Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Tournées et galas de l'Opéra de Paris / Invitations
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 52, 53, 54  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 17898

MessagePosté le: Lun Avr 09, 2018 12:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Laughing


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zoe18



Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 82

MessagePosté le: Lun Avr 09, 2018 4:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.ut.uz/ru/obshestvo/v-tashkent-edet-s-gastrolyami-opera-de-paris/

Cet article nous apprenait que 11 danseurs du ballet de l’opéra de Paris devaient se reproduire à Tachkent, en Ouzbékistan, ce 14 avril. Parmi eux, Valentine Colasante, Alessio Carbone et Paul Marque.

Au programme, entre autres, des extraits l’acte 4 du Lac des Cygnes, de Prélude, Don Quichotte, In the middle somewhat elevated, Coppelia, Le Corsaire.

https://nuz.uz/kultura-i-iskusstvo/31796-vystuplenie-francuzskoy-baletnoy-truppy-perenositsya-dvorec-istiklol-ne-smog-obespechit-tehnicheskie-trebovaniya-artistov.html

Cet autre article nous apprend que le lieu initialement prévu (Istiklol) ne répondant pas aux exigences techniques des danseurs, la représentation est reportée au 21 mai au Bolchoï de Tashkent.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 17898

MessagePosté le: Dim Avr 15, 2018 11:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Une tournée à Madrid (Teatro Real) est annoncée du 21 au 26 janvier 2019.
Programme mixte à nouveau, composé de Afternoon of a Faun (Jerome Robbins), Sonatine (George Balanchine), A Suite of Dances (Jerome Robbins), Trois Gnossiennes (Hans Van Manen), Rubis (George Balanchine).
http://www.teatro-real.com/es/temporada-18-19/danza/ballet-opera-national-de-paris/


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zoe18



Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 82

MessagePosté le: Sam Mai 05, 2018 9:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Zoe18 a écrit:
Les rumeurs évoquaient une tournée en Russie en fin de saison. J’ai en effet trouvé cette annonce sur le site du Novat à Novosibirsk. Le ballet de l’ONP y sera les 11 et 12 juillet.

https://novat.nsk.ru/news/events/gastroli_baleta_parizhskoy_natsionalnoy_opery_v_novate_/

Au programme:
Trois Gnossiennes (Hans Van Manen)
Faun (Sidi Larbi Cherkaoui)
The art of not looking back (Hofesh Shechter)
The seasons’ canon (Crystal Pite)

Sont annoncés pour les deux spectacles à Novossibirsk:
Valentine Colasante, Laura Hecquet, Hugo Marchand, Ludmila Pagliero, Alice Renavand, Eve Grinsztajn, Hannah O’Neill, Muriel Zusperreguy, François Alu, Alessio Carbone, Vincent Chaillet

https://novat.nsk.ru/afisha/performances/detail/1298383/


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23613

MessagePosté le: Sam Mai 05, 2018 10:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Zoe18 Smile Pour ceux qui auront la curiosité d'aller sur la page d'accueil du Novat, l'annonce du prochain spectacle - Cendrillon - est hallucinante, avec une vidéo (plutôt bien faite) qui fera flasher les écrans d'ordinateur :

https://novat.nsk.ru/



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 17898

MessagePosté le: Sam Mai 05, 2018 10:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est la chorégraphie de Mikhail Messerer, d'après celle, originelle, de Rostislav Zakharov, également montée au Mikhailovski - avec effets 3D tout à fait d'aujourd'hui! Cool


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 17898

MessagePosté le: Ven Mai 11, 2018 12:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un gala de danseurs - solistes et étoiles - de l'Opéra de Paris se tenait ce week-end à au théâtre d'Oviedo, en Espagne, dans le cadre de son festival de danse, et l'on ne peut pas dire - pour ceux qui comprennent la langue espagnole - que le compte rendu, assez détaillé, qu'en donne La Voz de Asturias, qui fait par ailleurs état de la "crise" que vit la compagnie, soit très élogieux :
https://www.lavozdeasturias.es/noticia/cultura/2018/05/09/ballet-opera-paris-campoamor-estrellas/00031525849493908431784.htm




Dernière édition par sophia le Ven Mai 11, 2018 12:48 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ballerina



