Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Orphée et Eurydice [Pina Bausch, 04/02/2008-19/02/2008]
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 18696

MessagePosté le: Sam Nov 24, 2007 11:37 am    Sujet du message: Orphée et Eurydice [Pina Bausch, 04/02/2008-19/02/2008] Répondre en citant

Eleonora Abbagnato devrait faire son retour sur la scène de l'Opéra de Paris à l'occasion de la reprise d'Orphée et Eurydice, chorégraphié par Pina Bausch, en février 2008, en alternance avec Marie-Agnès Gillot et Emilie Cozette. Côté rôles masculins, Kader Belarbi, José Martinez, Wilfried Romoli et Yann Bridard seraient pressentis.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Azulynn



Inscrit le: 13 Nov 2004
Messages: 659

MessagePosté le: Mar Déc 18, 2007 5:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'Opéra de Paris propose maintenant sur son site un extrait de cette production, dans lequel on aperçoit notamment Wilfried Romoli.

Extrait vidéo d'Orphée et Eurydice sur le site de l'Opéra


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 12393

MessagePosté le: Mar Déc 18, 2007 5:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a aussi les pré-distributions (avec le retour, comme prévu, d'Eleonora Abbagnato).

Orphée: Kader Belarbi ou José Martinez ou Yann Bridard
Eurydice: Marie-Agnès Gillot ou Eleonora Abbagnato ou Alice Renavand
Amour: Miteki Kudo ou Muriel Zusperreguy ou Charlotte Ranson

Et pour les chanteurs et la direction musicale:

Balthasar-Neumann Ensemble & Chor
Direction musicale: Thomas Hengelbrock/Philippe Hui (6, 12, 18 fév.)

Orphée: Elisabeth Kulman/Maria Riccarda Wesseling
Eurydice: Svetlana Doneva/Julia Kleiter
L’Amour: Hélène Guilmette/Sunhae Im


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lanou



Inscrit le: 12 Déc 2004
Messages: 346
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Jan 07, 2008 7:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il semblerait que le ballet soit diffusé en direct le samedi 16 février 2007 sur Arte.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 12393

MessagePosté le: Jeu Jan 10, 2008 5:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

De très belles photos du ballet mises en ligne sur le site de l'Opéra: http://www.operadeparis.fr/Accueil/Actualite.asp?id=467


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 18696

MessagePosté le: Mer Jan 30, 2008 12:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Distributions par dates, sans garantie :


04 / 02

Orphée : Bridard
Eurydice : Gillot
Amour : Kudo


05 / 02

Orphée : Bridard
Eurydice : Abbagnato
Amour : Zusperreguy


06 / 02

Orphée : Bridard
Eurydice : Abbagnato
Amour : Zusperreguy


07 / 02

Orphée : Bridard
Eurydice : Gillot
Amour : Kudo


08 / 02

Orphée : Martinez
Eurydice : Renavand
Amour : Ranson


10 / 02 (14h30)

Orphée : Martinez
Eurydice : Renavand
Amour : Ranson


11 / 02

Orphée : Martinez
Eurydice : Abbagnato
Amour : Zusperreguy


12 / 02

Orphée : Bridard
Eurydice : Gillot
Amour : Kudo


13 / 02

Orphée : Bridard
Eurydice : Gillot
Amour : Kudo


14 / 02

Orphée : Bridard
Eurydice : Gillot
Amour : Kudo


16 / 02 (vidéo)

Orphée : Bridard
Eurydice : Gillot
Amour : Kudo


17 / 02 (14h30)

Orphée : Martinez
Eurydice : Renavand
Amour : Ranson


18 / 02

Orphée : Martinez
Eurydice : Abbagnato
Amour : Zusperreguy


19 / 02

Orphée : Martinez
Eurydice : Renavand
Amour : Ranson


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 18696

MessagePosté le: Sam Fév 02, 2008 11:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Générale ce soir, avec a priori la distribution qui sera celle de la première :

Eurydice : Marie-Agnès Gillot

Orphée : Yann Bridard

Amour : Miteki Kudo


A suivre tout particulièrement, Miteki Kudo, trop rarement distribuée dans des rôles de soliste, et qui aurait sans doute été une grande Giselle classique. Normalement, elle figurera sur la vidéo diffusée le 16, ce qui permettra de préserver un témoignage de son art.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 18696

MessagePosté le: Dim Fév 03, 2008 12:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les distributions sont en ligne sur le site de l'Opéra, avec également les noms des solistes vocaux :


