Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Nouvelles des compagnies américaines
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 55, 56, 57  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18649

MessagePosté le: Dim Déc 09, 2007 7:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Herman Cornejo dans La Sylphide. Mr Cornejo avait alors 19 ans, précise la légende.
Variation de l'acte I: http://www.youtube.com/watch?v=ZgRbYnNFc4E
Variation de l'acte II (avec sa soeur Erica): http://www.youtube.com/watch?v=aYrAiy1Zh20




Dernière édition par sophia le Lun Déc 10, 2007 12:11 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Monica



Inscrit le: 17 Jan 2006
Messages: 327
Localisation: Madrid

MessagePosté le: Lun Déc 10, 2007 12:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Incroyable! Shocked Shocked Shocked Je n'avais vu Herman Cornejo que dans le dvd The Dream où il danse Puck.... Merci Sophia! Quel saut! 19 ans...

(je me permet de mettre le link correct car la première video correspond à celle de Carlos Acosta dans le Corsaire Wink )
http://www.youtube.com/watch?v=ZgRbYnNFc4E&feature=related


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18649

MessagePosté le: Lun Déc 10, 2007 12:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Embarassed J'ai corrigé le lien! Merci Monica.

Pour la peine, encore une vidéo d'Herman Cornejo dans Le Lac des cygnes de l'ABT. Il danse le Pas de trois avec Erica Cornejo et Xiomara Reyes.
http://www.youtube.com/watch?v=9HlUPVTT9jA


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Monica



Inscrit le: 17 Jan 2006
Messages: 327
Localisation: Madrid

MessagePosté le: Lun Déc 10, 2007 12:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai trouvé ce web de Herman Cornejo!:

http://www.hermancornejo.com


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18649

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2007 12:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Often a Swan, Rarely a Queen, par Roslyn Sulcas - The New-York Times (16 décembre 2007)

Bel article signé Roslyn Sulcas, paru ce matin dans le New-York Times, et dédié aux danseuses du corps de ballet. Où il est notamment question de Jennifer Alexander, la danseuse de l'ABT décédée récemment, mais aussi de Cécile Sciaux et de Véronique Doisneau du Ballet de l'Opéra de Paris.

Citation:
The truth is that Ballerina Land remains privileged terrain. Within the dance world ballerina denotes an exceptional dancer of principal rank, not just anyone in point shoes. Most of the dancers who reach the top companies will spend the bulk of their dancing lives in the corps de ballet. The term, which means “body of the ballet,” refers to the dancers who work mostly in a group, undifferentiated from one another. (In some 19th-century ballets the corps women are deliberately identical figures — Wilis, swans, spirits — a kind of collective echo of the heroine and her plight.)

“Sometimes you feel like you are just part of the scenery,” said Cécile Sciaux, a Paris Opera Ballet sujet (a rank that is part soloist, part corps member). “The military aspect — the discipline, the straight lines, doing everything at the same time, the lack of individuality — can be harder to accept as you get older.”


Citation:
Mr. Bel’s work offers a rare and penetrating glimpse at the reality of major classical ballet companies, in which most dancers are not stars and rarely find the spotlight upon them. But to get to that point — of standing motionless in serried lines on one of the world’s great stages — is a passage as long and arduous as that of the principals before them.

Of course “Véronique Doisneau” (which Mr. Bel has recreated for two other companies, using their dancers and histories) offers a neat twist to the tale: Ms. Doisneau, a symbol of the many, has had her moment at center stage.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18649

MessagePosté le: Lun Déc 24, 2007 11:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

La 2000ème représentation du Casse-Noisette de George Balanchine, créé en 1954, a eu lieu il y a quelques jours au New-York City Ballet. Pour cette occasion, le rôle principal, celui de Sugar Plum Fairy, a été interprété par plusieurs ballerines de la compagnie.

