Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Nouvelles du Ballet du Rhin (Mulhouse - Colmar - Strasbourg)
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
PapaRat



Inscrit le: 10 Oct 2006
Messages: 15
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Dim Déc 02, 2007 9:28 am    Sujet du message: Nouvelles du Ballet du Rhin (Mulhouse - Colmar - Strasbourg) Répondre en citant

"SOIRÉE JACOPO GODANI" avec les "NOCES" d'Igor Stravinsky et "CONFLIT / ACCÉLÉRATION" du "Groupe 48nord" les 25, 27, 28, 29, 30 novembre 2007 à l'Opéra de Strasbourg.

J'ai beaucoup aimé ce que fait ce jeune chorégraphe italien d'inspiration Béjart et Forsythe avec un nouveau style qui lui est propre et qui est très largement basé sur la technique de la danse classique.

C'est très rythmé, rapide,, agréable à regarder, très technique, et surtout très éprouvant pour les danseurs (2X30mn...!).

Quelques liens :

http://www.opera-national-du-rhin.com/FR/index_fr.php

http://www.operanationaldurhin.fr/FR/saison0708/danse/art_1154.php

http://www.danse-light-magazine.com/spip.php?article256

http://www.paris-premiere.fr/content/affiche/spectacle/jacopo_godani.shtml

Laughing


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PapaRat



Inscrit le: 10 Oct 2006
Messages: 15
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Jeu Jan 24, 2008 6:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Coppelia revisité par Jo Strømgren pour le Ballet du Rhin du 29 janvier au 27 mars 2008 à Strasbourg, Mulhouse et Colmar :

http://www.operanationaldurhin.fr/FR/saison0708/danse/art_1160.php

http://www.danse-light-magazine.com/spip.php?article394

Idea


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22829

MessagePosté le: Ven Nov 21, 2008 11:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dansomanie dispose à présent d'une correspondante, Isabelle, qui est accréditée auprès du Ballet du Rhin et qui nous livre ses impressions, assez positives semble-t-il, sur Des Ordres - Desordres, le spectacle qui ouvrait la saison chorégraphique 2008-2009 en Alsace.

Vous pouvez d'ores et déjà retrouver son compte-rendu, illustré de photos, sur le site de Dansomanie, en cliquant sur le lien ci-dessous :


09 novembre 2008 : Des Ordres / Désordres, au Théâtre Municipal de Strasbourg


L'article sera également accessible par la rubrique "Critiques & Comptes-rendus", sur la page d'accueil de Dansomanie, d'ici à ce soir. Smile


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
olivier



Inscrit le: 12 Mar 2006
Messages: 53

MessagePosté le: Dim Fév 08, 2009 11:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un message pour animer les flots placides du Rhin paternel. Durant ce week-end s'est déroulé à Mulhouse le premier cycle de représentations de la Sylphide, dans la version de Bournonville. D'autres dates ultérieures sont programmées jusqu'à début mars à Strasbourg et Colmar.

Retour aux sources, peut-on affirmer rapidement, d'autant que le ballet du Rhin s'est un peu distancié du répertoire classique pendant les dernières années. La réalisation chorégraphique a bénéficié de l'assistance d'une dame (Dinna Bjorn) du ballet royal du Danemark, qui emploie son temps à porter la postérité de Bournonville à travers le monde. Les décors et la scénographie se conforment aux images bien connues (intérieurs écossais, kilts, forêts mystérieuses...). Il n'y a pas d'ambition de réviser une oeuvre si parfaitement établie dans sa permanence, et c'est heureux.

L'interprète de la sylphide apporte au rôle ce qu'il faut d'espièglerie ainsi qu'une fragilité admirable qui ne verse jamais dans la coquetterie. Ses évolutions sur pointes m'ont paru un peu heurtées et malaisées (un aspect staccato, disons). Cependant cette légère faiblesse (qui n'est peut-être qu'une perception erronée de ma part) est compensée par la grâce des bras et la pleine agilité du torse. La gestuelle paraît mobiliser tous les degrés de liberté du corps avec une efficacité de moyens: ses mouvements rendent presque tangible une sorte d'enveloppe immatérielle entourant l'interprète, comme si un volume invisible l'entourait toujours dans ses déplacements.

Les danseurs dégagent autant de force que de noblesse, particulièrement le premier rôle. Les sauts présentent une bonne amplitude, tandis que les entrechats et les batteries allient vigueur et précision. D'ailleurs, dans la notule qui présente le spectacle, Bertrand d'At explique que pour lui l'intérêt de Bournonville tient à la jonction qu'opèrent ses chorégraphies avec la danse baroque. Je laisse aux spécialistes du forum le soin de débattre la pertinence de cette affirmation, mais elle semble expliquer correctement l'agrément des variations pour hommes, dont la simplicité des pas présente néanmoins une forme d'éloquence à l'expression puissante.

