Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Ballet de Stuttgart : actualités
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19762

MessagePosté le: Lun Jan 08, 2007 10:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Onéguine - John Cranko
Présentation (en allemand): http://www.johncrankogesellschaft.de/html/extern/johncranko/html/cont/123onegin.htm
John Cranko (en italien): http://www.balletto.net/giornale.php?articolo=105
L'intrigue (en italien): http://www.balletto.net/giornale.php?sezione=trame&articolo=88
La structure musicale (en italien): http://www.balletto.net/giornale.php?sezione=articolo&articolo=605


Vidéo avec Marcia Haydée, Heinz Clauss et Jan Stripling
Ballet de Stuttgart, années 70

http://jorgen-w.livejournal.com/33940.html



Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
friday



Inscrit le: 19 Jan 2004
Messages: 164

MessagePosté le: Lun Jan 08, 2007 12:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'AFP y était aussi
L'Opéra de Paris a accueilli vendredi soir, pour la deuxième fois de son histoire, le Ballet de Stuttgart (Allemagne), qui a pu démontrer la qualité de ses solistes dans un titre-phare de son répertoire, "La Mégère apprivoisée" chorégraphiée dans un style très théâtral par John Cranko.
La compagnie allemande, dont le chorégraphe britannique d'origine sud-africaine (1927-1973) a été le fondateur sous le nom de "Ballet de Stuttgart" et un directeur marquant de 1961 à 1963, n'avait pas été invitée au Palais Garnier depuis 15 ans.
Aujourd'hui animée par le Canadien Reid Anderson, cette troupe rattachée au Théâtre d'Etat de Stuttgart et constituée d'une soixantaine de danseurs permanents dont une quinzaine de premiers solistes - l'équivalent des étoiles - ne déroutera pas les balletomanes parisiens.
Comme le Ballet de l'Opéra de Paris, la compagnie est riche d'une histoire de plus de 300 ans, marquée par des heures glorieuses sous le règne de Jean-Georges Noverre dans les années 1760 puis avec l'arrivée vers 1820 de Philippe Taglioni et de sa fille Marie, pionnière de la danse sur pointes.
Cranko a donné une impulsion décisive au Stuttgarter Ballet en développant son répertoire et en élevant son niveau technique, tout en s'inscrivant pleinement dans sa tradition, notamment dans l'héritage du "ballet d'action" cher à Noverre.
Condensant les cinq actes de la comédie (1592-1594) de William Shakespeare en un ballet en deux parties, il signe en 1969 pour son Ballet de Stuttgart une "Mégère apprivoisée" qui révèle dans une veine néoclassique, entre danse et pantomime, un beau sens théâtral.
Mais l'exercice peut paraître ici ou là un peu démonstratif, tandis que les costumes et décors de la Britannique Elisabeth Dalton ont vieilli. Quant au fatras orchestral néo-baroque de l'Allemand Hurt-Heinz Stolze d'après des sonates pour clavecin de Scarlatti, il dessert l'ouvrage, surtout sous les traits ingrats de l'Orchestre Colonne, pourtant ici conduit par un expert, l'Américain James Tuggle, directeur musical du Ballet de Stuttgart.
La compagnie séduit cependant par la qualité de ses solistes, à l'image du Polonais Filip Barankiewicz, danseur noble et puissant, qui excelle à souligner les aspects comiques de l'argument et prête sa belle nature au Petrucchio obtenant les faveurs de la "Mégère". La Catarina insoumise lui tenant tête avant de succomber à ses charmes est interprétée par la Sud-Coréenne Sue Jin Kang (Benois de la danse 1999), qui se glisse souplement dans les pas de la créatrice du rôle, la Brésilienne Marcia Haydée, interprète fétiche de Cranko.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19762

MessagePosté le: Mar Jan 09, 2007 2:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'article bref et élogieux (qui eût pu en douter?) d'Isabelle Danto dans Le Figaro à propos de La Mégère apprivoisée du Ballet de Stuttgart: Eclatant remue-ménage.