L'article d'Alastair Macauley paru dans le New-York Times: Visions of Sugar Plums est accompagné d'une vidéo avec des extraits du ballet et une interview de Wendy Whelan: The Nutcracker's 2,000th Performance


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18649

MessagePosté le: Ven Jan 18, 2008 10:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Information lue sur CriticalDance: Sofiane Sylve a quitté le NYCB où elle était principale pour le San Francisco Ballet (où elle est à présent mentionnée comme "principal guest artist").

http://www.sfballet.org/about/company/dancers.asp


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18649

MessagePosté le: Lun Jan 28, 2008 11:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Avant d'ouvrir sa nouvelle saison, le San Francisco Ballet a fêté ses 75 ans lors d'un gala manifestement très mondain, au regard des images diffusées. C'est au cours de ce gala que Delibes Suite de José Martinez a été présenté pour la première fois au public américain, avec comme interprètes Vanessa Zahorian et Davit Karapetyan.


Courtesy photo
Source: http://www.examiner.com/




Photo: Liz Hafalia
Source: http://www.sfgate.com/


Plusieurs articles consacrés à ce gala-anniversaire, accompagnés de photos et d'une vidéo, ont été publiés, notamment, dans le San Francisco Gate: Review: Gala dancers hold exciting promise


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18649

MessagePosté le: Mar Fév 05, 2008 7:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le New-York Times nous informe des projets d'avenir d'Alexeï Ratmansky...

Ce dernier, qui a confirmé qu'il quitterait la direction artistique du Bolchoï à la fin de la saison, pourrait devenir le nouveau chorégraphe-résident du New-York City Ballet où il remplacerait à ce poste Christopher Wheeldon, qui dirige sa propre compagnie depuis 2006, Morphoses, et doit quitter le NYCB en février.

Mr Ratmansky, qui se trouve actuellement aux Etats-Unis aux côtés de Diana Vishneva pour qui il a créé Pierrot Lunaire, a annoncé officiellement qu'il souhaitait se concentrer désormais sur son activité de chorégraphe, et que par conséquent, il ne renouvellerait pas son contrat de directeur avec le Bolchoï, une tâche administrative qui lui prend beaucoup trop de temps, selon ses dires. Il n'est en revanche pas exclu qu'il continue à chorégraphier pour la compagnie moscovite.

Citation:
Speaking on Friday from Orange County, Calif., where he is choreographing a new work for the ballerina Diana Vishneva, to be seen in New York this month at City Center, Mr. Ratmansky said he would not renew his contract with the Bolshoi when it ran out at the end of the year and intended to focus on choreography.

“My contract expires at the end of 2008 in Moscow, and I will probably still be a choreographer or guest choreographer with them, but not a director,” he said. “I want to choreograph more at different places — and to concentrate on that — because directorship really takes two-thirds of my time.” He quickly added, “I mean more” than two-thirds.

At City Ballet, Mr. Ratmansky said, he will have the opportunity to “learn a lot and develop further as a choreographer.”

“It could have been some other place just as well,” he continued. “They asked.”


Alexeï Ratmansky aurait également des projets chorégraphiques avec l'Australian Ballet et le Kirov.

The New-York Times - Bolshoi Director May Take Job at City Ballet, par Gia Kourlas


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
laurence



Inscrit le: 16 Juin 2006
Messages: 430
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Fév 05, 2008 8:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vraiment je lui souhaite de continuer une merveilleuse carrière de chorégraphe Le Bolchoi a du être quelque chose de très lourd et d'un peu fastidieux Son passage a ouvert et fait progresser une troupe qui ne demandait que celà: "renaitre"
Mais qui sera le prochain?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Silk



Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 165

MessagePosté le: Lun Fév 11, 2008 11:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Selon un bruit... A.Ratmansky deviendrait bel et bien Directeur du N.Y.C.B. en remplacement de Peter Martins qui partirait à la retraite...
Info ou intox ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24289

MessagePosté le: Mar Fév 12, 2008 12:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pour ma part rien lu ni entendu de tel, donc gardons-nous de toute spéculation avant qu'il n'y ait quoi que ce soit d'officiel le concernant.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18649

MessagePosté le: Mar Fév 12, 2008 12:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

