Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Nouvelles du Ballet de l'Opéra de Bordeaux
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 65, 66, 67  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Lammermoor



Inscrit le: 20 Jan 2008
Messages: 290

MessagePosté le: Mar Jan 22, 2008 1:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

_Annulation de la représentation de Zatoïchi à Enghien-les bains.

_Des danseurs de l'Opéra se produisent également à l'extérieur:

Oksana Kucheruk et Igor Yebra danseront à l'Opéra de Rome
du 30 janvier au 3 février dans un programme comportant
La Giara,Apollon,Bacchus et Ariane et Le Bal.

Stéphanie Roublot viendra pour la seconde année danser Le Tricorne
avec Igor Yebra mais ne retrouvera pas José Martinez du 7 au 10
février.

Emmanuelle Grizot et Marc-Emmanuel Zanoli redonneront le ballet
Aubade de Serge Lifar-Hommage à Wladimir Skouratoff au théatre de
Léognan,le 16 février.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lammermoor



Inscrit le: 20 Jan 2008
Messages: 290

MessagePosté le: Mer Jan 23, 2008 2:26 pm    Sujet du message: Le Bog du Ballet de l'Opéra National de Bordeaux Répondre en citant

Tout nouveau,tout beau...un blog sur le ballet bordelais

http://saint-saens.skyrock.com


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bordeaux



Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 6

MessagePosté le: Jeu Jan 31, 2008 3:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En ce moment, le Ballet de l'Opéra de Bordeaux répétent Faust.
Les représentations auront lieu du 16 au 28 mars 2008

Ces spectacles réuniront l'orcherstre, le choeur et le ballet de l'Opéra de Bordeaux.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Mer Fév 27, 2008 9:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je recopie aussi l'information dans le fil spécifique consacré au Ballet de l'Opéra National de Bordeaux :


Le ballet de l'Opéra National de Bordeaux organise le 12 avril prochain une journée "portes ouvertes", au programme alléchant :


Citation:
« ENTREZ DANS LA DANSE ! »

Journée Portes Ouvertes du Ballet

Opéra National de Bordeaux

Samedi 12 avril 2008 au Grand-Théâtre




Après le succès de la première édition 2006 et de la récente journée « Tous à l’Opéra » qui a rassemblé près de 9 500 personnes, l’Opéra National de Bordeaux se prépare à nouveau à accueillir le public, novice, curieux ou passionné, pour découvrir avec le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux, les « métiers de la danse ».



Cette journée de rencontre sera l’occasion d’assister à des répétitions publiques, des conférences mais aussi de « chausser les pointes » ou d’apprendre « l’art du tutu »…



De nombreuses surprises imaginées par les équipes de l’Opéra National de Bordeaux seront dévoilées tout au long de la journée au travers d’ateliers récréatifs et enthousiasmants !

Comme à son habitude, l’Opéra National de Bordeaux ouvrira les coulisses du Grand-Théâtre, de ses ateliers de costumes et de décors, à la rencontre de toutes les équipes techniques et artistiques.



Flâneurs, visiteurs, ballerines en herbe… Tous au Grand-Théâtre le 12 avril prochain pour découvrir le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux et se laisser porter par l’imaginaire de la danse et de ses corps en mouvement.



Programme sous-réserve de modification



Entrée libre et gratuite - A partir de 10h30



Renseignements au 05 56 00 85 95 du mardi au samedi de 13h à 18h30

Réservation au guichet à compter du 1er avril


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Mer Fév 27, 2008 10:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dans le cadre de la saison 2007-2008 à l'ONB, le Ballet Preljocaj sera l'invité du Ballet de Bordeaux en avril prochain. Pour les résidents bordelais, ce sera l'occasion d'une escapade a Arcachon (où les représentations auront lieu), avec une offre à prix attractif de transport en bus (5€ aller-retour), ce qui permet de profiter du Saint-Emillion à l'entracte sans craindre les foudres des pandores...


