être plus facilement maintenant. Et je pense que c’est très naturellement en correspondance avec la qualité des danseurs du Ballet du Capitole que je commence à bien connaître et je m’en réjouis.


Dans La Reine morte de Montherlant, le style est très littéraire, très méditatif, très psychologique. Comment faites-vous pour traduire visuellement, chorégraphiquement, ces impressions ?

La Reine morte est une pièce de théâtre et dans une pièce de théâtre apparaissent toujours les contours des personnages. A travers ce que Montherlant a écrit, des couleurs apparaissent pour chaque personnage. Du coup, une peinture se fait obligatoirement. La stature, la psychologie, l’évolution dans le temps, les relations des personnages entre eux…, tout cela se détache. Tout cela est une vraie source ; aussi, ai-je pu extraire tout ce que je voulais pour construire mon échiquier personnel sur la relation entre les quatre personnages essentiels de l’histoire : le roi Ferrante, Don Pedro, Doña Inès de Castro et l’Infante de Navarre.
Pour revenir à la peinture, que j’ai évoquée tout à l’heure, en tant que chorégraphe, je travaille comme un peintre sur un aplat – je peins d’ailleurs quand je trouve le temps – mais, à la différence que ma « peinture » de chorégraphe est en 3 dimensions.

Lorsque je crée un ballet, j’ai très souvent des références picturales, dont je me sers ou non, qui font que j’attribue certaines couleurs à certains personnages, en fonction de leurs origines géographiques, sociales, de leur personnalité, d’un trait de caractère… Quelques références sont Zurbarán, Velázquez, Francesco Hayez, l’art roman, les azulejos… Pour La Reine morte, sujet lié au Portugal et à l’Espagne, aussitôt des couleurs sont apparues : rouge, or, vert, noir… Ferrante, par exemple, qui est un roi usé par l’âge et par le pouvoir, je ne le voyais que « oxydé », c’est pour cela que je l’ai voulu vêtu de nuances de vert jauni… Doña Inès et Don Pedro, je les vois bleus mais des bleus très différents. Le bleu d’Inès est effacé, pastellisé, pour être lié aux évanescentes mariées mortes qui vont vers le blanc alors que le costume de Don Pedro est tantôt bleu roi, tantôt bleu nuit tirant vers les violets... Pour moi, c’est La Nuit étoilée de Van Gogh. L’Infante qui est, avant tout, une guerrière, une amazone, sera dans les bronze-marron-doré… A ce niveau-là, le défi sera pour le créateur des costumes, Olivier Bériot, et le créateur lumières, Sylvain Chevallot, qui vont travailler sur toutes les couleurs du ballet.


Vous avez choisi de n’utiliser que des musiques de Tchaïkovski pour ce ballet. Qu’est-ce qui a orienté ce choix ?

Au départ, je ne savais pas du tout ce que je voulais faire, musicalement parlant. J’avais beaucoup pensé à la musique ancienne espagnole mais j’avais peu de temps devant moi et cela aurait été trop périlleux. Ce type de répertoire, moins que tout autre, ne supporte pas la médiocrité, l’à-peu-près. Aussi, ai-je préféré renoncer. J’ai alors passé des semaines à écouter toutes sortes de compositeurs en m’interdisant d’aller pêcher tout ce qui est très entendu et puis, en écoutant Tchaïkovski, j’ai découvert que plusieurs morceaux de son oeuvre pourraient me convenir. J’ai commencé à me faire une sorte de petit inventaire en ayant des sensations sur des projections. Et puis de trois heures de musique que j’avais compilées, je suis arrivée à une vérité de deux heures et dix minutes. J’ai encore réalisé quelques coupures pour parvenir aux 98 minutes actuellement existantes et je suis arrivé à la conclusion que la fluidité de la musique me satisfaisait.

Au départ, je n’étais pas sûr du choix de Tchaïkovski et puis, en fin de compte, je me suis dit que, non seulement Tchaïkovski est un compositeur qui a l’avantage d’être connu, mais encore, que c’est aussi et surtout un vrai compositeur de musiques de ballets. Avec Tchaïkovski, j’ai l’impression d’avoir trouvé un compagnon. Certes, c’est un compositeur mort mais, pour avoir réussi à trouver dans son oeuvre des morceaux pour chacune de mes séquences, c’est comme si nous avions travaillé ensemble, côte à côte, comme il a dû le faire avec Petipa.
Ce qu’il faut dire aussi c’est que la musique sera interprétée par l’Orchestre national du Capitole qui sera dirigé par le grand chef estonien Vello Pähn. C’est une chance car c’est un chef d’orchestre qui connaît très bien la danse – il a dirigé l’orchestre lors des représentations de Hurlevent à l’Opéra de Paris – et connaît bien le répertoire russe. Avec lui, la musique devrait être très dynamique et d’une belle tenue. J’en suis ravi.


