Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

28 - 29 septembre 2011

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> La presse au quotidien
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23852

MessagePosté le: Mer Sep 28, 2011 10:16 am    Sujet du message: 28 - 29 septembre 2011 Répondre en citant

La victoire de Psyché, par Philippe Noisette (Les Echos)

Citation:
Pour sa rentrée chorégraphique, le Ballet de l'Opéra de Paris célèbre deux héroïnes, Phèdre et Psyché. «Phèdre» est la reconstitution d'une pièce de 1950 de Serge Lifar, marquée du sceau de Jean Cocteau, créateur des costumes, du livret, du décor - et du rideau, qui ouvre ce ballet s'inspirant de la mythologie autant que des vers de Racine. Le public reste de glace devant cette oeuvre datée. Déluge de perruques et de maquillage - on a failli ne pas reconnaître Nicolas Le Riche en Thésée -, gestuelle empruntée qui tire vers le mimodrame, musique sans éclat de Georges Auric... Il faut toute la conviction d'une étoile comme Marie-Agnès Gillot dans le rôle titre pour sauver le tout du naufrage...


Réunis par la danse, par Camille Boulongne (Sud-Ouest)

Citation:
«Quand Mizel nous a présenté son projet, nous avons pensé qu'il était fou mais nous n'avons pas dit non. Apparemment, nous tenons le coup ! » plaisante Philippe Oyhamburu, 90 ans. Avec deux autres infatigables danseurs - Jean Nesprias, 84 ans, et Koldo Zabala, 75 ans -, le moustachu boucle les répétitions de « Je me souviens… Oroitzen naiz». Une coproduction de Malandain Ballet Biarritz et de l'Institut culturel basque présentée pour la première fois ce jeudi à Biarritz...


La chorégraphe Carolyn Carlson fait don de ses archives à la BnF (L'Express)

Citation:
Des carnets de notes, croquis et sources d'inspiration mais aussi des costumes, des documents de production, des photographies et des archives audiovisuelles font partie des pièces données en juin à la BnF. Des documents plus personnels tels des calligraphies, des poèmes, des carnets de voyages illustrés et des oeuvres dédiées à Alwin Nikolais et à Rolf Liebermann notamment font partie de cette donation. D'origine finlandaise, Carolyn Carlson a dansé pour Alwin Nikolais durant ses années de formation aux Etats-Unis où elle est née en 1943, avant de s'installer en France où le directeur de l'Opéra de Paris, Rolf Liebermann, la nomme "étoile-chorégraphe" en 1974...


Carolyn Carlson donne ses archives à la BNF : tout un patrimoine vivant et intime, par Brigitte Lemery (La Voix du Nord)

Citation:
Le créateur est par essence généreux, offrant au spectateur un regard, une inspiration, des émotions, une vision du monde. Carolyn Carlson va plus loin dans l'offrande, en faisant don de ses archives à la Bibliothèque nationale de France. Sans arrêter pour autant de créer, loin s'en faut !...


Carolyn Carlson, so créative!, par Delphine Tonnerre (Nord Eclair)

Citation:
Deux expositions, une des calligraphies de Carolyn Carlson, l'autre des photos de la compagnie réalisées par Maxime Ruiz étaient proposées au public. Hier soir, le public a aussi pu découvrir le documentaire de Bernard Nauer, emporté par la magie Carlson, à partir de la création de « Mundus imaginalis » en mai 2010 au cinéma le DuplexeCaméra à l'épaule, il a été aspiré dans la danse. Ce même documentaire passe ce mercredi 28 septembre à 22 h 30 sur Wéo, sa première diffusion, avant deux séances, l'une le 6 octobre à 20 h au Cinémovida à Arras, l'autre le 7 octobre à 18 h au cinéma Alhambra à Calais. Que se passera-t-il cette saison au Centre chorégraphique national ? Des reprises, des créations, des artistes invités...


La Maison de la Danse à la Confluence à l’horizon 2018 (Lyon Mag)

Citation:
Les responsables municipaux et la société d’aménagement du quartier à la mode du 2e arrondissement ont confirmé lundi matin l’installation de l’institution pour 2017/2018. En même temps que l’édification des 450 000 m2 de la 2e phase du projet Confluence. Ce sera son 3e déménagement. Le 3e en près de 50 ans. Après avoir occupé les bâtiments du Théâtre de la Croix-Rousse, jusqu’en 1992, et depuis ceux du Théâtre du 8e, la Maison de la Danse si chère à Guy Darmet va construire son propre bâtiment. Il se situera sur l’ancien site du marché-gare, dans une des nouvelles rues transversales de la Confluence, au croisement du Quai Perrache et de la nouvelle passerelle «modes doux» enjambant le Rhône et imaginée par le Grand Lyon...


Les ballets de Monte-Carlo se restructurent, par Daphné Manuel (Nice Matin)

Citation:
Il y a quelques jours encore, ils évoluaient dans les théâtres de Madrid et Biarritz. Les cinquante danseurs des Ballets de Monte-Carlo feront leur (r)entrée le 21 octobre, sur les planches de la salle Garnier. Côté scène, on appréciera, entre ombre et lumière, Opus 50, du directeur chorégraphe Jean-Christophe Maillot, Dearest Earthly Friend, de Marco Goecke et The Death and the Maiden, signé Petr Zuska. Côté coulisses, c’est une tout autre pièce qui se joue. Fusion des Ballets de Monte-Carlo, du Monaco Dance Forum et de l’Académie de danse, rigueur budgétaire et nouvelles perspectives… Dans cette « réalité complexe », l’ambition de Jean-Christophe Maillot demeure, voyageant entre vision artistique et impératifs financiers...


Myths and Legends Open Paris Ballet, par Roslyn Sulcas (The New York Times)

Citation:
History and tradition, the present and the new. That seems to be the thinking behind the Greek-myth pairing of Serge Lifar’s 1950 “Phèdre” and Alexei Ratmansky’s new “Psyché” with which the Paris Opera Ballet has just opened its season here. (In another nod to tradition, the opening-night gala last week was canceled because of a technicians’ strike. Plus ça change, etc.). On Tuesday, however, the show went on, and a pretty intriguing show it was. You don’t see much of Lifar’s work outside of France, and even in France his checkered career makes him a somewhat controversial figure. (He directed the Paris Opera Ballet from 1930 to 1947, was ousted for collaborating with the Vichy regime, then reinstated.) But national heritage is taken seriously at the Paris Opera, and Lifar pieces surface occasionally in dutiful homage...


Ратманского захлестнул собственный талант, par Svetlana Naborchikova (Известия / Izvestia)

Citation:
В новой программе одноактных балетов — возобновленная «Федра» Сержа Лифаря и премьера «Психеи» Алексея Ратманского. На афише, выпущенной Оперой к спектаклю, — фотоизображения пожилого Лифаря и молодого Ратманского. Похожи они, как отец и сын. И в биографиях есть сходство. Оба имеют отношение к Киеву — Лифарь там родился, Ратманский работал. Оба покинули Россию в поисках лучшей доли. Оба в молодом возрасте возглавили крупнейшие труппы мира. Лифарь — Парижскую оперу, Ратманский — Большой театр. Правда, Лифарь утвердился в Опере на долгие годы, а Ратманский оставил пост ради свободного плавания и уже поставил спектакли на всех статусных сценах. «Неохваченным» остался только лондонский «Ковент-Гарден».



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> La presse au quotidien Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com