Citation:
4 & 5 Avril 2008 – 20H45
Olympia Arcachon


Roméo et Juliette par le ballet Preljocaj
Sur la scène de l’Olympia à Arcachon


Les vendredi 4 et samedi 5 Avril, l’Opéra National de Bordeaux accueillera à l’Olympia d’Arcachon le ballet Preljocaj pour Roméo et Juliette. Le chorégraphe, Angelin Preljocaj présente une relecture de son propre ballet Roméo et Juliette, créé en décembre 1990 pour le Lyon Opéra Ballet. Marqué par sa culture et ses origines albanaises, il avait alors choisi de situer cette histoire d’amour universelle dans le contexte des régimes totalitaires des pays de l’Est. Il ne s’agissait pas d’une lutte de clans comme l’aurait voulu la tradition mais d’un affrontement entre la milice chargée d’assurer l’ordre social et le monde des sans abris. Aujourd’hui, les temps ont changé et la réalité a rattrapé la fiction. Le décor d’Enki Bilal s’est transformé et la danse d’Angelin Preljocaj a évolué au contact des danseurs et interprètes de sa propre compagnie.
Explorant les mille facettes du fameux écrit shakespearien Angelin Preljocaj traduit avec le langage du corps les déchirements et vertiges amoureux des deux amants tiraillés par la rivalité de leurs familles ennemies : les Capulets et les Montaigus. Au rythme de l’extraordinaire musique de Prokofiev, énergie, passion, mélancolie, poésie et émotion se dégagent de l’œuvre située dans l’univers fascinant du célèbre Enki Bilal.

« Dans une improbable Vérone, non pas futuriste mais fictive, passablement délabrée, abritant une classe favorisée et dirigeante (la famille de Juliette) et une population misérable et exploitée (celle de Roméo), la rencontre des amants est proscrite et hors la loi ; la milice omniprésente et musclée, chargée par la famille de Juliette de contrôler l’ordre social, n’est pas seulement l’image shakespearienne de la fatalité, c’est aussi l’emprise effective du pouvoir sur une des libertés essentielles de l’individu : celle d’aimer.
Roméo et Juliette, même s’ils se soumettent parfois, refusent chacun la façon de vivre qui est imposée dans leurs classes sociales, classes fermées à toute communication comme le dicte la milice des consciences, d’où le scandale de cet amour. Tous deux voudraient être ailleurs, tous deux sentent la nécessité de décrocher, chacun aspire à ce qu’a l’autre. Le choc passionnel va leur permettre de sauter le pas, d’oser échapper au sort qu’on leur avait tracé. »
Angelin Preljocaj



DANSE Olympia Arcachon


Ven. 4 < 20h45
Sam. 5 < 20h45

ROMEO ET JULIETTE

Création en 1996, en partenariat avec l’Olympia, Arcachon.
Coproduction Théâtre de St Quentin en Yvelines - La Coursive, Scène nationale, la Rochelle - Les Gémeaux, Scène nationale, Sceaux – Théâtre de la ville, Paris - Fondation Paribas - Festival Danse à Aix.

Ballet Preljocaj

Angelin Preljocaj, chorégraphie

Serge Prokofiev, musique « Roméo et Juliette »

Enki Bilal, décor

Enki Bilal et Fred Sathal, costumes

Goran Vejvoda, création sonore

Jacques Chatelet, lumières

Chorégraphie primée aux Victoires de la Musique 1997


Tous deux voudraient être ailleurs, tous deux sentent la nécessité de décrocher,
chacun aspire à ce qu’a l’autre. Le choc passionnel va leur permettre de sauter le pas,
d’oser échapper au sort qu’on leur avait tracé.

