Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Nouvelles du Ballet de l'Opéra de Bordeaux
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 55, 56, 57, 58, 59  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Delly



Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 404

MessagePosté le: Mer Juil 05, 2017 4:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je savais pour l'obligation à Pôle Emploi Laughing mais j'ignorais que même ce genre de poste y était soumis, et qu'il y avait aussi une obligation de publication. Merci !!

Et je partage bien sûr la satisfaction de voir une plus grande transparence.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22855

MessagePosté le: Ven Juil 07, 2017 2:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La saison 2017-2018 s'achevait sur le départ (forcé) de Charles Jude, et sur une ultime reprise de son Roméo et Juliette, que notre correspondant en Aquitaine Fabien Soulié est allé voir dans la distribution réunissant Sara Renda et Roman Mikhalev dans les rôles principaux :




    03 juillet 2017 : Roméo et Juliette (Charles Jude) au Grand Théâtre de Bordeaux

      Vingt et un ans à la tête du Ballet de l’Opéra de Bordeaux. Samedi soir, Charles Jude a fait ses adieux en tant que directeur du ballet. La représentation du lundi 3 juillet 2017 sonne donc comme un hommage tout particulier à ce grand homme de la danse qui a dirigé plusieurs générations de danseurs et fait redécouvrir les grands classiques du Répertoire au public bordelais.

      Ce Roméo et Juliette est un bel exemple de son apport. Monté en mars 2009, il répond, en treize tableaux, à toutes les attentes d’une compagnie aguerrie en couplant exigence technique et narration aboutie. La structure de ce ballet parvient à rendre compte de la subtile progression dramatique de l’œuvre shakespearienne en alternant brusquement comédie et tragédie. Les premiers actes, où s’exposent tous les enjeux, sont lumineux et ont d’avantage trait à l’arlequinade ou au marivaudage qu’à la tragédie. Mais les dissensions familiales font jour à l’atmosphère délétère des rivalités ancestrales et le déroulement n’en devient que plus sombre et funeste.

      --> Lire la suite



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isabelle dupuys



Inscrit le: 30 Déc 2015
Messages: 62

MessagePosté le: Sam Juil 08, 2017 4:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vacances et retour dans ma ville natale Bordeaux et bien sûr deux détours par le Grand Théâtre
Quel merveilleux ballet que ce Roméo et Juliette qui offre en un même moment une large palette d'émotions. Magnifique Juliette (Sara Renda), dont la silhouette gracile et la danse ciselée ne peuvent que satisfaire le plus exigeant des amoureux de la belle danse. Roman Mikhalev (Roméo) nous envoûte toujours par sa précision et sa légèreté. Et bien sûr Neven Ritmanic en Mercutio charismatique au possible. Charisme que quelques uns (dont moi) ont eu la chance de voir le 6 en tant qu'interprète étonnant de Tybalt !
La troupe entière est superbe, ce ballet doit vivre ! J'espère que seront repris longtemps les ballets de C Jude . Vous allez nous manquer Monsieur !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22855

MessagePosté le: Mar Aoû 08, 2017 4:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une triste nouvelle qui ne concerne qu'indirectement le ballet - Disparition, le 3 août dernier, de Jean-Marc Dalmasso, cor solo de l'Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, à quelques mois de son départ en retraite :


    OPERA NATIONAL DE BORDEAUX
    Communiqué de presse



    Disparition d'un des plus grands solistes français : Jean-Marc Dalmasso

    Soliste brillant, musicien virtuose, artiste majeur et pédagogue exemplaire, Jean-Marc Dalmasso, cor supersoliste de l'Orchestre National Bordeaux Aquitaine, s'est éteint dans la nuit du 2 au 3 août 2017.

