Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Au revoir, Virginie!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Interviews et reportages : Archives
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24277

MessagePosté le: Ven Juin 17, 2005 4:12 pm    Sujet du message: Au revoir, Virginie! Répondre en citant

Virginie Rousselière a fait hier, 16 juin 2005, ses adieux au corps de ballet, lors d'une petite fête bien sympathique à laquelle l'organisatrice non moins sympathique nous avait convié pour jouer les reporters!




La Reine du jour :





Conversation avec les collègues et amis :



Christophe Duquenne, de dos



Cécile Sciaux



Laetitia Pujol, de dos



Laurence Laffon, de dos



Avec Aurélia Bellet, Miteki Kudo, Fanny Fiat, Richard Wilk...






Ne vous y trompez pas, dans le verre, ce n'est que du Coca-Cola...


Génération Nouréev :



Géraldine Wiart, Virginie Rousselière, Nathalie Aubin, Richard Wilk, Sandrine Marache, Béatrice Martel, et cachée dans le coin droit, Caroline Bance



Portrait de famille : au premier rang, Fanny Fiat, Géraldine Wiart, Françoise Legrée, Virgine Rousselière, Sandrine Marache, Cécile Sciaux, Nathalie Riqué, Peggy Dursort.
Derrière, on distingue Manuel Legris, Vanessa Legassy, Béatrice Martel, Caroline Bance, Laure Muret.
Tout au fond, Florian Magnenet, Lionel Delanoë




Ah, les Zouaves! Fanny Fiat, Géraldine Wiart, Françoise Legrée, Nathalie Aubin, Virgine Rousselière, Béatrice Martel, Sandrine Marache, Cécile Sciaux, Sabrina Mallem, Caroline Bance, Nathalie Riqué, Lionel Delanoë, Mélanie Hurel, Nolwenn Daniel, Laure Muret.



Premier cadeau :



Mais que c'est que cette chose-là? L'idée est de Béatrice Martel...



Voilà Béatrice justement, avec la récipiendaire en train de déballer le mystérieux objet...



Il n'y a plus les ailes, mais c'est bien le bustier du costume de la Sylphide, encore étiqueté au nom de Virginie, et que Béatrice Martel a miraculeusement déniché lors d'une vente réalisée par l'Opéra de Paris...



Pendant ce temps, les commentaires vont bon train : Elisabeth Maurin, Emmanuel Thibault, Nathalie Aubin



Le bavardage, c'est pas tout. Là, ce sont les bonnes choses préparées par Béatrice Martel... Oui, même les danseurs ont droit à une gâterie de temps en temps!



Barmaids et barman de luxe : Béatrice Martel, Nathalie Aubin et Lionel Delanoë


Les cadeaux, c'est pas fini :



Séance de dédicace, par Jean-Guillaume Bart



Et voilà le travail!



Nathalie Aubin remet la collection d'autographes à l'intéressée...



... apparemment satisfaite!



Et en plus, il y a une médaille, pas en chocolat, pas bon pour un régime de danseuse, mais en bronze, remise par Brigitte Lefèvre à notre artiste méritante!




Dernière édition par haydn le Lun Juin 26, 2006 6:34 pm; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24277

MessagePosté le: Ven Juin 17, 2005 4:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dites-nous tout, Virginie Rousselière!


J'ai commencé la danse à l'âge de sept ans, au cours de Mlle Sébille-Mandin, à Montreuil-sous-bois, en banlieue parisienne. C'est elle qui m'a présentée en 1981 au concours de l'Ecole de danse de l'Opéra de Paris, où j'ai passé cinq ans.

Je suis entrée au corps de ballet en septembre 1985. Mon premier spectacle fut le Lac des cygnes, dans la version Bourmeister. Mon meilleur souvenir de danse? Concerto Barocco, de Balanchine. On l'avait présenté avec Rudolf Nouréev lors d'une tournée en Grèce. Nous dansions avec l'Acropole d'Athènes en décor de fond. J'ai bien cru m'évanouir de plaisir. Il y eut aussi la création de la Bayadère, à laquelle j'ai eu la chance de prendre part.

Toutes les tournées avec Nouréev m'ont laissé des souvenirs fantastiques. Il nous a emmenés au Brésil, au Mexique, en Argentine, au Japon, en Chine. C'était de la folie. En plus, on partait souvent en petit groupe, d'une vingtaine. C'était très agréable. On était entourées d'étoiles, Guillem, Loudières... Nathalie Aubin et moi, nous étions les deux "petites" du corps de ballet, qui nous retrouvions au milieu de tout cela comme dans un rêve. Sur le coup, on trouvait ça presque normal, mais maintenant, je mesure la chance exceptionnelle que j'ai eue. La première de In the middle, somewhat elevated notamment, a été un grand moment. Pour une jeune danseuse comme moi, c'était un privilège immense, dont je n'avais à l'époque pas réellement conscience.

Mon dernier sepectacle? La Sylphide, en 2004. Je faisais la mère d'Effie. Mon dernier rôle "dansant" fut quant à lui Serenade, de Balanchine, en septembre 2003. J'adore ce ballet, et la musique en est si belle...