Angelin Preljocaj








Dernière édition par haydn le Mer Fév 27, 2008 11:15 am; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Mer Fév 27, 2008 10:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Autre compagnie prochainement invitée en Aquitaine, la troupe du Centre Chorégraphique National de Nantes, digiré par Claude Brumachon, et qui investira la scène du Grand Théâtre de Bordeaux les 2 et 3 avril prochains :


Citation:
Du 2 au 3 Avril 2008
Grand-Théâtre - Bordeaux



Deux chorégraphies de Claude Brumachon
sur la scène du Grand-Théâtre



Les Mercredi 2 et Jeudi 3 Avril, l’Opéra National de Bordeaux accueille le Centre Chorégraphique National de Nantes sous la direction de Claude Brumachon et de Benjamin Lamarche son assistant.

Claude Brumachon propose un passionnant duo Indomptés, interprété par deux danseurs de l’Opéra National de Bordeaux. A deux pas de la foule, ils dansent une violence sourde, un déchirement palpable d’un corps à corps brusque et fluide à la fois, ils s’arrachent, s’extirpent du sol, courent et volent. Fuite vers d’autres espaces, ils s’enivrent, s’attirent, se repoussent, extase de l’instant…

S’en suivra une chorégraphie s'inspirant des personnages des pièces de Molière, Histoire d’Argan le visionnaire. Sous l'œil facétieux du patron de l'Illustre-Théâtre, le chorégraphe impose aux huit danseurs un rythme enlevé. Sur une musique tour à tour baroque et « électro », dans un univers décalé et sans dessus dessous, les personnages virevoltent, passent du coq à l'âne, à la fois doux et tendres, coquins et malicieux, noueux et griffus, naïfs et royaux.

DANSE Grand-Théâtre

Mer. 2 < 20h
Représentations destinées au Jeune public*
Mer. 2 < 14h30
Représentations destinées aux scolaires*
Jeu. 3 Avril – 10h, 14h30

INDOMPTÉS, HISTOIRE D’ARGAN LE VISIONNAIRE

Création de Claude Brumachon avec le Centre Chorégraphique National de Nantes.
Coproduction Centre Chorégraphique National de Nantes.
CCNN/Maison de la Culture de Loire Atlantique, Nantes et la Coursive, Scène Nationale, la Rochelle.

Centre Chorégraphique National de Nantes



Claude Brumachon, chorégraphie et costumes

Benjamin Lamarche, assistant

Wim Mertens, musique

Olivier Tessier, lumières

Indomptés, duo

Danseurs du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux

Histoire d’Argan le visionnaire

Danseurs du CCN de Nantes : Vincent Blanc, Claude Brumachon, Lise Fassier, Elisabetta Garreri, Julien Grosvalet, Benjamin Lamarche, Mathieu Morin, Jun-Hee Park.


Tout virevolte, le décor et les danseurs fous nous racontent des histoires.
N’est-ce pas l’énergie de Toinette ou celle de Scapin […], un malade peut-être, des femmes trop savantes, quelque chose de l’ordre de la légèreté et de la comédie ?

Histoire d’Argan le visonnaire - Claude Brumachon



Tarif 5 – de 8 à 25 €
* Tarif 8 €

Renseignements & Locations : 05.56.00.85.95
Grand-Théâtre - Place de la Comédie – Bordeaux
Du Lundi au samedi de 11h à 18h





Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Mer Avr 16, 2008 9:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Petit article dans Direct Soir au sujet de la Giselle de Charles Jude actuellement présentée au Grand Théâtre de Bordeaux :


Citation:
Charles Jude, disciple de Noureev, directeur du ballet de l'Opéra national de Bordeaux, propose en ce moment la relecture de Giselle ou les Wilis, ballet de référence de la période romantique.



