Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Nouvelles du Mariinsky [et du Bolchoï]
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 200, 201, 202, 203  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ElenaK



Inscrit le: 24 Avr 2013
Messages: 799

MessagePosté le: Mar Fév 18, 2020 1:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

ElenaK a écrit:
Le programme de la soirée de clôture du festival est égalent en ligne : Divertissement, Le Jeune homme et la mort, Sympjonie en ut.
Les distributions sont également publiées avec seulement six solistes pour la Symphonie Shocked (un oubli ou une hésitation, j’espère). Dans Le Jeune homme et la mort sont attendus Kim Kimin et Eleonora Abbagnato. Germain Louvet est programmé, aux côtés de Lauren Cuthbertson, dans le divertissement.

Plus tard, je mètrerai tout ça en forme.


C’est finalement avec Léonore Baulac que Germain Louvet dansera lors de la soirée de clôture du festival.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElenaK



Inscrit le: 24 Avr 2013
Messages: 799

MessagePosté le: Ven Fév 21, 2020 1:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Mariinski a également complété les distributions de la première décade de mars, avant le festival.

Les 3 et 4 mars, Alina Somova et Oksana Skorik feront respectivement leurs débuts dans le grand pas de Paquita, qui, à en croire au site, sera donné en reconstruction de Iouri Bourlaka, c’est-à-dire, dans la version faisant partie du ballet éponyme, dont la première a eu lieu le 30 mars 2017. Serait-ce le premier pas vers la prise du rôle-titre ?

Sinon, sauf erreur de ma part et excepté ce qui avait été annoncé précédemment, on attend les débuts de Maria Boulanova en Zobeïde, le 6 mars, et les débuts de Daria Ionova dans In the Night de Jerome Robins, le 9 mars.

https://www.mariinsky.ru/en/playbill/playbill?year=2020&month=3


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katsu



Inscrit le: 21 Déc 2019
Messages: 118

MessagePosté le: Ven Fév 21, 2020 1:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

https://youtu.be/KidpHD8CmUw

Interview Khoreva/Parish


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Buddy



Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 358
Localisation: Etats Unis et La Suisse

MessagePosté le: Sam Fév 22, 2020 9:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce n’est pas nécessaire d’attendre longtemps. Elle revient tout de suite.

Maria Iliushkina — Odette/Odile (Le Lac des cygnes) — 1 mai. Very Happy

https://www.mariinsky.ru/en/company/ballet/soloists/coryphees/coryphees_woman/iliushkina1


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19476

MessagePosté le: Dim Fév 23, 2020 11:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Deux débuts dans La Belle au bois dormant ces jours-ci : Maria Koreva en Aurore, qui répète avec Vladimir Shklyarov et Elvira Tarassova, et Victor Caixeta en Désiré, qui répète avec Renata Shakirova et Guenadi Selioutski :
https://youtu.be/-ySEU69x9wo


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElenaK



Inscrit le: 24 Avr 2013
Messages: 799

MessagePosté le: Ven Fév 28, 2020 2:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Apparemment, un début s’improvise dans Le Réveil de Flore. Le 3 mars, Elena Evseeva remplacera Ekaterina Osmolkina, qui était censée de remplacer Olessia Novikova, qui avait été à l’affiche du spectacle depuis presqu’un an, mais qui, comme on sait, est actuellement prise ailleurs. Seulement, la salle du Mariknski sera pleine, contrairement à celle de l’Opéra de Rome.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alda



Inscrit le: 25 Nov 2015
Messages: 9

MessagePosté le: Ven Fév 28, 2020 2:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ElenaK,
Avez-vous des échos des débuts de Maria Khoreva en Aurore? La traduction de Chrome du site "balletfriends.ru" sur le sujet n'est pas très claire.
Je vous remercie!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElenaK



Inscrit le: 24 Avr 2013
Messages: 799

MessagePosté le: Ven Fév 28, 2020 3:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alda, voici quelques extraits du second acte :
https://youtu.be/8f0pSbm0BNY

D’autres extraits du spectacle du 23.02.2020 sont disponibles sur cette chaîne :
https://www.youtube.com/channel/UCO_o2AhcwdX6C0xnDFRXmTA

Plus tard, je ferai part des échos et de mes propres impressions


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alda



Inscrit le: 25 Nov 2015
Messages: 9

MessagePosté le: Ven Fév 28, 2020 6:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mille mercis!


