Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Quelques informations sur la saison 2004 / 2005
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24105

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 4:06 pm    Sujet du message: Quelques informations sur la saison 2004 / 2005 Répondre en citant

Quelques informations qui nous sont parvenues quant à la programmation de ballet pour la saison 2004/2005, somme toute assez conventionnelle. Pas de vraie révolution avec l'arrivée aux commandes de Gérard Mortier.

La présentation officielle de la saison aura lieu lors d'une conférence de presse le 27 février 2004.

Le tout est donné à titre purement indicatif, sans préjudice d'erreurs ou d'omissions.

___________________________________________________________

Palais Garnier


Septembre 2004

Soirée Robins / Lander / Bel : Glass pieces, Etude (Czerni), Création de Jérôme Bel


Novembre 2004

Soirée Preljocaj : Création, MC 14/22


Décembre 2004

Soirée Lancelot / Forsythe / Brown : Bach suite, Pas. Part, Création, Glacial decoy


Janvier 2005

Soirée Merce Cunningham


Février 2005

Soirée Scozzi : 2 créations, les Septs pêchés capitaux


Mars 2005

Alain Platel : Wolf

Kader Belarbi : Hurlevent


Mai 2005

Soirée Pina Bausch : Orphée et Euridyce (Gluck, création)


Juillet 2005

Soirée Roland Petit : Carmen, L'Arlésienne, Le Jeune homme et la mort


___________________________________________________________

Opéra Bastille


Novembre 2004

Nouréev : La belle au bois dormant


Mars 2005

Neumeier : Sylvia


Avril 2005

Nouréev : Cendrillon (Prokofiev)


Juin 2005

Nouréev : Roméo et Juliette


___________________________________________________________


Quelques originalités au niveau des orchestres, puisque c'est l'Ircam qui devrait intervenir pour la création de Preljocaj, et l'ensemble baroque Balthazar Neumann, de Thomas Hengelbrock, pour l'Orphée de Pina Bausch.


Semble-t-il aussi quelques mauvaises suprises à attendre question tarifs...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dodo



Inscrit le: 31 Déc 2003
Messages: 14
Localisation: Reims

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 11:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Où sont passés les grands classiques de Garnier Sad ?!? Pourquoi toutes les grandes productions migrent-elles toutes à Bastille ? Après Don Quichotte, c'est au tour de Cendrillon! Si c'est encore une question de gros sous, Y EN A MARRE Confused !!!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24105

MessagePosté le: Jeu Fév 19, 2004 12:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Attention Dodo, tout ceci est à prendre avec des précautions, des erreurs et des inexactitudes sont toujours possibles. L'on saura vraiment à quoi s'en tenir après la conférence de presse du 27...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24105

MessagePosté le: Jeu Fév 19, 2004 2:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et côtés tarifs, selont les bruits qui courent, les changements concerneraient surtout Garnier, où les places à la corbeille devraient passer à 160 Euros, et où un grand nombre de place de 6ème catégorie seraient requalifiées en 5ème catégorie, ce qui revient - en clair - à en doubler quasiment le prix... Tout cela au conditionnel et avec des pincettes évidemment.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katharine Kanter



Inscrit le: 19 Jan 2004
Messages: 1075
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Fév 19, 2004 10:15 am    Sujet du message: Centenaire et bicentenaire Lifar/Ashton/Bournonville Répondre en citant

En lisant cette liste que M. Haydn vient de nous donner, l'on constate

. toujours la même pauvreté d'imagination (ou manque total d'intérêt ?) pour monter des oeuvres classiques,

. le fait tout à fait surprenant que l'an 2004/2005 marque les centenaires

de Ashton et Lifar,

et le bicentenaire d'un certain Auguste Bournonville.

Ashton et Bournonville sont des auteurs très techniques, beaucoup plus techniques que MacMillan ou Cranko, avec de nombreux rôles pour le corps de ballet, et qui demandent une maîtrise de la technique de MIME.

Mais les français ne les verront pas.

POURQUOI ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24105

MessagePosté le: Jeu Fév 19, 2004 1:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour Bournonville et Ashton, cela peut à la rigueur se comprendre, vu qu'ils n'ont pas de lien direct avec l'Opéra de Paris... Pour Lifar en revanche, cela me paraît dur à avaler. On nous abreuve de Balanchine cette année, et pour ainsi dire pas de Lifar l'année prochaine... Allez comprendre...Enfin peut-être nous annoncera-t-on quand même une bonne surprise le 27...