Propos recueillis par Carole Teulet et Sofiane Boussahel



Citation:
A PROPOS DE LA REINE MORTE

Persuadé que la tragédie est l’une des clefs pour déchiffrer l’énigme des agissements humains et des rapports entre les êtres, Henry de Montherlant ressuscite avec La Reine morte la grande tragédie, mêlant conflits politiques et affrontements familiaux, dressant pour l’éternité dans une lutte à mort le fils contre le père. Pour cela, il s’est inspiré du drame célèbre des amours d’Inès et de Pedro, drame authentique qui a éclaboussé de sang le sol âpre du Portugal.

Devenue mythique, leur histoire est tout aussi ancrée dans l’imaginaire collectif que les amours légendaires, auréolées des brumes du nord, de Tristan et d’Yseult. L’histoire nous rapporte que Pedro, le fils du roi Alphonse IV qui régna de 1325 à 1357, avait épousé Constance, l’Infante de Castille. Epris d’Inès de Castro, jeune Galicienne arrivée à la cour du Portugal avec Constance, il afficha ouvertement, à la mort de son épouse, sa liaison avec Inès dont il eut des enfants. Craignant l’influence des frères d’Inès, alors proches du parti castillan, le roi Alphonse IV, après une parodie de jugement, fit assassiner Inès en 1355 au couvent de Santa-Clara, situé dans les faubourgs de Coimbra, où elle s’était installée. Fou de douleur, révolté contre son père, Pedro mit la région à feu et à sang. Lorsque deux ans plus tard, à la mort d’Alphonse IV, il monta sur le trône sous le nom de Pierre 1er de Portugal, il fit cruellement exécuter les assassins d’Inès, puis ordonna d’exhumer le corps et de le transporter en grande pompe dans le monastère d’Alcobaça. Là, il revêtit le cadavre du manteau royal et l’asseyant à ses côtés, il le couronna solennellement en présence des courtisans à qui il ordonna de baiser la main de la « Reine morte ». Afin que leurs corps soient réunis dans la mort, Pedro 1er fit bâtir son tombeau en même temps que celui d’Inès. Placés côte à côte dans l’église d’Alcobaça, les mausolées de marbre blanc où reposent les corps des deux amants témoignent, aujourd’hui encore, de l’éternité de cette passion que le temps a magnifiée.

Dans sa pièce de théâtre, Montherlant ne se soucie guère de fidélité à l’histoire. L’histoire n’est pour lui qu’un canevas, qu’un réservoir de personnages hors du commun dont il exploite le destin tragique. Aussi, mû par le seul désir de creuser la psychologie de ces personnages, se soucie-t-il peu du fait que l’intrigue ne soit pas de son invention.
Il ne date pas l’action du drame.

L’ombre de la mort passe sans cesse sur cette oeuvre. Tous ses personnages vivent dans la peur. Ferrante attend sa mort et a toujours eu peur. Inès vit sous la menace de la mort. Pedro est mis en prison. Exécutions, guerres nationales, guerre civile, famine, voici l’atmosphère de ce drame.

Montherlant contribue à donner à La Reine morte ce fond de poésie sur lequel se détache en un relief plus vigoureux, l’obscur des âmes.
Tels sont les éléments composites qui présidèrent à la rédaction de La Reine morte et que Montherlant jeta pêle-mêle dans ce qu’il appelle, en hommage à Goethe, « sa marmite de sorcière », pour forger, grâce à une savante alchimie, ce pur bijou qu’il qualifie lui-même dans ses Notes de théâtre de « poignard au manche damasquiné, noir et or ».


Kader Belarbi


Citation:
ARGUMENT


Agé et usé, Ferrante, roi du Portugal, souhaite un héritier digne de lui pour l’avenir de son royaume. Il intime à son fils, Don Pedro, d'épouser la jeune Infante de Navarre. Seulement, ce fils trop sentimental privilégie l'amour à l'état. Il aime Dona Inès de Castro, dame d’honneur de l’Infante, et refuse sans concession le mariage de raison.