Ce qui était le plus important pour moi, c'était de finir ma carrière en scène. Le plus terrible, c'est si on se blesse en répétition et qu'on ne sait pas si on remontera ensuite un jour sur scène. Je devais m'arrêter de danser, la douleur physique était devenue trop forte. Mais je voulais que ce soit lors d'un spectacle au Palais Garnier, avec l'orchestre. Bastille c'est moderne, c'est beau, mais ce n'est pas pareil. Garnier, c'est "ma" maison. Là, je suis heureuse, je pars sans amertume, car j'ai pu m'arrêter après avoir été distribuée une dernière fois dans un vrai spectacle.

L'avenir? Ma reconversion est en cours. J'ai suivi une formation en somato-relaxologie et en orthobio-energétique. Ce sont des noms barbares pour désigner quelqu'un qui aide des personnes mal dans leur peau, qui ont des problèmes de stress, d'insomnies... Il ne s'agit pas de médecine, mais d'accompagnement et de prévention, pour permettre aux gens de retrouver équilibre et sérénité.

Une fois que ma décision fut prise de quitter le Corps de ballet, j'ai été très entourée, aidée et accompagnée par l'Opéra de Paris dans mes projets de reconversion. C'est très important, car un danseur, de l'Ecole au Corps de ballet, est toujours pris en charge, "assisté", et finalement ne connait pas grand chose de la vie extérieure et éprouve du mal à se débrouiller une fois livré à lui-même. Alors là, je m'en vais heureuse du travail accompli, et sereine quand à mon avenir de maman - je vais enfin pouvoir me consacrer suffisamment à mes enfants! - et de future thérapeute.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jonquille



Inscrit le: 22 Avr 2005
Messages: 1381

MessagePosté le: Ven Juin 17, 2005 9:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce reportage, Haydn. Bonne continuation à Virginie Rousselière dans sa future carrière de thérapeute !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Audrey



Inscrit le: 02 Nov 2004
Messages: 97
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Juin 18, 2005 5:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce reportage inattendu !
Je souhaite egalement de tres bonnes choses a Virginie Rousseliere...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fabien



Inscrit le: 04 Jan 2004
Messages: 61

MessagePosté le: Sam Juin 18, 2005 2:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup Haydn. Je souhaite à Virginie plein de bonnes choses pour la suite.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shylock



Inscrit le: 04 Jan 2004
Messages: 367
Localisation: Nanterre

MessagePosté le: Sam Juin 18, 2005 9:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup, Haydn, pour ce petit reportage-surprise. On se croirait presque dans GALA, en plus sérieux tout de même! Je n'ai jamais vu danser Virginie sur scène mais j'ai apprécié sa prestation dans le DVD de LA BELLE où elle interprètait je ne sais plus quelle bonne fée (la Fée Coulante, je crois). Alors souhaitons-lui une reconversion réussie dans la somato-relaxologie-orthobio-energétique (ouf!) Laughing Laughing Laughing




Dernière édition par shylock le Sam Juin 18, 2005 9:18 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shylock



Inscrit le: 04 Jan 2004
Messages: 367
Localisation: Nanterre

MessagePosté le: Sam Juin 18, 2005 9:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On peut savoir dans quels locaux s'est déroulée cette sympathique manifestation ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24277

MessagePosté le: Sam Juin 18, 2005 11:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le lieu en question, Shylock, est le studio dit "studio Messager", du nom du compositeur André Messager, et qui est situé au niveau du plateau, côté jardin, à l'arrière du Palais Garnier. Ce studio servait essentiellement de lieu de répétition pour les choeurs.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shylock



Inscrit le: 04 Jan 2004
Messages: 367
Localisation: Nanterre

MessagePosté le: Dim Juin 19, 2005 9:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Encore un studio que je ne connaissais pas. Merci, Haydn!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lanou



Inscrit le: 12 Déc 2004
Messages: 347
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Juin 21, 2005 9:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup Haydn, je sais que je ne suis pas très original, mais votre mini reportage permet de rendre un bel hommage à cette artiste.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24277

MessagePosté le: Mer Juin 22, 2005 7:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Déjà "star" alors qu'elle venait d'intégrer le Corps de ballet, Virginie Rousselière était interviewée par les Saisons de la danse en février 1987 :







On y apprend, pour ceux qui en douteraient encore, que la danse classique ce n'est pas qu'un divertissement pour les petites filles des beaux quartiers, puisque le papa de Virgnine était boulanger-pâtissier à Cergy-Pontoise. De quoi remettre à leur place certains clichés.

A par ça, Virgine Rousselière avoue qu'elle n'était pas très sage à l'Ecole de danse, même si, avant, elle avait été scolarisée chez les Soeurs de la Providence à Vincennes!

Son modèle était une autre Virgine, Virginie Kempf, qui a comme elle fréquenté la classe de danse de Jacqueline Sebille à Montreuil, et qui a intégré l'école de l'Opéra de Paris deux ans avant elle.

Elle est reçue deuxième au concours d'entrée du corps de ballet, la première étant cette année là (1986) Sandrine Marache, et la troisième, Nathalie Aubin. Chez les garçons, ses camarades de promotion s'appellent Eric Camillo, Richard Wilk et Valéry Colin.

On apprend aussi que son péché mignon, c'est le chocolat (ben oui, même une danseuse de l'Opéra de Paris a le droit d'avoir des faiblesses, non?), qu'elle raffole de musique classique et d'opéra, mais que malheureusement elle chante faux, ce qui l'a incitée à devenir ballerine plutôt que castafiore.

Enfin, elle rêvait d'épouser... un médecin ou un kiné ; l'idée a manifestement fait son chemin, puisque maintenant, la kiné, c'est elle!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Interviews et reportages : Archives Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com