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElenaK



Inscrit le: 24 Avr 2013
Messages: 799

MessagePosté le: Mar Mar 03, 2020 5:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

Alda a écrit:
ElenaK,
Avez-vous des échos des débuts de Maria Khoreva en Aurore? La traduction de Chrome du site "balletfriends.ru" sur le sujet n'est pas très claire.
Je vous remercie!

D’abord, les "échos". J’ai parcouru deux forums russes en les cherchant. Même en les lisant directement en russe, il n’est pas facile d’en tirer des idées bien arrêtées au sujet des débuts de Maria Khoreva en Aurore. Déjà, les retours sont très peu nombreux (et donc ne sont pas représentatifs). Et puis, là discussions sur le forum moscovite tendait tout le temps à devier vers les débats sur la légitimité des comparaisons entre une jeune débutante et des ballerines de classe internationale, sur le fait que les débuts de Mlle Khoreva (et pas seulement les siens) n’ont pas été mentionnés sur la feuille de distribution ainsi que sur l’élargissement trop rapide du répertoire de la jeune danseuse.

Chez balletfriends, seulement deux personnes ont partagé brièvement leurs impressions, assez positives, après avoir vu la représentation au théâtre. Elles sont d’accord que le rôle d’Aurore va très bien à Maria Khoreva. Un de ces deux témoins l’a félicitée avec ses débuts "remarquables et très intéressants" : "Le rôle d’Aurore colle à l’individualité de Maria. [Son] Aurore est jeune, tendre, pure, naturelle. Elle danse avec légèreté et aisance. Elle est heureuse de vivre et en prend plaisir". L’autre personne a qualifié ses débuts comme "bons" bien qu’il reste “encore beaucoup de travail à faire pour atteindre l’idéal”. "Il y avait à propos de quoi s’en prendre au premier et au second actes". Mais ce qu’elle a surtout apprécié, "contre toute attente", c’est le pas de deux de noces, dans lequel la jeune danseuse lui a rappelé Alina Cojocaru. Une troisième personne a avoué avoir assisté à la représentation, mais elle estime qu’il est encore trop pour faire son jugement publiquement. Elle a néanmoins précisé que ses attentes du spectacle n’avaient pas été pleinement satisfaites. Sinon, il y a quelques critiques sur le forum, mais elles proviennent des personnes qui n’ont vu que les vidéos que j’ai signalées ci-dessus.

Sur le forum pétersbourgeois, il y a un retour plus dubitatif. Son auteur remarque que Maria Khoreva, qui est une danseuse "bien équipée techniquement", s’est montrée fatiguée vers le pas de deux nuptial, dans lequel elle "dansait de ses dernières forces". À son avis, "il n’y avait pas du tout de personnage. Toutes les variations ont été dansées de la même façon." Cette balletomane se pose la question : "comment est elle l’Aurore de Maria ? Pour la définir, elle ne trouve qu’un seul adjectif, qui peut être traduit en français comme "gentille ou agréable ou mignonne", "c’est tout". Elle conclut que si on considère Maria "comme une danseuse débutante cette prise de rôle peut être évaluée très haut. Mais la danseuse se positionne tout autrement. Sinon comment expliquer ses master class et ses rencontre avec les élèves de l’école de danse. Une élève qui donne des leçons aux autres élèves ? Et si on considère qu’il s’agit des débuts d’une "étoile" alors ils sont discutables. Sa danse est toujours "entre" : le radieux, la bravoure et le lyrisme. Sont perdus de nombreuse nuances avec lesquelles nos meilleures Aurores enrichissent leurs personnages, à plusieurs facettes et vivantes." Pour terminer, elle ajoute : "Mas j’ai vu Y. Fateev applaudir la danse de M. Khoreva. Donc tout va bien .

Je suis assez d’accord avec cette habituée du Mariinski. Sauf que je n’ai pas remarqué de fatigue particulière chez Maria au troisième acte. C’est plutôt Vladimir Chkliarov qui m’a paru moins en verve que d’habitude dans la variation de ce troisième acte, après une variation absolument magnifique dans la scène de la chasse. J’ai soudainement réalisé avec tristesse qu’il vient de fêter ses trente-cinq ans et que peut-être le déclin de la carrière de notre éternel jeune prince n’est plus si lointain, hélas. Quoi qu’il en soit, cette fois, on a vu un prince qui s’est assagit et dont la fougue enfantine a cédé la place à un véritable aristocratisme.