Dans le cas du corps de ballet, les variations pour ensemble du premier acte m'ont paru affectées par une organisation un peu déliée et distendue. Mais cette spontanéité obéit peut-être à un dessein, ou du moins une volonté initiale de préserver la fraîcheur de ces tableaux "campagnards", plutôt que d'aboutir à tout prix à la perfection géométrique connue dans les autres grandes oeuvres du répertoire romantique. D'autant que dans le second acte et ses femmes en blanc, les compositions d'ensemble ne déméritaient pas.

L'issue finale impressionne toujours par sa brutalité, avec l'étreinte fatale de James qui cause la perte de la Sylphide. Ce triste évènement trouve tout son accent tragique grâce à la qualité de l'interprétation des deux protagonistes. Vient alors à l'esprit le vers d'Aragon: "et quand il croit serrer son bonheur, il le broie"

A ce sujet, la confrontation des deux sylphides (Bournonville et Lacotte/taglioni) me semble instructives. La version de l'opéra de Paris s'ouvre vers la contemplation d'un monde surréel offrant des promesses magnifiques d'échappée en dehors de la banalité de l'existence, fussent-elles illusoires. A l'inverse, le propos de Bournonville revêt un ton peut-être plus moral: le héros est finalement puni pour n'être pas satisfait du bonheur qui se trouve à sa portée immédiate. Je ne pourrai pas dire pourquoi, mais cette version paraît au contraire inviter à la défiance envers les séductions de l'imaginaire, même si elles s'incarnent à l'occasion dans la grâce mutine et avenante d'un elfe en tutu long.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22829

MessagePosté le: Dim Fév 08, 2009 11:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ces nouvelles d'Alsace, Olivier. Smile


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
olivier



Inscrit le: 12 Mar 2006
Messages: 53

MessagePosté le: Dim Fév 08, 2009 11:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai oublié de préciser que mes remarques s'appliquaient à la représentation de ce dimanche après-midi (zut, j'ai loupé Drucker à la téloche Sad ). Il y a apparemment plusieurs distributions de rôles suivant les dates, mais je ne fréquente pas suffisamment le ballet du Rhin pour bien reconnaître les danseurs.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 16904

MessagePosté le: Lun Fév 09, 2009 9:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.operanationaldurhin.fr/public/videos/BA_Sylphide.wmv


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22829

MessagePosté le: Dim Fév 22, 2009 5:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour faire écho aux propos d'Olivier, la critique de notre correspondante en Alsace, Isabelle Schermesser, est en ligne, avec comme toujours quelques photos :

06 février 2009 : La Sylphide (A. Bournonville), à la Filature de Mulhouse

ou :

www.dansomanie.net rubrique "Critiques & Comptes-rendus"


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22829

MessagePosté le: Mar Juin 30, 2009 9:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nous aurons bientôt en ligne un compte-rendu du dernier spectacle du Ballet du Rhin, pour cette saison.

En attendant, voici le programme de la saison 2009-2010, qui comportera un grand ballet classique, Giselle :



Citation:

Rameau-Richter Project

Suite création française
Chorégraphie Jo Strømgren
Musique Suite en la de Jean-Philippe Rameau
Piano Maxime Georges

Un-Black création
Chorégraphie Garry Stewart
Musique Hugh Benjamin d’après Jean-Philippe Rameau

Songs from Before création
Chorégraphie Lucinda Childs
Musique Songs from Before de Max Richter