Lors d’une fête au Palais en l’honneur de l’Infante, Don Pedro commet l’irréparable. Il inflige l’affront d’un refus à cette dame de haut rang sous les yeux de la cour. L’Infante, insultée et meurtrie, décide alors de retourner chez elle. Don Pedro vient de défier l’autorité du Roi, son père, et les projets de celui-ci sont terriblement contrariés. Ses conseillers l’engagent à sacrifier Dona Inès de Castro. Mais le Roi s’y refuse. Cependant, lorsqu’il découvre que les deux jeunes amants se sont mariés en secret ; furieux, Ferrante convoque ses conseillers qui réclament impitoyablement la mort du prêtre qui les a unis et celle de Dona Inès. Le Roi s’y oppose encore mais finit par ordonner le meurtre du prêtre et l’arrestation de Don Pedro.

La passion enflammée de Don Pedro et de Dona Inès est telle que, dans sa prison, Don Pedro fait un songe. La vision surnaturelle de sa bien-aimée lui apparaît. Ensemble, ils clament leur amour et s’avouent ne rechercher qu’une seule chose, faire accepter leur union au vieux Roi.
Ferrante témoigne de la sympathie à Dona Inès et se livre à de longs entretiens avec elle en se laissant aller à des confidences. Il est disposé au pardon mais, surpris à des instants de faiblesse et irrité par le bonheur immense que Dona Inès exprime, le Roi appelle ses conseillers et scelle son destin. Même s’il désire la sauver, la raison d’état l’emporte et il annonce la nécessité de la tuer.

Un soir dans la chambre de Dona Inès se dresse l’ombre du Roi Ferrante qui la menace. Elle assiste au simulacre du mariage de l’Infante et de Don Pedro, ainsi qu’à son propre assassinat. Effrayée, Dona Inès trouve refuge au couvent.

De son côté, Don Pedro s’échappe de sa prison, mais il est trop tard. Sur le chemin du couvent, il découvre le corps de sa bien-aimée. Eperdu et fou de douleur, il tue ses assassins et porte le dernier coup fatal à son vieux père, le Roi Ferrante. Il abandonne son cadavre et s’effondre sur le corps de Dona Inès.

C’est alors qu’une fantasmagorie délicieusement vaporeuse et nocturne envahit l’espace. Les fantômes de jeunes mariées mortes apparaissent telle une vision impalpable.

Don Pedro, inondé de chagrin, semble chercher le souvenir de sa bien-aimée. Parées de leurs habits de noces et leurs coeurs éteints, les jeunes mariées défuntes se rassemblent autour de Dona Inès qui, comme par enchantement, se métamorphose comme elles.

Don Pedro est invité à suivre celle qui le regarde avec amour, douce illusion de sa bien aimée qui semble renaître. Les jeunes mariées défuntes se mêlent aux deux amants et les accompagnent dans une mélancolique complainte d’amour et de volupté. Ivres de bonheur, les deux amants dansent leur amour. Mais entraînée vers sa destinée, Dona Inès glisse doucement entre les bras de Don Pedro et s’échappe vers son tombeau. A leur tour, les fantômes des jeunes mariées défuntes s’évanouissent. S’accomplit alors sa métamorphose ; elle s’installe sur le trône royal où elle devient la Reine morte, celle qui a régné après sa mort. Le désespoir et la douleur s’emparent à nouveau de Don Pedro.
Le Prince s’empare de la couronne de son défunt père. Le nouveau roi Don Pedro adresse un dernier hommage à Dona Inès, qu’il ne peut plus aimer en ce monde, et oblige ses courtisans à s’agenouiller devant la Reine morte.



Textes et informations : service de presse du Ballet du Capitole de Toulouse


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Mer Jan 04, 2012 2:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

年が明けてしまいましたが、大急ぎでキャッチアップ!