Inscrit le: 01 Juin 2016
Messages: 484

MessagePosté le: Ven Mai 11, 2018 12:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si quelqu'un pouvait interpréter les grandes lignes, je lis fort mal l'espagnol Embarassed


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23613

MessagePosté le: Ven Mai 11, 2018 1:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mes compétences en espagnol sont proches de zéro... si quelqu’un pouvait le résumer, en effet. Sinon, il y a google translate, bien utile, mais qui peut aussi conduire à de méchants contresens. Je mets la chose telle qu'elle sort du traducteur automatique, mais prudence (et l'auteur de l'article n'est pas forcément très fair-play en allant mettre sur le même plan Bianca Scudamore et Lucia Lacarra, qui n'ont pas franchement la même carrière derrière elles.


    Il a été dit à plusieurs reprises que les galas de danse du répertoire, et plus s'ils sont longs, sont chargés par le diable. Il y a de multiples facteurs qui peuvent influencer un résultat final qui n'est presque jamais la somme de ses parties exécutantes, celles qui, considérées isolément, constituent la quintessence de ce qui doit être compris comme l'exposition du travail de classe: d'abord de barre et après centre. Un travail de représentation de ballet des plus difficiles qui existent et avec lequel il est très complexe d'éblouir le respectable s'il ne fait pas plus que du bien. C'est injuste.

    La soirée des solistes et des stars du Ballet de l'Opéra de Paris dimanche dernier au Campoamor n'était pas à la hauteur des attentes et les Français se sont montrés très timides, une grande partie du programme (il y avait aussi des choses exceptionnelles), l'un des meilleurs des techniques du monde, une réflexion selon les temps louches et brouillés que vit l'institution du ballet, en question ces dernières semaines par le "fantôme du harcèlement sexuel". La mauvaise gestion et un système hiérarchique et caste, qui a toujours été là - c'est démodé - sont le cadeau de l'une des entreprises les plus mythiques, les plus reconnues et les plus aimées du monde, et ils ont fait des alarmes entre les boîtes. le tourbillon analogique et numérique médiatique. Cela a été attesté par Le Monde, une référence journalistique et l'un des premiers médias qui a publiquement démontré la tension qui laisse une longue crise dans le giron de l'entreprise. Disquisitions à l'écart, les aspects importants de l'institution devraient changer. En cela, les Russes prennent un certain avantage; ce n'est pas en vain que la phase la plus crue de son épreuve est déjà passée.

    Ainsi la finezza annoncée était nécessairement sublimée par l'intérim de son propre happening. Même avec tout, l'énorme et historique école française souffre sérieusement car elle ne s'adapte pas aux changements. Mais nous devons essayer de respecter l'amende et dire, dans les circonstances, pourquoi l'amende n'était pas si bonne. Commençons du début à la fin, dans l'ordre du programme, en essayant de ne pas être trop ennuyeux, car cela arrive (inévitablement) lors de l'analyse de si longs galas.

    Prélude

    Chorégraphie: B. Stevenson, 1969. Musique: S. Rachmaninov

    Danseurs: Bianca Scudamore et Alessio Carbone

    Pianiste: Andrea Turra

    Les exercices dans le bar et la classe de ballet. Bonne exécution en général, soulignant sur le reste de la séquence le sens de l'allongé de Bianca Scudamore, bien qu'il ne montre pas assez de profondeur dans les plis pour allonger à l'air l'effet de plusieurs arabesques; un aspect qui dans cette chorégraphie est très important, car il divise l'espace à un rythme lent. Au lieu de cela, ses pieds ont acquis une dimension parfaite; son tendu connaissait la gloire et le danseur a montré un grand dehors. Du meilleur. A l'exception d'un petit lapsus et d'une main confuse par raide, une très bonne exécution du travail, mais jamais aussi stratosphérique que celle de Lucia Lacarra que l'on voyait aussi au Campoamor. Bon moment du ballet classique. Scudamore a été finaliste avec 15 ans du Grand Prix de Lausanne en 2015 et n'a toujours pas la baisse psychologique que tout danseur, tôt ou tard, doit connaître. Voyons voir comment cela progresse.

