Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Tournées du Bolchoï et du Mariinsky
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 101, 102, 103, 104  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 16911

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 11:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Les Anglais sont absolument ravis! Parions qu'il va faire la prochaine couv' de Dance Europe et qu'ils ne seront toujours pas remis dans six mois... Laughing
D'accord avec paco sur la valeur réelle de Xander Parish. Je l'ai vu pour ma part au Mariinsky cette année dans la nouvelle Paquita, où il interprétait le rôle de Lucien, et dans Diamants. C'est un soliste honorable (l'équivalent théorique d'un sujet/premier danseur à l'ONP), au physique avantageux, doté de ces lignes princières qui sont supposées faire frémir les dames. Il jouit d'un capital sympathie indéniable et a évidemment énormément progressé en rejoignant le Mariinsky et en accédant à ce fameux coaching personnel qui fait la réputation des compagnies russes (je me souviens de ses premières distributions dans le pas de trois du Lac - quelle lourdeur par rapport au style local! Il est clair qu'il n'est plus aujourd'hui le même danseur...). Son parcours et son travail forcent le respect, mais il n'en est pas moins difficile de voir en lui une étoile du Mariinsky, d'autant que ses qualités de partenaire (l'une des qualités premières, sinon la qualité première, que l'on attend des hommes au Mariinsky) laissent fort à désirer. Je trouve qu'il manque aussi un peu de charisme et est couramment éclipsé par ses partenaires, même quand elles ne sont pas formidables.
Il n'échappe à personne que le Mariinsky manque actuellement de grands danseurs (Shklyarov n'y est qu'à mi-temps, Kim reste peu ou prou un danseur à emploi), mais parmi les premiers solistes, il y a quand même des gens comme Sergueiev, Ermakov, Stepin même, qui me semblent tous, à des degrés divers (charisme, technique, envergure artistique, répertoire), supérieurs, voire très supérieurs, à Parish.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 16911

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 11:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un éclair de lucidité : Hanna Weybie sur The Arts Desk (qui fait aussi une critique qui me semble très juste du DQ mariinskyen).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
paco



Inscrit le: 28 Oct 2005
Messages: 2545

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 12:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sophia a écrit:
Parions qu'il va faire la prochaine couv' de Dance Europe et qu'ils ne seront toujours pas remis dans six mois... Laughing

Laughing Je parie de mon côté pour un des prochains Sunday Times, deux pleines pages dans le supplément Culture : "oui il sait se servir le thé avec un samovar", "vous vous rendez compte, à St Petersburg en hiver il fait encore nuit à 8h du matin !", "avez-vous emporté une peluche avec vous pour vous réconforter loin du pays ?" etc.

Manquerait plus que le Mariinsky reparte avec dans ses bagages notre Golding désoeuvré, et la jubilation de la presse anti-RB sera totale !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
paco



Inscrit le: 28 Oct 2005
Messages: 2545

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 1:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La soirée d'hier semblait donc bien une soirée "sans", mon impression n'était pas biaisée. Dans la lignée de l'article de Arts Desk, l'Evening Standard regrette, lui aussi, le manque de "tripes" de cette représentation ainsi que la lourdeur interminable du premier acte :

http://www.standard.co.uk/goingout/arts/swan-lake-mariinsky-ballet-dance-review-from-russia-with-a-stately-swan-a3598276.html


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 16911

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 3:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est curieux en effet, Le Lac du Mariinsky ne m'a jamais laissé cette impression. Par ailleurs, on a beaucoup glosé sur les tempi au ralenti qu'affectionnaient Lopatkina, mais Tereshkina n'était justement pas du tout dans cet esprit.
Sinon, je trouve que cela devient risible cette manière qu'ont certains commentateurs occidentaux de répéter à chaque fois que se donne un Lac russe que le Bouffon ne sert à rien. Tant de choses "ne servent à rien" dans le ballet classique ou sont de pure convention (les danses de caractère, tiens, pourquoi ne s'en débarrasse-t-on pas aussi? c'est vrai qu'elles sont particulièrement barbantes dans la version Noureev...). Le Bouffon est une figure ajoutée par Alexandre Gorsky, élève de Petipa et réformateur du ballet, et qu'on l'aime ou pas, il a acquis sa légitimité dans le ballet.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CatherineS



Inscrit le: 09 Mai 2015
Messages: 538

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 4:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vrai ceci étant que le bouffon ne sert à rien ! Il n'a pas un véritable rôle de divertissement comme le pas de trois ou les danses de caractère. Enfin personnellement, le personnage m'horripile au plus haut point

Mais bon je n'aime pas le lac du Mariinsky et surtout son horrible quatrième acte avec cette interpolation musicale qui ne va pas avec le reste du ballet. Certes il permet une narration différente avec l'introduction de cygnes noirs, je trouve tellement que cette petite valse est trop légère pour le côté dramatique de ce moment de l'histoire ! Et puis quelque part, je ne comprends pas l'intérêt de cygnes noirs venant troubler les cygnes blancs.

