Dansomanie Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher Dansomanie Index du Forum

Oldeak, "plateforme chorégraphique" (Bayonne)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
haydn
Site Admin


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 23005

MessagePosté le: Mer Mai 31, 2017 4:20 pm    Sujet du message: Oldeak, "plateforme chorégraphique" (Bayonne) Répondre en citant

La compagnie "Illicite" (mais parfaitement légale) fondée par Fábio Lopez, ancien danseur du Malandain Ballet Biarritz et la ville de Bayonne lancent une "plateforme chorégraphique", en fait un structure qui doit permettre à de jeunes créateurs en danse de produire leurs spectacles :





    La « tradition contemporaine » est l’oxymore qui caractérise la démarche artistique et culturelle portée par la plateforme chorégraphique Oldeak. À travers ce nouvel espace dédié à la création, la Ville de Bayonne expérimente une synergie inédite dans l’Hexagone entre la Cie Illicite, une compagnie contemporaine de danse académique, et Bilaka, un collectif constitué de danseurs et musiciens de haut niveau d’une fédération de danse traditionnelle.

    À l’invitation de la Ville de Bayonne, deux entités prometteuses bénéficient d’un accompagnement sur trois ans - de 2017 à 2019 - pour jeter les bases d’une collaboration destinée à soutenir des jeunes créateurs portant un regard singulier et expert sur les enjeux d’une tradition en mouvement. Dirigée par Fábio Lopez, ancien danseur du Malandain Ballet Biarritz, la Cie Illicite est une compagnie qui, pour reprendre l’expression de Thierry Malandain, veut « dire des choses d’aujourd’hui avec le vocabulaire de la danse classique ». Désireux de mettre ses danseurs à disposition de jeunes chorégraphes, Fábio Lopez souhaite, dans le même temps, faire (re)découvrir des chorégraphies moins connues ou anciennes de créateurs emblématiques. Unique dans l’Hexagone, cette démarche a reçu un accueil chaleureux de Thierry Malandain qui offre, au sens premier du mot, le duo Entre deux. Créée en 2011 pour la compagnie néerlandaise Introdans, cette chorégraphie, qui n’a jamais été présentée en France, figurera au programme de la prochaine création de la Cie Illicite intitulée Exit. En complément de ce ballet, ce nouveau spectacle de la Cie Illicite sera constitué des œuvres de trois jeunes chorégraphes : Judith Argomaniz, Jean-Philippe Dury, Fábio Lopez. La première est prévue en janvier 2018. Un autre projet de création est envisagé pour 2019.

    Dirigé par Mathieu Vivier pour la période 2017 à 2019, le collectif Bilaka – pôle de production chorégraphique de la fédération de danse basque Iparraldeko Dantzarien Biltzarra – constitue la clef de voûte des dispositifs de formation exigeants que la fédération destine aux danseurs les plus motivés. Par des spectacles de référence, Bilaka affiche l’ambition d’une « vraie » reconnaissance artistique pour la danse basque exprimant l’image d’une culture vivante inscrite dans le temps présent. Des productions sont prévues pour la scène et d’autres pour la rue. Entre 2017 et 2019, pas moins de six projets de création sont envisagés grâce à l’implication de spécialistes de la danse basque, d’une jeune génération de créateurs et d’artistes professionnels reconnus : Jon Maya, Oreka TX, Igor Calonge, Judith Argomaniz, Fábio Lopez… Saio Zero débute ce cycle ; une chorégraphie résolument expérimentale de Mathieu Vivier dont la première est programmée au mois de novembre 2017.



    1. Les principes de la coopération

    Implantés à Bayonne dans les mêmes locaux que la Ville met contractuellement à leur disposition de 2017 à 2019 (pour l’heure, et provisoirement, le studio de danse de l’école Jules-Ferry), la Cie Illicite et Bilaka s’engagent dans une véritable démarche de coworking. Les premières collaborations sont en cours. Actuellement, Fábio Lopez fait travailler les danseurs basques autour d’une pièce qui sera insérée dans une création prochaine de Bilaka. Il assurera aussi une assistance à la chorégraphie pour le spectacle Uda (berri) produit en 2018. Initié à la danse traditionnelle portugaise pendant ses études de danse classique au Conservatoire national du Portugal, Fábio Lopez est attentif aux esthétiques de la danse traditionnelle et désireux de mieux cerner celles qui caractérisent la danse basque, notamment dans sa relation à la danse classique.

