Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Le Ballet du Capitole de Toulouse - news
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> ダンソマニ 日本語バージョン- Dansomanie en Japonais
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Dim Fév 16, 2014 12:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より] キャッチアップ。

Jean-Marc Jacquin さんによる 「Bach Suites」 のレビューです。



30 janvier 2014 : Bach Suites (Belarbi, Dawson, Marin) au Théâtre du Casino Barrière


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Lun Nov 03, 2014 4:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

お久しぶりです。

キャピトル・ドゥ・トゥールーズ、中国ツアーを行うようです。 フランスと中国国交50周年を記念してのようで、上海、天津、北京と回ります。 演目はベラルビ振付 『海賊』。

haydn a écrit:


Le Ballet du Capitole de Toulouse en tournée en Chine en novembre 2014 dans le cadre de France-Chine 50

50e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Chine

Citation:
Le Ballet du Capitole de Toulouse réalisera du 8 au 23 novembre 2014 une tournée en Chine dans le cadre de la programmation officielle du 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Chine (France-Chine 50).

Le Ballet du Capitole de Toulouse, qui ne s'est pas produit en Chine depuis plus de 20 ans, donnera 6 représentations du Corsaire dont la chorégraphie est signée par Kader Belarbi, à Shanghai, Tianjin et Pékin. Kader Belarbi, directeur de la danse au Théâtre du Capitole de Toulouse et chorégraphe a créé en 2013 pour la compagnie toulousaine Le Corsaire, grand ballet académique et épique aux parfums orientalistes. La chorégraphie joue à la fois sur la virtuosité des ensembles et des variations solistes, sur l’esprit du ballet romantique et ses entrelacs, et sur les péripéties de l’action et l’exotisme des divertissements. Outre un beau succès lors de la création à Toulouse et des représentations en France et en Italie, Le Corsaire a été diffusé sur France Télévisions (France 3) et Arte Concert. Un DVD est également paru en février 2014 chez Opus Arte.



SHANGHAI / 8 et 9 novembre à 19h15
Shanghai Culture Square
dans le cadre du Shanghai International Arts Festival
http://www.artsbird.com/en/

TIANJIN / 15 et 16 novembre à 19h30
Tianjin Grand Theater - Opera House
http://english.tjgtheatre.org/aboutus.aspx

PÉKIN / 22 et 23 novembre à 19h30
National Center for Performing Arts (NCPA) - Drama Theater
http://www.chncpa.org/ens/

Petit trailer vidéo du Corsaire avec le Ballet du Capitole de Toulouse :



Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Lun Nov 03, 2014 4:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

え~、公演は終わってしまったのですが、今シーズン最初の演目 「リファール / プティ」 プロはとても良かったみたいです。 ただ、かなり空席が目立ったと。 一般受けする演目という感じではないので、そこですかね~。 私なんかはとても観たいですけど。

2014年10月22日~26日
セルジュ・リファール 「レ・ミラージュ」
ローラン・プティ 「旅芸人」



「レ・ミラージュ」 の衣装はパリ・オペラ座から借りたもののようですね。

リハーサルの動画写真 も公開されてますが、 Télé Toulouse のこのルポ映像がけっこう良いです。 13分もあって、衣装あわせのリハーサルの映像もたっぷり。 ベラルビさん、ちょっと若返ってます。


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Lun Nov 03, 2014 4:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jean-Marc Jacquin さんによるレビューもあります~。



22 octobre 2014 : Soirée Lifar (Les Mirages) - Petit (Les Forains) au Théâtre du Capitole[/color]

    Lifar et Petit font leur entrée au répertoire du Ballet du Capitole. Etant donné la stature majeure de ces deux chorégraphe, c’est en soi un événement. Leur empreinte laissée dans le monde de la danse est comparable, mais pourtant pas identique. La période créatrice de Serge Lifar succéda immédiatement aux Ballets russes de Diaghilev pour s’épanouir durant le quart de siècle où il dirigea l’Opéra de Paris. Roland Petit commença à créer très jeune à partir des années 1940 jusqu’à une période très proche de nous. Prolongeant une sorte de tradition instituée par Diaghilev, ils ont suscité musique, décors et costumes chez les meilleurs créateurs de leur temps, dans l’esprit d’une conjugaison des arts...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Lun Nov 03, 2014 4:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

あと、FT にもレビューが出てます。 Gerard Dowler によるもの。

http://www.ft.com/cms/s/0/a9a0ca5a-5a9b-11e4-b449-00144feab7de.html#axzz3HRrp6Kk9


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Dim Mar 08, 2015 12:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

こちらのスレッド、久々の更新となってしまいましたが、先日上演され収録されたカデ・ベラルビ振付 La Reine Morte の映像が CultureBox で公開されてますので、どうぞ~。 日本からも見られます。

http://culturebox.francetvinfo.fr/live/danse/danse-contemporaine/la-reine-morte-par-kader-belarbi-au-capitole-de-toulouse-212559



Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Dim Mar 08, 2015 12:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

Jean-Marc Jacquin さんによるレビューもご紹介しておきますね!



22 février 2015 : La Reine morte (Kader Berlarbi) au Théâtre du Capitole de Toulouse


    Cette reprise du premier grand ballet narratif composé par Kader Belarbi pour le Ballet du Capitole était très attendue. Sa création en 2011 signait alors la nouvelle orientation prise par la troupe de danse toulousaine, une des rares en France à proposer dans sa programmation des grands ballets d’une soirée.