J'ai toujours pensé qu'il n'y avait qu'un seul cygne noir, le pendant négatif d'Odette, mais les autres cygnes sont de bons petits cygnes Laughing Laughing Laughing sans double démoniaque Smile !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 22840

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 5:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CatherineS a écrit:
Mais bon je n'aime pas le lac du Mariinsky et surtout son horrible quatrième acte avec cette interpolation musicale qui ne va pas avec le reste du ballet. Certes il permet une narration différente avec l'introduction de cygnes noirs, je trouve tellement que cette petite valse est trop légère pour le côté dramatique de ce moment de l'histoire ! Et puis quelque part, je ne comprends pas l'intérêt de cygnes noirs venant troubler les cygnes blancs.



Heu, le Lac des cygnes du Mariinsky, il est en trois actes... Personnellement je n'aime pas trop non plus l'interpolation de la Valse bluette (du Tchaïkovski arrangé par Drigo), mais elle fait partie de l'histoire du Lac des cygnes à Saint-Pétersbourg (ce n'est pas un ajout datant de l'ère soviétique, cela a été fait du vivant de Marius Petipa). Les cygnes noirs, il y en a aussi eu dans le corps de ballet dès l'origine. C'est dans les versions occidentales qu'ils ont été éliminés (et encore, là, je fais appel à la mémoire des "vétérans" de Dansomanie, je me demande s'il n'y en avait pas dans la version Bourmeister).



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CatherineS



Inscrit le: 09 Mai 2015
Messages: 538

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 6:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pensais musique 4e acte. Car même si la version est en trois actes, musicalement parlant il y a quatre actes ! On ne va pas chipoter entre dramatiquement et musicalement !
Bref peu importe, je n'aime pas cette valse bluette trop légère pour le ton dramatique. Je sais qu'elle a été ajoutée il y a fort longtemps mais bon ce n'est pas parce que c'est très ancien que c'est forcément bien. Je ne comprends pas l'intérêt de cette danse des cygnes et je préfère le lamento de la version Noureev qui est quand même un des plus beaux passages de tous les lacs des cygnes. Après qu'on discute du reste soit, mais je pense que ce passage est franchement magnifique.

Et non il n'y a heureusement pas de cygnes noirs dans la version Bourmeister, déjà que les cygnes sont sur demi-pointes, si en plus y avait des cygnes noirs Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed ! Bon le lamento est pas vilain quelque part avec Odette qui cherche à voir Siegfried et qui est tirée par les grands cygnes. Par contre il y a cet horripilant bouffon dans la version Bourmeister Very Happy !


Dernière édition par CatherineS le Ven Juil 28, 2017 6:33 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 16911

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 6:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La Valse Bluette (Valse des Cygnes blancs et des Cygnes noirs), au début de l'acte III, sur la musique de Tchaïkovsky orchestrée par Drigo, a de surcroît été chorégraphiée par Lev Ivanov en personne. Il me semble que la version d'Anthony Dowell pour le Royal Ballet, censée être la plus fidèle à "l'original", conserve d'ailleurs cette scène.
Version en trois actes (l'acte I comporte deux scènes).




Dernière édition par sophia le Ven Juil 28, 2017 6:35 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CatherineS



Inscrit le: 09 Mai 2015
Messages: 538

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 6:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sophia a écrit:
La Valse Bluette (Valse des Cygnes blancs et des Cygnes noirs), au début de l'acte III, a de surcroît été chorégraphiée par Lev Ivanov. Il me semble que la version d'Anthony Dowell pour le Royal Ballet, censée être la plus fidèle à "l'original", conserve cette scène.


Ce n'est pas parce qu'elle est chorégraphiée par Ivanov, que musicalement elle s'intercale dans cet acte. Historiquement elle se situe là, mais je trouve le ton de cette valse trop léger pour ce moment-là ! Maintenant peut-être fallait-il un intermède léger vu que le final allait être tragique avec la mort des héros et les cygnes passant au loin sur le lac !

