Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Digression : grands chefs et grands musiciens russes
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
akhmatova



Inscrit le: 27 Mar 2007
Messages: 341

MessagePosté le: Mar Avr 22, 2008 1:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Juste une petite recommandation
Olga Borodina (mezzo) chante à Chatelet le mercredi 30 avril, un programme Tchaïkovski /Rachmaninov.
C'est une très belle voix qui ne fait que grandir avec le temps.

Sur le site, on peut trouver des places dans toutes les catégories. Comme quoi le taux de remplissage à Chatelet est faible, peu importe le spectacle.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Glinka !



Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 84

MessagePosté le: Mar Avr 22, 2008 2:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Souvenir de Bruxelles -il y a un an (25/03/07)... ( Very Happy pour le souvenir, Sad pour le temps qui passe, passe, passe...)

"Je me souvenais d'Olga Borodina avec des cheveux plutôt roux, coiffés en quasi carré. Elle les porte aujourd'hui mi-longs, légèrement ondulés, et ils sont d'une nuance de blond soyeux qui lui va très bien : elle apparaît, très belle, lentement du côté jardin, au moment où l'action l'exige, au cours de l'acte I. Je remarquerai plus tard une bague montée d'un saphir accordé -bien sûr- au bleu de ses yeux. Sa prononciation du français et sa diction sont impeccables. La « dynamique » vocale est stupéfiante ; dans les pianissimi murmurés comme dans les forte (projection qui fait paraître le ténor -pourtant selon moi pas mauvais- un peu pâle), le timbre demeure lisse (même un agrandissement X 1000 n'y ferait pas apparaître le « grain » -c'est-à-dire, révérence gardée au Maître, la moindre trace d'une éraillure). L'avoir entendue (pour moi ce n'est que la deuxième fois*) fait saisir l'écart entre une bonne chanteuse et une vraie diva.
À la fin de l'acte II, le public lui fait une ovation d'une intensité inouïe jusqu'alors -même ici où les gens sont aussi chaleureux "après" que silencieux "pendant"... De même aux saluts de la fin." ...

J'attends le 30 avec impatience... Smile

*La première fois j'avais pleuré comme une Madeleine -le "champ des morts" s'y prêtait, il est vrai...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
akhmatova



Inscrit le: 27 Mar 2007
Messages: 341

MessagePosté le: Mar Avr 22, 2008 7:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Elle chantait quoi exactement ?
Sans être aussi lyrique que vous, elle fait une énorme impression dans tout. La dernière fois que je l'ai vue, c'était à Pleyel, elle était malade, ce qui veut dire qu'elle chantait encore bien mieux que pas mal d'autres, elle chantait les chants de danse et de la mort et on était en larmes.
Moi aussi j'attends demain avec impatience.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Glinka !



Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 84

MessagePosté le: Mar Avr 22, 2008 9:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Elle chantait Dalila...
Samson était Carl Tanner, et le Grand Prêtre Jean-Philippe Laffont. L'orchestre était celui de la Monnaie/De Munt, sous la direction de Kazushi Ono (Le konzertmeister étant ce soir-là Eric Robberecht -parfois c'est la belle Tatiana Samouil).
Samson et Dalila (version de concert) a été donné deux fois (salle Henry Le Boeuf -pleine jusqu'aux "oreilles de scène" si je me souviens bien), et je regrette beaucoup de n'avoir acheté une place que pour une seule représentation...

Ma "première fois" pour Olga Borodina, c'était dans Alexandre Nevsky (vous l'aviez compris), le 14 décembre 2005 (Orchestre du Mariinsky, Valery Gergiev), à Paris (Châtelet).

Il n'y a pas si longtemps, Dominique Fernandez déclarait à son interlocuteur de France Musique qu'Olga Borodina était adulée, en Russie... L'avoir entendue deux fois seulement me permet de le comprendre aisément...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
akhmatova



Inscrit le: 27 Mar 2007
Messages: 341

MessagePosté le: Mar Avr 22, 2008 11:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

et oui, c'était un concert d'anthologie. J'y étais aussi. Tout était parfait. Même les musiciens étaient émus.
Elle a chanté aussi Polina dans la dame de pique, toujours à Chatelet dans une version concert mémorable.
Hélas, je trouve qu'elle devient de plus en plus rare à Paris, surtout à l'opéra.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Glinka !



Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 84

MessagePosté le: Lun Avr 28, 2008 1:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"Comment ça va ? -Comme un lundi..." : la rengaine morose est connue...