    L’argument de ce ballet s’inspire bien sûr de la pièce de Montherlant, mais davantage encore d’autres sources littéraires, ainsi que de la véritable histoire d’Inès de Castro, cette reine du Portugal couronnée après sa mort au milieu du quatorzième siècle. Cette histoire d’amour tragique et cruelle au centre d’enjeux politiques conflictuels a donné lieu à de multiples légendes et est bien ancrée dans l’imaginaire collectif au Portugal, notamment à Coimbra, où fut assassinée l’héroïne. L’aspect macabre, inventé ou non, de la fin de cette histoire a frappé les esprits : devenu roi deux ans après la mort d’Inès, Pierre de Portugal déclara alors l’avoir épousée secrètement, fit déterrer son cadavre, et obligea les courtisans et les grands du royaume à la saluer sur un trône, par un baise-main dit-on. Il poursuivit aussi ses assassins pour s’en venger d’une manière atroce.

    Plus que la pureté de langage et la limpidité des caractères de la pièce, c’est visiblement cette violence qui a inspiré Kader Belarbi. Violence qui s’exprime dans les rapports père-fils du roi Ferrante et de Don Pedro, et qui s’exacerbe dans les sanglantes fins d’actes. A vrai dire Kader Belarbi n’est-il pas allé trop loin dans cette sauvagerie ? Et même sur le plan de l’intrigue, à partir du moment où le roi et ses ministres vont jusqu’à assassiner un prêtre et emprisonner l’infant au premier acte, on ne distingue plus très bien où se situe le conflit durant le deuxième acte. Au chapitre des regrets, on se demande aussi pourquoi persister à placer ce trop long divertissement des bouffons au bal de cour du premier acte, avant même que tout drame ne se noue.

    -> Lire la suite


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Dim Mai 10, 2015 10:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

先月オーディションの開催が発表されて、とある身体条件が書かれていたことで本家がちょっと騒がしかったですが・・・ スルーします。


さて、2015/2016 シーズンが発表されました。

『ジゼル』* (カデ・ベラルビ)
『コッペリア』** (シャルル・ジュド)
トリプル・ビル 「PARADIS PERDUS」(「Salle des pas perdus」**(ベラルビ) / 「Thousand of Thoughts」***(アンヘル・ロドリゲス) / 「Mur-Mur」***(ベラルビ)」
「パキータ グラン・パ」 / 「火の鳥」** (モーリス・ベジャール)

* 新制作
** レパートリー入り
*** 新作

http://www.theatreducapitole.fr/1/saison-2015-2016/saison-2015-2016-1910.html?lang=fr

プログラムの数が少ないなか、パキータ以外は新作かレパートリー入りです。 ジュドの 『コッペリア』 はボルドー・バレエとの交換ということで、ボルドーはベラルビの 『La Reine Morte』 を上演します。




    La saison chorégraphique
    2 créations
    4 entrées au répertoire



    * Les ballets classiques

    La saison s’ouvrira avec une nouvelle version de Giselle chorégraphiée et mise en scène par Kader Belarbi, d’après Jules Perrot et Jean Coralli. Pièce fétiche pour Kader Belarbi qui l’a interprétée dans plusieurs versions lorsqu’il était Étoile à l’Opéra de Paris, Giselle est le chef-d’œuvre du ballet romantique. Le chorégraphe s’emparera de l’histoire de la jeune paysanne trahie, désireux d’accentuer la dualité entre monde terrestre et surnaturel. La musique d’Adolphe Adam sera placée sous la baguette de Philippe Béran.



    Autre ballet représentatif de l’école française, Coppélia est l’archétype du ballet pantomime. Le Ballet du Capitole interprétera ici la version de Charles Jude, Étoile du Ballet de l’Opéra de Paris et directeur du Ballet de l’Opéra de Bordeaux. Le chorégraphe, qui revisite entièrement le ballet original, rend hommage aux comédies musicales américaines et nous livre une Coppélia vive et colorée. Ce ballet sera présenté à Toulouse dans le cadre d’un échange avec l’Opéra de Bordeaux qui, au même moment, donnera sur sa scène La Reine morte de Kader Belarbi. Le chef d’orchestre américain Nathan Fifield dirigera la partition de Léo Delibes.


    * Les créations

    Trois pièces constitueront le programme « Paradis perdus », conçu pour la salle historique de Saint-Pierre-des-Cuisines de Toulouse. Liens entre le corps et la mémoire, âmes prisonnières des corps, corps oubliés, tels seront les leitmotive de cette soirée qui réunira deux chorégraphes : Kader Belarbi et Angel Rodriguez. Salle des pas perdus de Kader Belarbi, sur des pièces pour piano de Sergueï Prokofiev, fera son entrée au répertoire de la compagnie, tandis que Mur-Mur, sur les Canti di Prigionia de Luigi Dallapiccola sera présenté en création mondiale. Invité pour la première fois, le chorégraphe espagnol Angel Rodriguez créera Thousand of Thoughts pour le Ballet du Capitole. Sur la musique du compositeur contemporain Gavin Bryars, il rendra hommage aux « Treize Roses » (nom donné aux treize jeunes filles fusillées le 5 août 1939 à Madrid par le régime franquiste).



