Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Marie-Claude Pietragalla : pour l'honneur d'une artiste
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Ven Fév 20, 2004 3:16 pm    Sujet du message: Marie-Claude Pietragalla : pour l'honneur d'une artiste Répondre en citant

Malheur aux vaincus!

Que ne lit-on pas sous de doctes plumes au sujet de Madame Pietragalla, adulée hier, honnie aujourd'hui. L'oiseau est à terre, et immanquablement, quelques hyènes fétides entendent s'inviter au sinistre festin. Già, la mensa e preparata! L'orchestre est accordé, le bal des hypocrites peut s'ouvrir. Questo è il fin di chi fa mal...

Incompétence, autocratisme, harcèlement... Les accusateurs d'aujourd'hui sont les thuriféraires de la veille, les profiteurs et les flagorneurs, les quémendeurs de billets de faveur, de coupes de champagne et autres douceurs, ceux qui portaient aux nues des chorégraphies dont ils découvrent soudain l'"affligeante médiocrité"... Une petite revue de presse retrospective serait un châtiment bien cruel.

Politique artistique contestable? Sous le règne de Mme Pietragalla, le Ballet National de Marseille s'est hissé au second rang des compagnies françaises. Ses succès n'ont pas contribué pour peu à redorer le blason de la cité Phocéenne, naguère décriée comme un repaire de gangsters et de mafieux, et aujourd'hui point de ralliement de la jet-set parisienne en mal d'émotions méditerranéenes. Les instances municipales se sont d'ailleurs bien gardées de toute déclaration intempestive, conscientes de ce que la Ville doit à Marie-Claude Pietragalla et préférant laisser au Ministre de la Culture la corvée de monter au créneau.

Chez les danseurs, ambiance de monôme : un chef est fait pour être détesté, et s'il se montre affaibli, l'occasion est belle de nous jouer "Les cahiers au feu et la maîtresse au milieu". Mais une fois le bûcher consumé, le retour aux réalités sera brutal. Pour l'heure la tutelle laisse faire les manifestants, car ils servent, consciemment ou non, ses intérêts pour évincer la Pietragalla. Cette basse besogne accomplie, l'autorité reprendra ses droits, avec, on peut en être assuré, une fermeté redoublée...

Et certains, que l'on voit en tête des cortèges, n'ont même pas la reconnaissance du ventre. Pourtant, que seraient-ils devenus, si, alors qu'en d'autres lieux, leur carrière était dans l'impasse, l'on n'était venu leur tendre une main secourable, main qu'aujourd'hui ils mordent sans états d'âme? Prié de s'expliquer sur le refus d'une prébende, le Roi-Soleil répondit : "A quoi bon? Lorsque j'accorde une faveur, je fais un ingrat et dix envieux". Sagesse lucide.

Recours criticable à des artistes invités? L'on ne s'appesentira pas sur les éructations haineuses de ceux qui règlent des comptes personnels ; en faisant venir des danseurs d'autres horizons, Mme Pietragalla a souvent cherché à tester leur capacité d'intégration à la compagnie, avec de futurs recrutements en ligne de mire. Et ce ne sont jamais les stars de passage qui ont été mises en avant les soirs de première et qui ont eu les honneurs des gazettes.

L'on presse aujourd'hui Marie-Claude Pietragalla de se retirer dignement, et de préférence sans faire trop de vagues. Mais peut-il en être encore ainsi, alors que l'on a jeté les protestataires dans la rue? Et le tempérament enflammé de la danseuse étoile ne la porte certainement pas à une sortie aussi discrète que honteuse. L'éclat est inévitable, et chacun le sait.

Malheur aux vaincus!




Dernière édition par haydn le Sam Fév 21, 2004 12:15 am; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pierre



Inscrit le: 30 Déc 2003
Messages: 979
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Fév 20, 2004 10:56 pm    Sujet du message: Le harcèlement moral Répondre en citant

Pietra, Bessy, aux yeux du bon peuple, ces femmes sont des harceleuses.

Je voudrais rappeler que le harcèlement moral, dans le monde du travail, est la conjonction de l'abus de pouvoir et du sadisme dans le but d'assouvir une perversité et/ou d'accomplir une stratrégie cynique purement RH ( Ressources Humaines ). Il s'agit, en fait, de faire "craquer" le salarié afin d'obtenir sa démission. Ceci évite le paiement de primes de licenciements, etc. Pratiques minables sinon criminelles.

Le harcèlement moral est toujours un drame qui peut conduire à la dépression, voire au suicide. Le harcèlement se vit dans la honte et la culpabilité chez les victimes au même titre que le viol.

Le harcelé se replie dans une immense sollitude...

J'espère que ceux qui répandent sur ces deux artistes de telles accusations et qui ont l'air en grande forme, eux, ont bien mesuré leurs effets et ne causent pas chez Mmes Bessy et Pietragalla les ravages qu'ils sont censés dénoncer.