Mais il est vrai qu'en ce qui concerne le patrimoine chorégraphique, la France fait bien peu d'efforts, et un travail historique sérieux reste à entreprendre, ne serait-ce même que pour disposer d'une Giselle un tant soit peu conforme aux intentions des créateurs de l'oeuvre... De ce côté-là, une institution telle que le Ballet Royal du Danemark est beaucoup plus attentive à la préservation de son répertoire traditionnel.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shylock



Inscrit le: 04 Jan 2004
Messages: 367
Localisation: Nanterre

MessagePosté le: Jeu Fév 19, 2004 7:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une hausse des tarifs ne me surprendrait qu'à moitié car Garnier est toujours plein comme un oeuf, et Bastille presqu'autant (sauf lors du récent et robotique YVAN LE TERRIBLE). Mr MORTIER restera donc dans l'histoire de l'Opéra comme le directeur qui a marqué son entrée en augmentant les tarifs, sans doute pour décourager les amateurs sérieux dont certains font de gros sacrifices financiers pour remplir les salles.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24105

MessagePosté le: Jeu Fév 19, 2004 8:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Attendons de voir l'annonce officielle pour connaître les arbitrages définitifs en matière de tarifs, en espérant que la raison l'emportera...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24105

MessagePosté le: Lun Mar 08, 2004 1:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour les fans de lyrique, quelques indications aussi :

Septembre 2004

Pelléas et Mélisande (Debussy)
L'Italienne à Alger (Rossini)


Octobre 2004

Saint-François d'Assise (Messiaen)
Katia Kabanova (Janacek)


Novembre 2004

Les dialogues des Carmélites (Poulenc)


Décembre 2004

Le trouvère (Verdi)
Le barbier de Séville (Rossini)
Hercules (Haendel)


Janvier 2005

La flûte enchantée (Mozart)
Le couronnement de Poppée (Monteverdi)


Février 2005

Othello (Verdi)


Mars 2005

Guerre et Paix (Prokofiev)


Avril 2005

Tristan et Yseult (Wagner)
Boris Godounov (Moussorgsky)


Mai 2005

De la maison des morts (Janacek)
La Dame de pique (Tchaïkovsky)
La clémence de Titus (Mozart)


Juin 2005

Elektra (R. Strauss)


Surprise : le projet de donner la Juive (Halévy) en version de concert serait abandonné et remis à plus tard, avec une vraie mise en scène.

Il y aura aussi une très grosse saison de concerts symphoniques, avec, sous réserves, une tournée prévue à Bruxelles, où l'orchestre jouerait la 4ème symphonie d'Anton Bruckner et Orion, de Kaja Saariaho.


En clair, le lyrique se taille la part du lion, avec de nombreuses productions onéreuses, et le ballet commence déjà à en faire les frais...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shylock



Inscrit le: 04 Jan 2004
Messages: 367
Localisation: Nanterre

MessagePosté le: Lun Mar 08, 2004 1:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tristan, Pelleas, La Flûte, Elektra, Oh My God!!!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nina



Inscrit le: 06 Mar 2004
Messages: 27

MessagePosté le: Lun Mar 08, 2004 3:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et il y a le François d’Assise d’Olivier Messiaen ! Je n’ai jamais vu que des extraits lors d’hommages à Olivier Messiaen aussi suis-je ravie que cette oeuvre soit programmée, et à nouveau la Flûte que je verrai en juillet mais que je reverrai encore et encore tant j’aime l’oeuvre (toutes les oeuvres) de Mozart, cependant je ne retournerai pas voir la Clémence de Titus que j’avais vue à Garnier il y a 4 ans je crois, je n’avais pas apprécié la mise en scène ni les décors et je suppose que ce sera la même production même si elle est programmée à Bastille ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24105

MessagePosté le: Lun Mar 08, 2004 5:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense effectivement qu'il devrait s'agir de la même production, qui avait été acueillie de manière assez mitigée.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shylock



Inscrit le: 04 Jan 2004
Messages: 367
Localisation: Nanterre

MessagePosté le: Lun Mar 08, 2004 11:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

De retour de Bastille, où la saison 2004-2005 a été présentée aux membres de l'AROP par le duo MORTIER/LEFEVRE, je vous apporte en vrac quelques informations intéressantes:

1 - Les Spectacles et Démonstrations de l'Ecole de Danse seront maintenues par PLATEL.

2 - Le Grand Défilé: 22 septembre 2004.

3 - Représentation conjointe du Royal Ballet et de notre CDB le 29 septembre dans le cadre du Centenaire de l'Entente cordiale. Les tarifs sont eux aussi exceptionnels (de 300, oui, 300, à 40 €).

4 - Trois grands ballets de NOUREEV seront donnés: LA BELLE, CENDRILLON, ROMEO.

5 - Les tarifs augmentent et Gérard MORTIER l'a évoque subrepticement in fine. Je les mentionne dans l'ordre des catégories de place (1,2,3,4,5,6,7):
GARNIER BALLET A: 80 60 38 20 10 7 6
GARNIER BALLET B: 63 46 31 16 10 7 6
BASTILLE: 75 62 52 41 28 18 18 10 5 (9 catégories).
A votre bon coeur! Je n'ose pas vous donner les tarifs Opéra: c'est le rouge assuré pour mon compte bancaire.

6 - Une série Roland PETIT (CARMEN, L'ARLESIENNE, LE JEUNE HOMME ET LA MORT): onze représentations en juillet 2005.