    * Entrée au répertoire de Maurice Béjart

    L’un des plus grands chorégraphes français du XXe siècle, Maurice Béjart fera son entrée au répertoire du Ballet du Capitole avec L’Oiseau de feu. Sur la suite pour orchestre qu’Igor Stravinski a tiré de son ballet, nul doute que les danseurs du Ballet du Capitole rendront justice à cette pièce incroyablement forte. La virtuosité du Grand Pas de Paquita dans la chorégraphie d’Oleg Vinogradov complétera le dernier programme de la saison.





      OUVERTURE
      La saison 2015-2016 n’est pas toute la vérité du Ballet du Capitole ; ce n’est qu’une partie de ses potentialités. Depuis mon arrivée à la tête du Ballet du Capitole, l’une de mes missions fondamentales a été de constituer, de manière réfléchie, un répertoire riche et diversifié. Pour moi, l’ouverture du Ballet, ce doit être une ouverture à deux visages : du répertoire à la création. Il convient de faire revivre le répertoire pour lui redonner vie dans son esprit et non seulement dans sa lettre ; mais ce regard vers le passé, compris et digéré, doit nous servir à mieux nous projeter dans l’avenir et à donner un sens à notre art, en l’inscrivant dans son temps. Après ces trois premières saisons, je souhaiterais permettre aux danseurs d’aller plus loin dans l’exploration d’un langage et d’une vision personnelle. Le Ballet du Capitole est un passeur, passeur de générations, passeur de styles, passeur d’émotions. L’ouverture, c’est aussi celle que je vis au jour le jour avec mes danseurs : le Ballet du Capitole, c’est quatorze nationalités, autant de cultures, autant d’histoires, autant d’Écoles. Je les aide à dompter leurs différences et leur diversité pour nourrir notre art et trouver ensemble une belle cohérence. Mais l’ouverture, c’est aussi et surtout une ouverture à tous les publics. Le mot Ballet souffre aujourd’hui encore de tant de clichés. En ouvrant au public les cours de danse, les répétitions, en proposant des démonstrations et un atelier chorégraphique ouvert à tous « Osons danser ! », en créant des partenariats avec d’autres lieux culturels et institutions (comme la Cinémathèque de Toulouse par exemple), j’espère arriver à faire changer cette image. Les rencontres et les rendez-vous réguliers offrent une nouvelle façon d’aborder les oeuvres, de connaître la danse et d’enrichir l’expérience du spectateur.

      AMBITION

      Pour mener à bien toutes les facettes de mon projet, il faut persévérer dans le développement du Corps de ballet féminin, dans la perspective de grands ballets classiques tels que Le Lac des cygnes ou La Belle au bois dormant. Mais c’est évidemment difficile, dans une période de budget « contraint », pour reprendre l’expression consacrée et je dois être attentif à préserver un bon équilibre. Faire vivre les techniques classiques n’est pas incompatible avec des formes innovantes. La nouvelle histoire du Ballet du Capitole est en cours d’écriture avec un répertoire qui s’enrichit de grands noms de chorégraphes tels que Noureev, Lifar, Béjart, Fokine, Petit, Malandain, Preljocaj, Marin. C’est sur la base de ce travail de fondation que le Ballet peut aujourd’hui aspirer à s’imposer comme une compagnie ouverte aux propositions de nombreux chorégraphes et devenir un outil au service de la diversité des langages chorégraphiques. Il faut poursuivre en créant de manière forte, structurelle, ce lien entre le passé et l’avenir, entre le répertoire revisité et les nouvelles créations. Côté public, mon ambition est de modifier la vision que le public a de la notion du Ballet.

      SERVICE PUBLIC

      Être une institution est une responsabilité et, à ce titre, nous sommes au service du public. Ce n’est pas pour autant que nous devons ne montrer au public que ce qu’il attend, que ce qu’il aime ou croit aimer. Il faut ouvrir de nouvelles portes, montrer qu’il existe d’autres horizons, c’est notre mission culturelle. Je pense que le rôle d’un Ballet d’aujourd’hui doit s’adapter pour aller à la rencontre et à la conquête des nouveaux publics. Nous sommes au service du rayonnement de Toulouse et je m’y implique totalement. Je pense que le développement des tournées, en région, en France ainsi qu’à l’international, prouve que nous sommes sur la bonne voie. Quand un ballet se prépare et joue, il y a toujours une partie des danseurs qui tourne, soit pour donner des spectacles, soit pour faire connaître notre métier. Développer et transmettre une culture chorégraphique et l’inscrire dans l’environnement avec les lieux culturels, partenaires de la diffusion et de la conquête du public, participe pleinement à cette mission de service public. Les médias jouent également un rôle important sur ce terrain-là : nous captons et diffusons, sur les chaînes de télévision et sur Internet, de plus en plus de spectacles, et nous avons d’ores et déjà des DVD à la vente. Le rayonnement passe aussi par là.

      Kader Belarbi / Service de presse du Ballet du Capitole de Toulouse



    Informations pratiques

    * Abonnements
    Sur Internet
    www.theatreducapitole.fr
    À partir du jeudi 7 mai 2015
    Par correspondance
    Du jeudi 7 mai au samedi 20 juin 2015
    Théâtre du Capitole - Service location
    BP 41408 - 31014 Toulouse Cedex 6

    * Places à l’unité
    Sur Internet
    À partir du mardi 7 juillet 2015 sur www.theatreducapitole.fr
    Par correspondance
    Le formulaire de réservation est joint à la brochure ou disponible sur Internet et aux guichets du Théâtre du Capitole. Les courriers sont traités à partir du mardi 7 juillet 2015.