    Né à la Seyne-sur-Mer, Jean-Marc Dalmasso avait débuté ses études musicales aux conservatoires de Toulon et de Tours puis était entré au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il avait obtenu en 1972 un Premier prix, premier nommé à l’unanimité et un Premier prix de Musique de chambre. Enseignant au CNR de Marseille, il avait également occupé le poste de cor solo à l’Opéra de la cité phocéenne.
    Corniste supersoliste de l'Orchestre National Bordeaux Aquitaine depuis le 1er septembre 1991, Jean-Marc Dalmasso était un des leaders de la formation menant une remarquable carrière de concertiste et de chambriste.

    Parmi ses innombrables prestations avec l'ONBA, on peut saluer son exceptionnelle interprétation du Concerto pour cor n°1 de Strauss en mai 2012. Il était l'un des enseignants les plus recherchés du Conservatoire de Bordeaux Jacques-Thibaud et a formé une bonne partie de la nouvelle génération des cornistes français.

    "Jean-Marc Dalmasso était avant tout un grand musicien. L'un des plus grands et talentueux cornistes depuis plusieurs générations en France. Toujours au sommet de sa forme, y compris lors de ses dernières prestations, en cette fin de saison 2016-2017, à l'aube de sa retraite.
    Nous étions tellement chanceux de profiter de son talent, d'avoir avec nous à Bordeaux ce jeu si reconnaissable, solide et éclatant, débordant d'énergie. Chaque solo portait l'esprit de sa signature - indéniablement "Dalmasso".

    Mais Jean-Marc a donné bien davantage à l'orchestre et à sa région : c'était un grand homme, un vrai caractère. Il jouait toujours en "guide" de l'Orchestre : je l'appelais le "lion" de l'ONBA. Il connaissait bien sa force, qu'il pouvait puiser en nous tous aussi. Avec son énergie et sa joie de jouer, il transmettait quelque chose très spécial à nos publics. Cela sans oublier sa générosité : il a enseigné et pris sous son aile tant de jeunes musiciens...

    Il avait une personnalité artistique exceptionnelle inspirée par un caractère bien trempé ! Nous, chefs d'orchestre, devions apprendre à respecter et comprendre son imposante voix musicale... Il avait une vision claire de son jeu et du son de l'orchestre, consolidée par des années d'étude et d'expérience. Et cette vision était magnifique. Nous avons tant appris de Jean-Marc. Il va tellement nous manquer. "
    Paul Daniel, Directeur musical de l'Orchestre National Bordeaux Aquitaine

    "Un grand nom du cor français s'éteint, un artiste d'une stabilité et d'un lyrisme rare et un pilier de l'ONBA. Vous nous manquerez Maître Dalmasso..."
    Marc Minkowski, Directeur général de l'Opéra National de Bordeaux



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 16925

MessagePosté le: Jeu Aoû 31, 2017 2:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Signe de l'incertitude qui règne au ballet de Bordeaux, Claire Teisseyre quitte la troupe pour le ballet de Prague (je l'ai signalé dans le fil "Nouvelles de Prague").

Pour le reste - bien qu'il n'y ait pas de rapport avec le ballet de Bordeaux -, Patrick Dupond ouvre une école de danse à Bordeaux.
http://www.sudouest.fr/2017/08/30/patrick-dupond-ouvre-son-ecole-de-danse-a-bordeaux-3734347-2780.php
http://www.charentelibre.fr/2017/08/31/patrick-dupond-et-leila-da-rocha-ouvrent-une-ecole-de-danse-internationale-a-bordeaux,3126690.php


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22855

MessagePosté le: Mar Sep 12, 2017 10:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

L'Opéra de Bordeaux ouvre sa saison 2017-2018 avec La Vie parisienne d'Offenbach. Certes, il s'agit d'opérette, mais le spectacle pourra aussi intéresser les balletomanes, car il comportera des scène chorégraphiées par Kader Attou et interprétées par les danseurs du Ballet de l'Opéra National de Bordeaux :




    Direction musicale : Marc Minkowski
    Mise en scène : Vincent Huguet
    Décors : Aurélie Maestre
    Costumes : Clémence Pernoud
    Lumières : Bertrand Couderc
    Chorégraphie : Kader Attou