Gare aux manipulations machiavéliques...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alex
Invité





MessagePosté le: Ven Fév 20, 2004 11:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ne pas être une harceleuse, une criminelle, n'est pas un gage de compétence.

Et si Pietra est une grande artiste, est-elle pour autant une bonne directrice ?

Je ne connais pas l'histoire du BNM de l'intérieur et je dois me contenter d'indices bien lointoins.
Plusieurs choses, il me semble à lire les interviews de Pietra qu'elle s'est réellement investie dans une tâche bien délicate, reconstruire à partir de zéro un répertoire. Et cet engagement, certainement sincère, doit être respecté.
J'entends aussi quelque chose de très étonnant dans la bouche d'une directrice, elle met en cause la qualité de ses troupes (ou de sa troupe comme vous voudrez) et le B.A. BA, lorsqu'on est directrice est quand même de toujours défendre la qualité des ses équipes vis a vis de l'extérieur, quoiqu'on pense sur le fond ... Ce simple indice me laisse penser que Pietra n'avait peut-être pas le profil pour être directrice du BNM. A moins que ce dérapage soit un élément isolé.


Revenir en haut
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Ven Fév 20, 2004 11:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vu l'ambiance qui règne actuellement, et quand les gens que vous avez défendu et parfois tiré de situations difficiles, vous conspuent dans la rue, l'on peut comprendre que des dérapages - certes regrettables - se produisent. Dans un tel contexte, il me semble difficile d'en vouloir à Marie-Claude Pietragalla, même si le rôle d'un directeur de compagnie est bien évidemment de défendre ses danseurs.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pierre



Inscrit le: 30 Déc 2003
Messages: 979
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Fév 21, 2004 11:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour Alex :

Le Figaro de vendredi faisait figurer le terme de "harcèlement" en bonne place des griefs invoqués à l'encontre de Melle Piétragalla.

Je veux juste souligner qu'il convient de faire attention aux mots.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alex
Invité





MessagePosté le: Dim Fév 22, 2004 2:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pierre je comprends bien mais je sais aussi que des danseurs ont parlé dans leurs interviews de harcèlement. "Malheureusement" je n'ai pas lu d'exemples concrets et circonstanciés me permettant de me faire une opinion. Dans ce cas, j'avoue ne pas savoir que penser sur un éventuel harcèlement ...

Crise au ballet du nord, scandale à l'école de danse de Nanterre, crise au ballet de Marseille !
Cela fait beaucoup et je ne crois pas à la thèse du complot ... Alors s'agit-il d'un simple effet d'optique ou nos compagnies souffrent-elles de graves difificultés avec leurs directions ?


Revenir en haut
Pierre



Inscrit le: 30 Déc 2003
Messages: 979
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Fév 22, 2004 9:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

"On perd un bon technicien/artiste et on gagne un mauvais gestionnaire". C'est typiquement un mal français que l'on va retrouver aussi dans l'industrie. Je crois que l'article du Figaro sur MCP parlait même du syndrome "Alain Prost"... (comme quoi les journalistes on besoin d'images)

Peut-être. Peut-être pas ici dans le cas des compagnies de danse. Si tel était le cas, et il s'agit de la démontrer, alors, la responsabilité incombe aussi (et surtout ?) aux décideurs qui font des erreurs de distribution (on dit "casting" aujourd'hui) et donc, ici, les politiques.

Le choix d'un gestionnaire se fait par rapport à un cahier des charges et des objectifs. Il est tellement facile pour les décideurs qui ne font que rarement des diagnostics en France, de ne fixer aucun objectif à leurs poulains pour les laisser "se faire dégommer" en place publique ensuite.

Ceci peut être un débat.

Ce que je regrette dans l'expression du malaise collectif de nos artistes, c'est le recours automatique au "joker" : harcèlement moral, phénomène individuel, même si il est érigé en sytème de management. Ou alors, il faut le prouver. Combien de recours de salariés devant la justice ? Combien d'arrêts maladie pour dépressions dans ces troupes ?

A force de dénaturer ce terme, on finit par nier les véritables souffrances.

Si il y a réellement dans ces compagnies de ballet, en plus, des situations de harcèlement, c'est grave. Et si, après tout ce foin médiatique, il n'y en a pas, c'est encore plus grave !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Dim Fév 22, 2004 11:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois effectivement Pierre, que l'on a un peu tendance à pedre aujourd'hui le sens des mots, et qu'une dépolorable habitude venue d'Outre-Atlantique nous conduit à user de qualificatifs exagérés ou inappropriés. Je me permets de rappeler que le harcèlement constitue, en droit français, un délit pénal caractérisé par les éléments que vous venez d'énumérer. Cela s'applique-t-il à Mme Pietragalla? J'en doute fort, et j'attends de voir si des plaintes seront déposées en ce sens, et quelle suite la justice leur réservera. L'on a accusé des mêmes turpitudes Mme Bessy, et l'on attend toujours la moindre plainte, et a fortiori la moindre condamnation. Qu'on ne soit pas d'accord avec la politique artisitique de Marie-Claude Pietragalla (encore qu'elle ne me paraisse pas si contestable que cela) ou avec les méthodes pédagogiques de Claude Bessy (là, je suis le premier à les trouver néfastes pour l'avenir de la danse à l'Opéra de Paris), c'est une chose, qu'on leur reproche sans preuve des actes graves relevant des tribbunaux, c'en est une autre, et les procureurs improvisés seraient parfois bien inspirés de raison garder. A force de jouer les Robespierre, l'on finit parfois soi-même sous la guillotine...