L'article de Direct Soir est ICI



Je vous reparlerai très prochainement de ce spectacle, ayant eu la possibilité d'assister, pour Dansomanie, à présent aussi accrédité dans la capitale girondine, à la première de Giselle, avec une Oksana Kucheruk remarquable dans le rôle-titre.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Mer Avr 16, 2008 9:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le compte-rendu de Giselle illustré des photos fournies par le service de presse du Ballet National de Bordeaux est en ligne :


Rubrique "Critiques & Comptes-rendus" de www.dansomanie.net

Ou lien direct :

13 avril 2008 : Giselle, de Charles Jude, d'après Jules Perrot et Jean Coralli, au Grand Théâtre de Bordeaux


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Jeu Avr 17, 2008 8:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un lecteur bordelais avisé me signale qu'en fait, le rôle de Myrtha a été dansé non par Juliane Bubl, mais par Natalyia Shcherbakova, qui l'a remplacée à la dernière minute suite à une blessure, sans qu'aucune annonce ni rectificatif sur le programme ait été faite. Ne connaissant pas suffisamment bien la physionomie des danseurs de l'Opéra de Bordeaux , je ne m'étais pas rendu compte de la substitution.

J'ai donc corrigé mon texte en conséquence. Merci à notre lecteur de sa vigilance! Wink


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Lun Avr 21, 2008 1:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Alice Kalioujny - née Alice Besse -, épouse d'Alexandre Kalioujny, danseur Etoile de l'Opéra National de Paris et elle-même ancienne Première danseuse du Ballet de l'Opéra de Bordeaux, vient de nous quitter.

Ses obsèques auront lieu le lundi 28 avril prochain.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Ven Mai 23, 2008 12:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La saison 2008-2009 du Ballet de Bordeaux a été communiquée à la presse :


___________________________________________________________

Quatre tendances

William Forsythe / In The Middle Somewhat Elevated
William Forsythe, chorégraphie, mise en scène, lumières et costumes
Thom Willems en collaboration avec Leslie Stuck, musique
Glen Tuggle, répétiteur

Jirí Kylián / Click-Pause-Silence (sous réserve)
Chorégraphie, musique, décors et lumière (concept) Jirí Kylián
Musique (composition) Dirk Haubrich
Enregistrement Dick Schuttel
Pianiste Gerard Bouwhuis
Costumes Joke Visser
Lumières (réalisation) Kees Tjebbes
Répétiteurs Vaclav Kunes, Stefan Zeromski, Elke Schepers

Claude Brumachon / Les Indomptés
Chorégraphie Claude Brumachon
Assistant du chorégraphe Benjamin Lamarche
Musique Wim Mertens

Thierry Malandain / Valse(s)
Création
Chorégraphie Thierry Malandain
Musique Maurice Ravel (valses nobles et
sentimentales, La Valse)
Décors et Costumes Jorge Gallardo
Lumières Jean-Claude Asquié
Assistante du chorégraphe Françoise Dubuc
Ballet de l’Opéra National de Bordeaux


Grand-Théâtre – Bordeaux
5 représentations
Vendredi 31 octobre – 20h
Lundi 3 novembre – 20h
Mardi 4 novembre – 20h
Mercredi 5 novembre – 20h
Jeudi 6 novembre – 20h
Tarif 3 - de 8 à 40 €

De Cour à jardin :
Rencontre avec les artistes de la production Jeudi 30 octobre à 18h



___________________________________________________________

Casse-Noisette

Ballet féerie en deux actes
Créé le 6 décembre 1892 au Théâtre Marie de Saint-Pétersbourg dans la version de Lev Ivanov
Argument d’après Casse-Noisette et le Roi des rats de Hoffmann et Histoire d’un Casse-Noisette de
Dumas.
Version chorégraphiée par Charles Jude créée le 20 décembre 1997 au Grand-Théâtre de Bordeaux.

Charles Jude, chorégraphie et mise en scène
Piotr Ilyitch Tchaïkovski, musique
Fabien Gabel, direction musicale
Giulio Achilli, décors
Philippe Binot, costumes
Marc Pinaud, réalisation des lumières
Ballet de l’Opéra National de Bordeaux
Orchestre National Bordeaux Aquitaine
Maîtrise du Conservatoire de Bordeaux Jacques Thibaud

Citation:
« J’ai souhaité m’éloigner de l’écrit de Dumas
au profit de l’univers plus fantastique et psychologique d’Hoffmann. »
Charles Jude
Délicieuse évocation des contes de fées et parabole du passage de l’enfance à l’âge adulte,
Casse-Noisette ne cesse d’enchanter petits et grands depuis sa création. La version de Charles
Jude transpose le célèbre ballet de Tchaïkovski dans les années 1930, en laissant la place au
rêve et en sublimant l’inépuisable richesse du vocabulaire classique.