    * Aux guichets
    À partir du samedi 5 septembre 2015
    Horaires exceptionnels le jour de l’ouverture :
    de 10h à 17h45 au Théâtre du Capitole
    Au Théâtre du Capitole
    Le lundi et le samedi de 10h à 13h et de 14h à 17h45
    Du mardi au vendredi de 10h à 17h45
    À la Halle aux grains
    Sur le lieu de la représentation, 45 minutes avant le lever de rideau

    *Par téléphone
    À partir du mercredi 9 septembre 2015 au 05 61 63 13 13
    Du lundi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 17h45
    Billetterie et informations : 05 61 63 13 13
    Du lundi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 17h45
    service.location@capitole.toulouse.fr
    www.theatreducapitole.fr


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Dim Mai 10, 2015 10:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

あといくつかニュースがあるので書いておきますね。

- 2015年7月9~11日、スポレート・フェスティバルに参加するようです。 プログラムは 「Dans les pas de Noureev」 と題されたガラで、ヌレエフ振付の古典作品からの抜粋で構成されてます。 眠り、白鳥、ロミジュリ、バヤ、ドンキです。

http://www.festivaldispoleto.com/2015/Danza.asp?id_progetto=235&lang=


- その後、今年のマルセイユ・フェスティバルに参加するそうです。 2015年7月16日、こちらはコンテンポラリーのようですね。

http://festivaldemarseille.com/ballet-du-capitole/



Ballet du Capitole
Valser - Catherine Berbessou
> jeu 16 juillet21 h - Le Silo


    Comme dans un bal tango, une certaine sauvagerie guette les danseurs, qui s’évaluent, se tracent au beau milieu d’une arène de terre battue. Danseuse contemporaine, Catherine Berbessou est fascinée par la richesse humaine et la technicité du tango argentin. Elle aime « son climat et ses humeurs, son rapport à l’espace et au temps, sa musicalité ». Pourtant, elle a envoyé valser bien des clichés en redéfinissant l’espace, stylisant les émotions, trouvant de nouveaux accents. De cette danse des faubourgs, la chorégraphe n’a retenu que les traits acérés du jeu de jambes, ses sophistications anguleuses et sensuelles. Un triste abandon aussi. Une façon pour elle de « casser la perfection trop souvent liée au tango et de dégager sa puissance phénoménale ».



- で、昨日は南フランスのマルシアック Marciac で、ソリストたちがガラ公演を行ったようです。 夏に開催される Jazz in Marciac というフェスティバルで有名なところみたいです。

http://www.jazzinmarciac.com/spectacle/gala-des-solistes-du-ballet-du-capitole-de-toulouse

    Solistes du Ballet du Capitole de Toulouse

    Avec :
    Maria Gutierrez, Davit Galstyan, Julie Loria, Takafumi Watanabe
    Juliette Thélin, Matthew Astley, Julie Charlet, Beatrice Carbone


    Roméo et Juliette : Scène du balcon, acte I
    Chorégraphie Rudolf Noureev - Musique Sergueï Prokofiev
    Don Quichotte : Pas de deux, acte III
    Chorégraphie Rudolf Noureev - Musique Ludwig Minkus
    La Belle au Bois Dormant : Pas de deux, acte III
    Chorégraphie Rudolf Noureev - Musique Piotr Ilitch Tchaïkovski
    Eden (Duo) : Chorégraphie Maguy Marin
    Le Corsaire : Pas de deux, acte I
    Chorégraphie Kader Belarbi - Musique Adolphe Adam, réorchestrée par David Coleman
    À Nos Amours : Chorégraphie Kader Belarbi - Musique Zoltán Kodály


    Samedi 9 Mai 21h00

    Tarifs :

    Plein Tarif 30€
    Demandeurs d’Emploi 21€
    Etudiants 18€
    Enfants – 12ans 12€





Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Mar Mai 03, 2016 3:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

バレエ・デュ・キャピトール・ドゥ・トゥールーズの 2016-2017シーズンが発表されました。 ベラルビ振付で 『ドン・キホーテ』 の新制作があるみたいです!

http://www.theatreducapitole.fr/1/saison-2016-2017/saison-2016-2017-2093.html

Le Corsaire 『海賊』(ベラルビ)

Théâtre du Capitole | Durée : 2h20

jeudi 20 octobre 2016 à 20h00
vendredi 21 octobre 2016 à 20h00
samedi 22 octobre 2016 à 20h00
dimanche 23 octobre 2016 à 15h00
mardi 25 octobre 2016 à 20h00




Soirée Marin / Belarbi 「マラン/ベラルビ」
(Salle des Pas Perdus / Eden / Groosland)

Théâtre Garonne | Durée : 1h40

mardi 13 décembre 2016 à 20h00
mercredi 14 décembre 2016 à 20h00
jeudi 15 décembre 2016 à 20h00
vendredi 16 décembre 2016 à 20h30
samedi 17 décembre 2016 à 20h30


Soirée Dawson / Forsythe / Godani 「ドーソン/フォーサイス/ゴダーニ」
(A Million Kisses To My Skin / The Vertiginous Thrill of Exactitude / A.U.R.A.)