    Chorégraphe native de Donostia/San Sebastián, Judith Argomaniz signera deux pièces : la première pour le spectacle Exit de la Cie Illicite et la seconde à l’invitation de Bilaka. Un partenariat est également prévu avec le Conservatoire Maurice Ravel qui a mis en place, avec la fédération de danse basque et l’Institut Culturel Basque, le module Zabala. Ce cursus de formation permet aux danseurs basques, désireux d’aller plus loin dans leur pratique, de recevoir un enseignement complémentaire diversifié : techniques les plus savantes de la danse basque, danse classique, danse contemporaine. D’autres projets passerelles avec le Conservatoire comme avec les associations de danse basque renforceront cette dynamique. Enfin de nouvelles collaborations artistiques et logistiques prolongeront ces premières réalisations pour que la plateforme chorégraphique Oldeak s’ouvre à toute une jeune génération de créateurs et d’interprètes en priorisant ceux du Pays Basque (Euskadi, Navarre, Communauté d’agglomération Pays Basque).


    2. La reconnaissance de deux démarches artistiques singulières

    En France, en dehors des ballets d’opéra, rares sont les chorégraphes néo-classiques soutenus par des subventions significatives à l’exception de Thierry Malandain, qui est vraisemblablement le seul directeur d’un Centre chorégraphique national à revendiquer un héritage classique. En défendant l’idée que le vocabulaire de la danse classique peut être le socle de spectacles d’aujourd’hui, Fábio Lopez sait que le défi est immense pour un jeune chorégraphe. Consciente de la difficulté de cette démarche mais certaine de sa justesse, la Ville de Bayonne encourage cette initiative. Dans le même temps, la Ville entend initier une réflexion pouvant conduire à la professionnalisation de plusieurs danseurs de Bilaka pour donner à la danse asque les conditions de sa réussite au plan artistique ; une structuration innovante qui va nécessiter l’adhésion d’autres collectivités locales, du ministère de la Culture et de la Communication et d’institutions culturelles.


    3. Les conditions du développement

    À l’initiative de ce projet, la Ville de Bayonne a sollicité plusieurs institutions culturelles qui ont immédiatement fait part de leur intérêt. C’est ainsi que la plateforme chorégraphique Oldeak bénéficie d’ores et déjà du soutien de l’Institut Culturel Basque, du Malandain Ballet Biarritz et du Conservatoire Maurice Ravel. D’autres partenariats seront recherchés pour permettre son développement : collectivités locales, ministère de la Culture et de la Communication...


    4. La danse : une identité forte et un vecteur de promotion du Pays Basque

    Aux côtés du Malandain Ballet Biarritz, véritable ambassadeur de Biarritz et du Pays Basque au plan international, la Ville de Bayonne favorise, par son soutien à la Cie Illicite, l’émergence d’une jeune génération de chorégraphes qui va contribuer à faire du Pays Basque un laboratoire où se réinvente la danse classique. En souhaitant conforter Bilaka dans sa structuration professionnelle, la Ville de Bayonne accompagne cette vitrine de la fédération de danse basque vers l’excellence artistique au service de la culture basque et de la promotion de Bayonne, Ville d’art et d’histoire, et de l’ensemble du Pays Basque.



    Fábio Lopez

    Diplômé en 2004 du Conservatoire National du Portugal (EDCN), Fábio Lopez complète sa formation à la Juilliard School New-York City puis en Suisse à l’Ecole-Atelier Rudra Béjart Lausanne. En 2006, il rejoint le Malandain Ballet Biarritz où il interprète notamment Tybalt dans Roméo et Juliette, la méchante demi-sœur Javotte dans Cendrillon ou encore le Concerto 21 dans Mozart à 2. En 2012, il remporte le 3ème prix ADAMI/Synodales avec la pièce Inês. En avril 2015, il fonde la Cie Illicite|Fábio Lopez. Créé en 2016 en collaboration avec le compositeur Thierry Escaich, Poil de Carotte a reçu un très bon accueil de la critique française.


    Exit (création 2018)

    Pour cette création, la démarche artistique explore la thématique de l’exil au travers d’un processus coordonné et structuré par Fábio Lopez pour que les quatre chorégraphies n’en deviennent plus qu’une. Une soirée consacrée à la jeune chorégraphie actuelle doublée d’un hommage à Thierry Malandain au travers de la pièce Entre deux, un ballet qui n’a jamais été présenté en France.