    Gabrielle : Anne-Catherine Gillet
    Métella : Marie-Adeline Henry
    Vicomte Raoul de Gardefeu : Philippe Talbot
    Bobinet : Enguerrand de Hys
    Le Baron : Marc Barrard
    Brésilien/Frick/Prosper : Jean-Paul Fouchecourt
    La Baronne de Gondremarck : Aude Extrémo
    Pauline : Harmonie Deschamps
    Urbain/Joseph/Alphonse : Aubert Fenoy
    Léonie : Marie-Thérèse Keller
    Louise : Adriana Bignagni Lesca
    Clara : Rira Kim
    Gontran : Luc Default

    Orchestre National Bordeaux Aquitaine
    Choeur de l’Opéra National de Bordeaux
    Ballet de l’Opéra National de Bordeaux


    AUTOUR DE LA VIE PARISIENNE…

    - Mardi 19 septembre à 18h au Grand-Théâtre de Bordeaux :
    conférence de Christian Malapert, organisée par Les Amis de l’ONBA

    - Vendredi 22 septembre à 12h30 au restaurant Le Chapon Fin (Bordeaux) : déjeuner-conférence animé par Laurent Croizier, organisé par Arpeggio


    Opéra capté par France Musique, France 3 et Mezzo (avec la collaboration des Films Jack Fébus)
    Diffusé en direct sur écran géant à Bordeaux (place de la Comédie) le 26 septembre 2017 et en différé sur France Musique le 5 novembre 2017.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22855

MessagePosté le: Jeu Sep 14, 2017 4:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Journées européennes du patrimoine

    L’Opéra National de Bordeaux ouvre les portes du Grand-­‐Théâtre et de l’Auditorium
    ***


    A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, l’Opéra National de Bordeaux ouvre les portes de ses bâtiments. Rendez-­‐vous est donc donné au public le samedi 16 septembre à l’Auditorium et le dimanche 17 septembre au Grand-­‐Théâtre. Deux rencontres et une exposition complètent la découverte des lieux.


    La découverte des bâtiments

    -­‐ Samedi 16 septembre -­‐ 10h00-­‐18h00 -­‐ Auditorium de l’Opéra (9-­‐13, cours Georges Clemenceau) : Découverte de la Salle Dutilleux — Accessible pour la première fois dans le cadre des Journées européennes du patrimoine.

    -­‐ Dimanche 17 septembre -­‐ 10h00-­‐18h00 -­‐ Grand-­‐Théâtre : Parcours-­‐découverte au sein de l’édifice, du vestibule à la salle des peintres en passant par la terrasse des muses* (espaces généralement non ouverts aux visites)

    * accès à la terrasse des muses sous réserve des conditions météorologiques


    Les rencontres

    Samedi 16 septembre -­‐15h -­‐ Auditorium de l’Opéra (Salle Dutilleux) Rencontre avec Michel Pétuaud-­‐Létang, architecte de l’Auditorium
    Projet de construction, genèse du chantier, spécificités techniques, caractéristiques architecturales…, Michel Pétuaud-­‐Létang dévoile tout sur l’Auditorium de l’Opéra.

    Dimanche 17 septembre -­‐15h -­‐ Grand-­‐Théâtre (Salon Thierry Fouquet)
    Découverte de la Route des Théâtres historiques de France
    Inaugurée en mars 2017 après deux ans de travaux pilotés par l’Opéra National de Bordeaux (avec la coordination de l’association Perspectiv et le soutien du Programme Culture de l’Union Européenne), la Route des théâtres historiques de France rassemble 12 scènes emblématiques de la richesse du patrimoine théâtral national.
    Présentation : Laurent Croizier, manager de la Route des Théâtres historiques de France


    L’Exposition « Sphéérique »
    Dimanche 17 septembre -­‐ de 10h à 18h -­‐ Grand-­‐Théâtre (Salon Lalande)
    Série de clichés signés Gilles Bommelaere, artiste photographe et réalisateur vidéo
    8 « portraits » extraordinaires du Grand-­‐Théâtre réalisés grâce à une technique photographique sphérique exclusive. Avec la possibilité de voir s’animer ces clichés sur son téléphone portable !