D’habitude, je choisis les distributions en fonction de ballerines. Mais, dans ce mini bloc de trois Belle au bois dormant, où mes Aurore préférées n’étaient pas présentes, j’ai choisi le spectacle avec Vladimir Chkliarov. Au moment de réservation, la jeune débutante n’était à mes yeux même pas un bonus, mais juste une curiosité. L’image que je me suis faite de cette danseuse, l’ayant vue quelque fois dans de différentes petites rôles lors de sa première saison au Mariinski, était, certes, très esthétique, mais complètement stérile émotionnellement, voire impersonnelle. Le seul ballet où je l’ai vraiment appréciée était Serenade de Balanchine dans l’atmosphère énigmatique duquel elle donnait enfin l’impression de s’ouvrir.

La Bayadère du 29 janvier dernier où Maria Khoreva dansait Nikiya, toujours aux côtés de Vladimir Chkliarov, est devenu le premier spectacle où je l’ai vu dans un grand rôle pour la première fois. Comme c’était un spectacle de l’abonnement "Petipa", c’est par hasard que je suis tombée sur cette distribution. La veille, il y avait une autre représentation avec Viktoria Terechkina que j’ai vue également. Je pensais que ce n’était pas une très bonne idée de voir ces deux danseuses dans cette ordre, mais finalement, contre toutes mes attentes, j’ai découvert que parfois des comparaisons peuvent être en faveur de Maria. Pourtant, Terechkina en Nikiya est une icône. Bien sûr, il m’a fallu tout le temps faire abstraction du visage de petite poupée de Maria (ne peut on pas faire quelque chose au niveau de maquillage ? Par exemple, Maria Boulanova, en changeant le maquillage dans Don Quichotte où elle apparaît en Danseuse de rue, a réussi à niveler l’expression d’étonnement qui apparaît souvent sur son visage). "La corbeille" ne m’a nullement convaincue, la scène avec le Brahmane pas trop non plus. Mais la rencontre avec Solor au premier acte, la joie et l’enivrement avec lesquels elle s’est jetée dans ses bras étaient assez enthousiasmants. Et puis, dans le tableau des ombres, elle a pu faire démonstration de ses qualité de danseuse classique. Ses pas sont fluides tout en restant bien articulés. J’ai toujours devant mes yeux ses tours en écarté se terminant par tombé (désolée si je suis difficilement incompréhensible, ne sachant pas assembler ses termes en français, je fais une calque du russe) d’un raffinement remarquable. Les tours en arabesque en début de la variation avec le voile sont fluides, ne laissant pas apercevoir d’efforts (par contre, la seconde partie de cette variation n’était pas tout à fait parfaite). Bref, ce spectacle a fait monté le niveau de mes attentes pour ses futurs débuts en Aurore. Mes les débuts restent les débuts, surtout s’il s’agit d’une jeune danseuse. Après tout, ce n’est pas de sa faute si, étant première soliste, elle se trouve au même niveau hiérarchique qu’Olessia Novikova et Ekaterina Osmolkina, mais il est quand même difficile d’en faire abstraction et de s’abstenir des comparaisons.

Je ne saurais pas non plus décrire l’Aurore de Maria Khoreva. Ce n’est encore qu’un ébauche et une démonstration de ses capacités techniques et physiques d’aborder un rôle aussi difficile. Je n’ai pas vu d’évolution du personnage, à travers les trois actes, exprimée par des moyens plastiques. Néanmoins, j’ai beaucoup apprécié la confusion que son Aurore a montré en se retrouvant face aux quatre cavaliers ardents. Dans l’adagio à la rose, elle a bien levé le bras d’appuis, non sans quelques petits déséquilibres vite rattrapés, mais restait trop concentrée, sans jamais lever les yeux. La diagonale sur les pointes dans la variation du premier acte n’a malheureusement pas été sans faille, sinon Maria y était charmante. Et la scène avec le doigt piqué s’est avérée bien touchante. La où j’ai senti un peu de fatigue c’est l’adagio du second acte, mais Maria s’y est montrée stoïque, malgré quelque crispations. Dans la diagonale des tours de la variation, il y a eu un petit accroc, mais bon, ça n’arrive pas qu’aux débutants. Ce qui m’a manqué c’est un effet un manque de nuances et ce surtout au troisième acte. Parfois, j’ai l’impression qu’elle n’ose pas à rajouter quelque chose de personne ou n’en ressens pas de besoin. Pourtant, sans cela on ne peut pas jouer dans la cour des grands. Ceci étant dit, je me suis surprise en train de sourire en regardant la vidéo du troisième acte signalée plus haut, c’est que ça me plaisait. Smile