A ma connaissance, seuls sont officiels - et la presse internationale en a largement fait état - le départ d'Alexeï Ratmanski de la direction artistique du Bolchoï à la fin de l'année et ses négociations avec le NYCB pour obtenir le poste de chorégraphe-résident de cette même compagnie, en remplacement de Christopher Wheeldon. Signalons au passage que Ratmanski n'en est pas, en tant que chorégraphe, à son coup d'essai avec le NYCB, puisqu'il a déjà créé un ballet pour la compagnie new-yorkaise en 2006, intitulé Russian Seasons, et qu'un autre de ses ballets, Middle Duet, créé pour le Mariinsky, fait partie du répertoire du NYCB depuis 2006. Il est vrai par ailleurs que Peter Martins doit partir à la retraite, mais je ne suis pas certaine que ce soit pour tout de suite (dans une ou deux saisons peut-être? Je ne voudrais pas trop m'avancer là-dessus...). Bien sûr, plusieurs doivent déjà briguer le poste...

Sur un sujet voisin, Nikolaj Hübbe, danseur principal du NYCB, qui s'apprête à prendre la direction du Ballet Royal du Danemark en remplacement de Frank Andersen, a donné à New-York une soirée d'adieux le 10 février.
Il est interviewé pour l'occasion par Gia Kourlas dans le New-York Times: Ready for a Giant Leap Back Home

Citation:
In Denmark Mr. Hübbe intends to spend as much time as possible in the studio, where, he stressed, artistic development begins. “I intend to be very hands-on,” he said. “I will want to live in there with them and for them. And I think that will be a big change for the company.”

At the moment Mr. Hübbe is hesitant to reveal many details about the future of the Royal Danish Ballet. It is too early to discuss plans for new productions, he said, adding that at some point he would love to hire a resident choreographer. While he embraces modernism, his point of view is that the Royal Danish Ballet should not stray from its tradition as a storytelling company.

“I’m certainly not going to go in and say, ‘O.K., throw away your point shoes and let’s all redefine Bournonville through the Graham technique,’ ” he said. “I think that would be absolutely ridiculous.” But he does assert that the Royal Danish Ballet needs to move on from its past.

“I love and adore August Bournonville,” he said. “I have the greatest respect for him, but he is my great-grandfather. We have to exist in the world as it is now, and so I think the definition of the Royal Danish Ballet will have to fit the cloth that we are made of. We cannot be so dogmatic. It’s terrible if the looming shadow of your great-grandfather becomes a crutch, or a cross to bear. Therefore we should say: ‘Thank you, Grandpa, you’re the best. We run it now.’ ”

He snapped his fingers. “People will say that I don’t like him or I don’t understand him,” he said. “I do understand and like him. I grew up with those steps and with those ballets, and I have a huge, vast sensitivity and sensibility for them.”


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24289

MessagePosté le: Mar Fév 12, 2008 8:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

On me signale fort à propos que le New-York City Ballet a désormais une page officielle de vidéos sur YouTube.

Voici le lien: http://www.youtube.com/user/newyorkcityballet


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 18649

MessagePosté le: Mar Fév 12, 2008 12:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dimanche dernier, les adieux de Nikolaj Hübbe au NYCB dans Western Symphony (Balanchine):



L'hommage d'Alastair Macauley dans le New-York Times: A Godlike Dancer’s Company Farewell Keeps Adventures Rolling to the End

Citation:
We hope the leading men of ballet will be heroes, poets, gods. Mr. Hübbe is all of these, and he is also both a dreamboat and a hunk. He’s also a load of fun. He ended this farewell by dancing the cowboy in the final movement of Balanchine’s “Western Symphony” (partnering Maria Kowroski), and letting us know quite how American his life in ballet has let him become. Charm, humor, glee, mischief, lovability: he has them all. And his kissing business with Ms. Kowroski by the wings will linger in the annals of this ballet as firmly as his colloquy with the Coquette will haunt “La Sonnambula.”

Afterward, one ballerina after another (including Kyra Nichols, who bade her own farewell to the company last June) presented Mr. Hübbe with bouquets onstage; Heather Watts and Damian Woetzel threw further flowers. Mr. Woetzel and Mr. Martins were the foremost of the many male colleagues who joined and applauded the hero of the day.

Now Mr. Hübbe goes on to become artistic director of the Royal Danish Ballet. Who could not wish him well, or not imagine his virtues lighting up that company? But the gap he leaves in New York is a mighty one and cannot readily be filled.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 55, 56, 57  Suivante
Page 2 sur 57

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com