Citation:
D'emblée, sur un rythme très enlevé, tous les danseurs au vocabulaire classique impeccable infusent du sens et une vitalité toute moderne à ce ballet espiègle en deux parties. Le théâtre y règne en maître pour mener de front l'histoire du mariage de deux soeurs, dans un parfait équilibre entre danse et pantomime. Le dressage et l'apprivoisement de Catarina, la mégère au fort tempérament qui trépigne de colère, fait des croche-pieds, gesticule vivement et gifle son énergique prétendant Petrucchio - qui finit par faire d'elle une épouse docile et parfaite - tient en haleine deux heures durant et divertit autant qu'il éblouit. C'est que les solistes Sue Jin Kang et Filip Barankiewicz, interprètes des deux rôles principaux, distillent la subtilité psychologique des personnages tout en faisant montre d'une technique exceptionnelle avec des tours, des acrobaties, une rapidité extraordinaire pour passer d'une figure à l'autre, des sauts et des portés vertigineux. Cette oeuvre délectable sur une musique pleine de vie et de couleurs, d'après des Sonates de Domenico Scarlatti, est un pur moment de bonheur.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24806

MessagePosté le: Mer Jan 10, 2007 12:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dans le Canard enchaîné paru aujourd'hui, Luc Décygnes - Pierre Combescot ménage un peu la chèvre et le chou :


Citation:
Le ballet a pris quelques rides. Il traîne un peu la patte même si on y bat toujours l'entrechat avec virtuosité. Feu Kurt-Heinz Stolze a fdait un magnifique travail en arrangeant et en orchestrant des pièces de Scarlatti. Catarina Alicia Matriain danse bien, avec une certaine flamme même, cependant, pour montrer son désagrément, elle affiche constamment un prognathisme inquiétant. C'est un peu court. Elle a de beaux sauts et elle appprte à son pas de deux final un certain lyrisme.

[...]

Jiri Jelinek est épatant en Petrucchio. Beau, viril, il a l'insolence du rôle. Il s'amuse de tout et de lui-même et se joue des difficultés chorégraphiques. Il nous ferait oublier Richard Cragun. Quel plus beau compliment?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19762

MessagePosté le: Lun Jan 29, 2007 11:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Patricia Boccadoro publie sur CultureKiosque sa critique de La Mégère apprivoisée, le ballet de Cranko représenté début janvier au Palais Garnier par le Ballet de Stuttgart, compagnie invitée.

Si elle juge les costumes "ravissants", la scénographie lui paraît un peu démodée avec ses interminables changements de décor.
En ce qui concerne la chorégraphie, elle apprécie la lecture faite de Shakespeare par Cranko.

Citation:
Set to a score by Kurt–Heinz Stolze and with ravishing costumes by Elizabeth Dalton, a student of Nicholas Georgiadis, the staging is nevertheless a little out-dated today with its interminable changes of décor. Scenery is shifted around backstage while something is happening front-stage, but then, isn't that part of the charm?

The choreographer, however, gives a very good, eloquent reading of William Shakespeare's comic play where marriage is perceived as a war of the sexes.


Elle déplore néanmoins la lourdeur de certains passages, bien qu'elle ait vivement goûté aux qualités du couple principal formé d'Alicia Amatriain et Jiri Jelinek.

Citation:
It's very difficult to translate a comedy, and the ballet, a blend of classical dance and pantomime which was most enjoyable, had, nonetheless, moments which were heavy going and even tedious, possibly due to weak casting. A particular scene, where Bianca is in the garden with her suitors, Gremio, Hortensio, and the inoffensive student, Lucentio caused problems because the three men were technically poor. It is not good enough to be only competent when dancing Cranko's choreography.

However, this was more than made up for by Alicia Amatriain and Jiri Jelinek who made a superb central couple, full of life and, in the case of Jelinek, bursting with good humour and bonhomie. It's not an easy task to follow in the footsteps of Marcia Haydée, but Amatriain's youthful charm and freshness in the role of the rebellious Kate was a joy to watch.


Si le spectacle a semblé remplir de joie les spectateurs, ce n'est pas le cas de l'Orchestre qu'elle critique (à juste titre) sans détours.

Citation:
What was not fun was the Orchestre Colonne, valiantly conducted by James Tuggle, musical director of the Ballet of Stuttgart. Their playing, particularly during the opening overture, was abysmal and at the end several members scuttled off even before the curtain was lowered.


