Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

La danse dans la presse
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 53, 54, 55, 56  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Sarra



Inscrit le: 29 Sep 2009
Messages: 217

MessagePosté le: Dim Jan 12, 2020 1:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

[Voir la communication indiquée page précédente par Katsu, lien donné par Sophia.]

Et pour corroborer la note 1 de J. Laillier par des exemples supplémentaires du rapport nb danseurs / nb ballerines d'autres grandes compagnies de ballet (en janvier 2020, d'après leur site internet) :

Bolchoï (en comptant les artistes sous contrat): 111 danseurs / 120 ballerines, soit 48% de danseurs.
Mariinsky : 98 danseurs / 115 ballerines, soit 46% de danseurs.
Ballet de Vienne (en comptant le cdb du Volksoper) : 47 danseurs / 58 ballerines, soit 44,8% de danseurs.
Ballet national de Finlande : 36 danseurs / 39 ballerines, soit 48% de danseurs.
Ballet national de Cuba : 31 danseurs / 40 ballerines, soit 43,6% de danseurs.
Het Nationale Ballet : 30 danseurs / 39 ballerines, soit 43,5% de danseurs.
Ballet de Stuttgart (en comptant les "apprentices") : 31 danseurs / 36 ballerines, soit 46,2% de danseurs.
Ballet de Hambourg (en comptant les "apprentices") : 32 danseurs / 28 ballerines, soit 53,3% de danseurs.
Ballets de Monte-Carlo : 25 danseurs / 24 ballerines, soit 51% de danseurs.

Ces exemples sont à peu près conformes aux quelques-uns que l'auteur donne. (Et, à moins que telle épreuve statistique non-paramétrique n'en indique une, il ne semble pas y avoir de différence significative sur ce point entre les compagnies). Cependant, s'il est vrai que les compagnies sont composées "quasiment à parts égales d'hommes et de femmes", on ne peut affirmer que "chaque compagnie comprend un peu moins de danseurs que de danseuses" (affirmation qui demanderait en fait un comptage exhaustif...), puisque le Ballet de Hamburg est -en janvier 2020- composé d'un peu plus de danseurs que de danseuses, la parité étant presque parfaite aux Ballets de Monte-Carlo.
Il faut noter que ces proportions sont évidemment fluctuantes dans le temps, mais elles ne le sont que de peu, et cela ne modifie pas la très légère dominante féminine des compagnies -aux exceptions près signalées ci-dessus.
Ainsi, entre 2014 (année de l'étude de J. Laillier) et ce que l'on peut constater en janvier 2020, les valeurs données pour les quatre compagnies indiquées par l'auteur ont évolué soit en très légère hausse (Royal Ballet : + 2% de garçons, Ballet de l'OnP : + 2%), soit en légère baisse (San Francisco Ballet : -2%) ; seul le NYCB présente une baisse apparemment plus sensible de la proportion des danseurs : presque -5% (actuellement : 40 garçons pour un effectif total de 94, soit 42,5%). Mais la faiblesse des effectifs ne donne que très peu de sens à ces variations : un point de pourcentage ne représentant en réalité qu'à peine un danseur/une ballerine -une fraction de danseur/de ballerine étant par ailleurs assez difficile à concevoir, sauf à imaginer des chaussons, des justaucorps, des tutus dansant seuls...

Ce n'était rien qu'un début d'insomnie... Bon. Maintenant je vais compter le rapport béliers/brebis dans les estives, tant qu'ils/qu'elles n'y sont plus et que l'ours n'y est pas...




Dernière édition par Sarra le Lun Jan 13, 2020 1:12 am; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
céline



Inscrit le: 21 Oct 2016
Messages: 380
Localisation: province

MessagePosté le: Dim Jan 12, 2020 1:51 pm    Sujet du message: la danse dans la presse Répondre en citant

Pratiqués à un haut niveau, les cours d'adage (ou comment les appelle-t-on?) balaient ces inquiétudes, non?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Stefania



Inscrit le: 15 Fév 2015
Messages: 91

MessagePosté le: Lun Jan 13, 2020 6:48 pm    Sujet du message: Re: la danse dans la presse Répondre en citant

céline a écrit:
Pratiqués à un haut niveau, les cours d'adage (ou comment les appelle-t-on?) balaient ces inquiétudes, non?