"Ouverture de saison en fanfare, avec deux créations pour la compagnie. Tout d’abord une grandeet fidèle amie de la compagnie, Lucinda Childs : Songs from Before permettra de retrouver l’univers délicatement organisé de la chorégraphe américaine, pour une création nostalgique sur le souvenir de l’autre, miroir de soi. Cette nouvelle pièce permettra aussi à ceux qui ont aimé le film Valse avec Bachir, de retrouver avec plaisir l’univers sonore du compositeur anglais Max Richter. Dans une scénographie épurée mais spectaculaire de Bruno de Lavenère, les danseurs de la compagnie retrouveront le style inimitable de la chorégraphe américaine qu’ils connaissent maintenant en profondeur.
Garry Steward arrive d’Adélaïde, où il dirige depuis quelques années l’Australian Dance Theater. Son style gymnique, déjanté, qui fait fureur outre Atlantique et dans l’hémisphère sud, a plusieurs fois enfl ammé le public réputé diffi cile du Théâtre de la Ville. Ce sera la première fois
que Garry Stewart vient créer une oeuvre originale en France. Un-Black sera basé sur la métrique des pièces de danses de Rameau, revisitées par le compositeur anglais Hugh Benjamin. Et Jo Strømgren. On ne se lasse pas de l’humour décapant du plus alsacien des chorégraphes nordiques. Il faut dire qu’avec Alexie, Schizzo Stories, Casse-noisette, Last Piece by Anybody et autre Coppélia, il nous a montré et démontré que l’humour en danse n’excluait nullement l’émotion et la poésie. Suite, créée sur une musique de Rameau que nous lui avions offerte après une première à Mulhouse, a été créé par le Ballet Royal de Norvège, mais de son propre aveu, en pensant à nous. Il est donc normal que cette pièce intègre notre répertoire : trois couples, un piano au centre de la scène et tous les problèmes que peuvent créer l’interaction de tous les éléments installés sur le plateau : hommes, femmes, sentiments, piano, pianiste(s !)."


Dates de représentation :

MULHOUSE La Sinne
ve 23, sa 24 octobre à 20h
di 25 octobre à 15h
Tél. : +33 (0)3 89 36 28 28

STRASBOURG Opéra
sa 14, ma 17, me 18, je 19 novembre à 20h
di 15 novembre à 15h
Tél. : +33 (0)825 84 14 84 (0,15 € / minute)

COLMAR Théâtre municipal
sa 28 novembre à 20h
Tél. : +33 (0)3 89 20 29 02

_________________________________________________________


Giselle

en ouverture Papillons...
Chorégraphie Bertrand d’At
Musique Robert Schumann, Franz Schubert, Felix Mandelssohn

Giselle
Ballet fantastique en deux actes
Argument de Théophile Gautier et Vernoy de Saint-Georges
Chorégraphie Maina Gielgud
d’après Jean Coralli et Jules Perrot
Musique Adolphe Adam
Direction musicale Ariane Matiakh
Orchestre philarmonique de Strasbourg

"Le Ballet du Rhin est une des seules compagnies en France à s’impliquer aussi loin dans la création contemporaine tout en revenant régulièrement aux fondamentaux du ballet classique le plus pur. Giselle revient donc dans nos théâtres avec ses wilis en longs tutus de fantômes, sa jeune paysanne transcendant son amour pour le prince Albrecht. Long poème sur l’idéal et la rédemption par l’amour, ce ballet sera précédé comme la dernière fois par une création : Papillons… Inspiré, non pas cette fois par la poursuite de l’idéal féminin, mais par celui de l’idéal masculin. Autres temps."


Dates de représentation :

STRASBOURG Opéra
ve 8, sa 9, sa 16, ma 19 janvier à 20 h
di 10 janvier à 15 h
Tél. : +33 (0)825 84 14 84 (0,15 € / minute)

MULHOUSE La Filature
ma 26, ve 29 janvier à 20 h
di 31 janvier à 15 h
Tél. : +33 (0)3 89 36 28 28

COLMAR Théâtre municipal
sa 6 février à 20 h
di 7 février 15 h
Tél. : +33 (0)3 89 20 29 02

_________________________________________________________


Kylián / Inger

Sinfonietta
Chorégraphie Jirí Kylián
Musique Sinfonietta de Leoš Janácek

Overgrown Path
Chorégraphie Jirí Kylián
Musique Po Zarostlém Chodnícku de Leoš Janácek

Walking Mad
Chorégraphie Johan Inger
Musique Boléro de Maurice Ravel

"De Jirí Kylián, on a gardé le souvenir d’une visite somptueuse à Strasbourg du Nederlands Dance Theater qu’il dirigeait alors, présentant trois programmes différents. Le premier contact établi entre le chorégraphe tchèque et la compagnie fut ensuite l’entrée au répertoire de Stamping Ground, il y a cinq ans. L’amorce d’un cycle Janácek par l’Opéra a été l’occasion de demander à Kylián de nous « prêter » deux de ses œuvres emblématiques, Overgrown Path et surtout Sinfonietta, ballets créés tous deux sur des musiques de Leoš Janácek, son compositeur de coeur. Sinfonietta dans la chorégraphie de Kylián fut d’ailleurs l’un des
meilleurs ambassadeurs de la musique du compositeur, méconnu jusqu’alors en Europe et dans le reste du monde occidental. C’est à partir de ce ballet représenté partout dans le monde qu’on a pu parler de
Janácek revival. Il est à présent l’un des compositeurs du XXe siècle les plus joués, et ce, grâce à la danse.