Halle aux Grains | Durée : 1h55

mercredi 8 mars 2017 à 20h00
jeudi 9 mars 2017 à 20h00
vendredi 10 mars 2017 à 20h00
samedi 11 mars 2017 à 20h00
dimanche 12 mars 2017 à 15h00




Don Quichotte 『ドン・キホーテ』(ベラルビ) *新制作

Théâtre du Capitole | Durée : 2h

jeudi 20 avril 2017 à 20h00
vendredi 21 avril 2017 à 20h00
samedi 22 avril 2017 à 15h00
samedi 22 avril 2017 à 20h00
dimanche 23 avril 2017 à 15h00
mardi 25 avril 2017 à 20h00




Soirée Fokine / Preljocaj 「フォーキン/プレルジョカージュ」
(Chopiniana / MC 14 22)

Halle aux Grains | Durée : 1h45

dimanche 2 juillet 2017 à 15h00
mardi 4 juillet 2017 à 20h00
mercredi 5 juillet 2017 à 20h00
jeudi 6 juillet 2017 à 20h00
vendredi 7 juillet 2017 à 20h00




それから、2017年6月20~22日にパリ公演 『海賊』 がありますよね。 シャンゼリゼ劇場です。


ベラルビは3月に出たインタビューで、トゥールーズとシャルル・ジュドのボルドーとで交流を深め、バレエ作品やダンサーの交換をするということを発表しています。 実際に3月の同時期にジュドの 『コッペリア』 をキャピトールがトゥールーズで上演し、ベラルビの 『La Reine Morte (死せる女王)』 をボルドーが上演したりしています。 来シーズンはどうなんでしょうね。


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Jeu Mai 05, 2016 3:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

劇場に親しんでもらうイベント "Tous à l'Opéra" がキャピトール・ドゥ・トゥールーズで今週末の 5/7-8に開催されます。 劇場は一般に開放されて、衣装の展示があったり、実際に着てみることができたり、舞台の映像が抜粋で観られたり、歌の講座があったり、様々なプログラムが組まれているようです。 





    Le samedi 7 et le dimanche 8 mai 2016, 26 maisons d’opéra ouvrent leurs portes gratuitement en France pour la 10e édition de Tous à l’Opéra ! Venez découvrir le Théâtre du Capitole et les temps forts de la Saison 2016-2017.

    La Réunion des Opéras de France (ROF), en partenariat avec Opera Europa et RESEO, invite le public le temps d’un week-end dans le cadre des Journées européennes de l’opéra qui rassemblent 25 pays et près d’une centaine d’opéras.


    Programme du Théâtre du Capitole :

    Samedi 7 mai de 11h à 20h


    Accès libre des foyers du Théâtre avec :
    Accueil et rencontre avec le public – Informations sur la saison 2016/2017
    Vente des DVD des opéras et des ballets du Théâtre du Capitole

    Petit et grand foyers : Diffusion d’extraits d’opéras et de ballets
    Mise en espace de costumes, de maquettes de décors et d’accessoires
    Essayage de costumes (Des costumes sont à la disposition du public)

    Atelier participatif « Chanter en chœur et en famille »
    A 17h dans le Studio de répétition du Chœur du Capitole (rue Roquelaine)
    Inscriptions en ligne ou par correspondance auprès du service culturel.


    Accès à la salle : de 12h15 à 13h30 - Accès libre et gratuit

    Visites guidées de l’exposition « Costumes en scène » à l’Espace EDF- Bazacle
    Accès libre et gratuit de 11h à 19h
    Visite commentée à 14h et 16h


    Dimanche 8 mai de 11h à 19h

    Accès libre des foyers du Théâtre avec :
    Accueil et rencontre avec le public – Informations sur la saison 2016/2017
    Vente des DVD des opéras et des ballets du Théâtre du Capitole

    Petit et grand foyers : Diffusion d’extraits d’opéras et de ballets
    Mise en espace de costumes, de maquettes de décors et d’accessoires
    Essayage de costumes (Des costumes sont à la disposition du public)

    Accès à la salle : de 12h15 à 13h30 - Accès libre et gratuit

    Visites guidées de l’exposition « Costumes en scène » à l’Espace EDF- Bazacle
    Accès libre et gratuit de 11h à 19h
    Visite commentée à 14h et 16h

    -->Téléchargez le programme


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Dim Juin 19, 2016 12:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

6月8日~12日に行われた 「火の鳥」(ベジャール) と 「パキータ・グラン・パ」(プティパ) の公演について、Jean-Marc Jacquin さんによるレビューが届いています。 火の鳥を踊ったのは、来シーズンから新国立バレエに入団する渡邊峻郁さん。 全公演踊ったそうで、持久力と威厳でもって自信にあふれ、雄弁な腕、視線、デヴェロッペも美しく、非常に印象的なベジャールダンサーだったそうです。



    08 & 11 juin 2016 : Paquita (Vinogradov) / L'Oiseau de feu (Béjart) à la Halle aux grains, par Jean-Marc Jacquin

      Le choix du programme ne pouvait être meilleur car le Grand pas de Paquita constitue justement un magnifique concentré de l'art de Marius Petipa, et un abrégé de la grammaire académique, où presque tous les pas d'école sont passés en revue. Cette version Vinogradov du divertissement fut un temps dansée par l'Opéra de Paris, avant que Pierre Lacotte ne reconstitue Paquita dans son intégralité pour notre compagnie nationale. Elle combine le grand pas de deux final, enserré dans des danses d'ensembles aux allures d'espagnolades, le pas de trois du premier acte, ainsi que plusieurs variations solistes virtuoses provenant de divers ballets. Avec ces variations intercalées, Oleg Vinogradov reprenait une tradition venant de Petipa lui-même qui à l'occasion d'un jubilé avait demandé à plusieurs ballerines de danser leur variation favorite. Au fil des reprises, un grand nombre furent ainsi rajoutées et au terme de ses recherches, Vinogradov pouvait en proposer jusqu'à quatorze pour sa reconstitution! Les musiques assez disparates, souvent de Minkus mais pas uniquement, sont unifiées par une orchestration brillante. Cette version présentée à Toulouse nécessite donc au total sept solistes féminines et deux danseurs masculins, sans oublier un corps de ballet féminin dont la partie est loin d'être négligeable.