Dans un documentaire, Wilfried Romoli racontait justement combien c'était grisant dans les premiers cours d'adage de se découvrir capable de soulever sa partenaire au-dessus de sa tête. Certainement de quoi se sentir tout à fait viril, quelle que soit son orientation par ailleurs.
La persistance de ces préjugés m'étonne toujours un peu : s'il y a bien une activité où fréquenter des filles, c'est justement le cours de danse classique !
Je me rappelle avoir lu (peut-être sur ce forum) l'expérience d'un(e) balletomane qui racontait comment des proches trouvaient humiliant pour les danseurs de devoir porter des collants. Alors qu'aujourd'hui, même des athlètes portent des tenues très moulantes qui ne m'en paraissent pas très éloignées.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ballerina



Inscrit le: 01 Juin 2016
Messages: 825

MessagePosté le: Lun Jan 13, 2020 7:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oh on a le même préjugé en patinage artistique. Un homme en collant, c'est (selon mes interlocuteurs patineurs ou parents de patineurs) : humiliant, moche, indécent, vulgaire et c'est très choquant pour les enfants.

La route est longue...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24806

MessagePosté le: Mar Mar 31, 2020 4:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A lire sur le site de France Culture, cette interview de Hugo Marchand, confiné à ... Biarritz :


Vu son âge, le danseur étoile n'a pas connu les joies du service militaire, mais maintenant, il se rattrape, sans adjudant qui lui crie dessus tout de même :

Citation:
Le jour où nous l'interrogeons, il rentre d’un jogging de quarante minutes, nous parle aussi d’abdominaux et de pompes, “j'en suis à trois séries de quinze par jour” et ne compte pas en rester là : “Chaque jour, on fait un peu plus pour essayer toujours d'avoir un objectif, de l’atteindre, d'en être content, d'en être fier et d'avoir un nouvel objectif pour le lendemain. Moi, c'est ça qui me rassure (…) Ça libère aussi des hormones positives et c'est une manière de garder la pêche, de garder un état d'esprit combatif et fort (…) Se dire qu'à la fin de ce confinement je vais avoir compris d'autres choses sur mon corps. Continuer à le faire travailler. C’est rassurant”.


https://www.franceculture.fr/emissions/confinement-votre/hugo-marchand-rester-en-forme-cest-ma-responsabilite



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Stefania



Inscrit le: 15 Fév 2015
Messages: 91

MessagePosté le: Dim Avr 05, 2020 4:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dorothée Gilbert est dans le Version Femina du JDD du jour. Elle y parle du confinement, de Giselle et de sa carrière. L'entretien est intégralement disponible en ligne :
https://www.femina.fr/article/dorothe-e-gilbert-il-faut-e-tre-un-peu-acharne-e-pour-devenir-danseuse-e-toile


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ballerina



Inscrit le: 01 Juin 2016
Messages: 825

MessagePosté le: Dim Avr 05, 2020 7:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quelque chose m'interpelle :
"un statut particulier nous empêche, lorsque l’on a acquis un certain niveau, d’être rétrogradées."
C'est la première fois que je lis cela. Quelqu'un pourrait-il en dire plus?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexis29



Inscrit le: 22 Avr 2014
Messages: 884

MessagePosté le: Dim Avr 05, 2020 7:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je voulais poser la même question.

Est-ce que l'on a un exemple ? 🤔

J'ai beau chercher mais je ne vois pas, est-ce qu'elle veut parler du licenciement de cette danseuse du Ballet de Lyon ?

Mais quelqu'un de rétrogradé ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19766

MessagePosté le: Dim Avr 05, 2020 8:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Au Mariinski, je sais qu'il y a eu quelques cas de danseuses (ou de danseurs) rétrogradées, mais pas forcément pour cette raison (et pas des étoiles du reste).
Peut-être qu'elle voulait simplement dire "placardées" (encore que, cela arrive).