まず、カデ・ベラルビ振付の 『死せる女王 La Reine Morte』(全2幕) についてですが、んー、何から行きましょうか。 とりあえず、公式サイトに抜粋映像がアップされています。

http://www.theatre-du-capitole.fr/1/actualites/2011-2012/la-reine-morte-extraits.html

こちらは初日前のベラルビへの動画インタビューです。
http://www.theatre-du-capitole.fr/1/actualites/2011-2012/interview-la-creation-de-la-reine.html

本家にはいくつもレビューが入っているのですが、
http://www.forum-dansomanie.net/forum/viewtopic.php?t=3778&postdays=0&postorder=asc&start=225

批評家の Jean-Marc Jacquin さんのものをご紹介しておきますね。



6 octobre 2011 : La Reine morte, création de Kader Belarbi


キャストはこんなかんじでした。
JMJ a écrit:
Sous réserve, les distributions pour la Reine morte:

Le roi Ferrante : Valerio Mangianti, Henrik Victorin

Don Pedro : Kazbek Akhmedyarov, Davit Galstyan

Doña Inès de Castro : Maria Gutierrez, Tatyana Ten

L’Infante de Navarre : Paola Pagano, Isabelle Brusson


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Mer Jan 04, 2012 2:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

昨年末はトゥールーズでも 『くるみ割り人形』(Michel Rahn 振付) が上演されていたのですが、 France 3 のルポ映像がありますので、どうぞ~!




キャストは以下のように発表されていました。 金平糖のPDD を踊るのが、La Fée dragée と Le Prince Bienfaisant だそうで、渡邊峻郁さんが入って、実際に踊りました!

Maria Gutierrez Clara | Davit Galstyan Casse-Noisette
Magali Guerry | Tatyana Ten* La Fée dragée
Kazbek Akhmedyarov | Takafumi Watanabe* Le Prince Bienfaisant

23, 27*, 28, 30*, 31 décembre à 20h
24*, 25 décembre à 15h


Jean-Marc Jacquin さんのレビューはこちら:



27 décembre 2011 : Casse-Noisette au Théâtre du Capitole


ミカエル・ドナールがドロッセルマイヤーをやったんだそうです!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Mer Jan 04, 2012 2:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

今月下旬にはアメリカの振付家の作品を集めたミックス・プロを上演します。






Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Mer Jan 04, 2012 2:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

それで、来シーズンからはいよいよカデ・ベラルビ体制ととなるのですが、その来シーズンに向けたオーディションが開催されます。 ソリストも募集!ということで、現在在籍しているダンサーたちは心穏やかではないかもしれません。 Jaquin さんはカンパニーを去るダンサーも少なくないだろうとおっしゃってます。 まぁ、芸術監督が変わるときというのはそういうことが起こるものですからね。 ウィーン国立やデンマーク・ロイヤルのように、良い競争心がうまれて、活気づくように祈ってます。







Infos : http://www.theatre-du-capitole.fr/1/institutionnel/auditions-27/audition.html


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2012 3:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

ダヴィッド・ボンバナはトゥールーズに新作を振り付ける予定だったのだそうですが、リハーサルの初日に入院し、新作の振付作業ができない状況にあるようです。 これにより、トゥールーズはボンバナによる新作の上演を断念し、プログラムを変更して公演を行うことにしたそうです。 代わりに上演されるのは、バランシンの 「アレグロ・ブリランテ」。 3月29日~4月1日です。
ダヴィッド・ボンバナの早期回復をお祈りします。






Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Mer Mar 21, 2012 3:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

本家・JMJさんより、3/29~4/1のキャストです。

1 : 29, 31 mars à 20h - 1er avril à 15h
2 : 30 à 20h – 31 à 15h

Por Vos Muero:
1 Maria Gutierrez
. Tatyana Ten
. Vanessa Spiteri
. Paola Pagano
. Ina Lesnakowski
. Isabelle Brusson
Demian Vargas
. Kazbek Akhmedyarov
. Dmitry Leshchinskiy
. Valerio Mangianti
. Julian Ims
. Davit Galstyan

2 Maki Matsuoka
Solène Monnereau
Nuria Arteaga
Lucille Robert
Juliana Bastos
Pascale Saurel
Alexander Akulov
Takafumi Watanabe
Konstantin Lorenz
Guillaume Ferran
Vladimir Bannikov
Jérémy Leydier

Tchaïkovsky Pas de deux:
1-Maria Gutierrez 2-Magali Guerry
1 Kazbek Akhmedyarov 2 Davit Galstyan

Allegro Brillante
1Tatyana Ten 2Juliana Bastos
1 Dmitri Leshchinskiy 2 Takafumi Watanabe


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Sam Avr 14, 2012 3:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