    Informations à l’attention des visiteurs : www.opera-­bordeaux.com -­‐ 05 56 00 85 95



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22855

MessagePosté le: Dim Sep 24, 2017 8:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Suite apparemment à un désaccord entre la direction et la CGT (probablement une affaire de droits de diffusion), le Grand Théâtre de Bordeaux annule la diffusion sur grand écran de La Vie parisienne d'Offenbach, avec les chorégraphies de Kader Attou, prévue initialement le 26 septembre 2017. Cela dit, une histoire qui se déroule à la Gare Montparnasse, avec la SNCF, c'était couru d'avance... Mr. Green


    — Communiqué de presse —

    Annulation de la diffusion de La Vie parisienne sur écran géant place de la Comédie à Bordeaux ainsi que sur France Musique, France 3 Nouvelle Aquitaine et Mezzo

    ***

    En raison de revendications sociales irrecevables de la CGT, l'Opéra National de Bordeaux se voit contraint d'annuler la diffusion de La Vie parisienne sur grand écran, place de la Comédie, en direct du Grand-­‐Théâtre, le 26 septembre 2017.

    L'Opéra National de Bordeaux se voit également contraint de renoncer à la diffusion en différé de cette œuvre sur France Musique, France 3 Nouvelle Aquitaine et Mezzo. Cette situation prive les Bordelais ainsi que les auditeurs et téléspectateurs de la découverte de la nouvelle production de La Vie parisienne d’Offenbach dirigée par Marc Minkowski et mise en scène par Vincent Huguet, avec l'ONBA, le Chœur et le Ballet de l'Opéra National de Bordeaux. La direction de l’ONB espère sortir de ces tensions et travaille à la recherche d’un accord qui, tout en respectant le droit des artistes et des salariés, permettra d’accomplir sereinement ses missions de service public, dont l’élargissement et la diversification des publics qui sont essentiels.


(Communiqué de la Direction de l'Opéra National de Bordeaux)



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22855

MessagePosté le: Sam Oct 14, 2017 5:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fabien Soulié est allé voir cette Vie parisienne bordelaise pour Dansomanie. Résultat : un beau spectacle lyrique, mais le balletomane reste un peu sur sa faim, en dépit d'une partie chorégraphique signée Kader Attou :




    29 septembre 2017 : La Vie parisienne (J. Offenbach) au Grand Théâtre de Bordeaux

      Cette année, la LGV met la capitale à seulement deux heures de Bordeaux. Dans le cadre de la saison culturelle «Paysages Bordeaux 2017» et du festival «Gare à l’Opéra», l’Opéra National de Bordeaux a choisi de programmer La Vie Parisienne pour célébrer ce rapprochement. On pourrait parler de la superbe Gabrielle d’Anne-Catherine Gillet, de l’humour de la mise en scène de Vincent Huguet, ou encore vanter la direction de Marc Minkowski, mais c’est ici la place du ballet qui nous intéresse, car le chorégraphe Kader Attou a été convié à la fête pour inclure la compagnie de danse bordelaise à la scénographie. Le défi est audacieux et l’on se réjouit d’avance de voir une scène dansante et bouillonnante de vie.


      --> Lire la suite



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22855

MessagePosté le: Sam Oct 14, 2017 6:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Google photo nous joue de sales tours avec des liens qui se modifient au bout de quelques minutes. Je corrigerai cela dès que possible. Sad



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22855

MessagePosté le: Dim Oct 15, 2017 8:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Normalement les choses sont rentrées dans l'ordre, et les photos sont revenues...