      --> Lire la suite



渡邊さんについて書かれている箇所を抜粋:

Citation:
La chorégraphie est efficace, les danseurs toulousains font montre d'une grande cohérence en partisans, parmi lesquels se dégagent Minoru Kaneko et Philippe Solano, puis un Jérémy Leydier extraordinaire de puissance en Phénix. Mais le rôle principal est exigeant entre tous, étant constamment en scène et c'est Takafumi Watanabe qui a été choisi pour toutes les représentations. Sans nul doute Kader Belarbi voulait rendre hommage à ce danseur toujours étonnant qui va rejoindre le Ballet National de Tokyo après plusieurs saisons qu'il aura marquées de ses compositions audacieuses. En cette occurrence il répond superbement à la confiance accordée en faisant preuve d'endurance et d'autorité. Ses longs bras expressifs, ses regards portés loin, ses extensions magnifiques, en font un mémorable interprète béjartien. Souhaitons-lui à présent bonne route.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Dim Juin 19, 2016 12:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

公演概要と関連イベントはこちら。 ジル・ロマンを招いての Rencontre もあったみたいですね。




    Mercredi 8 juin 2016 à 20h00
    Jeudi 9 juin 2016 à 20h00
    Vendredi 10 juin 2016 à 20h00
    Samedi 11 juin 2016 à 20h00
    Dimanche 12 juin 2016 à 15h00

    Halle aux Grains| Durée : 1h15



      Paquita Grand Pas

      Musique :Ludwig Minkus
      Chorégraphie : Oleg Vinogradov, d’après Marius Petipa
      Décors et costumes : Joop Stokvis
      Lumières : Oleg Vinogradov

        Pierre de touche du répertoire académique des plus grandes compagnies, le Grand Pas de Paquita se divise en entrée, adage, variations et coda, se conformant ainsi aux canons du ballet. La partition de la première Paquita, chorégraphiée par Joseph Mazilier et créée le 1er avril 1846 à Paris, est du Français Edouard Deldevez. Ce n’est que lors de sa reprise en 1881, pour le Bolchoï Kamenny de Saint-Pétersbourg, que Marius Petipa demande au compositeur officiel des Théâtres Impériaux de Russie, Ludwig Minkus, d’écrire des morceaux supplémentaires pour un Pas de trois du premier acte et pour le brillant divertissement final. Ce sont ces ajouts faits par Petipa qui survivront au ballet original qui, lui, tombera très vite dans l’oubli, avant d’être repris au XXe siècle. Donné à Toulouse dans la version d’Oleg Vinogradov, chorégraphe et ancien directeur du Mariinsky de Saint-Pétersbourg, ce Grand Pas s’enrichit d’un Pas de trois pour deux danseuses et un danseur, véritable feud’artifice de technique.

        Oleg Vinogradov
        Diplômé en 1958 de l’Académie d’État Vaganova de Léningrad, où il a eu pour professeur le renommé Alexandre Pouchkine, Oleg Vinogradov commence sa carrière au Théâtre de Novossibirsk, d’abord comme danseur, puis comme maître de ballet, chorégraphe et assistant au directeur artistique de l’opéra. Les premiers ballets qui lui apportent succès et reconnaissance en Russie sont Cendrillon et Roméo et Juliette sur la musique de Prokofiev. En 1965, Yuri Grigorovitch, directeur artistique du Ballet du Bolchoï, l’engage comme chorégraphe. En 1968, le Ballet Kirov l’invite à chorégraphier Goryanka sur une partition de Murad Kazhlayev. De 1968 à 1972, il est chorégraphe résident du Ballet Kirov, et de 1973 à 1977, directeur artistique et chorégraphe en chef du Ballet du Théâtre Maly de Léningrad, où ses expérimentations jouent un rôle majeur dans le rétablissement de la réputation d’innovation et d’audace dudit théâtre. De 1977 à 2003, Oleg Vinogradov est le directeur artistique et le chorégraphe principal du Ballet Kirov-Mariinsky. Il revitalise la compagnie de danse en faisant appel à de jeunes danseurs, en élargissant et en modernisant le répertoire par l’introduction de chorégraphes occidentaux comme August Bournonville, Roland Petit, George Balanchine, Jerome Robbins, Maurice Béjart, Pierre Lacotte, Antony Tudor, John Neumeier, etc. En 1989, Oleg Vinogradov fonde l’Universal Ballet Academy (plus tard, rebaptisée officiellement l’Académie de Ballet Kirov) à Washington DC. La pédagogie et l'esthétique de cette Académie s'inspirent de celle de l’École Vaganova de Saint-Pétersbourg. En 1993, Oleg Vinogradov fonde au Japon le Ballet national de Tokyo. De 1998 à 2005, il est directeur artistique du l'Universal Ballet de Séoul. Il est aujourd'hui le doyen du Département du Théâtre musical (opéra et ballet) du Conservatoire national Rimski-Korsakov de Saint-Pétersbourg, et directeur artistique du Saint-Pétersbourg Ballet Theatre. Récemment, il a été nommé directeur artistique du Centre international de chorégraphie et de pédagogie de la danse classique (New York et Saint-Pétersbourg).