Je viens de trouver à l'instant un message du Châtelet indiquant qu'Olga Borodina, souffrante, ne pourra chanter mercredi... Sad

Il y aura donc, à Dansomanie, au moins deux malheureux... Crying or Very sad
Le bonheur est remis à plus tard -depuis Adam et Eve on a pris l'habitude, il est vrai...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
akhmatova



Inscrit le: 27 Mar 2007
Messages: 341

MessagePosté le: Lun Avr 28, 2008 6:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quelle déception !
En plus le programme était très beau et rare.
Enfin, nous voilà privés de la magnifique voix d'Olga Borodina.
Espérons qu'elle reviendra l'an prochain … ???


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
akhmatova



Inscrit le: 27 Mar 2007
Messages: 341

MessagePosté le: Ven Juin 13, 2008 3:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il s'agit plutôt de musique de ballet que du ballet.
Boris Berezovsky et Brigitte Engerer viennent d'enregistrer un disque de musique pour deux pianos.
Rachmaninov : Suites pour 2 pianos
Et transcription pour deux piano par Rachmaninov des extraits de La Belle au bois dormant.
Je ne peux que livrer mes premières impressions qui sont excellentes


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24869

MessagePosté le: Ven Juin 13, 2008 3:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24869

MessagePosté le: Mer Juin 18, 2008 10:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il n'était pas russe, mais slave tout de même : Karel Ancerl, l'un des plus grands chefs d'orchestre du XXème siècle, ancien directeur de la Philharmonie Tchèque de 1950 à 1969.

Supraphon vient de publier ce magnifique DVD qui, outre le cycle de poèmes symphoniques Ma Vlast ("Ma Patrie"), de Smetana, propose aussi un documentaire d'une quarantaine de minutes, comportant une interview de Karel Ancerl - le musicien évoque notamment le souvenir de ses deux "maîtres", Vaclav Talich et Hermann Scherchen - entrecoupé de séances de répétition de la 2ème symphonie de Beethoven.

En prime, toujours de Beethoven, le concerto en Ré pour violon et orchestre enregistré en 1966, malheureusement avec Henryk Szeryng et non pas avec David Oistrakh, son ami de toujours, ou Josef Suk, autre gloire de la musique tchèque.

Karel Ancerl, à la suite de Vaclav Talich, avait fait de la Philharmonie Tchèque l'un des tout meilleurs orchestres symphoniques du monde, qui n'avait, à mon humble avis, pour seul rival, que la Philharmonie de Léningrad, placée alors sous la férule d'Evgueni Mravinsky.





25 € bien investis...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24869

MessagePosté le: Dim Sep 07, 2008 12:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sophia a écrit:
Dans la série "on tourne"...

Bel Air, en coproduction avec Arte, doit filmer, en vue d'un DVD de Noël, l'Eugène Onéguine du Bolchoï, dont la première a lieu demain à l'Opéra Garnier.
La représentation du 10 septembre sera en outre diffusée en direct sur la chaîne russe Kultura.

Source: Site du Bolchoï


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24869

MessagePosté le: Dim Sep 07, 2008 12:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Akhmatova a écrit:
Sans jouer le Cassandre du coin, et sans oublier non plus qu'il s'agit d'un opéra et non pas d'un ballet, je crains le pire avec cette nouvelle version d'Oneguin. Je ne l'ai pas vu, mais toujours est-il que Galina Vishenvskaya -une Tatiana légendaire est sortie furieuse de cette adaptation de l'opéra de ce nom.
Et j'avoue qu'un lisant le commentaire de Mr. Mortier, j'ai plutôt envie de vendre mes billets que de voir transformer un tel chef d'oeuvre en une bouillie moderniste


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24869

MessagePosté le: Dim Sep 07, 2008 12:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

haydn a écrit:
C'est une production du Bolchoï, donc G.Mortier n'y est pour rien... Wink

Maintenant, la scénographie de cet Onéguine est très sage - en tout cas par rapport à ce à quoi nous sommes habitués en Europe occidentale. Ce qui avait motivé la réaction violente de Galina Vychnevskaïa, si je me souviens bien, c'était les libertés assez grandes prises avec le livret et la partition. Il y a en effet un certain nombre de bizarreries difficilement justifiables sur le plan dramaturgique, comme par exemple faire chanter l'air de Triquet par Lenski... sauf erreur de ma part.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24869

MessagePosté le: Dim Sep 07, 2008 12:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

laurence a écrit:
J'aime beaucoup la version chantée par Olga Guryakova...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24869

MessagePosté le: Dim Sep 07, 2008 12:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

akhmatova a écrit:
Je suis entièrement d'accord avec vous Haydn, Mortier n'y est pour rien. Seulement, il faut voir pourquoi il a fait venir cette production à Paris :
" despite insignificant changes to the plot. Here literally each scene stands out, particularly successful is the transition to contemporary Russia in act two "!!!!
Je me demande comment on justifie cela ? Enfin, on verra bien.
Et oui Olga Guryakova chante très bien et elle a le physique du rôle.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 3 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com