Orphée et Eurydice - Pina Bausch / Christoph Willibald Gluck


Citation:
4 février 2008 à 19h30
Rôles dansés
Orphée Yann Bridard
Eurydice Marie-Agnès Gillot
L’Amour Miteki Kudo

Rôles chantés
Orphée Maria Riccarda Wesseling
Eurydice Julia Kleiter
L’Amour Sunhae Im


5 février 2008 à 19h30
Rôles dansés
Orphée Yann Bridard
Eurydice Eleonora Abbagnato
L’Amour Muriel Zusperreguy

Rôles chantés
Orphée Elisabeth Kulman
Eurydice Svetlana Doneva
L’Amour Hélène Guilmette



6 février 2008 à 19h30
Rôles dansés
Orphée Yann Bridard
Eurydice Eleonora Abbagnato
L’Amour Muriel Zusperreguy

Rôles chantés
Orphée Maria Riccarda Wesseling
Eurydice Julia Kleiter
L’Amour Sunhae Im


7 février 2008 à 19h30
Rôles dansés
Orphée Yann Bridard
Eurydice Marie-Agnès Gillot
L’Amour Miteki Kudo


Rôles chantés
Orphée Elisabeth Kulman
Eurydice Svetlana Doneva
L’Amour Hélène Guilmette


8 février 2008 à 19h30
Rôles dansés
Orphée José Martinez
Eurydice Alice Renavand
L’Amour Charlotte Ranson

Rôles chantés
Orphée Maria Riccarda Wesseling
Eurydice Julia Kleiter
L’Amour Sunhae Im


10 février 2008 à 14h30
Rôles dansés
Orphée José Martinez
Eurydice Alice Renavand
L’Amour Charlotte Ranson

Rôles chantés
Orphée Elisabeth Kulman
Eurydice Svetlana Doneva
L’Amour Hélène Guilmette


11 février 2008 à 19h30
Rôles dansés
Orphée José Martinez
Eurydice Eleonora Abbagnato
L’Amour Muriel Zusperreguy

Rôles chantés
Orphée Maria Riccarda Wesseling
Eurydice Julia Kleiter
L’Amour Sunhae Im


12 février 2008 à 19h30
Rôles dansés
Orphée Yann Bridard
Eurydice Marie-Agnès Gillot
L’Amour Miteki Kudo

Rôles chantés
Orphée Elisabeth Kulman
Eurydice Svetlana Doneva
L’Amour Hélène Guilmette


13 février 2008 à 19h30
Rôles dansés
Orphée Yann Bridard
Eurydice Marie-Agnès Gillot
L’Amour Miteki Kudo

Rôles chantés
Orphée Maria Riccarda Wesseling
Eurydice Julia Kleiter
L’Amour Sunhae Im


14 février 2008 à 19h30
Rôles dansés
Orphée Yann Bridard
Eurydice Marie-Agnès Gillot
L’Amour Miteki Kudo

Rôles chantés
Orphée Elisabeth Kulman
Eurydice Svetlana Doneva
L’Amour Hélène Guilmette


16 février 2008 à 19h30
Rôles dansés
Orphée Yann Bridard
Eurydice Marie-Agnès Gillot
L’Amour Miteki Kudo

Rôles chantés
Orphée Maria Riccarda Wesseling
Eurydice Julia Kleiter
L’Amour Sunhae Im


17 février 2008 à 14h30
Rôles dansés
Orphée José Martinez
Eurydice Alice Renavand
L’Amour Charlotte Ranson

Rôles chantés
Orphée Elisabeth Kulman
Eurydice Svetlana Doneva
L’Amour Hélène Guilmette


18 février 2008 à 19h30
Rôles dansés
Orphée José Martinez
Eurydice Eleonora Abbagnato
L’Amour Muriel Zusperreguy

Rôles chantés
Orphée Maria Riccarda Wesseling
Eurydice Julia Kleiter
L’Amour Sunhae Im


19 février 2008 à 19h30
Rôles dansés
Orphée José Martinez
Eurydice Alice Renavand
L’Amour Charlotte Ranson

Rôles chantés
Orphée Elisabeth Kulman
Eurydice Svetlana Doneva
L’Amour Hélène Guilmette


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 18696

MessagePosté le: Mar Fév 05, 2008 12:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je vous parlerai plus en détail demain de la Première d'Orphée et Eurydice, à l'issue de laquelle Pina Bausch, venue saluer, a été très longuement applaudie par un public manifestement acquis à sa cause.