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lammermoor



Inscrit le: 20 Jan 2008
Messages: 269

MessagePosté le: Mar Oct 17, 2017 8:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Voici les distributions pour la Soirée Carlson / Cherkaoui / Lifar

If to leave is to remember (Carolyn Carlson / Philip Glass)

Sara Renda, Alica Leloup, Marina Kudryashova (18, 20, 24, 25 à 20h) ou Diane Le Floc’h (19, 22, 24, 25 à 15h, 26) Emilie Cerruti
Oleg Rogachev, Ashley Whittle, Kase Craig, Austin Lui, Neven Ritmanic, Marc-Emmanuel Zanoli, Alexandre Gontcharouk
Quatuor Prométhée


Faun (Sidi Larbi Cherkaoui / Claude Debussy - Nitin Sawhney)

Alice Leloup et Guillaume Debut (18, 20, 24, 25 à 20h)
ou
Coralie Aulas et Kase Craig (19, 22, 25 à 15h, 26)


Suite en Blanc (Serge Lifar / Edouard Lalo)
La Sieste :
Laure Lavisse, Coralie Aulas, Emilie Cerruti (18 et 20)
Aline Bellardi, Alice Leloup, Anna Gueho (19, 22, 25 à 15h, 26)
Natalia Butragueno, Coralie Aulas, Emilie Cerruti (24 et 25 à 20h)

Thème Varié :
Vanessa Feuillatte, Ashley Whittle, Neven Ritmanic (18, 20, 24, 25 à 20h)
Laure Lavisse, Austin Lui, Guillaume Debut (19 et 22)
Marina Kudryashova, Léo Lexarpentier, Marin Jalut-Motte (25 à 15h et 26)

Sérénade :
Saki Kuwabara (18, 24, 25 à 15h)
Diane Le Floc’h (19, 22, 26)
Marina Guizien (20)
Mélissa Patriarche (25)

Presto :
Diane Le Floc’h (18, 20, 24, 25 à 20h) ou Laure Lavisse (25 à 15h, 26) ou Pascaline di Fazio (19 et 22)
Alexandre Gontcharouk, Austin Lui ou Ashley Whittle, Guillaume Debut ou Neven Ritmanic, Axel Alvarez

La Cigarette :
Sara Renda (18, 20, 25 à 15h, 26) ou Oksana Kucheruk (19, 22, 24, 25 à 20h)

Mazurka :
Roman Mikhalev (18, 20, 25 à 15h, 26) ou Oleg Rogachev (19, 22, 24, 25 à 20h)

Adage :
Oksana Kucheruk et Oleg Rogachev (18, 20, 25 à 15h, 26) ou Sara Renda et Roman Mikhalev (19, 22, 24, 25 à 20h)

Douze Danseuses : Anna Gueho ou Emilie Cerruti, Natalia Butragueno ou Hortense Quentin, Pascaline di Fazio, ou Hortense Quentin, Marina Guizien ou Saki Kuwabara, Marina Kudryashova ou Romane Groc, Nicole Muratov, Perle Vilette, Mélissa Patriarche ou Margherita Venturi, Marini da Silva, Coralie Aulas ou Alice Leloup, Theodora Lehu, Kusi Castro

Huit Danseurs : Kase Craig, Pierre Devaux, Felice Barra, Léo Lecarpentier ou Aurélien Magnan, Marc-Emmanuel Zanoli, Marin Jalut-Motte ou Austin Lui, Vassily Evlachev, Cyprien Bouvier

Orchestre National Bordeaux Aquitaine / Ermanno Florio, direction

https://www.opera-bordeaux.com/ballet-de-lopera-national-de-bordeaux-carlson-cherkaoui-lifar-6867


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22855

MessagePosté le: Mar Oct 17, 2017 10:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Lammermoor Smile



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22855

MessagePosté le: Mar Oct 17, 2017 4:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques précisions sur ce spectacle, dont les représentations débutent demain :


    Carlson, Cherkaoui, Lifar
    Rentrée du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux

    ***


    Le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux fait sa rentrée avec un programme exposant trois univers chorégraphiques différents, du poétique If To Leave Is To Remember de Carlson à la la néo-­‐classique Suite en blanc de Lifar, en passant par le fameux Faun de Cherkaoui, lequel entre au répertoire de la compagnie. Sous la direction d’Ermanno Florio, l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine (ONBA) interprète — avec la complicité du Quatuor Prométhée — les musiques de Lalo, Glass et Debussy/Sawhney.