      L’Oiseau de feu
      Entrée au répertoire

      Musique : Igor Stravinsky
      Chorégraphie : Maurice Béjart
      Décors et costumes : Joëlle Roustan, Roger Bernard
      Lumières : Roger Bernard

        Maurice Béjart, l’un des plus grands chorégraphes du XXe siècle fait son entrée au répertoire du Ballet du Capitole avec un de ses ballets emblématiques, L'Oiseau de feu. Dans ses entretiens avec le chef d'orchestre Robert Craft, Igor Stravinski avoue préférer voir utiliser pour L’Oiseau de feu, la Suite pour orchestre plutôt que la version complète du ballet de 1910, qu’il désavoue assez ouvertement car trop longue et inégale. Dès lors, si la musique du ballet est condamnée par le compositeur lui-même, Maurice Béjart estime que l’argument du ballet ne peut être que caduc. Avec la Suite pour orchestre de 1945, seule demeure la musique pure, « propre à une certaine vision chorégraphique, mais incapable de suivre les méandres d’un scénario compliqué ». Béjart dégage alors l’émotion qui parcourt la partition, « en retrouvant les deux éléments chocs » de sa création : les caractères russe et révolutionnaire de la musique de Stravinski, dans laquelle il entend « la même hâte, la même tendresse vraie, les mêmes espoirs » que dans la poésie de Maïakovski et des autres poètes de la Révolution. La danse sera donc l’expression abstraite de ces deux éléments : un sentiment profond de la Russie et une certaine rupture avec la tradition musicale qui se traduit par une violence rythmique inaccoutumée, qui suscita, à la création, les remous que l’on sait. Modifiant le vieux conte russe, Maurice Béjart en fait un apologue sur la liberté et la révolution où l’Oiseau de feu, dansé dès lors par un homme, est le Phénix qui renaît de ses cendres, ainsi que le Poète et le Révolutionnaire qui, tel l’Oiseau immortel, triomphent de la défaite et de la mort. L’Oiseau de feu insaisissable, vif, radieux et immortel est aussi la métaphore parfaite de l’Art lui-même ; cet « oiseau libre » de l’inspiration « aux ailes légères et bienveillantes » célébré par le poète russe Alexandre Blok (1880-1921). L’Oiseau de feu est une ode à la vie.

        Maurice Béjart
        Né à Marseille le 1er janvier 1927, c’est à Paris que Maurice Béjart acquiert l’essentiel de sa formation de danseur. Ce bagage classique, il l’étrenne au Ballet de Vichy (1946), puis avec Janine Charrat et Roland Petit, et enfin à Londres au sein de l’International Ballet. Une tournée en Suède avec le Cullberg Ballet en 1949 lui fait découvrir les ressources de l’expressionnisme chorégraphique. En 1955, à l’enseigne des Ballets de l’Étoile, il sort des sentiers battus avec une Symphonie pour un homme seul qui fait date. Maîtrisant alors son propre langage, il s’impose au fil d’une série de créations : Haut voltage, Prométhée, Sonate à trois… Remarqué par Maurice Huisman, le nouveau directeur du Théâtre royal de la Monnaie, à Bruxelles, il règle un triomphal Sacre du printemps (1959). Il fonde le Ballet du XXe Siècle en 1960, compagnie internationale à la tête de laquelle il sillonne le monde entier. Au Sacre, il ajoute dans la foulée un second grand succès : Boléro (1961). D’autres pièces marquantes viennent enrichir son répertoire : IXe Symphonie de Beethoven (1964), Messe pour le temps présent (1967), Nomos Alpha (1969), L’Oiseau de feu (1970), Chant du compagnon errant (1971), etc. Un goût prononcé pour le cosmopolitisme culturel amène ce fils du philosophe Gaston Berger à explorer chorégraphiquement l’Orient : Bhakti (1968), Golestan (1973), Kabuki (1986), etc. La musique du XXe siècle innerve nombre de ses chorégraphies de référence : Opus V de Webern (1966), Stimmung de Stockhausen (1972), Le Marteau sans maître de Boulez (1973), Ballade de la rue Athina de Hadjidakis (1984), etc. Toutefois, il embrasse aussi les pièces baroques de Barocco Bel Canto, Mozart (Tod in Wien, 1991), Wagner (Ring um den Ring, 1990) ou du groupe Queen (Le Presbytère, 1997). Maurice Béjart assure par ailleurs des mises en scène audacieuses, tant pour le théâtre (La Reine verte à Hébertot, La Tentation de Saint-Antoine à l’Odéon, Les Plaisirs de l’île enchantée à la Comédie-Française), que pour l’opéra (Les Contes d’Hoffmann, La Veuve joyeuse et La Traviata à la Monnaie, Don Giovanni et Salomé au Grand Théâtre de Genève). Dramaturge, il écrit et monte ses propres textes tel A-6-Roc (1992) au théâtre Vidy-Lausanne. Alors qu’il règle ce qui sera sa dernière œuvre, Le Tour du monde en 80 minutes, Maurice Béjart décède à Lausanne, le 22 novembre 2007. Désigné par lui comme son successeur, Gil Roman tient désormais la barre du Béjart Ballet Lausanne en qualité de directeur artistique et préside la Fondation Maurice Béjart.