Jean-Marc Jacquin さんによる Le Temps du Desir 公演のレビューです。




30 mars 2012 : "Le Temps du désir" au Théâtre du Capitole


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Ven Mai 04, 2012 2:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

Mauricio Wainrot振付の新作、シャイクスピアの 『テンペスト』 が5月11日に初日を迎えるところですね。
http://www.theatre-du-capitole.fr/1/saison-2011-2012-230/ballet-du-capitole-232/la-tempete.html


で、それを前に、Culture Box が行ったカデ・ベラルビへのインタビュー動画が公開されています。 あら~、何だかずいぶん丸くなったような・・・




Rencontre avec Kader Belarbi, nouveau directeur du Ballet du Capitole


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Jeu Mai 17, 2012 4:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

バレエ・ドゥ・キャピトルの 2012-2013 シーズンが発表されてます。 いよいよカデ・ベラルビ体制の始動! ということで、かなり意欲的な内容になっていますぞ。 ベラルビによる新作が二つ、そのうちの一つは 『海賊』 の全幕ですっ! 全13作品の中でも、再演となるのはフォーサイスの 「精密の不安定なスリル」 のみで、残りの10作品がカンパニー初演。 これだけでも意気込みが感じられますが、内容が幅広く、ドーベルヴァルの 『ラ・フィーユ・・・』 や ブルノンヴィルの 『ナポリ』 から、インバル・ピントの 『オイスター』 まで! で、その間には、フォーサイスやプレルジョカージュ、キリアンなども入ってます。 (『オイスター』 には驚いた。 日本では何度かテレビ放送されてますね。) バランシンがないですね。

しかし、やはり注目は、バイロンの詩にインスパイアされてベラルビが脚本を書き振り付ける 『海賊』 全幕の制作でしょうかね~。 ベラルビによる古典の読み直しで、よりバイロンの詩に近いストーリーになるみたいです。

http://www.theatre-du-capitole.fr/1/saison-2012-2013-299/saison-2012-2013.html


2012年10月24~28日
Stravinsky et la danse
「プルチネッラ」 *カンパニー初演 (振付:ニルス・クリスト/音楽:ストラヴィンスキー)
「Symphonie de Psaumes」 *カンパニー初演 (キリアン/ストラヴィンスキー)
「結婚」 *カンパニー初演 (Stijn Celis/ストラヴィンスキー)


2012年12月5~9日
「ÉTRANGES VOISINS」 *新作 (ベラルビ/エルサン、ヴィヴァルディ、Rouchier)/
「La Stravaganza」 *カンパニー初演 (プレルジョカージュ/ヴィヴァルディ、Ficarra、Morand、Normandeau、Parmerud)/
「Walking Mad」 *カンパニー初演 (Johan Inger/ラヴェル、ペルト)


2013年2月21~24日
Rythmes de danse
「Entrelacs」 *カンパニー初演 (ベラルビ/ペルト、Xenakis)
「精密の不安定なスリル」(フォーサイス/シューベルト)
「A.U.R.A.」 *カンパニー初演 (Jacopo Godani / Ulrich Müller, Siegfried Rössert)


2013年3月28~31日
「ナポリ」/『ラ・フィーユ・マル・ガルデ』
『ナポリ』 第三幕 *カンパニー初演 (ブルノンヴィル、演出: Bjørn /Edvard Helsted, Holger Simon Paulli)
『ラ・フィーユ・マル・ガルデ』 ドーベルヴァル版 *カンパニー初演 (Ivo Cramér、現振付: ドーベルヴァル)


2013年5月16~19日
『海賊』
 *新作 (ベラルビ/アダン、ほか)


2013年6月27~30日
『オイスター』 *カンパニー初演(Inbal Pinto、Avshalom Pollak / Glen Gray、ほか)


Citation:
BALLETS

Stravinsky et la danse Nils Christe, Jiří Kylián, Stijn Celis
Frictions Kader Belarbi, Angelin Preljocaj, Johan Inger
Rythmes de danse Kader Belarbi, William Forsythe, Jacopo Godani
Napoli, La Fille mal gardée Auguste Bournonville, Ivo Cramér
Le Corsaire, Kader Belarbi
Oyster Inbal Pinto




Stravinsky et la danse
Théâtre du Capitole | Durée : 2h15

mercredi 24 octobre 2012 à 20h00
jeudi 25 octobre 2012 à 20h00
vendredi 26 octobre 2012 à 20h00
samedi 27 octobre 2012 à 20h00
dimanche 28 octobre 2012 à 15h00