    Belle au bois dormant. Deuxième étape Acte III

    Chorégraphie: version de R. Noureev, sur l'original de 1890. Musique: Tchaïkovski

    Danseurs: Myriam Ould Braham et Giorgio Fourés

    Justita l'exécution de cette étape à deux; justita parce que justitos les deux. Parmi les meilleurs, tant dans le rôle de la princesse Aurore que dans celui du prince Desiré, il y avait le placement sur scène et l'excellence des positions (l'école est sur le devant). Il n'y a aucun doute: correction dans les axes, dans la fermeture des pieds, dans la mesure, tout propre et blanc. Une autre chose était l'inhibition de l'émulsion du ballet, de l'aura, de la peinture de l'air; la grippe vivace qui restait aussi restreinte, trop ténue, un peu prise; à un moment donné, ils étaient même attachés. Et soustrait cela, c'est-à-dire, coupé d'une histoire aussi emblématique que celle-là, et mis au milieu de nulle part, dans un gala de danse, c'est assez perceptible. Et dans le répertoire du ballet, les interprètes et les performances sont kickés. C'est le bon et le mauvais: que trop de comparaisons sortent. La variation d'Aurora, très correcte, mais pas exaltée; et déjà. Et le prince, eh bien, notre grand danseur Joaquín de Luz, dans le même rôle, n'aurait rien à envier. Il améliore un peu tout dans la coda finale de l'extrait.

    Le Parc. Paso a dos

    Chorégraphie: Angelin Preljocaj, 1994. Créé expressément pour le répertoire du Ballet de l'Opéra de Paris. Musique: Adagio du Concerto pour piano n ° 23, K 488 de Mozart.

    Danseurs: Alice Renavand et Alessio Carbone

    C'est compliqué de parler de cette pièce. Cela influence tellement qui l'interprète qu'on pourrait dire, de chaque fois, une chose différente; Cependant, sa sémantique est une référence. Le Parc est ce qu'on pourrait appeler un classique contemporain; Cela fait partie de l'histoire du répertoire fait expressément pour les stars de la compagnie française. La pièce est une merveille, de ces choses que l'on reviendrait et reverrait seulement pour être vernies par l'effluvium d'un amour hydraté basé sur les regards, le mouvement et le toucher. Il n'est pas possible de contempler cette création sans avoir le sentiment de transport produit par la compréhension de la musique de Mozart dans ce qui a été créé pour le corps par Angelin Preljocaj: ni plus ni moins que le sens de l' art d'aimer. La marge de la parenthèse ouverte dans cette pièce ressemble à un crépuscule naissant; C'est comme une chose improbable qui arrive, et ceux qui la contemplent peuvent la voir. C'est aussi explicite.

    Mais très peu de cela est arrivé au Campoamor dimanche dernier; rien qui n'était pas au-delà d'une réalisation correcte, bonne et ajustée; Rien à voir avec ce qu'Aurelié Dupont a pu projeter lorsqu'il a dansé ce travail. Aujourd'hui, la grande étoile de la compagnie, désormais en position importante, est une femme très interrogée au cœur de l'Opéra de Paris. Qui pourrait l'imaginer.

    Alles Walzer

    Chorégraphie: R. Zanella, 1997. Musique: J. Strauss

    Danseur: Valentine Colasante

    À la cinquième coupe du programme, enfin quelqu'un a enlevé le poids du gala et de la scène et a émis de la lumière dans la pièce Alles Walzer pour ce qu'elle est, une première figure. Valentine Colasante dépouillait sévèrement la matière, et plus avec la grâce d'un Latino que d'un Européen Central, tenait, en pourboires et en veste, la joie de la scène et la sécurité dans l'expression lors de son discours. C'était génial. Très précis.

    Signes

    Chorégraphie: Carolyn Carlson, 1997. Musique: R. Aubris

    Danseurs: Marie-Agnes Gillot et Antonio Conforti

    Et il était temps pour une autre des étoiles de la soirée. Marie-Agnes Gillot, retraitée en mars dernier de la première ligne, a offert avec Antonio Conforti un pas tempéré à deux à Signes, avec la solvabilité caractéristique de la bonne école dont elle est issue. Moule et ton de grande expression corporelle dansé, de trompe ductile, de balancement et de narration à la paire. Bref, l'art des beaux arts en grande harmonie en passant du contemporain au néoclassique, et vice versa, en un demi-point. Les énormes tables de Gillot. Ravi de vous voir, honnêtement.