La distribution était légèrement différente de celle de la première, avec, dans les "Cuirs", un étonnant Vincent Cordier, à la place de Wilfried Romoli, et Eleonora Abbagnato qui se substituait à Alice Renavand.

Les trois rôles principaux étaient inchangés :

Eurydice : Marie-Agnès Gillot
Orphée : Yann Bridard
Amour : Miteki Kudo

Outre les danseurs, les choristes et l'orchestre ont aussi remporté un beau succès.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 18696

MessagePosté le: Mar Fév 05, 2008 2:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques mots donc sur la Première d’Orphée et Eurydice, chorégraphiée par Pina Bausch, repris trois ans presque jour pour jour après son entrée au répertoire de l’Opéra de Paris en mars 2005.

Cet Orphée et Eurydice accumule les paradoxes. Né en 1975 de la métamorphose d’un opéra en ballet, on y a pourtant retranché l’essentiel des parties dansées contenues dans l’ouvrage originel de Gluck, et ce sont principalement les numéros chantés qui servent de support à la chorégraphie. Autre incongruité, c’est un orchestre «baroque» qui officie dans la fosse, mais les tempi retenus à l’extrême imposés par les évolutions des danseurs évoquent plutôt la patte massive d’un Wilhelm Furtwängler.

Musique d’abord, justement. Le Balthasar-Neumann Ensemble, dirigé par Thomas Hengelbrock, s’avère, comme en 2005, d’un excellent niveau. Le chef tire habilement parti des terribles contraintes agogiques, et la lenteur du tempo est compensé par un remarquable travail sur les articulations, qui préserve l’intérêt de l’ouvrage et évite toujours l’ennui. La structure contrapunctique du chef-d’œuvre de Gluck est mise en évidence avec une grande clarté, et les plus infimes subtilités des parties intermédiaires (violons II, alti) deviennent intelligibles.

Les chœurs, préparés par Detlef Bratschke, sont eux aussi irréprochables, et le public leur a manifesté sa reconnaissance par une longue ovation à la fin de la représentation.

Les solistes vocaux prêtent davantage à la critique, et se situent en-dessous de ceux des distributions de 2005. L’Orphée de Maria Riccarda Wesseling possède de jolis aigus et un médium correct, mais les graves sont déficients, avec des détimbrages presque systématiques, ce qui est tout de même gênant pour une mezzo. Julia Kleiter, en Eurydice, est plus satisfaisante, même si elle manque un peu de puissance. Curieusement, sa diction trahit un accent américain audible (dentales «explosives») alors que l’artiste est de nationalité allemande. L’Amour de la Coréenne Sunhae Im est décent, mais il est vrai que le rôle ne comporte pas de difficulté technique vraiment insurmontable.

Côté danse, le plateau réunit les interprètes de la re-création de 2005. Yann Bridard est un Orphée d’une grande beauté plastique, et sait donner du relief aux poses sculpturales et picturales qui émaillent son rôle. En revanche, dans le dernier tableau M. Bridard nous semble aller un peu loin dans l’expression d’une douleur quasi-christique, là où Kader Belarbi faisait preuve d’une certaine pudeur, finalement plus émouvante.

L’Eurydice de Marie-Agnès Gillot appelle toujours les mêmes qualificatifs : grande sensibilité artistique, présence presque écrasante, mais si humaine pourtant. Mlle Gillot parvient à rendre à la perfection les deux facettes de son personnage : héroïne mythique, intemporelle, et femme de chair et de sang.

Moins monumentale, mais à l’immense force poétique était l’Amour de Miteki Kudo, artiste à la technique parfaite, aux lignes épurées, au jeu expressif mais sans exagération. C’est l’une des artistes les plus accomplies que possède l’Opéra de Paris, et l’on aurait tant espéré qu’elle fit une carrière à la hauteur de ses talents.

Dans le second («Violence») et le quatrième («Mort ») tableau, le trio macabre formé de Yong Geol Kim, Nicolas Paul et Vincent Cordier, évoquant les trois têtes de Cerbère, gardien des Enfers, s’est revélé d’une grande expressivité. On soulignera tout particulièrement les mérites de M. Cordier, qui a la lourde tâche d’alterner avec Wilfried Romoli, grand spécialiste de ce type de rôle, et qui a parfaitement su tenir son rang.