PULCINELLA
Ballet avec chant en un tableau
Créé par le Scapino Ballet à Amsterdam le 4 novembre 1987
Entrée au répertoire
Igor Stravinski Musique
Nils Christe Chorégraphie
Tom Schenk Décors et costumes
Kees Tjebbes Lumières
Olga Savova Soprano
Vasily Efimov Ténor
Gennady Bezzubenkov Basse

SYMPHONIE DE PSAUMES
Créé par le Nederlands Dans Theater au Circustheater de Scheveningen le 24 novembre 1978
Entrée au répertoire
Igor Stravinski Musique
Jiří Kylián Chorégraphie
William Katz Décors
Joop Stokvis Costumes
Joop Caboort Lumières originales, récréées parKees Tjebbes

LES NOCES
Créé par les Grands Ballets canadiens au Théâtre Maisonneuve de Montréal en septembre 2002
Entrée au répertoire
Igor Stravinski Musique
Stijn Celis Chorégraphie et décors
Catherine Voeffray Costumes
Marc Parent Lumières
Gennady Bezzubenkov Le Père
Olga Savova La Mère
Vasily Efimov Le Fiancé
Mlada Khudoley La Fiancée

Ballet du Capitole

Orchestre national du Capitole
Tugan Sokhiev Direction musicale

Chœur du Capitole
Alfonso Caiani Direction

_____________________________________________

Frictions
Halle aux Grains | Durée : 2h15

mercredi 5 décembre 2012 à 20h00
jeudi 6 décembre 2012 à 20h00
vendredi 7 décembre 2012 à 20h00
samedi 8 décembre 2012 à 20h00
dimanche 9 décembre 2012 à 15h00
Le spectacle

ÉTRANGES VOISINS
Création mondiale
Philippe Hersant, Antonio Vivaldi, Anthony Rouchier Musique
Kader Belarbi Chorégraphie
Philippe Combeau Costumes
Patrick Méeüs Lumières

LA STRAVAGANZA
Création par le New York City Ballet, au New York State Theater le 22 mai 1997
Entrée au répertoire
Antonio Vivaldi, Evelyn Ficarra, Serge Morand, Robert Normandeau et Åke Parmerud Musique
Angelin Preljocaj Chorégraphie
Maya Schweizer Décors
Hervé Pierre Costumes
Mark Stanley Lumières

WALKING MAD
Création par le Nederlands Dans Theater 1
au Lucent Danstheater de La Haye le 17 mai 2001
Entrée au répertoire
Maurice Ravel, Arvo Pärt Musique
Johan Inger Chorégraphie, décors et costumes
Erik Berglund Lumières

Ballet du Capitole

_____________________________________________

Rythmes de danse
Halle aux Grains | Durée : 1h20

jeudi 21 février 2013 à 20h00
vendredi 22 février 2013 à 20h00
samedi 23 février 2013 à 15h00
samedi 23 février 2013 à 20h00
dimanche 24 février 2013 à 15h00

ENTRELACS
Création par le Ballet national de Chine au Théâtre Tianqiao de Pékin le 18 mai 2007
Entrée au répertoire
Arvo Pärt, Iannis Xenakis Musique
Kader Belarbi Chorégraphie
Rémi Nicolas Décors et lumières
Adeline André Costumes

THE VERTIGINOUS THRILL OF EXACTITUDE
Première par le Ballet de Francfort le 20 janvier 1996
Entrée au répertoire du Ballet du Capitole le 4 novembre 2009
Franz Schubert Musique
William Forsythe Chorégraphie scénographie et lumières
Stephen Galloway Costumes

A.U.R.A.
Anarchist Unit Related to Art
Créé par le Ballet de Mainz en octobre 2009 au Staatstheater de Mainz
Repris par The Project - Israeli Dancers sous le titre Light Years au Performing Arts Center Opera House de Tel Aviv le 30 novembre 2010
Entrée au répertoire
Ulrich Müller et Siegfried Rössert (48nord) Musique
Jacopo Godani Chorégraphie, décors, costumes et lumières