    Don Quichotte. Deuxième étape III Loi

    Chorégraphie: M. Petipa, 1869. Musique: Ludwing Minkus

    Danseurs: Bianca Scudamore et Francesco Mura

    La première partie du programme a fermé la grande étape à deux de la dernière partie de Don Quichotte, en charge de Francesco Mura et Bianca Scudamore, qui, d'une sortie et à l'embarquement d'une arabesque, a subi un repassage retentissant avec un ventilateur inclus, du douleur aiguë dans les stalles. Une exécution sans relâche pour les équilibres d'attitude mais, encore avec tout, un équilibre très précis avec une bonne exposition scénique du panache et de l'espagnolité; mieux que ce que l'on pouvait attendre. C'est juste pour valoriser la variation de son partenaire, Mura, qui a résolu son intervention avec sécurité et aplomb.

    Et si Kitris est soigné, main dans la main et avec un haut niveau dans la Compagnie Nationale de Danse viennent deux: Cristina Casa et YaeGee Park, qui résout très bien leur rôle dans la version de José Carlos Martínez créée à La Zarzuela en décembre 2015

    Le lac des cignes. Deuxième étape Acte IV

    Chorégraphie: version de R. Noureev de l'original Petipa / Ivanov. Musique: Tchaikovsky

    Danseurs: Myriam Ould Braham et Antonio Conforti

    Le bleu non-gothique et évanescent ouvrait la deuxième partie de la soirée. Les ailes de l'école française font partie, conscientes et inconscientes, de l'imaginaire collectif, et ont eu leur moment dans le fragment de ce ballet blanc. Une Odette à sa place, dans celle du mystère timide, pour un pas à deux de difficulté non excessive.

    Après le cygne blanc, c'est l'heure de l'un des moments les plus rétro-patriotiques de la nuit. La musique de Jacques Brel a vu Giorgio Fourés colorier la scène avant la couleur avec la pièce Les Bourgeois. Ils ont bien travaillé les virages dans les grands sauts dans l'air et à 360 degrés, très à l' étape suivante, qui a dit un enfant.

    Le plat suivant du menu était Together alone (2015), une chorégraphie du Français Benjamin Millepied qui mettait en scène la touche d'intimité révélée, sereine et lucide dans les mains et les pieds d'Alice Renavand et d'Alessio Carbone. Bien joué, mais rien ne serait arrivé si cette pièce avait été supprimée. Le gala avait beaucoup de séquences.

    Au milieu, un peu surélevé (1987), le travail du rénovateur Forsythe, amène le néoclassique en pointes avec tenue de travail à manœuvrer le pictogramme de la nomenclature de la danse, créé par lui pour l'art de la danse. Tout s'est bien passé dans la pièce jusqu'à la deuxième chute de la nuit, qui a été résolue professionnellement.

    Et nous sommes arrivés à la fin de la soirée de danse. Aunis a mis fin à la fin festive et joyeuse de trois solistes masculins: Pablo Legasa, Francesco Mura et Simone Valastro, accompagnés par les accordéonistes Christian Pacher et Gerard Baraton, qui ont donné toute leur touche. La pièce, de bonne facture, a été très amusée par le jeu scénique bien mis en avant par les trois danseurs, et a bien défini l'aspect ludique du ton chorégraphique et musical. Le gala s'est terminé avec l'ensemble habituel coda (Etudes) dans lequel tous les danseurs ont interprété la chorégraphie de Valastro. Mention spéciale pour la musique live, le piano d'Andrea Turra dans Prélude et Together seul.