    Direction artistique : Fábio Lopez
    Chorégraphes : Thierry Malandain, Judith Argomaniz, Jean-Philippe Dury, Fábio Lopez
    Danseurs : Ambre Badin, Loïc Consalvo, Auréline Guillot, Estelle Roux, Anatole Zangs
    Régisseurs : Aitz Amilibia, Christian Grossard
    Costumes : Hervé Poeydomenge


    Autres projets en cours

    - reprise de Molto sostenuto par le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (décembre 2017)
    - collaboration avec l’artiste plasticien Silvère Jarrosson pour la reprise d’Aura, pièce créée pour Dantzaz Konpainia en février 2017
    - création de Or/3 pour le Conservatoire à Rayonnement Régional de Rouen avec l’Orchestre Régional de Normandie (juin 2017)
    - création de Terra pour le festival des Jeudis de l’Océan (août 2017)
    - création à préciser pour Dance Area / Genève (automne 2017)
    - création/pièce courte pour le Collectif Bilaka (avril 2018)
    - création de Uda Batez pour la Beritza Kompany (octobre 2018)


    Mathieu Vivier

    Diplômé d’une maîtrise de sociologie et d’un master d’ingénierie culturelle, Mathieu Vivier débute la danse traditionnelle basque à l’âge de six ans à l’école de danse Leinua. En 2010, il s’implique dans la création d’Etorkizuna, collectif de création et d’expérimentation artistiques. Dans ce cadre, il poursuit sa formation avec différents maîtres à danser, danseurs de haut niveau et chorégraphes. En 2014, Etorkizuna devient Bilaka, pôle de production chorégraphique de la fédération de danse basque Iparraldeko Dantzarien Biltzarra. Negua est son premier spectacle en qualité de chorégraphe. En 2017, il est nommé à la direction artistique de Bilaka pour la période 2017-2019. Son projet envisage de faire émerger un « style maison », populaire, avant-gardiste, rituel et novateur.


    Saio Zero (création 2017)

    Combinant chorégraphie, musique en direct et installations vidéo, Saio Zero expérimente progressivement une nouvelle approche de la danse traditionnelle basque. Sur le plateau, quatre danseurs et quatre musiciens questionnent leur pratique dansée héritée du passé.

    Direction artistique & chorégraphie : Mathieu Vivier
    Création musicale : Patxi Amulet
    Danseurs : distribution en cours
    Musiciens : Patxi Amulet, Xabi Etcheverry, Mathias Goyhénèche, Valentin Laborde
    Conception et régie vidéo : Mickaël Vivier
    Création lumière : Julien Delignières
    Régie son : Mathias Goyhénèche

    Plaza (mai 2018 – titre provisoire)

    En associant les rites populaires des traditions dansées du Pays Basque et l’exigence d’un véritable travail de création, Plaza propose une expérience inédite : un spectacle participatif entre « danses à partager » et « danses à regarder ».

    Direction artistique : Mathieu Vivier
    Direction musicale : Jokin Irungarai & Vianney Desplantes
    Chorégraphie : Fábio Lopez, Johañe Etchebest, Jon Maya, Bittor Corret, Christian Larralde, Garikoitz
    Otamendi...
    Danseurs et musiciens : distribution en cours
    Bilaka |danseurs : Joana Biscay, Cybèle Damestoy, Idoia Darthayette, Kamille Dizabo, Marga Forestier, Nahia Imaz, Ihintza Irungaray, Loréa Josié, Areta Lorea, Intza Motxoteguy, Maylis Uhart, Louise Velez, Nathalie Vivier, Jérôme Arhancet, Arthur Barat, Iban Garat, Oihan Indart, Txomin
    Iturriria, Peio Labeyrie, Oihan Larralde, Sylvain Merlo, Eñaut Saldumbide, Mathieu Vivier
    Bilaka |musiciens : Laura Bidet, Maitena Duhalde, Nelly Guilhemsans, Pauline Lafitte, Patxi Amulet, Niko Armendaritz, Vianney Desplantes, Ellande Etcheverry, Xabi Etcheverry, Paxkal Hirigoyen, Jokin
    Irungaray, Mathias Goyhénèche, Sébastien Paulini


    Infos / textes : service de presse de la Ville de Bayonne



_________________
Un petit "j'aime" sur la page Facebook de Dansomanie : http://www.facebook.com/Dansomanie/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dansomanie Index du Forum -> Tout sur la danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum


Nous Contacter
Powered by phpBB © phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com