Grand-Théâtre – Bordeaux
15 représentations
Mardi 16 décembre - 20h
Mercredi 17 décembre – 20h
Jeudi 18 décembre – 20h
Vendredi 19 décembre – 20h
Dimanche 21 décembre – 15h
Lundi 22 décembre – 20h
Mardi 23 décembre – 20h
Vendredi 26 décembre – 15h
Vendredi 26 décembre – 20h
Samedi 27 décembre – 20h
Dimanche 28 décembre – 15h
Lundi 29 décembre – 15h
Lundi 29 décembre – 20h
Mardi 30 décembre – 20h
Mercredi 31 décembre – 20h*
Tarif 3 - de 8 à 40 €
* de 8 à 55 € - tarif 2 (le 31 décembre)



___________________________________________________________

Roméo et Juliette

Charles Jude, chorégraphie et mise en scène
Serge Prokofiev, musique
Ermanno Florio, direction musicale
Philippe Miesch, décors
Pierre-Jean Larroque, costumes
François Saint-Cyr, lumières
Ballet de l’Opéra National de Bordeaux
Orchestre National Bordeaux Aquitaine

Citation:
« C’est toujours un immense plaisir que de présenter une nouvelle chorégraphie. Pour Roméo et Juliette, je demeure fidèle à Shakespeare et inscrit l’action à Vérone, dans son cadre historique traditionnel. Car l’intensité de l’aventure des amants les plus célèbres de la littérature
mondiale, déchirés par l’opposition de leurs familles rivales, revêt un caractère irrémédiablement intemporel qu’il n’est pas du tout nécessaire de souligner par une transposition à une époque récente.
Pour ce ballet mythique, mon langage chorégraphique mêlera inspiration néo-classique et notes contemporaines. Je souhaite cependant ne pas dévoiler trop en détail l’esprit de ce spectacle pour que le public
puisse réellement découvrir ce temps fort de la saison ».

Charles Jude


Grand-Théâtre – Bordeaux
9 représentations
Vendredi 27 mars – 20h
Dimanche 29 mars – 15h
Lundi 30 mars – 20h
Mardi 31 mars – 20h
Mercredi 1er avril – 20h
Jeudi 2 avril – 20h
Vendredi 3 avril – 20h
Dimanche 5 avril – 15h
Lundi 6 avril – 20h
Tarif 3 - de 8 à 40 €
De Cour à jardin :
Rencontre avec les artistes de la production vendredi 27 mars à 18 h



___________________________________________________________

Coppélia

Ballet pantomime en deux actes
Argument de Charles Jude d’après celui d’Arthur Saint-Léon et Charles Nuitter, tiré de L'Homme au sable
d'Ernst Theodor Amadeus Hoffmann.
Version chorégraphiée par Arthur Saint-Léon créée le 25 mai 1870 à l'Opéra de Paris.
Version chorégraphiée par Charles Jude créée le 22 juin 1999 au Grand-Théâtre de Bordeaux.
Charles Jude, chorégraphie et mise en scène
Léo Delibes, musique
Geoffrey Styles, direction musicale
Giulio Achilli, décors
Philippe Binot, costumes
Gérard Majax, conseiller en effet de magie
François Saint-Cyr (réalisées par Marc Pinaud), lumières
Ballet de l’Opéra National de Bordeaux
Orchestre National Bordeaux Aquitaine

Citation:
«C’est l’âge d’or de la comédie musicale hollywoodienne et la légende de Marilyn Monroe qui m’ont inspiré cette Coppélia»

Charles Jude

Depuis sa création à l’Opéra de Paris en 1870, Coppélia s’est nourrie de l’évolution de la société et de l’imagination des chorégraphes. Charles Jude propose une chorégraphie pétillante et enlevée, transposant l’intrigue dans un univers évoquant à la fois Jules Verne et la magie du cinéma américain d’après-guerre, la poupée Coppélia empruntant de nombreux traits à Marilyn Monroe, icône des icônes et archétype même de la séduction.