    Mais, paradoxalement ou non, curieusement, ce qui brillait sans doute le plus dans un gala d'étoiles n'était pas tant les stars que le contemporain et le néoclassique au-dessus du ballet académique qui raconte l'histoire. Des choses qui arrivent. Une histoire qui a tenté de se rapprocher d'une autre projection, avec plus de chauvinisme que de patience, le mari de l'actrice Natalie Portman , le danseur et chorégraphe médiateur Benjamin Millepied, le dernier à diriger l'entreprise artistiquement et signé justement pour cette raison: et tendance. Il n'a pas duré deux ans; démissionné en 2016, après avoir pris les rênes de l'institution en 2014. Collision directe avec les excès d'un paquidermo administratif et artistique trop classiste; l'antipode des temps qui sont maintenant en danse. Peu transcendé de son passage par le temple du ballet. Bien sûr, il a avoué que "c'était une expérience".

    Donc, pour tout cela, le gala n'a pas représenté une opportunité perdue ou gagnée, mais mal gérée, car quand quelque chose ne va pas bien, c'est le baromètre de la scène elle-même qui décide et ne pardonne rien.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 17898

MessagePosté le: Ven Mai 11, 2018 1:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chaque prestation est détaillée, en faisant ressortir les aspects plus ou moins positifs/négatifs. Certaines comparaisons sont sans doute un peu hors de propos (des danseurs du corps de ballet confrontés au souvenir de Joaquin de Luz ou Lucia Lacarra, étoiles espagnoles de rang international), mais reste quand même l'idée que les prestations en général ne dépassent pas le "correct" : "nada que no fuera más allá de una realización correcta, buena y ajustada"
L'auteur semble toutefois avoir été enthousiasmée par Valentine Colasante dans Alles Walzer et a apprécié de voir Marie-Agnès Gillot dans Signes.
En conclusion, les prestations dans les répertoires contemporain et/ou néo-classique sont meilleures qu'en classique (quelle surprise!).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zoe18



Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 82

MessagePosté le: Mer Juin 13, 2018 10:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Zoe18 a écrit:
Zoe18 a écrit:
Les rumeurs évoquaient une tournée en Russie en fin de saison. J’ai en effet trouvé cette annonce sur le site du Novat à Novosibirsk. Le ballet de l’ONP y sera les 11 et 12 juillet.

https://novat.nsk.ru/news/events/gastroli_baleta_parizhskoy_natsionalnoy_opery_v_novate_/

Au programme:
Trois Gnossiennes (Hans Van Manen)
Faun (Sidi Larbi Cherkaoui)
The art of not looking back (Hofesh Shechter)
The seasons’ canon (Crystal Pite)

Sont annoncés pour les deux spectacles à Novossibirsk:
Valentine Colasante, Laura Hecquet, Hugo Marchand, Ludmila Pagliero, Alice Renavand, Eve Grinsztajn, Hannah O’Neill, Muriel Zusperreguy, François Alu, Alessio Carbone, Vincent Chaillet

https://novat.nsk.ru/afisha/performances/detail/1298383/

Hugo Marchand a logiquement disparu de la distribution de Novossibirsk. On annonce maintenant la venue de Florian Magnenet.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23613

MessagePosté le: Mer Juin 13, 2018 10:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Zoe18 Smile



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zoe18



Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 82

MessagePosté le: Sam Juin 30, 2018 11:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

La distribution complète figure sur le site de l’ONP:
https://www.operadeparis.fr/actualites/tournee-du-ballet-de-lopera-national-de-paris-a-novossibirsk-theatre-novat


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 17898

MessagePosté le: Dim Juil 08, 2018 6:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un groupe d'étoiles et solistes de l'Opéra de Paris se produisait hier dans le merveilleux cadre du Théâtre du Generalife, à l'Alhambra de Grenade.
Le programme, sous le signe des Ballets Russes, avait l'air plutôt intéressant, avec notamment une création de Simone Valastro sur Le Fils Prodigue - raison pour laquelle je le signale :

https://granadafestival.org/en/programa/estrellas-y-solistas-de-la-opera-de-paris/


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zoe18



Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 82

MessagePosté le: Mer Juil 11, 2018 5:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une petite vidéo des danseurs de l’ONP sur le site du Novat: https://www.instagram.com/p/BlGHF_jHUjH/?taken-by=novat_nsk

D’après les distributions sur le site du Novat et la légende de la vidéo publiée sur Instagram, François Alu n’aurait finalement pas fait le voyage jusqu’à Novossibirsk, contrairement à ce qui avait été annoncé.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 52, 53, 54  Suivante
Page 53 sur 54

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com