En parcourant le forum pétersbourgeois à la recherche des "échos", je suis tombée sur une vidéo où Maria danse un morceau d’Arlequinade parmi d’autres élèves de seconde année de l’Académie Vaganova (les fillettes doivent avoir 11-12 ans). Et là, elle ne passe pas inaperçue :
https://youtu.be/2ovB7oph5vs


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElenaK



Inscrit le: 24 Avr 2013
Messages: 799

MessagePosté le: Mar Mar 03, 2020 6:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Buddy a écrit:
Ce n’est pas nécessaire d’attendre longtemps. Elle revient tout de suite.

Maria Iliushkina — Odette/Odile (Le Lac des cygnes) — 1 mai. Very Happy

https://www.mariinsky.ru/en/company/ballet/soloists/coryphees/coryphees_woman/iliushkina1

Plus maintenant, malheureusement.
C’est Oksana Skorik qui a pris la place de Maria Iliuchkina. Ce sera son quatrième Lac des cygnes en trois mois. J’espère bien que cette situation n’a rien à voir avec les circonstances dans lesquelles Ouliana Lopatkina a dû reporter ses débuts en Odette Odile.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19476

MessagePosté le: Mar Mar 03, 2020 9:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Elena pour les impressions.

Que voulez-vous dire dans votre dernière phrase?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alda



Inscrit le: 25 Nov 2015
Messages: 9

MessagePosté le: Mar Mar 03, 2020 2:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je vous remercie beaucoup, ElenaK pour le temps que vous avez pris à rédiger votre réponse. Je suis cette danseuse avec attention mais ne parviens pas à me faire un avis global de ses prestations car je n'ai accès qu'à des extraits. Votre avis m'est précieux.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElenaK



Inscrit le: 24 Avr 2013
Messages: 799

MessagePosté le: Mar Mar 03, 2020 10:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je vous en prie, mais, s’il vous plaît, ne surestimez pas mon humble avis.
Je pense qu’il ne faut pas se fier aux débuts pour évaluer une danseuse. J’ai lu dans une interview, où Maria racontait son soif de rôles, qu’elle rêve de celui d’Odette Odile. J’espère que cette accumulation trop rapide ne l’empêchera pas de peaufiner ses rôles.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElenaK



Inscrit le: 24 Avr 2013
Messages: 799

MessagePosté le: Mar Mar 03, 2020 10:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sophia a écrit:
Merci Elena pour les impressions.

Que voulez-vous dire dans votre dernière phrase?

Ouliana Lopatkina a raconté dans une interview qu’à l’époque, une prima ballerina lui avait pris le spectacle dans lequel elle devait faire ses débuts en Odette Odile. Bien évidemment, elle n’a pas nommé cette ballerine, mais c’est un secret de Polichinelle. Et comme j’ai quelque fois entendu des gens du théâtre comparer Mlle Skorik avec Mlle Makhalina... Peu importe, ça n’a plus aucun sens.
J’ai appris aujourd’hui que le désistement de Mlle Iliuchkina est dû à son indisponibilité. Probablement, le choix d’Oksana Skorik pour la remplacer permettra à Nikita Korneev (Siegfried) de garder sa date, puisqu’ils ont déjà dansé ce spectacle ensemble. Par contre, Oksana Skorik est également distribuée dans Diamants deux jours plus tôt. On verra si le statut quo sera préservé. Les distributions complètes d’avril n’apparaîtront probablement pas avant la fin du festival et pour celles de mai, il faudra attendre encore un mois et demi.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 200, 201, 202, 203  Suivante
Page 201 sur 203

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com