Grand-Théâtre – Bordeaux
6 représentations
Dimanche 28 juin – 15 h
Lundi 29 juin – 20 h
Mardi 30 juin – 20 h
Mercredi 1er juillet – 20 h
Jeudi 2 juillet – 20 h
Vendredi 3 juillet – 20 h
Tarif 3 - de 8 à 40 €


___________________________________________________________

Compagnies invitées


Sylvie Guillem (Solo, Two, Push) et Russell Maliphant (Shift, Push)

PUSH
Musique : Carlos Montoya (Solo), Shirley Thompson (Shift), Andy Cowton (Two, Push)
Russell Maliphant, chorégraphie
Michael Hulls, création lumière
Andy Cowton, création sons
Ha Van-Volika et Sasha Keir, costumes
Barbara Gellhorn, voix
Interprètes : Sylvie Guillem (Solo, Two, Push), Russell Maliphant (Shift, Push)

Citation:
Après une tournée mondiale, la légendaire Sylvie Guillem vient à Bordeaux, apparaissant pour la première fois au Grand-Théâtre de Bordeaux avec Russell Maliphant. Quatre Chorégraphies fascinantes sont présentées dont le fameux duo Push qui a remporté en 2006 le Laurence Olivier Award.

« Cela fait longtemps que je souhaitais que Sylvie Guillem puisse venir à Bordeaux. Nous avons de grands souvenirs en commun : la création de Cendrillon de Rudolf Noureev par exemple : de plus, elle était ma partenaire lorsque, à l’issue d’une fameuse représentations du Lac des
Cygnes (Noureev), elle a été nommée danseuse étoile à l’Opéra de Paris. Atypique et brillante, sa carrière témoigne de son immense talent et de sa quête incessante de liberté. Son spectacle est magnifique ».

Charles Jude


Grand-Théâtre – Bordeaux
2 représentations
Jeudi 16 octobre - 20h
Vendredi 17 octobre - 20h
Tarif 2 - de 8 à 55 €


Andrés Marín

El Cielo de tu Boca – Flamenco

Andrés Marín, direction artistique et danse
Salvador Gutiérrez et Andrés Marín, direction musicale
Salud Lopez et Andrés Marín, scénario, dramaturgie et chorégraphie
Llorenç Barber, collaboration spéciale
José Valencia, Segundo Falcón, Enrique Soto, chanteurs
Salvador Gutiérrez, guitariste
Antonio Coronel, percussion
Rafael Pipio, ingénieur du son

Citation:
«Les cloches sonnent sans raison et nous aussi / Sonnez cloches sans raison et nous aussi / Nous nous réjouirons au bruit des chaînes / Que nous ferons sonner en nous avec les cloches » disait Tristan Tzara. Et El Cielo de tu boca n’est pas sans résonner avec cette déclaration poétique. Au timbre des cloches rythmant le temps s’accrochent les cultures et les traditions locales comme les souvenirs enfouis dans l’âme de chacun. C’est autour de ce thème et de l’univers sonore imaginé par Llorenç Barber que s’enracine le fascinant spectacle d’Andrés Marín. Un flamenco intense et profond délivrant un message à la fois intime et universel.