Johan Inger fait partie de cette cohorte de jeunes talents chorégraphiques qui se sont développés au sein même du NDT que dirigeait alors Kylián. Après cinq années passées comme directeur et chorégraphe résident au Ballet Cullberg, il vient de reprendre sa liberté. Walking Mad est une
lecture particulièrement originale et heureuse du Boléro de Ravel. Inger fait le lien, dans ce ballet, entre ses deux mentors : Jirí Kylián et Mats Ek, tout en affirmant sa différence dans une œuvre à la fois tendre et drôle, dans laquelle l’humain est un clown pathétique, jamais glorifié, mais jamais ridicule."

Nouvelles entrées au répertoire
Spectacle représenté avec des musique enregistrées


Dates de représentation :

MULHOUSE La Filature
sa 24 avril à 20h
di 25 avril à 15h
Tél. : +33 (0)3 89 36 28 28

STRASBOURG Opéra
ve 14, sa 15, ma 18, me 19 mai à 20h
di 16 mai à 15h
Tél. : +33 (0)825 84 14 84 (0,15 € / minute)

_________________________________________________________

Opéra-ballet

Platée
Jean-Philippe Rameau
Direction musicale Christophe Rousset
Mise en scène Mariame Clément
Chorégraphie Joshua Monten

"Platée n’est ni un opéra, ni un ballet, mais au juste milieu. Le récit soutient la danse, la danse emporte le récit. Avec Mariame Clément et Joshua Monten, il sera question de ça et pas d’autre chose : respect du
texte, respect du geste, et au final une œuvre furieusement décalée, déjà pour l’époque, dans laquelle toutes les forces vives de la maison vont se rejoindre pour faire partager au public un moment unique.


Dates de représentation :

STRASBOURG Opéra
ve 12, ma 16, je 18, sa 20, lu 22 mars à 20h
di 14 mars à 15h
Tél. : +33 (0)825 84 14 84 (0,15 € / minute)

MULHOUSE Théâtre de la Sinne
di 28 mars à 15h, ma 30 mars à 20h
Tél. : +33 (0)3 89 36 28 28

_________________________________________________________

Rêves 6

Danseurs et magiciens création
Chorégraphie Bertrand d’At, Mathieu Guilhaumon, Didier Merle
avec Eva Kolarova et Andrew Peasgood

"Il paraît que les Français ont peur de leurs jeunes ! Eh bien pas nous en tout cas ! Tandis qu’Aladin sera à l’Opéra, les magiciens seront au Ballet… De L’Apprenti-sorcier au Roi des aulnes, en passant par bien d’autres choses, pour une chorégraphie à huit mains (donc combien de chorégraphes?...) Qu’est-ce que la magie et la fantaisie débridée en danse, avec comme seul vecteur encore une fois le corps, ce médium évident et si simple, si riche de mystère mais aussi de clarté."


Dates de représentation :

MULHOUSE Théâtre de la Sinne
Sa 22 mai à 20h
Tél. : +33 (0)3 89 36 28 28

COLMAR La Manufacture
Je 10, ve 11 juin à 20 h 30
Tél. : +33 (0)3 89 41 71 92

ILLKIRCH L’Illiade
Je 24, ve 25 juin 20 h 30
Tél. : +33 (0)825 84 14 84 (0,15 € / minute)




Informations : Service de presse du Ballet National du Rhin


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22829

MessagePosté le: Lun Jan 17, 2011 11:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

En contrepoint des représentations du Lac des cygnes (plus proche de Matthew Bourne que de Petipa) qui débutent au Ballet du Rhin, le journal l'Alsace oublie une petite interview du directeur de la compagnie, Bertrand d'At :

Citation:
À la veille de la reprise de son « Lac des cygnes », le directeur du Ballet du Rhin revient sur son parcours de danseur et de chorégraphe, marqué à la fois par son attachement à Maurice Béjart et son farouche désir de liberté.

C’était l’occasion rêvée de faire le point : la reprise, cette année, de sa version très personnelle — où les garçons sont plus attirés entre eux que par les filles — du Lac des cygnes de Tchaïkovski, créée un an après son arrivée au Ballet de l’Opéra national du Rhin, semble boucler la boucle pour Bertrand d’At, à la tête de la compagnie mulhousienne depuis 1997. En ces temps de crise, notamment dans les milieux culturels, son avenir alsacien reste en pointillé. Il était déjà question qu’il parte l’an dernier, « mais ça ne s’est pas fait, s’étonne-t-il. Peut-être cette année est-elle la dernière ? »



Bertand d'At, dont le départ avait été donné comme imminent à plusieurs reprises, semble confirmer cette fois les rumeurs.