L'article de Patricia Boccadoro (accompagné de quelques photographies)


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Enya



Inscrit le: 26 Aoû 2005
Messages: 752

MessagePosté le: Mar Oct 06, 2009 6:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Au sujet de la tournée du Ballet de Stuttgart à Beijing du 9 au 13 octobre cette année, quelques amis pourraient nous donner des informations sur les distributions de La Mégère apprivoisée (les 9, 10 et 11 octobre) et du Gala contemporain (le 13 octobre)? Je les recherche sur le site du Ballet de Stuttgart, mais tous sont en allemand et je ne connais pas un mot. Rolling Eyes Sad

Par rapport au Gala contemporain, il se compose de
- Oeuvres de John Cranko:
   Brouillards
   Aus Holbergs Zeit - Pas de Deux
   Legende
   Jeu de Cartes
- Oeuvre de Bridget Breiner:
   Sirs
- Oeuvre de Christian Spuck:
   Le Grand Pas de Deux
- Oeuvre de Ben van Cauwenbergh:
   Les Bourgeois

Merci par avance!

Et pour l'affiche de la tournée:
http://www.chncpa.org/n16/zt/situjiate/intro.html


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19762

MessagePosté le: Mar Oct 06, 2009 9:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

La Mégère apprivoisée

9 octobre
Katharina: Sue Jin Kang
Bianca: Elizabeth Mason
Petrucchio: Filip Barankiewicz
Gremio: Alexander Zaitsev
Lucentio: Marijn Rademaker
Hortensio: Dimitri Magitov

10 octobre
Katharina: Maria Eichwald
Bianca: Anna Osadcenko
Petrucchio: Jason Reilly
Gremio: Tomas Danhel
Lucentio: Nikolay Godunov
Hortensio: Laurent Guilbaud

11 octobre
Katharina: Alicia Amatriain
Bianca: Laura O Malley
Petrucchio: Jiri Jelinek
Gremio: Arman Zazyan
Lucentio: William Moore
Hortensio: Damiano Pettenella

Gala

13 octobre
Brouillards
Ch: J. Cranko
Les Bourgeois
Ch: B. van Cauwenbergh
Mobile
Ch: T. Ruud
Sirs
Ch: B. Breiner
Legende
Ch: J. Cranko
Le Grand Pas de deux
Ch: C. Spuck
Jeu de Cartes
Ch: J. Cranko

Pas de distribution indiquée

http://www.staatstheater.stuttgart.de/ballett/spielplan/


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24806

MessagePosté le: Mar Oct 06, 2009 11:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

S'agissant d'informations concernant une tournée en Chine, et non de la venue du Ballet de Stuttgart à Paris en 2007, j'ai recopié les messages d'Enya et de Sophia dans le fil de discussion :

Nouvelles de la Chine

Je vous invite à y poursuivre le débat.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24806

MessagePosté le: Mar Juin 07, 2011 2:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ressuscite ce vieux fil de discussion, car le ballet de Stuttgart annonce aujourd’hui sa nouvelle saison.


Au programme :


La Dame aux camélias (J. Neumeier)

Der Widerspenstigen Zähmung / La Mégère apprivoisée (J. Cranko)

Orphée et Eurydice (C. Spuck)

Le Lac des cygnes (J. Cranko)

Das Fräulein von S. / Mademoiselle de Scuderi (C. Spuck), création

La Sylphide (A. Bournonville)

Blick hinter die Kulissen (R. Anderson), spectacle - conférence

Körpersprache³ (M. Bigonzetti), création

The Lady and the Fool (J. Cranko) / Gaîté parisienne (M. Béjart)

Junge Choreographen / Soirée "Jeunes chorégraphes"

John Cranko Schule im Opernhaus / Spectacle de la John Cranko Schule (école de danse du Ballet de Stuttgart)

Gala für Christian Spuck / Gala d'adieu pour Christian Spuck (représentation unique le 7 juillet 2012)

Onegin (J. Cranko)


Calendrier des représentations

La compagnie wurtembourgeoise traverse actuellement une période difficile, car les travaux de rénovation du théâtre de Stuttgart ont prix six mois de retard, et la troupe devra se contenter plus longtemps que prévu de locaux provisoires. Par ailleurs, l'annonce du départ de Christian Spuck a été durement ressentie.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nabucco



Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1462

MessagePosté le: Mer Juin 08, 2011 8:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pas d'inquiétude, ce n'est "que" la Schauspielhaus, autrement dit la salle utilisée par le théâtre parlé qui est concernée. L'Opéra n'a pas encore été rénové, mais il me semble que ce sera le cas dans une phase ultérieure... si tant est que les bouleversements politiques (victoire de la gauche pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale en Bade-Wurtemberg lors des élections de ce printemps) ne compromettent pas ces plans. L'article de presse ci-dessous indique qu'il était question de fermer l'Opéra pendant 9 mois à partir de février 2012 ; ce ne sera pas le cas, et on essaiera apparemment plutôt de faire cela pendant plusieurs intersaisons, quitte à les rallonger pour ce faire...