TnBA – Salle Antoine-Vitez
2 représentations
Mercredi 12 novembre - 19h30
Jeudi 13 novembre - 20h30
Tarif 6 - de 8 à 25 €
Première à la Biennale de Séville le 22 septembre 2008


Compagnie Preljocaj

Blanche neige – Création 2008
En partenariat avec le Théâtre Olympia, scène conventionnée d’Arcachon
Coproduction Biennale de la danse de Lyon, Théâtre National de Chaillot, Le Duo Dijon, Grand Théâtre de Provence, Berlin Ballett (Allemagne), Teatro Reggio Emilia (Italie).
Angelin Preljocaj, chorégraphie
Gustav Mahler, musique
Jean-Paul Gaultier, costumes
Thierry Leproust, décors
Gilles Papin, vidéo

Citation:
Dans la lignée des œuvres majeures du répertoire telles que Cendrillon, La Belle au bois dormant, ou La Sylphide, inscrites dans la mémoire collective de la danse, Angelin Preljocaj réunit 26 danseurs pour créer un grand ballet romantique contemporain et nous faire rêver
autour de la légende de Blanche neige. A l’instar du Parc avec les œuvres de Mozart, le chorégraphe construit une dramaturgie musicale avec les plus belles pages des symphonies de Mahler. L’univers scénographique ainsi créé s’affirme comme incontestablement merveilleux.


Théâtre Olympia - Arcachon
2 représentations
Samedi 6 décembre - 20h45
Dimanche 7 décembre - 17h
Tarif : 20 € Abonnés – 25 € Individuels
Tarif 6 (tarifs spécifiques jeunes/demandeurs d’emploi et places de dernière minute impossibles)
Sur réservation, possibilité de transport en bus
Départ du Grand Théâtre
(Gratuit pour les abonnés – 5 € pour les individuels)


Edouard Lock

La La La Human Steps
En partenariat avec le TnBA, l’IDDAC et Le Cuvier d’Artigues-près-Bordeaux, Centre de développement
Chorégraphique d’Aquitaine
Edouard Lock, chorégraphie
Gavin Bryars, David Lang, Blake Hargreaves, musique
Nyo Kong Kie, direction musicale et piano
Armand Vaillancourt, scénographie
John Munro, lumières
Marc Tétreault, assistant lumières
Vandal, costumes
Violoncelle Elisabeth Giroux
Altos Jill Van Gee, Jennifer Thiessen
Acteurs Nathalie Gareau, Keir Knight
Avec : Andreaa Boardman, Xuan Cheng, Talia Evtushenko, Mistaya Hemingway, Keir Knight, Bernard Martin, Dominic Santia, Jason Shipley-Holmes, Zofia Tujaka

Citation:
Fidèle à sa réputation de chorégraphe audacieux et éclectique, Edouard Lock construit, à partir des ballets romantiques Le lac des cygnes et La Belle au bois dormant une danse pleine de poésie, de tradition et de modernité. Amjad est ainsi composé de passages de ces ballets, déconstruits, reconstruits et adaptés à des univers musicaux et chorégraphiques actuels. Avec Amjad, Edouard Lock prolonge son exploration des corps qu’il voudrai libérer «de toutes fonctionnalités, jusqu’à l’abstraction, comme le fit le ballet romantique » (Libération).


TnBA – Salle Antoine-Vitez
3 représentations
Mercredi 25 mars – 19h30
Jeudi 26 mars – 19h30
Vendredi 27 mars – 20h30


Compagnie Montalvo - Hervieu

Gershwin (création 2008)
En partenariat avec le théâtre Olympia, scène conventionnée d’Arcachon
Coproduction Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Montalvo-Hervieu, Théâtre National de Chaillot, Le Grand Théâtre de Luxembourg, La Biennale de la Danse de Lyon, Le théâtre National de Bretagne, Het Musiktheater – Amsterdam. MC2 – Grenoble, La Maison des Arts de Créteil, Le Théâtre – Scène Nationale de Narbonne, l’Espace Jean Legendre – Théâtre de Compiègne
José Montalvo et Dominique Hervieu, chorégraphie
José Montalvo, scénographie et conception vidéo
Dominique Hervieu, costumes
George Gershwin, musique
Catherine Lagarde, création sonore
Vincent Paoli, lumière
Etienne Aussel, collaboration à la vidéo
Joëlle Iffrig, assistant à la chorégraphie
Yves Favier, chef de Projet

