Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Décès de Ekaterina Maximova
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18630

MessagePosté le: Sam Mai 02, 2009 6:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Rosita Boisseau signe l'article nécrologique dans Le Monde, assorti de quelques témoignages français ou étrangers:

Ekaterina Maximova, danseuse, par Rosita Boisseau (2 avril 2009)

Citation:
C'est en 1978 que le chorégraphe français Pierre Lacotte remonte pour elle à Moscou, dans le cadre des Ballets classiques, Nathalie, d'après l'oeuvre créée en 1832 par le danseur-chorégraphe Philippe Taglioni. Dans le rôle d'une petite laitière suisse qu'un baron veut épouser alors qu'elle lui préfère un laquais, elle fit un tabac.

"En plus de son talent, c'était un être exceptionnel que j'ai eu la chance de rencontrer plusieurs fois, se souvient Pierre Lacotte. Elle était dotée d'une forte personnalité et le début de notre collaboration ne fut pas facile. Nous nous faisions des blagues du tac au tac, puis nous avons fini par trouver un vrai terrain d'entente. Elle était extraordinaire, doutait d'elle pourtant lorsqu'elle abordait des styles nouveaux. Elle travaillait énormément et, chaque jour, on pouvait mesurer comment elle progressait dans le rôle. Lorsqu'elle était sur scène, le théâtre lui appartenait. Sa joie de vivre était énorme. Tout en elle était sublime dans la simplicité."

"RIEN NE L'ARRÊTAIT SUR UN PLATEAU"

Invitée par des chorégraphes étrangers, elle accrocha aussi à son palmarès en 1978 le Roméo et Juliette signé par Maurice Béjart ainsi que, onze ans plus tard, le ballet Onéguine (1965), de John Cranko.

La même année, en 1989, le réalisateur français Dominique Delouche signe avec elle, et pour elle, le documentaire Katia et Volodia. "Quand je pense à elle, je pense à eux, car ils sont rares les vrais couples de danseurs, commente ce dernier. L'envergure de Vassiliev, proche d'un acteur shakespearien, valorisait sa fragilité, sa finesse. Elle avait le plus beau pied de danseuse que j'aie jamais vu, un pied de cristal avec une cambrure impeccable et une grande éloquence."

Vedettes emblématiques du régime soviétique de l'époque, Maximova et Vassiliev symbolisaient, toujours selon Dominique Delouche, la réconciliation des classes sociales : "Vassiliev était fils d'ouvrier, tandis que Maximova venait de la haute bourgeoisie, les extrêmes dialoguaient."

Le couple fut l'invité de nombreuses compagnies internationales, dont l'English National Ballet en 1989. Ils étaient particulièrement appréciés du public pointu des balletomanes, qu'ils soient londoniens ou parisiens. La prestation de Maximova à l'Opéra de Paris dans Don Quichotte, au milieu des années 1970, créa une émeute. La danseuse étoile du Ballet de l'Opéra de Paris, Ghislaine Thesmar, aujourd'hui coach de danseurs, s'en souvient comme si c'était hier. "Son interprétation était au-delà de ce qu'on peut imaginer, raconte-t-elle. C'était un bijou sur scène comme il y en a peu. Féminité, dextérité, grâce, humour... beaucoup d'esprit dans le mouvement... Rien ne l'arrêtait sur un plateau."

Ekaterina Maximova fit ses adieux à la scène en 1992, devenant pédagogue puis répétitrice au Bolchoï. Pendant que son mari prenait les rênes du Bolchoï de 1995 à 2000, celle qui avait été soutenue par la grande ballerine Galina Oulanova (1909-, ou 1910 selon les sources, 1998), devint à son tour coach de jeunes danseuses.

Juste avant son décès, le dimanche 26 avril, elle avait participé à une rencontre de spécialistes. Le maître de ballet du Bolchoï, Boris Akimov, très choqué par cette mort brutale, a raconté à l'agence Itar-Tass : "Elle était pleine d'énergie et d'enthousiasme. Elle était heureuse et active et fit de nombreuses suggestions artistiques. Le soir même, elle assistait à une représentation de Spartacus. "



Egalement la nécrologie du Guardian:

Obituary: Ekaterina Maximova, par Mary Clarke (29 avril 2009)

et celle du Telegraph:

Obituary: Ekaterina Maximova (28 avril 2009)


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24277

MessagePosté le: Mer Mai 13, 2009 12:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'agence Novosti a mis en ligne un reportage sur les obsèques d'Ekaterina Maximova. La danseuse a eu droit à des funérailles dignes d'un chef d'état, ce qui, au passage, en dit long sur sa popularité en Russie, qui dépassait largement le cercle des balletomanes :

Funérailles d'Ekaterina Maximova


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18630

MessagePosté le: Ven Fév 01, 2019 3:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

TV Kultura programme actuellement différents films avec Ekaterina Maximova à l'occasion du 80e anniversaire de sa naissance.
https://tvkultura.ru/article/show/article_id/327088/
Certains sont déjà en ligne, mais géolocalisés.
Дуэт - des duos avec Vladimir Vassiliev - est en revanche accessible à tous.
https://tvkultura.ru/brand/show/brand_id/57514/
(aussi mis en ligne sur YT : https://www.youtube.com/watch?v=QfJpTkCDgsc )


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com