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ballerina



Inscrit le: 01 Juin 2016
Messages: 825

MessagePosté le: Dim Avr 05, 2020 9:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Placardées ce n'est pas la même chose que rétrogradées. Qu'on ne distribue plus une danseuse parce que son niveau a baissé ou/et qu'elle a pris 5 kg ne me surprend pas, mais rétrograder? Une sujet (par exemple) redescendre coryphée?
Et une fois que la danseuse a retrouvé tous ses moyens?
Officiellement, j'ai du mal à y croire.
Et officieusement, on en a placardées pour moins que ça, mais naturellement on ne va pas le dire.
Et chez les danseurs c'est bien évidemment la même chose.
Et où commence "un certain niveau"? Soliste j'imagine.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 24806

MessagePosté le: Dim Avr 05, 2020 10:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La formulation est très bizarre :

Citation:
Etre enceinte pendant sa carrière à l’Opéra de Paris n’est pas banal. Comment l’avez-vous vécu ?
Dorothée Gilbert - Ce n’est plus si rare aujourd’hui. Depuis la génération d’Aurélie Dupont et de Clairemarie Osta, c’est entré dans les mœurs de l’Opéra. Nous sommes même privilégiées par rapport à d’autres compagnies, car un statut particulier nous empêche, lorsque l’on a acquis un certain niveau, d’être rétrogradées. Ces conditions permettent de vivre sa maternité sereinement et de mettre sa carrière entre parenthèses pendant un an en sachant que l’on retrouvera son poste en revenant.


En fait que vous soyez danseuse étoile à l'Opéra de Paris ou caissière chez Franprix, il est formellement interdit par le code du travail de sanctionner une employée qui rentre de congé de maternité, même de manière déguisée (changement de poste, baisse de rémunération, mise à temps partiel forcée), et passer outre peut conduire l'employeur tout droit au tribunal.

Un licenciement ou une rétrogradation sont toujours possibles même à l'Opéra de Paris, en cas de faute lourde, quel que soit le grade. Mais là, les procédures sont tellement complexes qu'il faut quasiment se rendre coupable d'un délit pénal pour faire l'objet d'une telle sanction (pareil pour les musiciens de l'orchestre). De ce point de vue les personnels administratifs et techniques sont moins bien protégés.



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katsu



Inscrit le: 21 Déc 2019
Messages: 168

MessagePosté le: Dim Avr 05, 2020 10:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il était écrit, je ne sais plus où, que la direction pouvait revenir sur les décisions du jury du concours, en empêchant la promotion d'un danseur dans la classe supérieure ou en la lui retirant. Dorothée Gilbert fait peut-être référence à ce supposé pouvoir de faire machine machine arrière, inutilisé en pratique.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexis29



Inscrit le: 22 Avr 2014
Messages: 884

MessagePosté le: Lun Avr 06, 2020 11:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mais elle parle de ce qui se passe ailleurs, pas à l'Opéra de Paris.

Ceci dit c'est assez souvent mal vu qu'un artiste demande à relire un article avant parution.

Et c'est bien dommage car, de nombreuses fois, des inexactitudes pourraient être corrigées...

Peut-être n'est-ce tout simplement pas ce qu'elle a voulu dire ?


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sophia



Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 19766

MessagePosté le: Lun Avr 06, 2020 12:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, c'est ce que je voulais suggérer.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estelle



Inscrit le: 17 Juin 2009
Messages: 57
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Ven Avr 10, 2020 12:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ou peut-être fait-elle allusion à des compagnies dans d'autres pays, où le droit du travail n'est peut-être pas le même, et où les danseurs ont des contrats plus courts et moins protecteurs ? Question

Par ailleurs, je trouve un peu surprenant qu'elle dise que "Depuis la génération d’Aurélie Dupont et de Clairemarie Osta, c’est entré dans les mœurs de l’Opéra" alors qu'il y a tout de même pas mal d'exemples de danseuses des générations précédentes qui ont eu des enfants (par exemple Christiane Vlassi, Claire Motte, Noëlla Pontois, Wilfride Piollet, Florence Clerc, Claude de Vulpian, Monique Loudières, Françoise Legrée, Isabelle Guérin, Carole Arbo, Elisabeth Maurin...)


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 53, 54, 55, 56  Suivante
Page 54 sur 56

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com