    Trois esthétiques donc. Avec Suite en blanc, Serge Lifar célébrait la danse pure par un éblouissant exercice de virtuosité. Nijinski pour les Ballets Russes (1912), puis Lifar (1935) avaient créé leur Faune sur la même célèbre partition de Debussy. La chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui revêt une tonalité inattendue et contemporaine confiant à ses personnages des costumes organiques signés Hussein Chalayan. L’envoûtante chorégraphie de Carolyn Carlson sur les boucles répétitives de Philip Glass ouvre de cette soirée.




    If To Leave Is To Remember

    Chorégraphie, Carolyn Carlson
    Répétitrice, Sara Orselli
    Musique, Philip Glass, Quatuor à cordes n°3 « Mishima », interprété par le Quatuor Prométhée (Renaud Largillier et Laurence Escande, violons, Reiko Ikehata, alto, Claire Berlioz, violoncelle)


    Avec :

    Sara Renda, Alice Leloup, Marina Kudryashova ou Diane Le Floc’h, Emilie Cerruti

    Oleg Rogachev, Ashley Whittle, Kase Craig, Austin Lui,

    Neven Ritmanic, Marc-­Emmanuel Zanoli, Alexandre Gontcharouk

    Durée : 19 mn environ

    Carolyn Carlson évoque dans If To Leave Is To Remember la mémoire de la séparation, sa douleur mais aussi son effet bénéfique : « Chaque jour, l’on se sépare de quelque chose ». Quitter un ami, sa maison, changer de pays, perdre un être cher, couper le cordon ombilical. Ces ruptures et la solitude qui leur est liée sont indissociables de l’existence.





    Faun, duo

    Chorégraphie, Sidi Larbi Cherkaoui
    Assistants chorégraphe, James O’Hara, Daisy Phillips
    Répétiteurs, Daisy Philips et Philipe Lens
    Musique, Claude Debussy – Prélude à l’après-­midi d’un faune
    Musique additionnelle, Nitin Sawhney
    Costumes, Hussein Chalayan
    Lumières, Adam Carrée

    Avec :

    Alice Leloup, Guillaume Debut ou Coralie Aulas, Kase Craig

    Durée : 16 mn

    Faun, créé en 2009 au Sadler’s Wells de Londres, est né du désir du chorégraphe d’approfondir son

    lien avec le danseur James O’Hara. Et puis, l’invitation de Sidi Larbi Cherkaoui à célébrer le centenaire des Ballets Russes de Diaghilev était une belle occasion. Le ballet original de Nijinski, L’Après-midi d’un Faune, suscita de vives polémiques, pour son audace et sa sensualité. Eveil du désir, voire onanisme, passages de nymphes séduisantes, ont pu choquer. Larbi, lui, creuse plus avant vers l’aspect viscéral, donc animal de la pièce initiale — et les animaux lui sont si chers… « J’ai rencontré James à Genève. J’ai aussitôt ressenti en lui une douceur et une fluidité en relation avec mes recherches. J’ai tout de suite pensé à lui, qui est une sorte d’elfe, ouvert au monde, pour incarner mon faune. Son duo amoureux avec Daisy Phillips, dans le rôle de la nymphe, auquel elle apporte la dimension artistique d’une « suspension », est à l’image du premier amour — innocent, animal, le cœur non encore brisé… ».