http://www.stuttgarter-zeitung.de/inhalt.sanierung-stuttgarter-schauspielhaus:-eroeffnung-erst-2012.91e7abbd-31f2-460e-8033-eab5ee1b7eea.html


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Angela



Inscrit le: 29 Avr 2011
Messages: 159

MessagePosté le: Mer Juin 08, 2011 9:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

C’est pas la gauche, ce sont les verts Cool

Stuttgart Ballet will play a full season at its normal location, the Opera House, but they had to postpone a triple bill in the Playhouse from Autumn 2011 to Spring 2012, that‘s all. There will be no problem with the new government paying for the renovation of the Opera House (or for the annual subsidies for opera and ballet), rather with the town of Stuttgart which pays the other half of the subsidies.
As for Christian Spuck, Reid Anderson said he is very proud that his Resident Choreographer is going to be the director of such an important company. Another Stuttgart dancer who is leaving will become a ballet director, too: Bridget Breiner will be leading the smaller company of the Musiktheater im Revier, Gelsenkirchen (Northrhine-Westphalia).

Sorry for the English, mon français est encore plus embarrassant…


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24806

MessagePosté le: Mer Juin 08, 2011 10:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Wilkommen Angela!

Wenn es für Sie leichter ist, können Sie auch auf Deutsch schreiben, und ich werde es für unsere Leser dann übersetzen.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24806

MessagePosté le: Sam Juil 02, 2011 12:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Après le départ annoncé de Christian Spuck, c'est un autre "chorégraphe maison" du Ballet de Stuttgart, qui pourrait s'en aller, Marco Goecke, et la presse locale commence sérieusement à s'inquiéter de la "fuite des cerveaux" de la compagnie wurtembourgeoise :


Stuttgarter Ballett : "Aber das sind die Götter" (Stuttgarter Nachrichten)

Citation:
Stuttgart - Marco Goecke, Hauschoreograf des Stuttgarter Balletts, ist ein gefragter Künstler. Auch Ulrich Peters, zukünftiger Intendant des Stadttheaters Münster, schätzt ihn - und bringt Goecke ins Spiel für den Posten, von dem er eben Daniel Goldin geschasst hat. Peters hat nämlich Goldin und seiner Tanztheater-Kompanie die Verträge nicht verlängert; der aus Argentinien stammende Choreograf muss im Sommer 2012 nach 16 recht erfolgreichen Jahren mit seinem neunköpfigen Ensemble von dannen ziehen...



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24806

MessagePosté le: Ven Mai 25, 2012 10:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Ballet de Stuttgart vient de mettre en ligne sa nouvelle saison, sous la forme d'un magazine électronique "feuilletable", qui est un excellent exemple du "mieux ennemi du bien" : consultation pénible et très lente si on ne dispose pas d'un ordinateur haut de gamme. Avec un netbook ou une tablette, ce n'est même pas la peine d'essayer...


http://www.stuttgarter-ballett.de/flipping-book/stuttgarter_ballett_12_13/index.html


Au chapitre des nouvelles productions et des entrées / reprises au répertoire :

Don Quichotte (chor. Maximiliano Guerra)

Dancer in the dark (chor. Marco Goecke, d'après le film de Lars von Trier)

Ballettabend Tanz//Töne (Soirée de ballet "danse et sons") : "triple bill" incluant le Concerto pou flûte et harpe (Mozart / Cranko), Slice to Sharp (chor. Jorma Elo) et Boléro (Béjart)

Krabat (chor. Demis Volpi)

Ballettabend "Meisterwerke" (Soirée de ballet "chefs-d’œuvre") : Les Quatre tempéraments (Balanchine), Dances at a gathering (Robbins) et Le Sacre du printemps (Glen Tetley)

Othello (John Neumeier)



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Angela



Inscrit le: 29 Avr 2011
Messages: 159

MessagePosté le: Sam Mai 26, 2012 9:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Try these pages, Haydn, they work faster:

http://www.stuttgarter-ballett.de/spielplan/spielzeituebersicht-2012-13/
(German)

http://www.stuttgart-ballet.de/schedule/overview-2012-13/
(English)


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 2 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com