7 - Une série ORPHEE de Pina BAUSCH (quatorze représentations).

8 - Il y a aussi du contemporain et des créations: CUNNINGHAM, FORSYTHE, NEUMEIER, PREJLOCAJ, etc.

9 - Concerts symphoniques:un régal!
- WAGNER/STRAUSS (PRETRE);
- BOULEZ/MESSIAEN/BARTOK (BOULEZ);
- 9ème de BEETHOVEN (DOHNNANYI;
FAURE/BOULANGER/CHAUSSON (BOLTON);
MARTINU/JANACEK (BELOHLAVEK);
RAVEL/CHAUSSON/DEBUSSSY (CAMBRELING).

10 - Divers. MORTIER a déclaré en introduction que le ballet était actuellement le meilleur au monde. Il a fait trés bonne impression et a été chaleureusement aplaudi. C'est un homme passionné et cultivé, d'abord trés simple.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24105

MessagePosté le: Lun Mar 08, 2004 11:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Shylock! Pour les tarifs, ce qui est assez insidieux je crois, c'est le passage subreptice de certaines places de 6ème en 5ème catégorie, ce qui constitue une augmentation très sérieuse mais peu visible!

Ce qui me "rassure" c'est que le tarif de 300 Euros ne sera finalement appliqué qu'au gala du Royal Ballet... Il était question de mettre toute la corbeille du Palais Garnier à ce prix pour les premières des ballets...

Mais pour le Royal Ballet, si on veut le voir, on a presque intérêt a s'offrir une place pas chère à Covent Garden et a prendre un ticket Eurostar pour aller à Londres. Pour une dépense quasi-identique, on a un week-end en Angleterre en prime!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katharine Kanter



Inscrit le: 19 Jan 2004
Messages: 1075
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Mar 09, 2004 11:16 am    Sujet du message: Une délicate surprise Répondre en citant

La nouvelle saison dans notre théâtre national promet de délicates surprises.

L’on note une invitation à Mlle. Suzanne Linke. Qui est cette féminine et subtile apparition ? Et qui est son disciple M. Jérôme Bel ?

Afin de ne pas entrer dans une polémique, donnons libre cours aux dires de ces personnes elles-mêmes.

Suzanne Linke, élève de Mary Wigman. (Ose-t-on conseiller au lecteur de consulter un ouvrage de Mlle. Laure Guilbert publié en 2000 aux Editions Complexe, sur l’école de pensée en Allemagne où l’on retrouve Mary Wigman, inter alii ?)

Quoiqu’il en soit, on peut lire,

« Rappelons brièvement que lors de cet inoubliable solo, Linke assumait déjà sur le mode d’un impossible deuil (à l’instar des avant-gardes chorégraphiques allemandes, c’est à dire tout le poids lié au legs de cette ‘danse d’expression’ qu’elle reçut en partage au sein de la célèbre Folkwangschule d’Essen – dansant/ne dansant pas sur les décombres d’une culture allemande ruinée depuis le sortir de la guerre, et qui fixe alors dans les yeux le regard médusant de son destin traumatique. Bel, comme plusieurs chorégraphes et danseurs français d’aujourd’hui, s’est forgé une culture chorégraphique qui ne mésestime pas l’enjeu d’un tel moment historique, il sait qu’en rejouant cette danse-là, mais déterritorialisée cette fois, c’est tout le sens de ce que l’histoire valide.... on ne dira d’ailleurs jamais assez l’extraordinaire situation de dette, souvent inaperçue, que la danse allemande, depuis le début du siècle, n’a cessé de susciter partout (....) »

Christophe Wavelet, dans « Mouvement »

A bon entendeur, Salut.

« J’ai le sentiment que cette post-modernité – que j’appellerais volontiers ‘post-mortemité’ – ne peut plus se juger selon des critères de bien, de mal, de début, de fin, d’accomplissement (....) Il n’y a plus de morale ni d’idée de progression linéaire vers le bonheur, promesse faite par la modernité. C’est en termes d’intensité qu’elle se pose, d’expériences d’intensité qui nous traversent juste avant la connaissance. Parce que la seule certitude qu’on a pour l’instant c’est la mort (....) »

Jérôme Bel, dans Art Press, mars 2001

De même, peut-on inviter le lecteur à s’informer ailleurs sur une pièce de Jérôme Bel, intitulé « I like to Move It », car ce serait impoli et inapproprié d’en poser une description sur le site Dansomanie ?

Et l’on peut lire,

« J’ai donc précisément envie de mettre en scène l’irreprésentable, le néant et évidemment la mort qui lui est directement liée. Mais dès que je pense à la mort, je me sens très vivant. La conscience aigue de la fin me remplit de vie. Je rêve actuellement de poser de vrais cadavres sur le plateau. Heureusement, c’est impossible. »

Jérôme Bel, cité dans Programme officiel du Théâtre de la Ville, Saison 2000-2001


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com