    Suite en blanc

    Chorégraphie, Serge Lifar
    Répétiteur, Attilio Labis
    Musique, Edouard Lalo extraits de Namouna (1882)

    Avec :

    La Sieste : Laure Lavisse ou Natalia Butragueño, Coralie Aulas Emilie Cerruti ou Aline Bellardi, Alice Leloup, Anna Guého

    Thème Varié : Vanessa Feuillatte ou Laure Lavisse ou Marina Kudryashova

    Ashley Whittle, Neven Ritmanic ou Austin Lui, Guillaume Debut ou Marin Jalut-­Motte, Léo Lecarpentier Sérénade : Diane Le Floc'h ou Saki Kuwabara ou Marina Guizien ou Mélissa Patriarche

    Presto (Pas de cinq) : Diane Le Floc'h ou Laure Lavisse ou Pascaline Di Fazio -­‐ Alexandre Gontcharouk, Austin Lui ou Ashley Whittle -­‐ Guillaume Debut ou Neven Ritmanic, Jérémie Neveu ou Axel Alvarez

    La Cigarette : Oksana Kucheruk ou Sara Renda

    Mazurka : Roman Mikhalev ou Oleg Rogachev

    Adage : Oksana Kucheruk, Oleg Rogachev ou Sara Renda, Roman Mikhalev

    La Flûte : Oksana Kucheruk ou Sara Renda

    Douze Danseuses : Anna Guého ou Emilie Cerruti, Natalia Butragueño ou Hortense Quentin, Pascaline Di Fazio ou Hortense Quentin -­‐ Marina Guizien ou Saki Kuwabara, Marina Kudryashova ou Romane Groc, Nicole Muratov, Perle Vilette, Mélissa Patriarche ou Margherita Venturi, Marini Da Silva, Coralie Aulas ou Alice Leloup, Théodora Lehu, Kusi Castro

    Huit Danseurs : Kase Craig, Pierre Devaux, Felice Barra, Léo Lecarpentier ou Aurélien Magnan, Marc-Emmanuel Zanoli, Marin Jalut-Motte ou Austin Lui, Vassiliy Evlachev, Cyprien Bouvier

    Durée : 41 mn environ

    «Suite en blanc est une véritable parade technique, un bilan de l’évolution de la danse académique depuis quelques années, une facture présentée à l’avenir par le chorégraphe d’aujourd’hui. On y trouvera des arabesques penchées, des arabesques un genou au sol, des arabesques portées, des arabesques en seconde (j’entends par là une arabesque « décalée » que j’ai inaugurée dans le pas de deux du Chevalier et la Damoiselle), des doubles tours en l’air tombés, comme celui que j’ai introduit à la fin de la variation d’Albert dans Giselle. On y trouvera la sixième et la septième positions avec leur développement. On y trouvera enfin le résultat de mes recherches de studio dans la classe d’adage à l’Opéra… En composant Suite en blanc, je ne me suis préoccupé que de danse pure, indépendamment de toute autre considération… Il en est résulté une succession de véritables petites études techniques, de raccourcis chorégraphiques indépendants les uns des autres, apparentés entre eux par un même style néo-­‐classique » . [Serge Lifar, Le Livre de la danse, 1954].


    CARLSON - CHERKAOUI -­ LIFAR

    BALLET DE L’OPÉRA NATIONAL DE BORDEAUX

    Eric Quilleré, Directeur adjoint de la Danse

    ORCHESTRE NATIONAL BORDEAUX AQUITAINE

    Direction musicale, Ermanno Florio

    Quatuor Prométhée

    Avec la participation de la Carolyn Carlson Company (If To Leave Is To Remember) et le soutien de la Fondation Lifar

    Du 18 au 26 octobre 2017 -­‐ Grand-Théâtre de Bordeaux

    RÉSERVATIONS / BILLETTERIE

    Opéra National de Bordeaux

    Place de la Comédie
    33000 Bordeaux

    https://www.opera-bordeaux.com

    Tél : 05 56 00 85 95


[Infos : service de presse de l'Opéra National de Bordeaux]



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lammermoor



Inscrit le: 20 Jan 2008
Messages: 269

MessagePosté le: Ven Oct 27, 2017 9:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hier soir, Aline Bellardi, membre du Corps de Ballet de l'Opéra de Bordeaux, a tiré sa révérence après 25 ans de carrière au sein de la compagnie.
Voici une petite vidéo portrait réalisée avant son dernier spectacle... https://youtu.be/nYHR6zrVJX4


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 55, 56, 57, 58, 59  Suivante
Page 56 sur 59

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com