Citation:
«Quelle chance d’avoir 20 ans dans les années 20 à New-York ! », s’enthousiasmait Ernest Hemingway, grand admirateur de George Gershwin. C’est à ce dernier que les chorégraphes veulent rendre hommage. Compositeur empruntant à des pratiques hétéroclites, jouant avec le répertoire, puisant à diverses sources, son oeuvre témoigne de références multiples : jazz, arias, Debussy, gospels, chants africains, liturgie juive... De l’art syncrétique de George Gershwin à l’art du mélange de Montalvo-Hervieu, il n’y a qu’un pas ; pas de côté hors de toute théorie
normative, pas de côté vers la multiplication des possibles, vers ce qui augmente le sentiment de la vie.


Théâtre l’Olympia - Arcachon
2 représentations
5 Mai – 20h45
6 Mai – 20h45
20 € – Abonnés
25 € – Individuels
Tarif 6 (tarifs spécifiques jeunes/demandeurs d’emploi et places de dernière minute impossibles)
Sur réservation, possibilité de transport en bus
Départ du Grand Théâtre
(Gratuit pour les abonnés – 5 € pour les individuels)
Tarif 6 - de 8 à 25 €




Dernière édition par haydn le Ven Mai 23, 2008 12:49 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Ven Mai 23, 2008 12:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Saison copieuse, avec trois grosses productions "classiques", Casse-noisette, Roméo et Juliette (nouvelle chorégraphe de Charles Jude) et Coppélia, de quoi faire saliver même les Parisiens...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Ven Mai 23, 2008 12:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et pour les balletomanes soucieux d'élargir leurs horizons, à ne pas manquer, ce concert, même si le Messie est un ouvrage archi-rabâché :


Jane Glover, direction
Susan Gritton, soprano
Catherine Wyn-Rogers, mezzo-soprano
Paul Agnew, tenor
Brindley Sherratt, basse
Caius & Gonville College Cambridge choir
Dr Geoffrey Webber, direction

Georg Friedrich Haendel : Le Messie

Basilique Saint-Seurin - Bordeaux
Mercredi 10 décembre – 20h00
Jeudi 11 décembre – 20h00
Tarif 3 - de 8 à 40 €


L'anglaise Jane Glover est un chef d'orchestre de tout premier ordre, interprète remarquable de Mozart, Haendel et Gluck. Elle a fait une grande carrière aux Etats-Unis ; en Europe, elle se produit assez souvent en Belgique, mais la France - hormis à Bordeaux, où elle est invitée pour diriger des opéras de temps à autre - semble l'ignorer totalement. Les milieux du showbiz étant gangrénés par le virus du marketing, on boude ostensiblement cette personnalité vraiment exceptionnelle, qui a le tort de préférer travailler sérieusement ses partitions plutôt que de se prélasser en couverture des magazines spécialisés, déguisée en pin-up...

Donc, si vous avez l'occasion de passer par Bordeaux en décembre prochain, ne ratez pas ce concert. Vous croyez connaître le Messie par cœur, vous n'avez encore rien entendu...!





http://www.janeglover.co.uk/


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bwv582



Inscrit le: 25 Juin 2005
Messages: 38
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Dim Mai 25, 2008 12:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J. Glover a déjà dirigé à l'Opéra National du Rhin, Theodora de haendel si mes souvenirs sont exacts, dans la production de P. Sellars de Glydenbourne (avec M. Delunsch très en forme à Mulhouse !)


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24389

MessagePosté le: Dim Mai 25, 2008 1:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On ne peut tout de même pas dire qu'elle soit sur-distribuée en France, même si elle a aussi dirigé à Nancy, Didon et Enée ainsi qu'Iphighénie...


A noter que dans un répertoire plus contemporain, elle dirigera aussi The Turn of the Screw, de Britten, au Grand Théâtre de Bordeaux la saison prochaine.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 65, 66, 67  Suivante
Page 2 sur 67

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com