Bertrand d’At, la danse chevillée au corps, dans l'Alsace.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22829

MessagePosté le: Lun Sep 19, 2011 9:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

souriedanse a écrit:
Suivant site Opéra National du Rhin : FORSYTHE - SOULIER - INGER
DU 04 Novembre au 26 Novembre 2011 :

Reprise, version intégrale
Workwithinwork:Chorégraphie, décors et lumières William Forsythe

Création :D'un pays lointain :Chorégraphie Noé Soulier

Nouvelle entrée au répertoire : As if :Chorégraphie Johan Inger

TOURNEES FRANCAISES BALLET jusqu'en Décembre 2011 :
Paris, Théâtre de la Ville (Abbesses)
D'un pays lointain de Noé Soulier : 15, 16, 17, 19, 20 septembre 20h30,

Angers, Angers Nantes Opéra (Théâtre Le Quai)
Le Mandarin merveilleux de Lucinda Childs : 04, 06 octobre 20h,
Béjart ! 05, 07 octobre 20h,

La Roche-sur-Yon, Le Grand R - Scène nationale (Le Manège)
Béjart ! 09 octobre 17h,

Saint-Malo, Théâtre de Saint-Malo
Workwithinwork de William Forsythe
Sonate à trois de Maurice Béjart
Marteau sans maître de Maurice Béjart
11 octobre 20h30,

Nantes, Angers Nantes Opéra (Cité Internationale des Congrès)
Le Mandarin merveilleux de Lucinda Childs
14 octobre 20h, 2011
16 octobre 14h30, 2011
Béjart !
15, 16 octobre 20h, 2011

Dunkerque, Théâtre Le Bateau de feu - scène nationale Dunkerque (Palais du Littoral)
Béjart !18 octobre 20h30,

Tarbes, Le Parvis- scène nationale Tarbes-Pyrénées
Béjart ! : 29 novembre 20h30,

Blagnac, Odyssud Blagnac (Grande Salle)
Béjart !
02 décembre 21h, 2011
03 décembre 15h et 21h, 2011

Millau, Théâtre de la Maison du peuple (Salle Léopold Sedar Senghor)
Workwithinwork de William Forsythe
Sonate à trois de Maurice Béjart
Walking Mad de Johan Inger
06 décembre 20h45, 2011



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22829

MessagePosté le: Lun Sep 19, 2011 9:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

souriedanse a écrit:
Bertrand d’At quitte le Ballet du Rhin .

C'est une bien triste nouvelle : Le directeur artistique du Ballet du Rhin quittera la compagnie mulhousienne le 31 août 2012 pour « se consacrer à de nouveaux projets ».

On en parlait depuis plusieurs mois : c’est finalement à l’été prochain que Bertrand d’At, né en 1957, passera la main à la tête du centre chorégraphique national alsacien. Il aura dirigé le Ballet du Rhin pendant 15 ans, après une première rencontre autour de Roméo et Juliette (1990). Une page de la compagnie va donc se tourner, marquée par une programmation autant émaillée de grands noms — Maurice Béjart, Lucinda Childs, William Forsythe — qu’ouverte sur la jeune création contemporaine, avec Jacopo Godani, Johan Inger, Garry Stewart, Jo Stromgren…



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lammermoor



Inscrit le: 20 Jan 2008
Messages: 268

MessagePosté le: Lun Sep 19, 2011 6:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Y a-t'il des noms qui circulent déjà?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
souriedanse



Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 6

MessagePosté le: Mar Sep 20, 2011 8:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

A ma connaissance c'est encore un peu tôt pour connaitre les éventuels candidats .... Crying or Very sad Nous suiverons les négociations Exclamation


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22829

MessagePosté le: Mar Déc 20, 2011 1:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La succession de Bertrand d'At au Ballet du Rhin est ouverte.


Sur la liste des prétendants figurent Marc Ribaud, Ivan Cavallari, Eric Oberdorff, Julien Lestel, Patrick Delcroix, Itzik Galili, David Campos, Hervé Palito, Xin Peng Wang et Ismaël Ivo.


Au dernières nouvelles, il semblerait que ce soit la candidature d'Ivan Cavallari - actuel directeur du West Australian Ballet - qui ait la préférence des autorités locales en Alsace, mais rien n'a été encore acté de manière officielle.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com