Ballet du Capitole

_____________________________________________

Napoli, La Fille mal gardée
Casino-Théâtre Barrière | Durée : 2h15

jeudi 28 mars 2013 à 20h00
vendredi 29 mars 2013 à 20h00
samedi 30 mars 2013 à 15h00
samedi 30 mars 2013 à 20h00
dimanche 31 mars 2013 à 15h00

NAPOLI (extraits de l’acte III)
Ballet en trois actes créé par le Ballet royal du Danemark au Théâtre royal de Copenhague le 29 mars 1842
Entrée au répertoire
Edvard Helsted, Holger Simon Paulli Musique
Auguste Bournonville Chorégraphie, réalisée par Dinna Bjørn
Jean-Claude Asquié Lumières

LA FILLE MAL GARDÉE
ou Il n’y a qu’un pas du mal au bien
Ballet-pantomime champêtre en deux actes et trois tableaux
Version de Jean Dauberval créée par le Ballet du Grand-Théâtre de Bordeaux, au Grand-Théâtre de Bordeaux le 1er juillet 1789
Première de la version d’Ivo Cramér par le Ballet de Nantes au Théâtre Graslin de Nantes en juillet 1989
Entrée au répertoire
Musique d’après la partition anonyme de 1789
Ivo Cramér Chorégraphie, d’après Jean Dauberval
Dominique Delouche Décors et costumes
Jean-Claude Asquié Lumières

Ballet du Capitole

Orchestre de chambre de Toulouse
Enrique Carreón-Robledo Direction musicale

_____________________________________________

Le Corsaire
Théâtre du Capitole | Durée : 1h50

jeudi 16 mai 2013 à 20h00
vendredi 17 mai 2013 à 20h00
samedi 18 mai 2013 à 15h00
samedi 18 mai 2013 à 20h00
dimanche 19 mai 2013 à 15h00

Argument de Kader Belarbi
Inspiré du poème de Lord Byron The Corsair (1814)
Création du ballet original dans la chorégraphie de Joseph Mazilier par le Ballet du Théâtre impérial de l’Opéra de Paris le 23 janvier 1856
Création mondiale
Adolphe Adam, Anton Arensky, Léo Delibes, Riccardo Drigo, Jules Massenet, Cesare Pugni, Nikolaï Rimski-Korsakov, Alexander Zibin Musique
Kader Belarbi Chorégraphie
Martine Kahane Collaboratrice artistique
Sylvie Olivé Décors
Olivier Bériot Costumes
Marion Hewlett Lumières

Ballet du Capitole

Orchestre national du Capitole
David Coleman Direction musicale

_____________________________________________

Oyster
Huître
Casino-Théâtre Barrière | Durée : 1h15

jeudi 27 juin 2013 à 20h00
vendredi 28 juin 2013 à 20h00
samedi 29 juin 2013 à 20h00
dimanche 30 juin 2013 à 15h00

Revue dansée
Créée par la Compagnie Inbal Pinto à la Maison de la Danse de Lyon en novembre 1999
Entrée au répertoire
Coproduction de la Maison de la Danse de Lyon, du Théâtre municipal de Haïfa (Israël) et du Centre Suzanne Dellal-Curtain Up International Exposure 1999 de Tel Aviv
Glen Gray, Huun-Huur-Tu (chant diphonique touva), Harry James, Ruggiero Leoncavallo, Limon Limonero, Werner Muller et son orchestre, Mario Pezzotta et ses solistes, Astor Piazzolla et Yma Sumac Musique
Inbal Pinto et Avshalom Pollak Chorégraphie, décors, costumes
Yoann Tivoli Lumières

Ballet du Capitole



Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13471
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Lun Mai 28, 2012 2:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

本家より、来シーズンについて、もう少し。

JMJ さんによると、いくつかの公演は、上演されるバレエにまつわる詩や物語などの朗読のイベントが劇場のホワイエで行われるみたいですね。 例えば、ストラヴィンスキー・プロだったら、le Journal de Nijinski の俳優が朗読するそうです。 (ただ、これについては同時期にバレエ・リュスの展示会があることも関係するようですが。)

それから、la cinémathèque de Toulouse と提携して、ダンスに関するフィルムやドキュメンタリーの上映があるようです。


あと、プログラムががらっと変わってはいるものの、人事についての変化はほんの少しあるだけだそうです。 6人のダンサーを採用する予定だとか。 タチヤナ・テンのソリスト昇進も見込まれてるようです。


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> ダンソマニ 日本語バージョン- Dansomanie en Japonais Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 4 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com