    Autour de Paquita (Grand Pas) / L'Oiseau de feu

    * DANSE À LA CINÉMATHEQUE
    Après Béjart, le coeur et le courage d'Arantxa Aguirres
    >Cinémathèque de Toulouse - mardi 31 mai à 19h
    Tarifs : 7 € - 3,50 € (moins de 18 ans)
    Tarifs réduits : 6 € pour les abonnés du Théâtre du Capitole - 3,50 € sur présentation du billet du spectacle
    www.lacinemathequedetoulouse.com - 05 62 30 30 10

    * RENCONTRE
    Béjart : l'intemporel
    Avec Gil Roman, directeur du Béjart Ballet Lausanne, et Kader Belarbi
    Animée par Florence Poudru, historienne de la danse
    >Théâtre du Capitole - jeudi 2 juin à 18h
    Entrée libre

    * COURS DE DANSE OUVERT AU PUBLIC À PARTIR DE 8 ANS
    Les danseurs suivent un cours quotidien avant toute journée de répétition. Ce temps d’échauffement
    corporel mais aussi de recherche technique est guidé par un Maître de ballet et accompagné au piano.
    Nous convions le public à venir assister à ce cours, véritable séance de travail préparatoire à la répétition,
    jusqu’au spectacle.
    >Halle aux grains - samedi 4 juin à 12h15
    Inscriptions par correspondance auprès du service culturel ou en ligne : www.theatreducapitole.fr - Durée : 1h30

    * CARNET DE DANSE À PARTIR DE 10 ANS
    Démonstration et débat en compagnie d'artistes invités et des danseurs du Ballet du Capitole.
    >Théâtre du Capitole - samedi 4 juin à 18h
    Entrée libre - Durée : 1h

    *ATELIER BARRE ET MILIEU
    Que vous soyez danseur amateur ou professionnel, les danseurs du Ballet du Capitole vous convient à
    participer à une partie de leur cours quotidien : la barre et le milieu.
    >Théâtre du Capitole - samedi 11 juin à 12h15
    Durée : 2h
    Inscriptions par correspondance auprès du service culturel ou en ligne : www.theatreducapitole.fr


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Dim Déc 17, 2017 3:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

Dansomanie exclusive interview! 今回のゲストは、カデ・ベラルビ。このホリデーシーズンに、古典の部分で残すのは最後のGPDDのみという全く新しいベラルビ版の『くるみ割り人形』を初演するそうです。




    04 décembre 2017 : Kader Belarbi présente son nouveau Casse-Noisette

      Quand je monte une production de cette ampleur, je me donne au moins un an et demi, cela laisse le temps de trouver les gens qui vous correspondent. Là, en plus, il y a un tout nouveau livret, ce qui complique un peu les choses. J’ai très vite pensé à travailler avec Antoine Fontaine, qui est un peintre et scénographe. Il fait pour moi partie des grands peintres de théâtre. Ce que je ne savais pas, c’est qu’il avait un lien tout particulier avec le Capitole. J’ai appris, lorsque je l’ai contacté, que c’était lui qui avait, avec Richard Peduzzi, re-décoré la salle lors des derniers travaux de rénovation. Il avait déjà apporté sa contribution à des productions lyriques à Toulouse, comme Hippolyte et Aricie. Je lui ai proposé de travailler un peu dans l’esprit de Georges Méliès, je voulais quelque chose qui soit à la fois théâtral et cinématographique, en tout cas pour ce qui est de la scénographie. Avec Philippe Guillotel, pour les costumes, nous voulions des accessoires, des «prothèses» qui viennent d'une certaine façon «troubler» le corps des danseurs. Ce sont des personnages un peu mysterieux, «anomaliques» comme j'aime à dire – même si ce mot n'existe pas! Les éclairages seront réalisés par Hervé Gary, qui travaille beaucoup dans le monde du cirque, mais il a aussi touché à l'opéra et à la danse. En fait, nous nous connaissions tous déjà un peu, ne serait-ce qu'indirectement, et j'ai «interconnecté» tout ce monde. Ensemble, nous avons beaucoup échangé, et notre objectif a été d'aller à la fois vers le merveilleux et vers le sombre.

      --> Lire la suite



> BALLET DU CAPITOLE / CASSE-NOISETTE


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mizuko



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 13281
Localisation: tokyo

MessagePosté le: Dim Déc 17, 2017 3:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[本家より]

あ、twitter でお知らせして、こちらにアップするのを忘れていたニュースがありました。

カテリーナ・シャルキナが、BBLを退団し、バレエ・ドゥ・キャピトルに移籍しました。12月の初めにご本人がSNSで発表したニュースで、ベラルビ版の『くるみ割り人形』が移籍後初の舞台になるそうです。

11月の来日公演がBBLとの最後の舞台だったようですね。

なお、キャピトルには2013年の『海賊』(ベラルビ)に客演したことがあります。


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> ダンソマニ 日本語バージョン- Dansomanie en Japonais Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 8 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com