Effectivement la version du Royal Ballet conserve cet intermède Smile !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 16911

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 6:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce n'est pas parce qu'elle est d'Ivanov, mais il se trouve qu'Ivanov l'a placée là. Cool
Moi ça me suffit pour la respecter telle qu'elle est.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CatherineS



Inscrit le: 09 Mai 2015
Messages: 538

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 6:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sophia a écrit:
Ce n'est pas parce qu'elle est d'Ivanov, mais il se trouve qu'Ivanov l'a placée là. Cool Rolling Eyes


Certes, mais ce n'est pas parce qu'Ivanov l'a placée là lors de la "recréation" du lac en 1895 qu'il a eu la main heureuse. Tout grand chorégraphe a ses ratés. Et chorégraphiquement, cette valse est charmante, c'est musicalement que je n'accroche pas ! Et dans une moindre mesure dramatiquement !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 16911

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 6:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Zoe Anderson, en pleine parish-mania, nous explique dans The Independant que son champion a certes appris du Mariinsky, mais qu'il lui apporte en retour le génie dramatique anglais... Laughing
Couplet habituel sur le Bouffon, mais qu'on arrête de le qualifier de "soviétique"! En revanche, oui, on peut déplorer la disparition du mime.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
paco



Inscrit le: 28 Oct 2005
Messages: 2545

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 8:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Concernant les deux sujets :

- le Bouffon : très franchement, dans la version vue hier, il s'intégrait très bien à l'ensemble, c'est la première fois que ce rôle ne m'a pas paru ridicule. Sans doute parce qu'il était plus elfe que bouffon, interprété avec beaucoup de sobriété et de légèreté, toujours est-il que ça passait très bien

- la Valse du IIIe acte (4e tableau) : telle qu'orchestrée hier, elle ne m'a pas paru bluette. Sans doute est-ce la seule fois, dans cette soirée, que j'ai apprécié les tempi funèbres du chef ! Laughing Du coup cela correspondait bien à l'esprit tragique de ce tableau... car il ne restait plus grand-chose de l'esprit d'une valse !

Concernant Tereshkina, pour elle le chef a adopté des tempi "normaux", sauf le tout début du Pas de Deux, mais ce fut l'exception. La rapidité des fouettés était similaire à ce que Rojo et Osipova font à cet instant, à savoir une vitesse de folie (et heureusement !).
C'est pour tout le reste qu'il s'est endormi sur son pupitre: ensembles, danses de caractère, pantomime, danses des cygnes, ...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chien en peluche



Inscrit le: 29 Oct 2011
Messages: 1012

MessagePosté le: Sam Juil 29, 2017 6:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

paco a écrit:
Concernant les deux sujets :
- le Bouffon : très franchement, dans la version vue hier, il s'intégrait très bien à l'ensemble, c'est la première fois que ce rôle ne m'a pas paru ridicule. Sans doute parce qu'il était plus elfe que bouffon, interprété avec beaucoup de sobriété et de légèreté, toujours est-il que ça passait très bien


J'avais vu danser le rôle du Bouffon par Yaroslav Baïbordin en nouvembre 2015 à Osaka. Son interprétation avait été très intéressante avec le prince Siegfried de Shklyarov : le Bouffon avait suivi le prince comme son ombre ou son double. Je n'avais jamais vu le Bouffon de cette manière, et donc, il avait été partiellement à cause de ce duo le prince / le bouffon que j'étais allée voir le lendemain encore une fois Le Lac d'Otsu, ville voisine de Kyoto, ainsi pas loin d'Osaka. Là, Grigory Popov avait été, à côté du prince Xander Parish, un Bouffon beaucoup plus classique, ctdr., ce Bouffon que je suis habituée à trouver et retrouver dans Le Lac des compagnies russes. Ajoutons que Parish n'avait pas été mauvais dans le pas de trois dans la représentation d'Osaka, mais comme prince, il ne m'avait pas plus convaincu que son partenaire, Odette/Odile d'Oxana Skorik, même si la beauté plastique de celle-ci avait été digne d'être vue.
D'autre part, il n'y avait pas de Bouffon dans Le Lac du Ballet de l'Opéra national d'Ukraïne (Ballet de Kiev) en janvier dernier, version remaniée par V. Kovtun, alros qu'il y avait six cygnes noirs dans le corps de ballet dans l'Acte III (12 cygnee blancs + 4 cygnes blancs + 2 cygnes blancs avec un solo pour chacun).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 101, 102, 103, 104  Suivante
Page 102 sur 104

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com