On notera enfin que cette reprise d’Orphée et Eurydice bénéficie d’un «corps de ballet» (on devrait plutôt parler d’un groupe de «solistes secondaires») de grand luxe, puisqu’il comporte pas moins d’une Etoile (Emilie Cozette) et de trois Premières danseuses (Eleonora Abbagnato, Eve Grinsztajn et Muriel Zusperreguy) ; par ailleurs, leurs comparses moins gradés sont tous des danseurs expérimentés (Caroline Bance, Christelle Granier, Amélie Lamoureux, Charlotte Ranson, Bruno Bouché, Sébastien Bertaud, Alexis Renaud, pour n’en citer que quelques uns), ce qui contribue grandement à la qualité des ensembles.

Seul regret, le ton presque uniformément noir, voire sinistre, de la chorégraphie de Pina Bausch (la fin «heureuse» de l’opéra de Gluck, qui voit «Triompher l’Amour» en dépit de la faute d’Orphée a été délibérément gommée), qui ne ménage que très peu de moments de poésie pure, hormis le très beau troisième tableau («La Paix»).

En ces temps d’incertitudes, de violences et de conflits brutaux que nous traversons, les douces frivolités du Corsaire que le Bolchoï nous a récemment rapportées de Moscou étaient les bienvenues pour offrir quelque diversion aux idées noires qui hantent nos esprits. Pina Bausch, elle, aurait plutôt tendance à fournir la corde au spectateur en mal-être : solution définitive, il est vrai.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nabucco



Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1359

MessagePosté le: Mar Fév 05, 2008 3:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas si on a déjà signalé que ce spectacle partait en tournée en juillet (19 et 20) à Epidaure... Je viens de voir cette information sur le site du Balthasar-Neumann-Ensemble.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 18696

MessagePosté le: Mar Fév 05, 2008 3:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il me semble, mais un rappel ne fait pas de mal, pour ceux qui chercheraient une agréable et culturelle destination de vacances... Wink



Sinon, Marie-Agnès Gillot a évoqué le spectacle au JT de France2, ce midi :


http://jt.france2.fr/13h/index-fr.php?jt=0&start=2405


Cliquez sur le lien correspondant à la séquence ou allez jusqu'à 39'08''


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 18696

MessagePosté le: Mer Fév 06, 2008 12:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je vous reparlerai d'ici à demain de cette seconde représentation d'Orphée et Eurydice, qui aura valu un beau succès public à Eleonora Abbagnato, très applaudie pour son retour sur scène après plusieurs mois d'absence.

A ceux qui souhaitent assister à ce spectacle en priorité pour la musique, il convient de recommander plutôt la deuxième distribution vocale, en particulier pour le bel Orphée d'Elisabeth Kulman, à mon avis nettement supérieur à celui de Maria Riccarda Wesseling. Les autres choisiront en fonction de leurs danseurs et danseuses préférés... Wink


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 18696

MessagePosté le: Mer Fév 06, 2008 5:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Yann Bridard a manifestement donné des frissons suaves à Rosita Boisseau, du Monde :


Citation:
Lundi 4 février, le premier danseur, Yann Bridard, interprète une fois encore le rôle-titre. Déjà choisi en 2005 par Pina Bausch pour lancer les représentations, Yann Bridard sidère là où il avait déjà fait ses preuves. Sourcils arqués, menton bas, bouche tremblante, dégoulinant de sueur, son visage devient un masque tragique terrifiant. Il ressemble bientôt à un vieil enfant au bord des larmes, une loque splendide qui ne peut que mourir.

Sa danse s'impose comme la plus contemporaine du spectacle. Indélébile, la vision d'Orphée droit debout devant une vitre ou encore allongé bien raide, face contre terre. L'immobilité prête à exploser du personnage s'offre comme un violent contrepoint à la gestuelle déliée, dynamique des groupes. Les femmes en particulier, dans leurs longues robes fluides, laissent sentir le vent des enchaînements de pas. Grands pliés, tours spiralés, bras qui nouent et dénouent les émotions, la ligne est impeccable.



La critique de Rosita Boisseau est ICI


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 18696

MessagePosté le: Jeu Fév 07, 2008 9:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le "Téléphone rouge" (ils sont encore branchés sur le Kremlin?) du Nouvel Obs confirme ce que nous disait Nabucco :

Citation:
- L'opéra de Gluck, «Orphée et Eurydice», mis en scène par Pina Bausch(actuellement à l'Opéra de Paris), se produira l'été prochain dans ce site mythique de la culture antique qu'est le théâtre d'Epidaure, au cours du Festival d'Athènes.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com