Je pense que Mme Pietragalla est une personne fort sensible, en dépit des apparences, et qui doit vivre des moments extrêmement difficiles. Pour rien au Monde, je ne voudrais me trouver à sa place.


Et pour ceux qui aujourd'hui hurlent avec les loups, cette petite hagiographie que l'on trouve encore (pour combien de temps?) sur le site du Ministère des affaires étrangères, avec force citations d'articles de presse :

http://www.france.diplomatie.fr/label_france/FRANCE/ART/pietragalla/page.html

Cela devrait rafraîchir la mémoire à certains...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shylock



Inscrit le: 04 Jan 2004
Messages: 367
Localisation: Nanterre

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2004 4:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a également un article dans le TIMES http://www.timesonline.co.uk/ mais il est payant... On apprend que Pietra a quitté l'OP sans être regrettée car elle avait unetrop haute opinion d'elle-même:
Citation:
But many of her rivals were glad to see her leave Paris because they felt she had too high an opinion of herself.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shylock



Inscrit le: 04 Jan 2004
Messages: 367
Localisation: Nanterre

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2004 4:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Revue de presse

BALLET ROSSE A MARSEILLE: http://www.liberation.com/page.php?Article=179816
COMMENT VA LE BALLET DE MARSEILLE? http://www.madeinmarseille.fr/
PIETRA REPOND AUX ACCUSATIONS: http://www.cinethea.com/danse_article_04.html

Tiens bon, Pietra!



Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shylock



Inscrit le: 04 Jan 2004
Messages: 367
Localisation: Nanterre

MessagePosté le: Mer Fév 25, 2004 6:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="shylock"]Revue de presse

BALLET ROSSE A MARSEILLE: http://www.liberation.com/page.php?Article=179816
COMMENT VA LE BALLET DE MARSEILLE? http://www.madeinmarseille.fr/
PIETRA REPOND AUX ACCUSATIONS: http://www.cinethea.com/danse_article_04.html

Tiens bon, Pietra!



Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Eric



Inscrit le: 07 Jan 2004
Messages: 8

MessagePosté le: Mer Fév 25, 2004 7:35 pm    Sujet du message: La plèbe se saisit de PIETRAGALLA ? Répondre en citant

Poignez villain, il vous oindra,
Oignez villain, il vous poindra

Comme dans les règlements de compte à l'Ecole de Danse de l'Opéra, on assiste à l' "exercice démocratique" dans des lieux impropres.
Et honte à la valetaille d'avoir choisi d'attaquer MCP alors qu'elle va être mère. Le choix du moment en dit assez long sur les auteurs du lynchage.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Eric



Inscrit le: 07 Jan 2004
Messages: 8

MessagePosté le: Mer Fév 25, 2004 7:42 pm    Sujet du message: sur le web... Répondre en citant

Les informations données sur le site du Ballet National de Marseille www.ballet-de-marseille.com plaide plutôt dans le sens de PIETRAGALLA : difficile de donner du crédit à la déléguée CGT pour l'absence de créations etc.
A noter également : le site personnel de la danseuse www.pietragalla.com est inaccessible.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shylock



Inscrit le: 04 Jan 2004
Messages: 367
Localisation: Nanterre

MessagePosté le: Jeu Fév 26, 2004 11:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

A propos de syndicats, voici ce que Hugues GALL pense des syndicats de l'Opéra de Paris:
Citation:
«les plus staliniens des syndicats qui cultivent avec constance l'esprit de lutte (c'est, il est vrai, leur fonds de commerce), sans craindre les incohérences et l'oubli total du public auxquels les conduit l'approche corporatiste qui leur permet de nourrir leurs revendications».
(LE FIGARO du jour).
Je leur doit d'avoir assisté à une représentation de Sylvia sans décors, à laquelle je n'ai rien compris, et à un Don Giovanni également sans décors où le Commandeur "ressuscitait" sur scène quelques minutes après après avoir été mortellement frappé par Don Giovanni pour rejoindre les coulises en catimini...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Eric



Inscrit le: 07 Jan 2004
Messages: 8

MessagePosté le: Jeu Fév 26, 2004 7:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hugues Gall avait pris parti très franchement pendant les grèves du mois de l'été dernier; il avait utilisé le site internet de l'Opéra de Paris en tribune libre, présentant ses excuses aux spectateurs victimes des annulations de certains spectacles.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com